Le HomePod a reçu son feu vert de la FCC pour son lancement

| 19/01/2018 23:00 | 11 commentaires

La première enceinte connectée d'Apple a reçu son feu vert de la Federal Communications Commission en vue de sa commercialisation. Parmi les quelques documents techniques figure un schéma de la base du HomePod.

Cet agrément sur le bon fonctionnement radio du HomePod laisse supposer une commercialisation prochaine. Par exemple, pour la première Apple Watch ainsi que pour le premier iPad Pro, il s'était passé moins d'un mois entre l'obtention de ce visa et les commercialisations.

D'après le Taipei Times cette semaine, Apple aurait un stock de 1 million d'unités prêtes à partir. Malheureusement il n'y en aura que pour des pays anglophones durant la première phase de lancement (États-Unis, en Australie et au Royaume-Uni).

> Accéder aux commentaires

Apple Store : des iPhone 6 Plus temporairement remplacés par des 6s Plus

| 19/01/2018 22:11 | 16 commentaires

Des iPhone 6 Plus endommagés, pour lesquels les Apple Store auraient habituellement proposé un remplacement par un autre exemplaire, pourront être échangés par un 6s Plus. Des éléments comme la carte-mère ou la prise Lightning ne peuvent être réparés ou changés.

Une note interne confirmée par plusieurs sources auprès de MacRumors stipule que ce changement peut être effectué jusqu'en mars prochain. Il n'y a pas plus de détails sur les modèles de 6 Plus concernés ni d'explications à cette générosité. Cependant, un autre document indiquait qu'Apple avait dû relancer la production de ce 6 Plus pour garnir ses stocks. Cela implique un délai qui est peut-être à l'origine de cette décision.

> Accéder aux commentaires

iOS 11 est moins vite adopté qu'iOS 10 d'après les chiffres d'Apple

| 19/01/2018 21:05 | 58 commentaires

La part d'iOS 11 sur les iPhone et iPad qui ont accédé à l'App Store durant la journée d'hier s'élève à 65 %, indique Apple dans son relevé sur le portail des développeurs. 28 % sont toujours sur iOS 10 et 7 % utilisent des versions plus anciennes, non segmentées.

La première mesure publiée à la mi-octobre dénombrait 54 % d'appareils sur le nouveau système. Entre temps sont arrivées les ventes de nouveaux iPhone qui auront donné un coup d'accélérateur. Mais avec un lancement inédit de trois modèles on pouvait espérer mieux. En l'état, ce chiffre se compare défavorablement avec celui d'iOS 10 qui avait atteint 76 % le 4 janvier 2017 puis 79 % le 22 février. C'est moins encore que le précédent établi par iOS 8 qui affichait 68 % le 7 janvier 2015. iOS 7 avait lui fait un joli score de 80 % mais il s'agissait de la première grande refonte de son interface graphique, sous l'égide de Jonathan Ive.

via iMore

> Accéder aux commentaires

Vous prendrez bien une bêta de plus pour iOS 11.2.5 ?

| 19/01/2018 19:16 | 45 commentaires

Et de sept ! Apple enchaîne les bêtas d’iOS 11.2.5 à un rythme effréné et deux jours seulement après la sixième, voici une septième bêta ! tvOS 11.2.5 bêta 7 est également proposée aux amateurs du côté de l’Apple TV. Toutes ces mises à jour sont à télécharger sur les appareils concernés, à condition d’utiliser la bêta précédente.

Sur un iPhone X. Cliquer pour agrandir

Cette fois, le téléchargement pèse plus de 2 Go sur un iPhone X, contre moins de 200 Mo pour la bêta précédente. Faut-il en conclure que ce sera la dernière de la série, avant une sortie finale prochaine ? On le saura sûrement très vite. Et on vous tient au courant s’il y a vraiment une nouveauté cette fois, mais cette version est restée jusque-là bien pauvre en la matière.

