iOS 13 : la sélection rapide dans les apps devient un jeu d'enfant

Florian Innocente |

La sélection de multiples éléments dans une app est devenue beaucoup plus facile avec iOS 13. On avait parlé de cette amélioration dans le cadre des nouveautés de Mail mais elle sera applicable bien au-delà puisqu'il s'agit d'un nouveau comportement du système.

Sélections par lot et discontinues dans Fichiers et dans Notes

Le principe existait déjà dans Photos avec iOS 12 (et dans des apps tierces). Après avoir tapé sur "Modifier", il consiste à glisser le doigt sur les bulles de sélection des éléments à traiter. Une sélection discontinue fonctionne aussi : on fait défiler sa liste en touchant les intitulés des éléments puis on revient sur les bulles de sélection.

Ca fonctionnera dans Mail, Notes, Fichiers et plus largement dans les apps qui proposent de modifier une liste. Celle des messages vocaux dans "Téléphone" fait exception mais peut-être est-ce un bug de bêta.

Lire les commentaires →

Samsung conseille de passer un antivirus sur ses Smart TV

Mickaël Bazoge |

La télévision, c’est plus ce que c’était. Avant, on se contentait de l’allumer et bim, on avait la première chaîne qui s’allumait et c’était la fête à la maison. Aujourd’hui, avec le gazillion de chaînes qui déboulent par internet, la petite lucarne connectée du salon n’entretient plus qu’un lointain rapport avec ses aïeux. Les smart TV ont dépassé leur statut de simple téléviseur, ce sont des ordinateurs et en tant que tel, ils sont tout aussi sujets aux malwares que de banals PC. Oui, on vit une époque formidable.

C’est pourquoi il convient de faire attention aux attaques ! Samsung conseille ainsi aux utilisateurs de ses téléviseurs QLED de les scanner régulièrement afin de rechercher la présence d’éventuels virus. Les Smart TV du constructeur intègrent un outil de sécurité pour éviter les soucis. On n’a pas entendu parler de virus frappant Tizen, la plateforme de Samsung, mais mieux vaut prévenir que guérir.

Lire les commentaires →

LumaFusion 2.0 accroit son avance sur iMovie

Stéphane Moussie |

Depuis son lancement fin 2016, LumaFusion s’est imposée comme l’application de montage vidéo la plus complète sur iOS. La preuve en est avec Apple qui monte les pubs iPad Pro avec cette app plutôt qu’iMovie. Et ce n’est pas la dernière mise à jour d’iMovie qui change la donne, car LumaFusion vient de creuser encore l’écart avec sa version 2.0.

Quand iMovie iOS se limite toujours à une seule piste vidéo, LumaFusion 2.0 sait désormais gérer 6 pistes vidéo/audio, ainsi que 6 pistes audio supplémentaires.

L’interface de l’application a été revue pour plus d’efficacité. Une barre d’outils courants figure en bas de l’écran et chaque piste dispose de ses options (verrouillage, masquage, sourdine…) sur le côté. On a toujours la possibilité de modifier la disposition de l’interface selon ses préférences.

De nombreuses améliorations facilitent et accélèrent les opérations. Sous l’aperçu vidéo une timeline réduite permet de naviguer rapidement dans le projet. Autrement, appuyer longuement sur le bouton de lecture permet d’avancer ou de reculer très précisément. Quand on a trouvé le moment que l’on cherchait, on peut le baliser avec un marqueur et un commentaire.

Du côté du montage à proprement parler, celui-ci devient plus souple avec de nouvelles options pour l’élagage et la synchronisation de l’audio.

LumaFusion 2.0 est compatible avec les écrans externes, sur lequel il affiche l’aperçu du projet, tandis que les outils de montage restent sur l’écran de l’iPad. L’application prend aussi en charge la Gnarbox 2.0, un SSD externe dédié aux vidéastes et photographes.

En bref, LumaFusion est plus que jamais incontournable pour monter des projets avancés sur iOS. Pour son lancement, la version 2.0 est à 16,99 € jusqu’au 27 juin. Son prix doublera ensuite. La mise à jour est gratuite pour ceux qui possédaient la première version. Luma Touch prévoit de sortir une version Mac cet automne.

