Test des Monster Turbine

Anthony Nelzin-Santos |

On connaît bien Monster Cable pour ses câbles de haute qualité, qui ont fait le bonheur de beaucoup d'audiophiles dans les années 80 et 90. La société californienne s'est lancé il y a quelques années dans la fabrication de casques, partant du constat qu'on écoutait de moins en moins de la musique chez soi, sur chaîne Hi-Fi, mais de plus en plus sur des baladeurs où on ne peut améliorer ni les circuits audio, parfois faiblards, ni le codec de compression des chansons achetées en ligne. Reste donc à améliorer ce qui emmène l'audio aux oreilles : les câbles et écouteurs, à défaut de pouvoir changer les oreilles elles-mêmes.

IMGP9366

La gamme Turbine représente le milieu de gamme de chez Monster, avec un tarif autour des 139 €, même si on arrive à les trouver autour des 100 € sur Internet. Ce qui les met en concurrence avec d'autres écouteurs intra-auriculaires bien connus, comme les Shure SE310, les Sennheiser CX 6, et surtout les Q-Jays. On notera une concurrence interne, les Monster Beats Tour, intra-auriculaires de l'autre gamme de Monster, s'affichant à des prix similaires. Reste à savoir si les Turbine tiennent leur promesse d'excellence sonore pour un prix raisonnable.

Aspect physique
Le packaging des Turbine rappelle celui des iPhone ou des iPod, avec une disposition en couches bien pensée, laissant découvrir évidemment les écouteurs, mais aussi un petit étui, cinq paires d'embouts, et un nombre incalculable de manuels, feuillets et autres cartes de garantie.

Sur les deux paquets différents que nous avons reçus, l'étui a été fourni en deux matériaux : le premier dans un simili-cuir de bonne facture, l'autre dans une sorte de Cordura qui là encore, inspire confiance. Mais pour l'un comme l'autre, la conclusion est la même : inutile. Inutile, car trop petit : si on espérait pas y transporter écouteurs et embouts, on a même du mal à rentrer les écouteurs sans devoir plier et replier le câble d'une manière qui ne laisse rien préjuger de bon pour leur tenue dans le temps.

IMGP9505

Les embouts fournis sont de très bonne qualité, ni trop souples, ni trop rigides. Ils tiennent très bien sur l'écouteur, et ne provoquent pas de gêne une fois dans l'oreille. Cinq paires sont fournies : trois d'olives et deux de tri-flanges. On aurait apprécié trouver une troisième paire de tri-flanges, qui isolent bien mieux que les olives, mais ne sont livrés que dans une taille très petite et très grande, sans intermédiaire.

Les écouteurs en eux-mêmes sont de très bonne facture. Leur forme qui rappelle le design des connecteurs RCA Monster leur vaut leur nom, et apporte un « petit quelque chose » ni trop distinctif, ni trop banal. Entièrement en aluminium, partiellement recouverts de chrome noir, ses écouteurs sont lourds : suffisamment pour que l'on espère trouver un subwoofer de bonnes dimensions (ce qui est le cas), mais pas trop non plus, ce qui permet une bonne tenue dans l'oreille. Leur forme contribue à cette bonne tenue dans l'oreille, sans gêne, ce qui n'est pas le cas de tous les intra-auriculaires Monster. On remarquera une petite touche pratique, un cercle coloré en bleu sur l'un des écouteurs, en rouge sur l'autre, qui indique lequel est l'écouteur droit et lequel est le gauche (rouge > red > R > right > droit), sans avoir à chercher un petit repère.

201002_Monster%20Turbine%20%20108

Si le Y massif (et un peu lourd) semble d'une solidité à toute épreuve, on ne peut pas en dire autant de toutes les jonctions. La gaine recouvrant les câbles à leur sortie des écouteurs semble un peu courte : ce ne sera pas un problème quand on portera les écouteurs, mais le sera peut-être lorsque les écouteurs seront rangés, le câble pouvant alors adopter un angle très prononcé, qui le fatiguera à la longue. Même constat pour la jonction câble / prise jack : si les contacts plaqués or sont une touche bienvenue, l'absence de toute gaine permet au câble de se tortiller dans tous les sens, et laisse entrevoir des possibilités de rupture. Beaucoup d'utilisateurs de ce modèle expliquent avoir renforcé cette partie avec du chatterton : efficace, mais pas forcément joli.