Au passage, Apple fournit également une nouvelle bêta de watchOS 4.2.2, cette fois il s’agit de la cinquième version de cette mise à jour mineure. Contrairement à iOS et tvOS, seuls les développeurs peuvent en bénéficier.

[MàJ 19/01/2018 19h29] : on avait oublié High Sierra ! 🤦‍♂️

Si vous utilisiez la bêta, macOS 10.13.3 bêta 6 devrait apparaître dans votre Mac App Store ce soir. Cela se confirme, il s’agit probablement d’une ultime vague de bêtas avant une finalisation, probablement pour la semaine prochaine.

> Accéder aux commentaires

Objet d'une enquête en Italie, Samsung dément ralentir ses téléphones

| 19/01/2018 17:00 | 22 commentaires

Samsung a réitéré qu'il ne mettait pas en place dans ses téléphones de logiciel destiné à réduire la vitesse d'exécution du processeur durant le cycle de vie du produit.

Une déclaration qui fait suite à une enquête ouverte cette semaine en Italie, dans laquelle le géant sud-coréen se retrouve aspiré dans la roue d'Apple. Les deux groupes font l'objet d'une enquête de la direction de la concurrence italienne et des perquisitions ont déjà eu lieu au siège de leurs filiales respectives, avec le concours de la police financière et d'une division spécialisée dans les fraudes de nature technologiques.

Galaxy S8

La question posée est la même qu'ailleurs, il s'agit pour les enquêteurs de déterminer si Apple mais aussi Samsung ont utilisé des mises à jour logicielles pour freiner les performances de leurs téléphones — sans en avertir leurs propriétaires — avec comme objectif de pousser à la roue pour leur renouvellement (lire aussi Le revirement d'Apple sur le ralentissement de l'iPhone « insuffisant » pour HOP).

Pendant les fêtes, plusieurs fabricants de terminaux Android — Samsung, Motorola, HTC et LG — avaient assuré qu'ils n'utilisaient aucun logiciel comme celui d'Apple.

Samsung déclarait à ce propos : « Nous assurons une autonomie prolongée des appareils mobiles Samsung grâce à des mesures de sécurité à plusieurs niveaux, notamment des algorithmes logiciels qui régissent le courant de charge de la batterie et la durée de chargement. Nous ne réduisons pas les performances du processeur grâce à des mises à jour logicielles sur les cycles de vie du téléphone ».

Il faut rappeler que Samsung propose en général des batteries de plus grosses capacités que celles d'Apple, ce qui reporte à plus tard l'apparition des phénomènes d'usure décrits pour les iPhone.

Le timing n'est pas idéal pour Samsung s'il se retrouve lui-aussi malmené par ce sujet des batteries puisqu'il doit présenter ses futurs Galaxy S9 le mois prochain.

> Accéder aux commentaires

iPhone X : estimation de ventes en baisse et rumeur d'arrêt de production cette année

| 19/01/2018 15:00 | 210 commentaires

L’analyste Ming-Chi Kuo a revu à la baisse son estimation des ventes d’iPhone X au premier trimestre 2018. Il s’attend à 18 millions d’exemplaires écoulés, quand ses confrères tablent sur 20 à 30 millions. De plus, l’analyste de KGI Securities avance maintenant le chiffre de 62 millions d’unités vendues durant toute la durée de vie de l’iPhone X, contre 80 millions auparavant.

Nouvelle gamme d’iPhone supposée pour cette année.

Il justifie cette minoration par une demande du marché chinois, le deuxième plus important après les États-Unis, qui serait en baisse. Les consommateurs chinois garderaient plus longtemps leurs téléphones et ne seraient pas convaincus que l’iPhone X offre un écran plus grand qu’un iPhone Plus, or la taille est un critère d’achat essentiel.

Ces estimations inférieures sont appuyées par une déclaration récente de TSMC, fournisseur de toutes les puces Ax des iPhone depuis 2016, selon qui les ventes de smartphones haut de gamme diminueront en 2018.

