Aperçu complet du Kindle 2011

Christophe Laporte | | 16:54 |  12

En attendant la commercialisation des Kindle Touch et Kindle Fire, nous n’avons pas pu résister, nous avons acheté le nouveau Kindle entrée de gamme. Voici un aperçu complet…

À l’heure du multitouch, le clavier du Kindle 2010 paraissait superflu et prenait pour beaucoup trop de place par rapport au reste de l’appareil. Alors côte à côte, même s’ils possèdent un écran d’une taille identique, ce nouveau Kindle fait tout rikiki. Il est également plus léger puisqu’il perd au passage 70 grammes.

Plus compact, plus léger, mais également doté d’une moins bonne autonomie si l’on en croit Amazon qui affirme que sa “tablette” peut tenir un mois sans passer par la case recharge, soit deux fois moins que son grand frère en Wi-Fi. La capacité de stockage est également moindre : 2 Go contre 4 Go. De quoi tout de même stocker plus de 1400 livres.

La rumeur veut qu’Amazon lance très prochainement sa tablette en France. Si certains en doutaient encore, sachez que pour la première fois, le logiciel système de la liseuse d’Amazon est disponible en français. Elle présente également l’avantage d’avoir un dictionnaire dans notre langue. C’est à première vue la seule véritable nouveauté du logiciel système 4.0 livré avec cet appareil. Il est d’ailleurs possible de changer de langue au vol dans les préférences.

Parmi les petits changements que l’on remarque immédiatement lorsque l’on manipule pour la première fois cet appareil, c’est le travail effectué par Amazon sur les boutons latéraux pour passer d’une page à l’autre. Ils sont légèrement plus durs et leur bruit est légèrement moins disgracieux.

Plus compact, le Kindle n’a jamais ressemblé autant à un livre. Et grâce à ce nouveau format, sa prise en main est vraiment très agréable.

Le fond de l’écran est un peu moins contrasté que sur l’ancien modèle : les noirs sont toujours aussi noirs, mais les blancs sont moins blancs. Cependant la différence n’est pas flagrante non plus.

Tout comme la Nook Touch que nous avons testée la semaine dernière, il dispose d’un écran e-Ink plus récent qui permet de s’épargner d’un rafraîchissement complet de l’affichage (par fondu au noir puis au blanc) à chaque page. Ce phénomène ne disparait pas totalement toutefois, mais il se produit moins régulièrement, toutes les 3 à 6 pages environ. Non seulement c’est très agréable, mais cela donne l’impression d’une meilleure réactivité.

Tout comme Apple, Amazon a le sens des petits détails. En veille, au lieu de rendre hommage à certains grands auteurs comme son prédécesseur, ce Kindle 2011 met en valeur l’objet livre (sa version papier) en montrant tous les objets nécessaires à sa fabrication (plombs d'imprimerie par exemple).

Le fait de ne pas avoir de clavier rend paradoxalement l’objet plus facile à appréhender. Amazon fait dans le minimalisme. Outre les boutons permettant de changer de page, le Kindle possède un bouton pour revenir en arrière, un autre pour appeler le clavier virtuel, un pour retourner à la page d’accueil, un autre pour appeler les menus et un dernier sur la tranche pour sortir de veille. Il comporte également un petit joypad qui permet de se balader dans du texte ou dans les menus.

L’absence d’un clavier physique ou virtuel est-elle gênante ? Telle est la question au final. Et tout dépend de l’usage que vous faites d’une liseuse. Le système de clavier virtuel n’est pas mal fichu, mais il montre vite ses limites. Il suffira pour entrer un mot de passe Wi-Fi ou pour faire à la rigueur une recherche de temps à autre, mais si vous êtes du style à écrire des notes, passez votre chemin…

Vendue 99 € en Allemagne (on imagine que ce sera le même prix en France), cette liseuse a tous les atouts pour faire un carton. Simple, rapide, efficace… Une bien mauvaise nouvelle pour la concurrence qui ne propose rien de décent à moins de 150 € (avec des écrans e-Ink). Même en le commandant depuis Amazon.com, il revient moins cher que ses concurrents. Espérons qu’elle permettre de démocratiser la lecture numérique qui a tant de mal à décoller en France.

