Un brevet pour créer des avatars et des technologies chez Apple pour l'utiliser

| 21/02/2017 23:01 | 9 commentaires

Un brevet d'Apple nouvellement accepté décrit un éditeur d'avatars et les différentes utilisations qui pourraient en être faites. Elles font écho à une précédente acquisition d'Apple ainsi qu'aux rumeurs récentes sur l'iPhone 8

Le dépôt de ce brevet remonte à 2011, il détaille une interface avec laquelle on créerait un avatar de soi-même en 2D ou 3D, en personnalisant de diverses manières l'apparence et le look de cet alter ego. Rien de nouveau ici, il existe nombre d'apps de ce genre.

Cette représentation virtuelle pourrait être ensuite utilisée dans Messages et toutes sortes d'autres applications, d'Apple ou d'éditeurs tiers. Elle pourrait figurer dans FaceTime, dans Carnet d'adresses (et être synchronisée via iCloud) mais aussi dans un jeu rendu compatible avec ce système.

Dans le cas de Messages, une fonction permettrait de choisir l'expression de son avatar, parmi une galerie disponible, pour refléter son humeur au fur et à mesure de la conversation, ou pendant l'attente d'une réponse.

Dans FaceTime, si l'on décide de remplacer son visage par cet avatar, cela pourrait aller un peu plus loin. Les expressions de cette tête virtuelle pourraient se calquer sur vos propres mouvements de visage, en temps réel.

Il faut se rappeler qu'en septembre 2015 Apple a acheté la petite société suisse Faceshift qui savait justement faire ce genre de choses. Elle était aussi connue pour une solution de reconnaissance faciale pour le Kinect, qui utilise un capteur conçu à l'origine par PrimeSense, société israélienne achetée par Apple fin 2013. Et on attend toujours de voir à quoi vont servir les dépenses faites pour acquérir ces deux sociétés.

Sans oublier que depuis quelques jours, les rumeurs sur l'iPhone 8 parlent d'un appareil photo en façade capable de reconnaissance faciale et de saisir les volumes 3D d'objets et de visages qui lui font face.

Peut-être faut-il voir ces différentes pièces comme les éléments d'un puzzle en train de se former. Et puis lorsqu'on voit l'évolution de Messages dans iOS 10, avec de nombreuses fonctions ludiques, une toute nouvelle proposant des avatars 3D ne déparerait pas…

> Accéder aux commentaires

Forums : choisir et utiliser un VPN sur iPhone et iPad

| 21/02/2017 21:30 | 0 commentaire

Les VPN sont très utiles, voire indispensables, pour profiter d’une bonne connexion internet dans certains cas. En faisant transiter les données via un serveur tiers, les VPN permettent notamment de contourner la censure ou d’autres types de bridages mis en place par les opérateurs ou les États. Dans son premier récit sur la Chine, notre chroniqueur Mathieu Fouquet raconte qu’un VPN est primordial pour accéder à Facebook ou Twitter dans le pays.

Les services de VPN sont nombreux, et il y en a des gratuits et des payants. Comment choisir le bon pour son iPhone/iPad ? Voici une sélection de fils de discussions tirés de notre forum qui pourront vous aiguiller :

> Accéder aux commentaires

Traduction : vous êtes plutôt “Maison” ou “Domicile” ?

| 21/02/2017 19:30 | 43 commentaires

La localisation d’iOS fait sentir ses effets là où on ne les attendait pas forcément. Il suffit souvent d’un changement de langue pour que des intitulés et même des noms d’applications diffèrent, parfois au sein d’une même langue. Saviez-vous par exemple que l’app “Maison” en français (de France) est appelée “Domicile” en français (du Canada) ? Même avec un patronyme différent, cela ne change rien, évidemment, aux fonctionnalités de l’application.

En anglais, c’est “Home”.

La même différence se fait sentir pour l’application “Podcasts”. En français de France, Apple a tout simplement repris le même nom qu’en anglais, mais nos amis canadiens sont mieux servis avec le terme “Balados” (diminutif de « baladodiffusion »).