Cette annonce signifie-t-elle qu’Apple a passé des commandes moins importantes pour ses smartphones les plus chers, en l’occurrence l’iPhone X et les iPhone 8, par rapport à l’année dernière ? TSMC, qui a de nombreux autres clients, ne le précise évidemment pas. Le fondeur prévoit néanmoins de réaliser un chiffre d’affaires stable en 2018 grâce à une progression des ventes de smartphones d’entrée et de milieu de gamme.

Par ailleurs, Ming-Chi Kuo s’attend à ce que la production d’iPhone X se termine dès cette année, ce qui serait inédit, en témoigne la grande gamme actuelle qui comprend tous les modèles depuis l’iPhone 6s (et même l’iPhone 6 qui a fait un retour discret).

La gamme 2018 d’iPhone serait composée d’un nouvel iPhone OLED de 5,8“, d’un modèle plus grand de 6,5” et d’un modèle à écran LCD de 6,1" moins cher, vendu entre 650 $ et 750 $. L’iPhone X ne verrait pas son prix baisser mais disparaîtrait du catalogue, d’après la rumeur du jour. Tout ou partie des iPhone sans encoche devrait rester disponible pour occuper l’entrée et le milieu de gamme.

> Accéder aux commentaires

Les Toy-Con en carton pour la Nintendo Switch sont en précommande

| 19/01/2018 13:58 | 15 commentaires

Les propriétaires de la Switch, intrigués par la dernière annonce de Nintendo avec ses accessoires en cartons peuvent les précommander (début des expéditions le 24 avril). "Les" ce sont deux kits "Nintendo Labo", des pièces en carton que l'on plie et assemble pour former des "Toy-Con". Des robot, piano, canne à pêche, guidon de moto… que l'on utilisera avec la console glissée à l'intérieur et des jeux fournis.

L'idée est plutôt rigolote, bien dans l'esprit de son géniteur, mais lorsqu'on regarde les enfants jouer avec dans la vidéo de présentation, on ne peut s'empêcher de se demander si ces assemblages vont résister longtemps. Côté prix, c'est un peu la foire pour les trois kits proposés (le moins cher ne contient que des décoration pour les objets une fois montés). Selon que l'on va chez Amazon, la Fnac ou Cultura on passe de 75 € et 85 € pour les deux principaux kits à 70 € et 60 €.

> Accéder aux commentaires

Batteries d'iPhone : Tim Cook a la mémoire bien sélective

| 19/01/2018 11:30 | 116 commentaires

Interviewé mardi sur NBC, Tim Cook est revenu sur l'affaire du système de bridage dynamique des performances mis en place sur les iPhone. Apple a peut-être manqué de pédagogie, dit-il, mais ce sont d'abord les utilisateurs qui n'ont pas suffisamment écouté les explications fournies il y a un an, lors de la mise en place de ce système dans iOS 10.2.1 (à environ 3 min dans la vidéo).

« Lorsque nous l'avons fait, nous avons dit en quoi cela consistait mais je pense que les gens n'y ont pas vraiment prêté attention et peut-être également que l'on aurait dû être plus explicites », déclare Tim Cook. C'est peu de le dire.

La sortie d'iOS 10.2.1 est intervenue le 23 janvier 2017, avec des notes de version génériques : « résout des problèmes et améliore la sécurité ». Il faut attendre un mois pour que des précisions soient données, au travers d'une déclaration envoyée à TechCrunch et une poignée d'autres sites, comme habituellement, tous américains.

Il y est expliqué que les cas d'extinctions inopinées sur des 6 et 6s ont été drastiquement réduits, chiffres à l'appui. Le délai entre la distribution de cette mise à jour et ces éclaircissements se défend : Apple attendait de voir les effets de son patch système pour en évaluer l'efficacité.