8.5
10
Aperçu complet du Kindle 2011 de Amazon Configuration -
-
-
99 €

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


12 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar boccob 30/09/2011 - 17:25

Si seulement le prix des livres en version numérique pouvait baisser (et l'offre francophone augmenter ...)

avatar Nathansatva 30/09/2011 - 18:30

Mais qu'est ce que vous avez contre les vrais livres ??? :D Y a pas au moins un truc qu'on peut éviter de dématérialiser ... ? C'est mignon un livre ... Ça se cale dans un sac de plage, ça se fout dans une poche de manteau, ça se perd, ça se retrouve ... Ça s'abime aussi. Ça sent le renfermé. On sait que sa grand mère l'a feuilleté quand elle était petite ... Que son petit frère ou son fils le liront plus tard. C'est beau un livre ...

avatar macsilvio 30/09/2011 - 18:55

Mieux que le Kindle : Le "Book" : http://www.youtube.com/watch?v=Q_uaI28LGJk

avatar lol51 30/09/2011 - 19:48

Cette version n'est à mon sens pas du tout équivalente au reste du marché. c'est du bas de gamme en terme de qualité d'écran. c'est du as de gamme en terme d'interface. C'est du prix planché cette mais sponsorisé par un bandeau de pub indélogeable à moins de payer 50€ de plus. Et le fait qu'il n'y ai plus que 2 Go de mémoire, et plus de housse de protection livré avec, peut au final faire réfléchir un peu : carte mémoire supplémentaire (2go c'est vite plein avec quelques gros pdf illustré comme des magazines) et protection à acheter = 50€ de plus. Moins cher ce Kindle ? peut être mais au prix de gros sacrifices. En terme de liseuse ce Kindle n'a que son prix pour séduire. Et encore, si on en a qu'une utilisation épisodique et que l'on ne veux pas trop en prendre soin.

avatar kjayoub 30/09/2011 - 19:49

@Vanto: tout a fait d'accord. Et puis ça s'offre aussi un livre. c'est bien mieux que de donner un pdf. Et pas de problèmes de batterie non plus. Mais bon, tu passe pour un rétrograde qui refuse la technologie quand tu dis ça. :-/

avatar Nathansatva 30/09/2011 - 20:18

:D Je suis très content de mon iPhone, et j'adore le pointer vers un contrôleur sncf avec mon billet virtuel en pdf ... Surtout quand ça le fait grimacer ... Mais ça c'est une autre histoire :-) J'adore la technologie, quand elle me permet de passer outre des limitations pénibles ou qu'elle me fait faire des économies. A quoi bon sacrifier des arbres, gaspiller de l'encre et tapisser les billets de bandes magnétiques qui finiront à la poubelle un jour plus tard alors qu'une bonne partie des gens est équipée d'un téléphone à même de contenir un billet numérique ? Pareil pour la musique. J'ai beau aimer le support, c'est quand même autrement plus agréable de se trimbaler 20go de musique sur un iPhone qu'une fourgonnette de CD ou de vinyles. Mais je sais pas ... Le livre ça prend pas chez moi. Déjà parce qu'on ne lit généralement qu'un livre à la fois, de bout en bout, et que ça prend plus de temps qu'un album. Et puis j'aime bien l'objet ... Je le trouve beau, sensuel ... :D Et il y a une esthétique du lecteur, toute une symbolique derrière. Ce n'est pas un objet comme les autres, à mon sens. Je n'ai pas envie de le voir disparaitre. Après ces liseuses ont clairement un intérêt dans la gestion de documents plus techniques je trouve. Une thèse de 300 pages, 12 manuels scolaires, des documents de vol ... Là je trouve que l'objet a un vrai intérêt.

avatar popo69 30/09/2011 - 21:16

Il s'agit de la version sans pub Concernant l'interface on ne s'est guère attardé la dessus car elle ne présente aucune évolution par rapport aux précédents kindle Et ça reste du kindle avec ses points forts et faibles. Absence de la gestion de l'epub dans les défauts système de Push très pratique dans les points forts

avatar ShowMeHowToLive 30/09/2011 - 22:46

@Vanton : rien. Cet argument revient depuis toujours : « bouh, l'imprimerie va tuer l'objet livre, et les enluminures alors ? », « bouh, le livre de poche va tuer l'objet livre, et la vraie reliure alors ? ». Bof. L'objet livre, le beau livre survivra au Kindle. Le Kindle — la liseuse en général —, c'est juste un média supplémentaire. Un très pratique, mais un de plus. @cyserhof, izoong : pas de pub.