Aspect sonore
Heureusement, ces Turbine se rattrapent largement sur leur qualité sonore. Il faut un peu de temps pour s'habituer à leur amplitude sonore, qui requiert de se passer et repasser des morceaux de différents genres pour l'apprécier à sa juste valeur : excellente.

Excellents, ces Turbine le sont dans les aigus : les instruments les plus fins des ensembles classiques, les solos de guitare rock ou blues, gagnent en dimension, en précision, en détail, presque en attaque.

Les aigus ne sont pas pour autant écrasés par le reste du spectre : l'ensemble de la gamme des médiums est bien présent, mais équilibré. Les voix gagnent elles aussi en précision et en détail, mais surtout en présence. On ne note aucune coloration flagrante.

Même constat pour les basses, qui tirent parti d'un subwoofer de « grandes » dimensions, et de la construction tout métal des Turbine. Il est pour ainsi dire très, très difficile de faire saturer ses écouteurs, même si cela nous est arrivé de manière assez incompréhensible avec un de deux exemplaires que nous avons reçus sur une pièce fameuse de contrebasse, l'Éléphant du Carnaval des Animaux de Saint-Saëns. Des basses, présentes, bien présentes, mais encore une fois sans qu'elles ne prennent le dessus sur le reste du spectre.

201002_Monster%20Turbine%20%20115

Ces écouteurs seront puissants, presque punchy, pour quelqu'un qui ne connaît pas forcément les intra-auriculaires, et leur équilibre sonore est leur vrai avantage. Avantage, mais aussi peut-être inconvénient : très équilibrés, certains pourront les trouver analytiques, voire fades. C'est là que la concurrence interne à la gamme Monster trouve son explication : si les Turbine jouent la carte de la fidélité sonore, et avec brio, les Beats Tour, conçus en collaboration avec Dr. Dre, laissent apparaître des basses plus présentes encore, sans toutefois dénaturer le son. Une légère coloration qui se prête à la majorité des styles, mais que certains puristes détesteront : les Turbine sont faits pour eux.

De fait, il est bien difficile de prendre en défaut ces écouteurs sur leur qualité sonore, qui rivalise avec des modèles dans la tranche supérieure de prix, autour des 300 €. Si l'on reconnecte aspect physique et aspect sonore, il faudra toutefois prendre le temps de juger des frottements apportés par les câbles, que l'on trouve discrets, mais qui sont une variable complètement subjective.

Pour refléter l'usage qui sera fait de ces écouteurs, que la gamme de prix réserve à des amateurs éclairés, nous n'avons utilisé que des fichiers en AAC 256 et 320, et en Lossless ALAC. Il faut dire que sur des morceaux encodés avec moins de soin, l'écoute révèle presque de la torture, tant les défauts sonores sont alors relevés par ces écouteurs (notamment les percussions devenant « métalliques »). Un élément à prendre en considération avant achat.

Conclusion
Disponibles le plus souvent à 139 €, ces Monster Turbine sont certainement les écouteurs intra-auriculaires les plus fidèles que l'on puisse trouver dans cette gamme de prix, même si l'on peut trouver encore mieux en doublant ce tarif — ce sont peut-être vos oreilles qui seront alors la limite, c'est le cas pour les nôtres.

On regrettera la finition non pas des écouteurs en eux-mêmes, qui est excellente, mais des câbles, ce qui est un comble pour Monster, qui a fait sa réputation sur ce segment. Rien de bien méchant, certes, mais les jointures semblent un peu légères, même si l'on peut se dire que finalement, à ce tarif, on a vu pire.

La principale concurrence que ces Turbine auront à affronter sera certainement les Beats Tour, donc le prix est très similaire. Plus colorés, à la fois dans le son et dans la présentation, ils offrent une alternative à ceux qui n'apprécieront pas le rendu très équilibré, parfois un peu froid, des Turbine. Mais ceux qui étaient passionnés de Hi-Fi il y a quelques années trouveront avec les Turbine écouteurs à leurs oreilles, sans casser leur tirelire.