Mais dans sa déclaration, Apple se bornait à donner des statistiques. Matthew Panzarino, le journaliste de TechCrunch, ajoutait qu'il avait plus ou moins compris que ces problèmes étaient liés à des pics de demandes du processeur vers des batteries incapables de fournir l'énergie nécessaire.

Il avouait par contre être dans le flou sur la nature de la solution trouvée chez Apple (la piste d'un abaissement de la fréquence du processeur était proposée dans l'un des commentaires à l'article, quant aux commentaires chez nous, des lecteurs se disaient satisfaits de cette mise à jour réparatrice).

Idem chez iMore, autre destinataire de cette déclaration, où le journaliste Rene Ritchie se félicite du correctif apportée par Apple : « une amélioration des fonctions avancées de la gestion de l'alimentation...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Promos : étui iPhone X à 7 €, chargeur QI à 18 €, et étui batterie à 26 €

| 19/01/2018 10:20 | 0 commentaire

Amazon propose aujourd’hui en vente flash un étui pour iPhone X à 7 €. Celui-ci est relativement costaud, et a la particularité d’embarquer un petit porte-carte pouvant contenir deux cartes. On rappellera que si vous utilisez la recharge par induction, il vaut mieux retirer vos cartes si vous comptez vous en servir.

En parlant de recharge par induction, Amazon propose également un chargeur Qi à 18,4 €. L’avantage de ce modèle, c’est qu’il permet, contrairement aux modèles proposé par Apple de faire office de station d’accueil. Et si vous ne possédez pas un iPhone compatible avec la recharge par induction, sachez que l’on trouve également un support téléphone multiposition à 9,99 €.

Enfin, si vous connaissez des problèmes d’autonomie sur votre terminal, sachez qu’on trouve des coques batteries pour iPhone 6 à 25 € et pour iPhone 7/8 à 26 €.

> Accéder aux commentaires

Venus, un chargeur par induction qui a une certaine classe

| 19/01/2018 09:00 | 20 commentaires

Les chargeurs par induction peuvent aussi être jolis. C'est ce que veut prouver Bourge Design avec le Venus, une base sur laquelle poser un iPhone ou tout autre appareil compatible Qi. Le fabricant n'est pas un inconnu, on lui doit en effet le concentrateur USB Arc Hub pour Mac et PC. Ce nouveau produit, conçu en aluminium et en verre, détonne par son design triangulaire plutôt original… qui n'est pas sans rappeler le yacht du même nom ayant appartenu à Steve Jobs.

Cette forme permet en tout cas de poser un iPhone sans que l'appareil photo ne vienne buter sur la base — certes, ce n'est pas spécialement une première (les petits chargeurs ronds vendus ici et par Apple sont capables de la même prouesse). Le Venus distribue jusqu'à 10 watts d'énergie, il est donc compatible avec la "recharge rapide" des iPhone 8/8 Plus et X (7,5 W).

Le dock est alimenté par une connexion USB-C (le câble est fourni ainsi que l'adaptateur secteur), et on trouve en façade des ports USB-A 3.0 et USB-C pour recharger deux autres appareils en filaire. L'originalité (ou la bizarrerie c'est selon) de ce produit est qu'il se veut modulaire. Un connecteur propriétaire et magnétique permet en effet d'accoler deux socles, sans qu'on sache trop pour quoi faire. Bourge promet en tout cas que d'autres périphériques pourront s'assembler via ce système.

Les précommandes du Venus ont démarré au prix de lancement de 90 $ (le prix public sera 10 $ plus cher). Les premières livraisons débuteront au deuxième trimestre.

> Accéder aux commentaires

Nouvelle interface pour les aperçus de l'App Store

| 18/01/2018 23:28 | 16 commentaires

Gros ripolinage de façade pour les aperçus App Store ! Apple offre une nouvelle jeunesse aux pages des applications iOS et macOS qui s'affichent sur les navigateurs web « de bureau ». On y retrouve un peu de l'esprit de l'App Store et de l'app Musique dont le design laisse de la place pour les illustrations, les polices de taille imposante, et pour respirer en quelque sorte.