Il y a certainement bien d’autres exemples de différences de traduction, si vous êtes tombés dessus, n’hésitez pas faire partager vos découvertes !

> Accéder aux commentaires

iOS 10.3 bêta 3 disponible pour les testeurs publics

| 21/02/2017 19:12 | 5 commentaires

Les testeurs publics ont maintenant accès à la bêta 3 d’iOS 10.3. Cette version introduit APFS, le nouveau système de fichiers d’Apple mais il y a aussi pas mal de petites évolutions ici ou là que nous avions réunies dans cet article récapitulatif.

Merci Cedric

La bêta 3 sortie hier en contient encore une autre : la mise en évidence des applications présentes sur votre iPhone qu'Apple juge trop anciennes. Elles risquent de ne plus fonctionner ou mal.

Cliquer pour agrandir

> Accéder aux commentaires

Modem 4G : Intel va rattraper son retard sur Qualcomm avec un modèle 1 Gbit/s

| 21/02/2017 17:03 | 12 commentaires

Contrairement à l'iPhone 7, tous les modèles d'iPhone 8 auront peut-être des performances cellulaires identiques nativement. Petit rappel des faits : l’iPhone 7 n’a pas un, mais deux fournisseurs de modems. D’une part le fournisseur historique Qualcomm, d’autre part le « petit » nouveau Intel. Apple a diversifié ses approvisionneurs pour des raisons de coût et parce que sa relation avec Qualcomm s’est envenimée.

Seulement, les modems des deux fabricants ne sont pas égaux. Pour ne pas proposer des iPhone 7 à deux vitesses, Apple a semble-t-il bridé la puce de Qualcomm qui est plus performante que celle d’Intel. La première prend en charge des débits cellulaires pouvant atteindre 600 Mbit/s, tandis que la seconde est limitée à 450 Mbit/s.

Qualcomm a même un modem 1 Gbit/s, le Snapdragon X16, qui va être intégré au système sur puce Snapdragon 835 et qui va donc se retrouver dans les futurs smartphones Android haut de gamme, à commencer par le Galaxy S8.

Mais Intel n’a pas dit son dernier mot. Le fondeur vient d’annoncer à l’occasion du MWC le XMM 7560, un modem lui aussi capable d’atteindre 1 Gbit/s. Gravé en 14 nm, il prend en charge 35 bandes de fréquences différentes, soit six de plus que le XMM 7360 utilisé dans l’iPhone 7, et sait agréger jusqu’à 5 blocs de fréquences.

Cliquer pour agrandir

Ce modem est prévu pour le second semestre, ce qui laisse la porte ouverte à une intégration dans la prochaine génération d’iPhone. Reste que les réseaux des opérateurs de la plupart des pays sont très loin de proposer de tels débits. En France, on dispose au mieux de débits théoriques compris entre 300 et 350 Mbit/s.

> Accéder aux commentaires

L'iPhone 8 aurait un grand écran OLED de 5,8" mais sans courbures

| 21/02/2017 15:36 | 34 commentaires

Le cabinet d’analyses taïwanais TrendForce offre des détails supplémentaires sur l'iPhone 8, qui vont pour certains dans le sens de ce que l'on a déjà entendu, mais qui pour d'autres font machine arrière.

  • Il y a un peu moins d'un an TrendForce avait vu juste sur les capacités de stockage et de RAM prévues pour les iPhone 7 et 7 Plus.

Comme l'indiquait l'analyste Ming-Chi Kuo il y a quelques jours, ce modèle 8 aurait le même encombrement qu'un iPhone 7 de 4,7" mais avec une dalle de 5,8". Pourtant, il ne déborderait pas sur les côtés assure TrendForce.

Apple a tenté ce design mais les tests de production auraient montré des insuffisances pour en obtenir dans des volumes suffisants. Ensuite, la fragilité en cas de chute du téléphone aurait été trop importante. Il faut donc s'attendre à un écran OLED avec un cadre autour bien affiné.

