Une plainte à 1,6 milliard de dollars contre Spotify

Soumis par Mickaël Bazoge le 15h00

Le début d'année commence bien mal pour Spotify. Le service de streaming est sous le coup d'une plainte maousse de l'éditeur Wixen Music Publishing, qui réclame au leader du secteur la bagatelle de 1,6 milliard de dollars. Spotify n'aurait pas les droits de diffuser les morceaux d'artistes dont les compositions sont éditées par Wixen, et il y a du beau linge : Tom Petty, Neil Young, les Doors…

Cliquer pour agrandir

En tout, des dizaines de milliers de morceaux sur lesquels Spotify n'aurait pas les droits (21% des 30 millions de chansons proposées par le service, selon le décompte de Wixen). Ce n'est pas la première fois que le service fait face à des plaintes du même genre. En mai dernier, la société versait 43 millions pour s'éviter une class action menée par plusieurs compositeurs ; un arrangement à l'amiable qui doit encore recevoir l'aval de la justice américaine.

En juillet, Spotify faisait l'objet de deux plaintes supplémentaires, toujours dans le cadre des droits à verser aux compositeurs. Dans le dossier Wixen, Spotify interroge la légitimité du plaignant qui n'aurait pas obtenu l'autorisation de tous ses clients pour se lancer dans une action en justice.