L'excellente application iGeneration (iOS). Cliquer pour agrandir

Les captures illustrant l'application pour iPhone sont celles de l'iPhone X (jusqu'à présent, il s'agissait des captures rectangulaires des autres iPhone).

Notre app iGeneration pour macOS permet d'obtenir des notifications à chaque publication d'un nouvel article. Cliquer pour agrandir

Cette nouvelle interface était subrepticement apparue en octobre dernier, mais tout n'était pas encore bien calé.

> Accéder aux commentaires

L'Apple TV affiche les dossiers d'albums de Photos

| 18/01/2018 21:42 | 17 commentaires

Apple a discrètement ajouté une fonction attendue depuis un moment par les utilisateurs d'Apple TV qui apprécient une photothèque bien rangée. tvOS sait désormais afficher des dossiers d'albums ; jusqu'à présent (du moins à notre connaissance), cette fonction pointait aux abonnés absents malgré son intérêt. Rendez-vous tout simplement dans l'application Photos de l'Apple TV, puis dirigez-vous vers l'onglet Albums. Si vous avez des dossiers d'albums dans Photos, alors tvOS les affichera.

Cliquer pour agrandir

En cliquant sur ce dossier, on obtient logiquement les albums qui y sont stockés. Il est ensuite aisé de sélectionner l'album désiré pour l'ouvrir. Jusqu'à très récemment, ces dossiers n'apparaissaient tout simplement pas sur l'Apple TV (lire : L'Apple TV ne synchronise toujours pas les dossiers d'albums photos).

À l'intérieur d'un dossier d'albums. Cliquer pour agrandir

Cette méthode de classement est bien pratique, elle permet de regrouper plusieurs albums dans des dossiers thématiques. Cela évite d'encombrer une photothèque qui peut se révéler difficile à naviguer si on a beaucoup de clichés. Les dossiers d'albums peuvent être créés et gérés avec Photos sur Mac.

Autre petite découverte qui nous avait échappée jusqu'à présent, l'Apple TV affiche une carte dans les Souvenirs. Rendez-vous dans cet onglet de l'app Photos, sélectionnez un souvenir et descendez un peu : la carte du "souvenir" créé par Apple sera alors disponible.

Cliquer pour agrandir

En cliquant sur la carte, on l'affiche en grand. Un appui sur le bouton Lecture de la télécommande permet de sélectionner des outils pour naviguer et zoomer dans la carte.

Cliquer pour agrandir

Ces nouveautés sont disponibles dès à présent, dans tvOS 11.2.1 (et peut-être même avant).

> Accéder aux commentaires

L'Italie aussi enquête sur Apple et la dégradation des performances de l'iPhone

| 18/01/2018 20:50 | 30 commentaires

L'Autorità Garante della Concorrenza e del Mercato (AGCM, équivalent italien de l'Autorité de la concurrence) lance à son tour une enquête sur Apple et — c'est une nouveauté — sur Samsung. Il s'agit pour le régulateur d'établir si les deux constructeurs ont fourni des mises à jour qui dégradent intentionnellement les performances de leurs produits. Une pratique qui forcerait les consommateurs à acheter de nouveaux appareils.

L'AGCM indique qu'Apple et Samsung sont susceptibles d'enfreindre plusieurs articles de la loi sur la protection des consommateurs, des articles en lien avec les promesses commerciales. L'Autorité estime qu'Apple n'a pas fourni suffisamment d'informations à ses utilisateurs pour leur garantir un « niveau adéquat de performances ».

En France, c'est la DGCCRF qui mène l'enquête sur Apple pour tromperie et obsolescence programmée. Tim Cook a annoncé hier qu'il sera possible dans une prochaine mise à jour d'iOS de désactiver le bridage si l'on souhaite conserver les performances au détriment de la longévité de la batterie. Une solution jugée « insuffisante » par HOP, l'association à l'origine de cette enquête.