TrendForce Cliquer pour agrandir
Ming-Chi Kuo il y a une semaine Cliquer pour agrandir

Cet iPhone 8 utiliserait 3 Go de RAM, comme l'iPhone 7 Plus, et serait décliné en 64 et 256 Go pour le stockage. Son bouton home serait retiré au profit d'un écran étendu. La caméra frontale serait dotée de capteurs de mesure 3D pour des applications de réalité augmentée et de fonction de reconnaissance faciale, comme l'a lui-même indiqué aujourd'hui aussi Ming-Chi Kuo.

Ce modèle coûterait plus cher que le plus cher des iPhone actuels, au moins 1 000 $ sinon plus (c'est 969 $ aujourd'hui pour un 7 Plus de 256 Go). Est-ce que ce sera aussi le cas pour le modèle 64 Go ? Ce n'est pas clair.

S'agissant des deux autres modèles plus classiques de 4,7" et 5,5", TrendForce parle d'une volonté de proposer des prix plus compétitifs. Le premier aurait toujours 2 Go de RAM et jusqu'à 256 Go de stockage, et le 5,5" aurait 3 Go de RAM et la même capacité de stockage maximale.

Ces deux téléphones utiliseraient en revanche un écran LCD standard. Des rumeurs apparement corroborées hier par le patron de la division écrans de LG. Il ne s'attend pas à ce qu'Apple utilise exclusivement des dalles OLED pour sa prochaine gamme d'iPhone.

En tant que chef de cette division et partenaire d'Apple, Han Sang-beom doit avoir quelques informations solides pour étayer ses propos,...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

L'enceinte Bluetooth UE Boom en promo à 79 €

| 21/02/2017 15:30 | 4 commentaires

L’excellente enceinte sans fil UE Boom est en vente flash à seulement 79,99 € à la Fnac pendant 7 jours. Les UE Boom sont régulièrement en promotion, mais plutôt autour de 150 € ou 100 €.

C’est l’UE Boom de première génération sortie à l’origine en 2014 qui est en promotion. La seconde génération, que l’on trouve actuellement à environ 130 €, a une plus grande puissance sonore et est étanche (la première résiste juste aux éclaboussures).

> Accéder aux commentaires

L'iPhone 8 aurait une caméra frontale avec des capteurs 3D

| 21/02/2017 14:03 | 14 commentaires

À suivre les rumeurs, on peut se demander ce que l'iPhone 8 conservera de ses devanciers tant chacune de ses parties semble promise à une refonte complète. Cette fois c'est la caméra frontale qui fait l'objet d'une note de Ming-Chi Kuo.

L'analyste de KGI Securities parle d'un capteur photo "révolutionnaire" comprenant l'objectif classique, épaulé par deux autres modules infrarouge (émetteur et récepteur). Le dispositif sera capable de jauger en 3D l'espace et les formes ou objets placés devant lui. Cette nouveauté matérielle avait été déjà suggérée il y a quelques jours par un autre analyste.

Cette faculté de mixer prise de vue 2D et mesures 3D pourrait être utilisée pour la reconnaissance faciale, celle de l'iris (à des fins de sécurité) et créer des selfies en 3D. Des représentations en volume que l'on pourra utiliser sur les personnages de jeux qui seraient compatibles avec cette fonction, ou dans le cadre d'applications de réalité augmentée. Google et Lenovo ont déjà creusé le sujet avec le projet Tango installé dans un grand téléphone.

La manière exacte dont pourrait être exploité un tel capteur reste à préciser. Mais il faut rappeler qu'Apple a acheté la firme israélienne PrimeSense en novembre 2013 pour une somme évaluée à 345 millions de dollars. Un montant très élevé pour Apple, qui en dit long sur l'intérêt porté à cette entreprise dont les recherches ont conduit à la conception du périphérique Kinect de Microsoft.

> Accéder aux commentaires

Planet of the Apps : pourquoi Apple se lance dans la télé-réalité

| 21/02/2017 12:00 | 26 commentaires

Grande première pour Apple qui diffusera au printemps sa première émission de télé-réalité consacrée aux applications. Sa diffusion sera assurée sur Apple Music, Apple voulant « créer une culture » à travers son service de « musique » en ligne, dixit Eddy Cue.