Lire les commentaires →

Promos : 30% de réduction sur des iPad Pro 10,5" Wi-Fi et cellulaires

Florian Innocente |

Il y a du déstockage sur les iPad Pro 10,5" sortis en juin 2017. Ils sont équipés d'un A10X Fusion et compatibles avec le Pencil 1. Ce sont encore aujourd'hui d'excellentes tablettes, avec un écran de bonne taille, capable de gérer ProMotion (rafraîchissement de l'image à 120 Hz qui rend les défilements et animations plus fluides encore) et qui sont dotés de quatre haut-parleurs (lire Test des iPad Pro 10,5'' et 12,9'' (2017)).

Autant à la Fnac que chez son cousin Darty des réductions de 30% sont proposées sur des iPad neufs, ce qui les met au niveau du refurb où l'offre sur cette gamme est réduite ce matin. Pour chaque tranche de 100€, la Fnac offre 10€ en bon cadeau et Darty fait de même avec 15€ tous les 150€. Boulanger y va aussi de ses promos sur ce modèle mais il ne fait que 15% contre 30% chez ses concurrents.

Il y a par exemple des 64 Go cellulaire à 600 €, des 256 Go Wi-Fi à 680 €, un 512 Go en Wi-Fi à 900 €, un 512 Go cellulaire à 950 €, etc. Attention, dans son listing, la Fnac mélange des iPad qu'elle vend en direct avec d'autres venant de tiers.

À comparer avec les promos en cours chez Amazon, où des coupons de réductions (qui s'appliquent au moment du panier) peuvent faire baisser le prix d'un cran supplémentaire (lire Promos : AirPods 2 induction à 218 €, iPad Pro 10,5" à partir de 585 €)

Lire les commentaires →

Les voitures Hot Wheels à toute vitesse dans l'Apple Store

Mickaël Bazoge |

L’Apple Store a fait le plein de nouveautés aujourd’hui, à commencer par… de petites voitures Hot Wheels ! Le célèbre fabricant de miniatures a mis au point un circuit Smart Track sur lequel rouleront des voitures de course. Le joueur scannera les bolides avec l’app iOS compagnon (via NFC), qui en relève les vitesses quand ils traversent le portail de course (à échelle standard, ces voitures fileraient à 1 400 km/h, excusez du peu).

Le circuit, composé de 16 morceaux, est fourni avec deux voitures et le portail de course. Comptez 189,95 €. L’Apple Store commercialise également plusieurs modèles de voitures à l’unité, au prix de 7,95 €, ainsi que le portail à 54,95 €.

Les utilisateurs d’iPad désireux de protéger leur tablette pourront se tourner vers l’étui fin pliant en cuir de Decoded, décliné pour l’iPad 6 et l’iPad Pro 10,5’’ (99,95 € chacun). Ces étuis intègrent un rangement pour l’Apple Pencil et ils ont pour particularité de se plier pour se transformer en support.

Toujours dans le registre des protections pour iPad, la boutique d’Apple a ajouté à son catalogue l’étui fin Stow de Native Union (pour iPad Pro 11’’) à 69,95 €. Il comprend une poche pour glisser un câble.

Le Dux Shell de STM est une coque résistante qui se destine au transport sécuritaire d’un iPad Pro 11’’ et de son clavier Apple (il fait aussi une place au Pencil). En plus de la protection en elle-même, l’étui peut servir de socle. Comptez 59,95 €.

Moins drôle mais tout aussi pratique, le dock TS3 Plus de CalDigit a fait son apparition sur l’Apple Store. Ce périphérique destiné aux Mac équipés du Thunderbolt 3 ajoute la bagatelle de 15 ports : 5 ports USB-A 3.0, 2 ports USB-C, un lecteur de cartes SD, un DisplayPort, un port d’entrée et sortie audio 3,5 mm, 2 Thunderbolt 3, et il saura recharger un MacBook Pro 15’’ (85 watts). 269,95 €.

Annoncé fin mars, le capteur My Skin Track UV de La Roche-Posay (L’Oréal) est finalement disponible sur la boutique d’Apple. Ce capteur, vendu 64,95 €, mesure l’exposition aux UV et renseigne sur les taux de pollution, de pollen et d’humidité. Le petit bidule n’a pas de batterie, et il peut se porter comme un bijou.