> Accéder aux commentaires

Le nouveau décodeur de Canal+ mise sur la 4K, la réactivité et les services

| 18/01/2018 19:45 | 41 commentaires

On ne va pas se mentir, les box TV des opérateurs sont inexorablement vouées à laisser la place à des applications (lire : Prise en main de l'app B.tv sur Apple TV : adieu la Bbox Miami ?). Canal+, qui mise plus que jamais sur son application myCanal, n'en oublie pas moins les abonnés qui préfèrent en rester à la bonne vieille boîte. Le groupe audiovisuel a présenté aujourd'hui son nouveau décodeur.

Cliquer pour agrandir

Le boîtier s'offre un design sobre en plastique (avec une finition alu brossé du plus bel effet). Mais ce qui compte bien sûr, ce sont les nouveautés. Canal+ met l'accent sur le support de la 4K — avec un téléviseur compatible évidemment — et surtout, sur la rapidité. À l'intérieur de l'appareil, on trouve un processeur deux cœurs, 8 tuners satellite, le Wi-Fi 802.11n (2x2) en réception et 802.11ac (4x4) en émission.

Le décodeur s'utilise avec une parabole ou via internet, raccordé à la box de l'opérateur par Ethernet ou en Wi-Fi. Pour l'occasion, les principaux services de Canal+ ont été revus avec une interface allégée, qui n'est pas sans rappeler celle de l'app TV à certains moments.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Les programmes peuvent bien sûr être enregistrés (jusqu'à 4 en simultané). Le disque dur Canal offre jusqu'à 1 To de stockage (80 Go gratuits, pour débloquer les 320 Go, il faut payer 29 € ; les 680 Go restants sont fournis via un disqu...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Le revirement d'Apple sur le ralentissement de l'iPhone « insuffisant » pour HOP

| 18/01/2018 19:15 | 142 commentaires

Après plusieurs semaines de polémiques et de multiples actions en justice, Tim Cook a annoncé que le bridage des performances de l’iPhone en vue de préserver sa batterie vieillissante serait finalement optionnel. Même si elle ne le recommande pas, Apple permettra aux utilisateurs de restaurer toute la puissance de leur iPhone, quitte à entraîner des extinctions inopinées, avec une mise à jour d’iOS prévue le mois prochain.

« Cette mesure va dans le bon sens, mais elle est insuffisante », estime Laëtitia Vasseur, la cofondatrice de l’association Halte à l’Obsolescence Programmée (HOP), interrogée par nos soins. Selon elle, l’utilisateur reste « totalement démuni », car le choix laissé par Apple est « soit un téléphone qui va ramer, soit un téléphone qui risque de s’éteindre à tout moment. » Il s’agit juste d’« une communication qui cherche à éteindre l’incendie », ajoute-t-elle. Face au scandale, Apple a baissé le prix du remplacement de la batterie à 29 € jusqu’à la fin de l’année.

HOP a porté plainte contre Apple fin 2017 pour délit d’obsolescence programmée, entraînant l’ouverture d’une enquête préliminaire de la direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). La loi punit depuis 2015 « le recours à des techniques par lesquelles le responsable de la mise sur le marché d’un produit vise à en réduire délibérément la durée de vie pour en augmenter le taux de remplacement ».

La « technique » visée par la plainte de HOP est le ralentissement de l’iPhone, ralentissement qui doit être comparé à une réduction de la durée de vie, selon l’association qui prend l’exemple d’une voiture qui serait bridée à 50 km/h du jour au lendemain.