Pour ceux qui ignorent le concept, le principe est calqué sur celui de programmes comme The Voice, avec des développeurs en lieu et place des chanteurs. Concrètement, des développeurs vont présenter leur projet d’apps à un jury composé de personnalités. Le ou la gagnante recevra un soutien de 10 millions de dollars et une place de choix sur l'App Store.

Le premier trailer a suscité beaucoup de moqueries sur les réseaux sociaux. On se gardera bien de dire du bien ou du mal de cette initiative, on attendra sa sortie pour se faire un avis. Et à vrai dire, ce n’est (franchement) pas le plus important, surtout qu’on n’est très probablement pas la cible visée par Apple avec cette initiative. Par contre, ce qui est très intéressant à analyser, c’est pourquoi Apple se lance dans un tel projet et ce que cela nous dit sur l’Apple de 2017.

On évoquait récemment la capacité d’Apple de repousser sans cesse ses frontières (lire : Non, Apple n’est pas le nouveau Microsoft) . On rappellera qu’avant de lancer une émission de télé-réalité, Apple a commercialisé un baladeur audio (une idée qui pouvait paraitre saugrenue à la base), a lancé un disquaire en ligne (qui voudrait bien acheter de la musique sur Internet ?) et même un vrai festival de musique. Alors, finalement une émission de télé-réalité, pourquoi pas…


De la musique, domaine si cher à Apple, au développement d’apps, il n’y a qu’un pas en quelque sorte. L’un des membres du jury, will.i.am, résume parfaitement l’affaire dans le trailer : « Les développeurs d’apps sont les nouvelles rock stars ».

Rendre la programmation accessible à tous

Depuis plusieurs années déjà, Apple a adopté une toute nouvelle approche en ce qui concerne la programmation. Cela a probablement commencé en même temps que Swift, son nouveau langage de programmation. Quand Tim Cook parle d’éducation, il ne cesse d’évoquer l’importance d’apprendre aux élèves à programmer. Pour lui, apprendre à programmer est aussi important que maîtriser une langue étrangère.

Lorsque Tim Cook est en tournée, il n’hésite pas également à rencontrer des développeurs. Les personnes qu’il a rencon...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Samsung va vendre des Galaxy Note7 reconditionnés

| 21/02/2017 10:45 | 57 commentaires

Samsung va reprendre la commercialisation du Galaxy Note7 autour du mois de juin mais en version reconditionnée. Ces modèles remis à neuf ne seront vendus que dans certains pays émergents comme le Vietnam et l'Inde, toutefois la Corée du Sud pourrait être concernée juste avant le lancement du Note8.

Ces modèles seront dotés d'une batterie de plus petite capacité, entre 3 000 et 3 200 mAh au lieu de 3 500mAh à l'origine. Le châssis devrait être refait tandis que les composants internes autres que la batterie seront réutilisés.

L'enquête sur les causes de combustion spontanée avait pointé deux problèmes : des batteries aux dimensions anormales pour un premier lot et des défauts de soudures pour le second.

Sur les 3,06 millions de Galaxy Note7 vendus, Samsung en a récupéré 98 % et 200 000 ont été utilisés pour l'enquête. Samsung a donc environ 2,7 millions de Note7 sur les bras et il encourt une amende de la part du ministère de l'environnement s'il ne gère pas correctement le recyclage sous une forme ou une autre de ces appareils.

[MàJ] : Samsung a démenti qu'elle entendait vendre ces Note7 en Inde. Mais pas un mot sur les autres pays.

> Accéder aux commentaires

Bouygues prolonge son forfait 50 Go à 10 € par mois

| 21/02/2017 09:42 | 10 commentaires

Si vous aviez raté la promotion Bouygues Telecom pour un forfait mobile avec 50 Go de 4G à 10 € par mois pendant un an, l’opérateur a prolongé l’offre d’une semaine. Elle était prévue jusqu’à hier, mais vous pouvez maintenant en bénéficier jusqu’au 27 février, soit lundi prochain. Sauf, naturellement, si l’opérateur se décide à la prolonger encore une fois…

Cliquer pour agrandir

Rappelons que cette offre est surtout intéressante la première année. Ensuite, le prix revient à 25 € par mois et vous n’aurez plus que 20 Go de data. Néanmoins, l’abonnement est sans engagement et vous pouvez compter sur les opérateurs pour proposer des offres en permanence.