avatar hugome | 
Avec une garantie de 3 ans, les câbles doivent être plus solides qu'ils ne le paraissent.
avatar Sklad | 
Dans la même gamme de prix: les beyerdynamic MMX 100, avec micro. Je les trouve très bon. Un petit test serait sympa de la part de igeneration :-)
avatar afficiomacos | 
Le problème des intras reste qu'on ne peux pas les essayer en boutique pour apprécier le rendu sonore. Toutefois merci pour le test! Quelqu'un a un avis sur les AKG K370? J'adore les casques HIFI de cette marque, mais bizarrement je ne trouve pas de tests sur ces intra.
avatar Jean Claude Dusse | 
Egalement dans la même gamme de prix et qui sont de très bon écouteurs (peut être même meilleur) : ce sont les Atomic Floyd HidefDrum. J' avais hésité à prendre les Turbine mais je trouve ceux là meilleur tant au niveau du design que des câbles (le son est très bon également). De plus, ce qui m' a fait penché sur les Atomic Floyd, c' est qu' il dispose d' un micro ce dont ne peux se vanter les Monster. Gadget bien pratique afin de changer, mettre en pause la musique,... et répondre à des appels sans sortir son téléphone.
avatar philipponna | 
Après avoir longuement hésité sur le modèle je me suis lancé sur les Monster. Pas très convaincant pour moi. Les embouts ne collent pas, n'arrête pas de bouger en footing, j'ai dû utiliser les embouts de mes précédents écouteurs (V-Moda). Pour le son pas de souci c'est du sérieux. Je reste quand même sur mes premiers ER-6i pour le maintien et le son combiné.
avatar Xalio | 
Je suis en possession des Monster Beats Tour, ils sont IMPRESSIONANTS. @clem : Les produits Monster ont tous (ou presque) un modèle avec micro, pour 20€ de plus je crois.
avatar gamac | 
Moi pour les écouteurs, j'ai une limite psychologique; vu le nombre que j'ai perdu, d'autres dont les câbles ont lâché, etc., je ne dépasse pas la limite des 50 euros. Et, à ce prix, je dois dire que les Sennheiser MM50 sont bien (en plus, ils ont un micro, et j'ai mis beaucoup de temps à trouver un casque-micro qui ne soit pas au détriment de la qualité d'écoute). Quid du son de ces écouteurs par rapport à des Sennheiser autour des 50 €? D'autre part, rien dans le test n'est dit sur le niveau d'isolation de ces écouteurs: comment se comportent-ils en ville, dans le métro, en ce qui concerne l'isolation sonore (de ce point de vue, parmi tous les casques que j'ai eu, Philips, Novodio, etc., les Sennheiser sont les meilleurs - j'en ai deux paires, une avec micro et l'autre sans). Enfin, un point qui mérite d'être applaudi: merci de signaler que ces écouteurs peuvent être perçus négativement avec une musique trop compressée!
avatar Sklad | 
@pat3: Je suis, pour ma part, très déçu des Sennheiser MM50. Sur une période d'environ un an, j'ai dû retourner cinq fois au SAV, soit parce que le bouton ne fonctionnait plus, soit pour un problème de son, ou encore pour les deux. On me les a chaque fois remplacés par des neufs, mais au bout de la sixième fois, j'ai obtenu le remboursement.
avatar jean-christophe courte | 
@ecko : j'ai les AKG K370. Ce que je peux en dire, c'est qu'ils sont très bons (dans le sens très fidèles, en bien ou en mal...). Très équilibrés, les aigus précis et très fins, les mediums très vifs, les basses profondes et réactives. Je ne les ai encore jamais écoutés saturer, leur principal atout est leur précision. il est donc évident que les gens qui toussent dans la salle, les portes qui claquent en coulisses, ou la mauvaise qualité de l'enregistrement ou de l'encodage sont nettement perceptibles. Arman Kardon sait toujours faire de la hifi ! Pour ce qui est des écouteurs eux-mêmes, ils sont assez confortables, assez légers, et bien finis : le câble est recouvert sur 2,5 cm au niveau du jack, prise plaquée or. Un micro, qui ne m'est pas utile et dont je ne peux rien dire. Seul point "moins positif" que le reste, l'isolation, qui est très bonne, mais d'autres font mieux. J'en suis très content, même si ce n'est peut-être pas la même gamme que les Monster, si l'on s'en tient uniquement au prix.
avatar afficiomacos | 
@Nicodb9: Merci pour ton avis, je vais peut-être craquer.
avatar ankhinephes | 