Or, en permettant aux utilisateurs de retirer ce bridage — quitte à provoquer des arrêts soudains — Apple ne contrecarre-t-elle pas la plainte ? « Ce sera à la DGC...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Une mise à jour d'iOS pour corriger le bug chaiOS qui fait planter Messages

| 18/01/2018 18:30 | 10 commentaires

Apple va corriger le bug du lien qui fait planter Messages, vient d'annoncer le constructeur à Buzzfeed. On ignore si la Pomme parle d'iOS 11.2.5 qui en est à sa sixième bêta depuis hier, ou s'il s'agira d'une "petite" version de type iOS 11.2.1 ou iOS 11.2.2 — des mises à jour qui visaient notamment à corriger des bugs. Cette nouvelle version sera disponible dans le courant de la semaine prochaine.

Le lien présenté sur Twitter par le développeur qui l’a mis au point.

Le problème en question est apparu ce mercredi. Il porte le nom de « chaiOS » et il s'agit d'un lien qui fait planter Messages, aussi bien sur iOS que sur macOS. La seule solution pour s'en sortir actuellement, c'est de tuer l'app afin de pouvoir la rouvrir et supprimer la conversation contenant le lien malicieux. Il est à noter que la bêta 6 d'iOS 11.2.5 corrige déjà ce problème.

> Accéder aux commentaires

Du nouveau pour Harry Potter et The Room sur iOS

| 18/01/2018 18:00 | 4 commentaires

Deux gros jeux dans l'actualité aujourd'hui… et malheureusement, il faudra attendre avant de pouvoir y jouer ! Pour ce qui concerne The Room: Old Sins, la patience sera de courte durée puisque ce quatrième épisode de la saga à base d'aventures et de casse-tête sera disponible sur iOS le 25 janvier. On peut dès à présent précommander le titre sur l'App Store (il est vendu 5,49 €).

Dans ce nouvel opus, le joueur se retrouve dans le grenier d'un manoir appartenant à un couple parti à la recherche d'un mystérieux artefact. Il faudra découvrir tous les secrets d'une maison de poupée…

L'autre jeu du jour est lui aussi plein de mystères, mais il s'agit de ceux de Poudlard, la fameuse école de magiciens de J.K. Rowling. Harry Potter: Hogwarts Mystery est développé par le studio Jam City, à qui l'on doit le plutôt réussi Futurama: Worlds of Tomorrow. On peut donc donner le bénéfice du doute à ce projet dans lequel le joueur pourra créer son propre étudiant-magicien, qui suivra des cours (espérons que ce soit plus drôle que dans la vraie vie), apprendra des sorts et communiquera avec ses pairs.

Le jeu se déroule dans les années 80, après la naissance de Harry Potter, mais avant que ce dernier n'intègre Poudlard. Un contexte intéressant donc, propice à toutes les histoires petites et grandes : le titre mêlera la grande aventure aux quêtes annexes, à accomplir seul ou à plusieurs. Pas inintéressant, du coup. Attention, ce jeu — qui sortira au printemps — n'entretient aucun lien avec Harry Potter: Wizards Unite, l'autre titre développé par Niantic qui reprendra l'idée de la réalité augmentée chère à Pokémon GO.

> Accéder aux commentaires

LCL : oui à Touch ID et Face ID, mais toujours non à Apple Pay

| 18/01/2018 16:15 | 32 commentaires

De la prudence, de l'attentisme, et surtout ne pas trop brusquer les choses. Cette politique des petits pas, c'est celle suivie par la banque LCL, qui s'avance à un train de sénateur dans l'univers mobile. La dernière mise à jour de Mes Comptes - LCL pour mobile n'optimise toujours pas l'app pour l'iPhone X, par exemple (hélas, c'est aussi le cas d'autres établissements financiers). Désespéré par l'atonie de l'ex-Crédit Lyonnais, Julien a demandé (et obtenu) la feuille de route de la banque pour son app cette année.

« Demandez plus à votre banque »… mais pas trop quand même.