D’ailleurs, SFR avait aussi une promotion qui se terminait hier et l’opérateur la prolonge aussi, même si l’offre est moins intéressante. Au lieu de payer 10 € par mois pour 20 Go de data, c’est désormais 15 € pour 15 Go. C’est beaucoup moins intéressant, mais il y a un avantage : cette offre n’est pas limitée à la première année.

> Accéder aux commentaires

Chronologie des médias : vers une diffusion un peu plus rapide des films en VoD

| 21/02/2017 09:24 | 19 commentaires

La chronologie des médias permet de financer le cinéma en France ; sans cet outil, qui implique toute la filière (des salles de cinéma aux chaînes de télé), la production hexagonale serait tout simplement réduite à peau de chagrin. Mais voilà, dans un monde où le piratage se rit des délais et où Netflix recrute chaque mois des millions de nouveaux abonnés, cette chronologie des médias à la gestion complexe est devenue incompréhensible pour le commun des mortels.

Preuve en est l’acquisition par Netflix des droits de distribution de Divines, un film français que le monde entier a pu voir sur le service de sVOD, tout le monde… sauf les utilisateurs français ! Le film étant sorti en salles, il a dû emprunter le circuit classique et contraignant de la chronologie des médias. Même si à l’occasion d’un bug, Netflix a diffusé en France pendant quelques heures le métrage de Houda Benyamina !

Bref, il est temps de dépoussiérer cette bonne vieille chronologie. L’industrie en est consciente, mais les solutions communes ne sont pas encore au rendez-vous, chacun tirant la couverture à soi. Les Echos rapportent que le CNC (Centre national du cinéma) tente de réaliser une synthèse avec difficulté. La dernière proposition est la suivante : les salles de cinéma verraient leur fenêtre d’exploitation se réduire de quatre à trois mois ; le film serait ensuite disponible à l’achat en VoD puis, passé un mois supplémentaire, à l’achat et à la location pour toujours.

Cette notion de durée illimitée serait le changement le plus significatif pour le consommateur, la carrière des films étant ballottée au rythme des ouvertures et fermetures des fenêtres d’exploitation successives (lire encadré ci-dessous). Quant aux services de vidéo sur abonnement comme Netflix, leur fenêtre reste toujours très éloignée de la sortie en salles, mais le délai pourrait passer de 36 mois actuellement à 25 mois s’ils acceptent de verser leur écot à la création. Pas sûr que cela réduise le piratage, mais enfin ce serait déjà beaucoup plus intéressant pour l’abonné.

Cette proposition est encore loin de faire l’unanimité. Les exploitants de salles de cinéma ne sont pas particulièrement partants pour voir leur fenêtre d’exploitation se réduire au profit de la VoD concurrente. Les chaînes de télévision, et en particulier Canal+ le « soutier » du cinéma français, proposent de leur côté des fenêtres « coulissantes » modifiant le délai de dif...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Apple Pay avance en Allemagne et en Italie

| 21/02/2017 08:46 | 37 commentaires

Apple Pay poursuit lentement son expansion un peu partout en Europe. Le Royaume-Uni, la Suisse, l’Espagne et la France y ont eu droit à des degrés divers (le service reste encore bien limité dans l’hexagone, par exemple), et d’autres pays n’en peuvent plus d’attendre. C’est le cas pour l’Allemagne, où les premières rumeurs sur un lancement du service de paiement sans contact ont émergé en octobre dernier, sans rien donner de concret jusqu’à présent.

Cliquer pour agrandir

Les chose ont commencé à bouger, comme c’est le cas aussi en Italie : les pages Support pour Apple Pay ont ainsi été mises à jour le 14 février (ici pour l’Allemagne, pour l’Italie). Ces pages expliquent comment utiliser le service — la version française est disponible à cette adresse. Elles présentent aussi des captures écran dans les langues des deux pays, ce qui ne veut pas dire grand chose, si ce n’est que le déploiement progresse.