Enfin, et c’est peut-être le produit le plus étonnant du lot, l’Upright Go Posture Trainer (99,95 €) est un petit module dont l’ambition démesurée est d’aider l’utilisateur à améliorer sa posture. Il se fixe dans le dos au moyen d’adhésifs en silicone et fonctionne main dans la main avec l’app Santé.

Lire les commentaires →

Astuce iOS 13 : changer l’appareil photo par défaut sur l’écran verrouillé

Nicolas Furno |

Les nouveautés en matière d’automatisation dans iOS 13 n’ont pas encore livré tout leur secret. La preuve avec cette astuce pour lancer n’importe quelle app en utilisant le raccourci vers l’appareil photo sur les iPhone et iPad équipés de Face ID. Apple ne permet pas de changer son comportement pour ouvrir un autre appareil photo, ou n’importe quelle app, mais Raccourcis peut désormais le faire.

Dans cet exemple, le raccourci Appareil photo de l’écran verrouillé lance l’app Halide.

Dans l’app Raccourcis, créez une automatisation personnelle et choisissez comme critère de lancement « Ouvrir l’app ». Sélectionnez l’app Appareil photo dans la liste, puis ajoutez une action « Ouvrir l’app » et choisissez l’app que vous voulez ouvrir à la place.

Si vous voulez une automatisation plus fluide, décochez l’option « Demander avant d’exécuter », en sachant que vous ne pourrez plus du tout utiliser l’appareil photo de base. Pour garder les deux, avoir accès à l’appareil photo, mais de temps en temps à une autre app, laissez l’option cochée et vous pourrez lancer la deuxième app en touchant la notification qui s’affichera.

Configuration de l’automatisation pour lancer Halide à la place de l’appareil photo par défaut.

Précisons que la première bêta d’iOS 13 est encore très bugguée sur ce point et l’automatisation ne marche pas à tous les coups, loin de là. Parfois, une notification s’affiche quelques minutes après avoir ouvert l’app Appareil photo, parfois c’est immédiat comme sur la vidéo au début de l’article, parfois il ne se passe rien du tout. C’est le lot des bêtas, il faudra attendre les mises à jour suivantes pour espérer mieux.

Même si nous évoquons ici l’appareil photo et son raccourci depuis l’écran verrouillé d’iOS 13, l’idée fonctionnera avec n’importe quelle app. C’est une solution si vous voulez remplacer une app native par une autre et qu’Apple ne le permet pas. Néanmoins, ce n’est pas idéal dans la majorité des cas, puisque l’app ouverte via Raccourcis ne récupérera pas automatiquement le contexte précédent. Ce qui n’est pas un problème pour un appareil photo, naturellement.

Lire les commentaires →

Cellebrite peut extraire des données d’un iPhone sous iOS 12.3

Mickaël Bazoge |

Cellebrite a trouvé une nouvelle astuce pour débloquer les terminaux iOS. L’entreprise israélienne spécialisée dans l’intrusion de smartphones assure désormais à ses clients — agences de renseignement, police… — qu’elle est en mesure d’extraire des données de n’importe quel appareil mobile d’Apple d’iOS 7 jusqu’à iOS 12.3, ainsi que dans n’importe quel terminal Android.

Cellebrite a mis au point une nouvelle version de son outil Universal Forensic Extraction Device (UFED) qui lui permet d’accéder aux données d’applications tierces, aux messageries instantanées, aux courriels et à leurs pièces-jointes, et même au contenu supprimé. L’entreprise vante ses algorithmes « sophistiqués » qui réduisent le nombre de tentatives nécessaires au déverrouillage d’un appareil cible.

Cellebrite va un cran plus loin que son concurrent Grayshift, créateur du fameux boîtier GrayKey : selon Wired, ce dernier ne peut débloquer que certaines versions d’iOS 12, et il ne s’intéresse à Android que depuis peu. Le plus étonnant finalement dans cette histoire, c’est la manière dont Cellebrite communique sur UFED, de manière très publique. De quoi attirer l’attention non seulement d’Apple, mais aussi de futurs clients !

La société vend son appareil à un prix inconnu aux forces de l’ordre qui peuvent ensuite l’utiliser en fonction de leurs besoins. On les retrouvera peut-être sur eBay d’ici quelques mois, quand Apple aura trouvé comment boucher la faille (lire : Les boîtiers d'extraction de données de Cellebrite à pas cher sur eBay).

Lire les commentaires →

Pages