800 francs pour un put#@ de casque qui sera mort dans 6 mois... Mais c'est vraiment n'importe quoi !!! Y'a plus de limite à rien... Moi j'achète mes casques iPhones standards dans des boutiques de téléphone, Orange, Bouygues ou SFR, sans préférence. Je prends à chaque fois le ticket de caisse et je garde mon ticket de carte bleue. À chaque fois, moins de 4 mois plus tard, je dois le ramener parce qu'il a un écouteur qui commence à faiblir sérieusement. À chaque fois, quasiment, je dois faire un scandale dans les boutiques pour qu'ils acceptent de faire jouer la garantie, alors qu'ils me disent systématiquement que ces produits ne sont pas garantis (ce qui est faux, bien entendu). Aujourd'hui, alors qu'on doit claquer 30 euros tous les six mois pour avoir un son merdique, à peine correct, 30 euros, c'est rien, et il faudrait accepter placidement de claquer 130 euros pour un casque qui ne sera probablement à peine plus solide... Monde de merde! 30 euros, c'est deux cent francs, 130 euros c'est 800 francs... ça ne veux plus rien dire l'argent? 800 francs, 130 euros, c'est pour du consommable aujourd'hui???? C'est vraiment Nawak.... Je vous invite tous à faire comme moi, faites les chier pour vous faire rembourser les casque officiels que vous payez 30 ou 25 euros... C'est pas parce qu'on paye 30 euros qu'on achète de la merde, faut arrêter d'halluciner une peu sur les prix, maintenant...
avatar perefouettard | 
J'ai payé mon casque Bose 150€, ça fait trois ans que je l'ai et aucun soucis. Tout est nickel, pas en panne, rien. Quelques éraflures mais je le trimballe partout (train, metro). Et pendant que tu achètes tous les 4 mois des écouteurs basse qualité à 30€, tu aurais pu acheter un beau modèle et profiter d'un excellent son (aujourd'hui rare à l'heure des MP3 128kbps qui bavent)...
avatar Shyrka | 
Heu, personnellement j'ai une paire d'audeo PFE 112 de Phonak dans la même gamme de prix et pour ce qui est du son, ils sont supérieurs aux Turbines. Spatialisation et différenciation entre les instruments meilleure... Attention cependant, ce sont des écouteurs encore plus analytiques que les Monsters, mais ils passent tout de même bien avec des styles de musiques où les basses sont présentes, notamment parce qu'en plus des différents embouts sont fournis deux petites grilles différentes que l'on peut insérer devant les hauts parleurs pour changer l'image sonore des intras. Plus ou moins de basses. Maintenant même avec les grilles noires (les plus bassues), on n'arrivera pas à des images sonores telle que celles des Q jays, des Boses, ou autres AKG, on reste dans la neutralité, le saint graal des audiophiles ^^.
avatar Kinky | 
Les modèles dont vous parlez et qui possèdent un micro, est-ce qu'ils possèdent l'ensemble des fonctionnalités du micro Apple, à savoir le bouton central pour décrocher / play / pause / saut / retour arrière / activation de VoiceControl ainsi que des boutons +/- pour le son ?
avatar Nicosun | 
Bonjour, j'ai acheté les Monster Turbine il y a 6 mois suite à la lecture du test et à vrai dire, j'avais plutôt confiance, surtout vis-à-vis de la qualité des câbles, Monster oblige, que vous disiez assez douteuse. Et finalement, constat terrifiant, après des heures d'écoute presque jouissive ou tout du moins magique et une bonne cinquantaine d'aller retours entre ma poche et mes oreilles (je me suis fait voler la pochette vide par un pickpocket dans le métro... encore heureux que j'aie été en train de les porter à ce moment là.), j'ai eu une surprise plus qu'étonnante en n'entendant plus de l'oreille droite. Ce n'est pas moi, je ne suis pas sourd. Ce n'est pas la chanson, encodée en AAC, achetée sur l'iTunes store. Alors j'observe le câble de bout en bout pour m'apercevoir que le bout de la jointure renforcée de la prise mini-jack est abîmée à un tout petit endroit. Faut-il préciser que cet endroit est bien sûr l'endroit le plus plié au moment de l'écoute (surtout ayant un iPod Touch qui a tendance à basculer horizontalement dans la poche)? Me voilà maintenant à fouiller de fond en comble mon appartement pour retrouver la garantie qui m'éviterait sûrement de payer les 50e de réparation... A part ce problème, je dois dire que ces écouteurs restent réellement sublimes... La qualité du son est incroyable pour leur prix pas si élevé que ça, mis à part peut-être la légère gêne due au frottement contre les tissus.

CONNEXION UTILISATEUR