Cliquer pour agrandir

En revanche, les pages n’offrent aucune information sur les dates de lancement ou encore les établissements bancaires participants.

> Accéder aux commentaires

Rafale de pubs sur les capacités photographiques des iPhone 7

| 21/02/2017 07:36 | 8 commentaires

Apple continue son travail d'évangélisation de la fonction Portrait de l'iPhone 7 Plus. Ce modèle s'est très bien vendu à la fin de l'année dernière et la Pomme enfonce le clou. Ces deux nouveaux clips jouent à nouveau sur le registre d'une photo qui se trouve magnifiée dès lors que son sujet principal apparaît sur un fond flouté plutôt que net (lire aussi Une couverture avec le mode portrait de l'iPhone 7 Plus, c'est possible mais compliqué).

Les autres pubs s'inscrivent également dans une précédente série, ce sont des diaporama censés montrer les capacités des iPhone 7 à photographier même en basse lumière ou carrément la nuit. Quatre nouvelles villes servent de cadre à ces clichés : Tokyo, Shanghai, New York et Johannesburg.

> Accéder aux commentaires

L’autoradio CarPlay de Sony n’est pas cher et très bon

| 21/02/2017 07:00 | 41 commentaires

Présenté l’été dernier, le XAV-AX100 est le premier autoradio de Sony compatible CarPlay. Annoncé à 500 $, il est disponible en France pour 386 € et à ce tarif, vous aurez l’un des modèles les moins chers du marché. Et apparemment, l’un des meilleurs également.

Nous n’avons pas testé ce modèle, mais 9To5 Mac lui consacre un article et même si le site relève quelques défauts, à commencer par son écran résistif et non capacitif, il considère que c’est actuellement la meilleure option. Les contrôles physiques placés tous sur le côté gauche de l’appareil sont excellents, l’interface de Sony est discrète et l’intégration à CarPlay est optimale.

L’interface de Sony, qui sert aussi de raccourci vers CarPlay. Par exemple, si l’iPhone est branché, toucher l’icône « Phone » affiche l’interface conçue par Apple. Cliquer pour agrandir

Bref, à ce tarif, c’est un très bon choix, peut-être même le meilleur à l’heure actuelle. Notez toutefois qu’il s’agit de CarPlay filaire, l’iPhone doit être physiquement branché pour que cela fonctionne. Apple propose désormais un CarPlay sans fil, mais il n’y a encore aucune solution tierce qui propose cette option.

L’interface d’Apple prend le dessus dans CarPlay. Cliquer pour agrandir

Si vous ne comptez pas acheter de voiture avec CarPlay intégré, cet autoradio Sony est une option à envisager. N’hésitez pas à témoigner en commentaire si vous avez opté pour un modèle différent.

> Accéder aux commentaires

PanelKit, un framework qui ajoute des fenêtres aux apps

| 21/02/2017 00:15 | 5 commentaires

Si vous développez une app adaptée aux iPad, PanelKit pourrait vous intéresser. Ce framework open-source permet de créer et de gérer des panneaux flottants, l’équivalent d’une fenêtre sur un système de bureau. Comme le montre cette vidéo, les panneaux peuvent être déplacés librement sur l’écran, ou accrochés sur le côté. Plusieurs panneaux peuvent être ouverts à la fois et superposés, comme une fenêtre à nouveau.

L’idée n’est pas nouvelle, mais vous trouverez ici une base qui permet de bénéficier des interactions de base sans avoir à tout réinventer soi-même. PanelKit est développé en Swift 3 et vous pouvez utiliser CocoaPods pour l’intégrer à votre projet.

Pendant ce temps, le développeur/bricoleur SteveTS continue ses explorations avec de vraies fenêtres similaires à celles de macOS, mais sur iOS. Espérons qu’Apple travaille sur le sujet en tout cas, l’iPad pourrait vraiment être enrichi avec ce genre d’interactions.