La bonne nouvelle, c'est que LCL va proposer l'authentification Face ID et Touch ID dans une future mise à jour. Mieux vaut tard que jamais, et là aussi LCL ne sera pas la dernière à s'y mettre. La banque promet également de nouveaux services : consultation détaillée des prêts, des crédits et des encours des assurances-vie ; gestion de la liste des comptes (il sera possible de supprimer un bénéficiaire et d'ajouter un IBAN en le numérisant) ; modification temporaire de paiement pour les règlements par carte bleue ; l'activation du paiement sans contact, du paiement à distance, et du paiement mobile.

Attention, paiement mobile n'est ici pas synonyme d'Apple Pay. LCL prend bien soin de préciser que dans un premier temps, seuls les smartphones sous Android seront servis via la solution Paylib (dont le fonctionnement est un rien plus complexe qu'Apple Pay, lire : Apple Pay, Paylib et le jambon beurre). Celle-ci exclut de fait les utilisateurs d'iPhone. Et d'après le compte Twitter de LCL, la banque n'a toujours aucune intention de proposer le service de paiement mobile d'Apple.

> Accéder aux commentaires

Chine : Apple connecte ses services à WeChat

| 18/01/2018 14:39 | 0 commentaire

L'accord tout beau tout neuf entre Apple et Tencent ne concerne pas que la gestion des pourboires dans WeChat. Le constructeur s'investit aussi sur la plateforme à tout faire du géant chinois des services en ligne, en lançant sa propre page sur WeChat.

Cliquer pour agrandir

Les utilisateurs peuvent interpeller la Pomme pour de l'assistance technique avec un service de messagerie. Une sorte de Genius Bar en ligne en quelque sorte, tenu par un bot visiblement ; ce dernier donne des conseils d'achat, compare les produits et sait en dire plus sur les accessoires. On peut également demander le prix d'une réparation et réserver par ce biais un rendez-vous dans un vrai Genius Bar.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Cette page WeChat contient aussi des sections plus classiques avec des informations sur les garanties offertes par Apple, sur les produits et les services du constructeur. Il est aussi possible d'acheter un appareil et de suivre la commande, il suffit de renseigner son identifiant Apple. L'intégration avec la plateforme de Tencent est donc assez profonde.

Bref, cela ressemble à un mélange des applications Assistance Apple et Apple Store, regroupées dans WeChat. Tout n'est pas encore parfait, l'assistant virtuel peut répondre à côté et il faut parfois ouvrir une page avec Safari. Mais c'est le signe qu'Apple est prête à s'adapter pour accommoder les clients de son deuxième marché.

> Accéder aux commentaires

Sony Mobile : l'important, c'est de participer

| 18/01/2018 13:30 | 38 commentaires

Disparu depuis longtemps du top 10 des plus gros vendeurs de smartphones, Sony va néanmoins rester sur le marché. « La raison pour laquelle nous faisons cela n’est pas parce que nous croyons que les smartphones soient le futur, mais parce que nous devons avoir des appareils connectés au réseau afin de communiquer, a expliqué le CEO Kaz Hirai au Guardian. Si nous quittons le monde [des communications], nous n’aurons plus l’occasion de faire partie du prochain paradigme. »

La question du maintien de Sony dans l’industrie mobile se posait alors que le groupe s’est séparé en 2014 de son activité PC et qu’une rumeur en 2015 annonçait la même chose pour les smartphones. La PlayStation est l’activité qui rapporte le plus au groupe, et la division semiconducteurs, qui fournit des composants aux autres fabricants, est en pleine croissance. Mais Kaz Hirai veut garder un pied dans le monde du mobile :

Il s’agit de regarder au-delà des smartphones et d’être acteur, ou idéalement leader, de ce marché. Pour cette raison stratégique, je veux assurer que nous restons non pas sur le marché du smartphone, mais sur le marché des communications.

Sony sera présent au MWC 2018 avec de nouveaux smartphones.

> Accéder aux commentaires

Pages