avatar sebdeblp 30/09/2011 - 23:01

Quand est-ce qu'il va sortir en France. La rumeur du 8 est quelque chose d'à peu près sur ou pas du tout. Je voudrais l'acheter mais si je dois attendre une semaine pour gagner 18€ je ne serais pas contre. Si vous avez des infos. Sinon pour les cybook certes c'est français mais pour avoir vu pas mal de vidéos c'est un peu moins bien que le kindle au niveau écran. Pour les epub calibre transforme facile les fichiers. Je pense sans trop me tromper que le kindle est encore le meilleur ereader du marché. @izoong : écran bas de gamme le kindle ? Tu as quoi comme meilleur écran pour la lecture ? Au niveau de l'interface c'est le plus simple qui existe et c'est le but recherché. Ce n'est pas une tablette, sinon prend un kindle fire ou autre tablette mais le confort de lecture. Les 2go peuvent être juste pour les pdf certes mais selon moi l'écran est petit pour lire de gros pdf. Si tu parles de livre scanné donc de piratage que le Kindle ne soit pas prévu pour ça c'est normal

avatar JoTaPé 01/10/2011 - 10:15

Vous semblez mal connaitre les écran eInk, le fait de faire un flash ou non est possible depuis les tout premiers écran, ce n'est pas lié a la génération de ceux-ci. Le problème de ne pas faire de flash, c'est que le ghosting (effet de rémanence) est beaucoup plus prononcé qu'avec le flash. Pour information, Bookeen qui fait des liseuses eInk depuis les débuts (et voir meme peut être un peu avant Amazon) propose a ses utilisateurs de ne pas activer le flash entre les tourner de pages, et ce depuis leur premier modèle eInk, le Cybook Gen3 sortit en décembre 2007. (ha oui et pour rappel, Bookeen est une boite Française.) Bref, les écrans eInk présent sur les kindle 4 sont les meme que ceux des Kindle 3, vendu par eInk/PVI sous la référence V220 (ou commercialement sous le nom "Pearl") [quote]Cette version n'est à mon sens pas du tout équivalente au reste du marché. c'est du bas de gamme en terme de qualité d'écran. [/quote] Sahant qu'il n'y a grossomodo qu'un type d'écran eInk, je vois mal comment ils auraient pu mettre des écran "bas de gamme".. @thelittleidiot Attention Calibre a tendance a faire des fichiers merdiques, dans un sens comme dans l'autre. Quand on regarde ce qui est généré, ça fait souvent peur... Par contre je ne suis pas d'accord sur ton analyse du Kindle, ce n'est pas, a mon avis la meilleur liseuse du marché, loin de la...

avatar whocancatchme 01/10/2011 - 11:19

@ Godzil : Merci pour la piqûre de rappel pour Booken que MacGé/iGé s'obstinent à ignorer...

avatar jeanquisquall 01/10/2011 - 20:51

Utilisateur quotidien du Kindle 3, j'ai eu la chance d'essayer les OYO en boutique et je n'ai pas été convaincu : je les trouve moins pratiques à l'usage et plus lents. Je pense que le confort de lecture en prend un coup. Le Kindle ou une liseuse en général prend tout son sens quand tu es loin de chez toi assez souvent et que tu ne veux pas te trimbaler plusieurs livres, même de poche, dans ton sac ! Le seul hic est pour le moment le prix, qui devrait être la moitié d'un livre de poche, compte tenu que de nombreux frais liés au support physique ont disparus. Imagine des ebooks à 3,50€ que toute la famille peut lire sur son Kindle relié au même compte Amazon (en même si ça les chante). Par contre, je ne suis pas dérangé par la réduction de la mémoire : je n'ai que des livres sur mon Kindle (il n'est pas tellement adapté aux PDF) et ça ne prend rien comme place.