> Accéder aux commentaires

WhatsApp ajoute à son tour un clone de Snapchat

| 20/02/2017 22:45 | 11 commentaires

Le monde manquait de clones de Snapchat. Facebook manquait de clones de Snapchat. Rassurez-vous, il existe désormais un clone de plus, cette fois intégré à la messagerie instantanée WhatsApp [2.17.5 – Français – Gratuit – iPad – 137 Mo – WhatsApp Inc.] !

Cliquer pour agrandir

Inutile de mettre à jour l’app pour bénéficier de la nouvelle fonction, un onglet Statut apparaîtra en bas à gauche de l’écran. Dans notre cas, plusieurs lancements de l’app ont été nécessaires pour le voir apparaître. Une fois qu’il est là, vous pourrez ajouter des photos et vidéos agrémentées de texte et autres décorations à votre statut. Ce contenu sera disponible pendant 24 heures à tous vos abonnés, oui, comme sur Snapchat et le clone déjà présent dans Instagram.

Facebook, propriétaire de WhatsApp comme du réseau social dédié à la photo, ne cherche même plus à différencier ses différents clones et on retrouve exactement la même interface, avec les barres en haut de l’écran pour indiquer le nombre d’éléments à regarder. Tapotez d’un côté ou de l’autre de l’écran pour passer à la suivante ou la précédente… si vous avez utilisé la fonction d’Instagram, vous êtes en terrain connu.

Cliquer pour agrandir

À quoi bon avoir un clone de plus à disposition ? WhatsApp revendique presque la paternité de l’idée sur son blog, mais difficile de ne pas y voir une nouvelle manière d’attirer les utilisateurs de Snapchat vers les produits Facebook. Aux dernières nouvelles, cette stratégie a très bien fonctionné pour Instagram et ses stories sont devenues très populaires. On verra s’il en sera de même pour les statuts WhatsApp.

> Accéder aux commentaires

La réputation de Samsung a passé un sale quart d'heure en 2016

| 20/02/2017 21:45 | 11 commentaires

En un an, Samsung est passé de la 7e place à la 49e dans le classement 2017 "Reputation Quotient Ratings" de Harris Poll. Amazon conserve sa position de numéro 1, suivi par trois chaînes de magasins d'alimentation et de produits pharmaceutiques et par Apple à la 5e place (la Pomme glisse de trois marches).

Depuis 1999, cette filiale de Nielsen publie un baromètre de la perception qu'ont les consommateurs américains des grandes marques. Non pas à partir d'une liste qu'on leur soumet, mais celles qu'ils citent comme étant les plus visibles dans le paysage commercial et les impressions positives et négatives qu'ils en retirent.

En 2016 par exemple, la tricherie de Volkswagen avec ses moteurs diesel avait relégué la marque à la toute dernière et centième position, alors qu'en 2015 le constructeur n'était tout simplement pas mentionné. Mais un an plus tard, la couverture médiatique hautement négative était passée par là.

Samsung n'est pas tombé aussi bas mais il paye tout de même les conséquences de l'affaire du Galaxy Note7. Cette étude ayant été conduite entre la fin novembre et le début décembre, l'actualité récente du groupe avec l'arrestation de son patron n'a pu aggraver encore la situation.

Ce calcul de la réputation d'une marque se fait selon six grands critères : responsabilité sociale, vision et leadership, performances financières, produits et services, environnement de travail et confiance/respect de la part des clients.

Au début de l'année, Samsung a expliqué les causes des dysfonctionnements de ses Note7 et a lancé une campagne de communication sur le thème du "plus jamais ça".

Si Samsung réussit le lancement du S8 et du futur Note 8, il a peut-être des chances de faire oublier sa mauvaise passe de 2016. On verra dans un an si cela a payé.

Cependant, il peut y avoir un découplage entre ce que les gens pensent d'une marque et la manière dont ils votent avec leur porte-monnaie.

Pour reprendre le cas de Volkswagen, ses ventes annuelles américaines se sont essoufflées avec une baisse de 7,6 % entre 2015 et 2016 mais elles ont augmenté de 20 % sur le mois de décembre 2016 comparé à décembre 2015. Quant au groupe dans son entier (12 marques) il est devenu pour la première f...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Fin prochaine des offres de SFR et Bouygues à 10 €

| 20/02/2017 20:20 | 21 commentaires

Bouygues et SFR proposent tous deux jusqu’à demain des offres commerciales assez intéressantes. Pour la première fois, le premier propose jusqu’à demain soir un forfait 50 Go au prix promotionnel de 9,99 € par mois.

Habituellement, les promotions de Bouygues concernent des forfaits de 20 Go, mais les utilisateurs ne cessent de consommer plus de DATA. Les appels, SMS ainsi que les MMS sont illimités. L’offre ne comprend rien en ce qui concerne le roaming par contre.

Si cette offre est très intéressante durant la première année, elle l’est ensuite beaucoup moins. Non seulement, le prix du forfait passe à 24,99 € par mois, mais l’enveloppe de DATA passe de 50 Go à 20 Go. Mais puisque cette offre est sans engagement, rien ne vous empêche de voir si l’herbe est plus verte ailleurs entre temps. Toujours concernant Bouygues, on rappellera que l’opérateur vous propose de découvrir gratuitement son réseau 4G en vous envoyant gratuitement une carte SIM de 10 Go.

De son côté, SFR Red propose jusqu’à demain un forfait 20 Go à 10 € par mois. L’intérêt de cette offre ? Il n’y a pas de limite de temps. Tout est également illimité (téléphone, SMS et MMS) dans ce forfait qui comprend également un accès à SFR Presse.

> Accéder aux commentaires

Le rebond du fondateur d'AppGratis après la chute

| 20/02/2017 20:00 | 11 commentaires

Il y a quelques jours, AppGratis cessait officiellement son activité, devenue fantôme après la décision d'Apple en 2013 de retirer l'application éponyme de l'App Store.

Simon Dawlat, à l'origine de ce service, en a lancé un nouveau il y a deux ans : Batch.com, dans un tout autre domaine. Il est destiné aux éditeurs ainsi qu'aux marques qui veulent gérer plus finement l'envoi de leurs notification push et en analyser les retombées.

Dans un billet, Benoit Raphael raconte sa conversation avec Simon Dawlat, et revient sur quelques étapes de la folle ascension puis la chute immédiate et brutale d'AppGratis.

Née en 2009 sous la forme d'une newsletter qui engrange rapidement 10 000 abonnés, cette idée se transforme en une app iOS qui finit par atteindre le million d'abonnés. Malgré des résultats financiers en hausse constante, Simon Dawlat décide d'aller chercher un financement « Je crois qu’on avait besoin de se légitimer. On s’est dit que ça nous ouvrirait les portes d’Apple. Et que les annonceurs se sentiraient plus sécurisés si on était backés par une levée de fonds ». Il lève 10 millions d'euros et se développe aux États-Unis, la perspective d'un chiffre d'affaires annuel de 40 millions d'euros est tangible… mais Apple fait tomber le couperet sur l'app et l'éjecte sans sommation de l'App Store en avril 2013.

Benoit Raphael rappelle les épisodes qui ont suivi pour le jeune patron : l'entrée en lice, vaine, de la ministre Fleur Pellerin, les licenciements, les portes qui se ferment, les mails qui restent sans réponse.

Le rebond est venu l'année suivante, Dawlat a fait plancher 5 équipes pendant 3 mois pour cogiter sur un plan B. La solution s'appelle Batch, elle se repose pour partie sur un outil utilisé pour AppGratis. Il a quelques gros clients aujourd'hui (notamment dans les médias), qui cherchent à optimiser leurs envois de notifications dans leurs apps et à fidéliser leurs utilisateurs.

Morale de l'histoire pour Dawlat qui a connu d'autres échecs par le passé : « Quand tu es jeune, tu ne sais pas que c’est impossible, alors tu fais. Après, tu es plus craintif. Il faut trouver l’équilibre entre les deux ».

> Accéder aux commentaires

Pages