Ming-Chi Kuo : une puce réseau LTE plus rapide pour les iPhone en 2018

| 17/11/2017 18:07 | 3 commentaires

Ming-Chi Kuo continue de brosser le portrait des iPhone qui sortiront l'année prochaine, en s'appuyant sur ses sources toujours solides. L'analyste de KGI annonce dans une nouvelle note que les futurs smartphones d'Apple pourraient bien intégrer des puces réseau plus rapides que celles qui équipent les iPhone 8/8 Plus et X (lire : Intel ou Qualcomm : qui a la puce réseau la plus rapide de l'iPhone X ?).

Apple ferait toujours affaire avec Intel et Qualcomm pour la fourniture de ces modems (respectivement des modèles XMM 7560 et Snapdragon X20), mais beaucoup plus avec le premier qu'avec le second : le fondeur de Santa Clara s'arrogerait en effet entre 70 et 80% des commandes de puces réseau. Apple et Qualcomm multiplient les joutes de prétoire et à ce titre, le constructeur chercherait à se passer autant que possible des services du sous-traitant.

La puce réseau Qualcomm (encadré orange) sur la carte-mère de l'iPhone X. Image iFixit. Cliquer pour agrandir

Ming-Chi Kuo ne précise pas quelles sont les améliorations (« significatives ») de performances LTE de ces futures puces. Il indique néanmoins que celles-ci supporteront la technologie MIMO 4x4, en lieu et place du MIMO 2x2 actuel. Plus intrigant encore, l'analyste prédit qu'au moins un des prochains iPhone embarquera la technologie dual-SIM pour une double connexion LTE (contre LTE+3G pour les appareils dotés d'une techno similaire). Cela ne veut pas nécessairement dire que ce smartphone pourra intégrer deux cartes SIM : ce modèle pourrait cumuler le tiroir SIM traditionnel et une carte SIM Apple intégrée.

Apple et Intel travailleraient ensemble sur la 5G, mais il ne faut sans doute pas s'attendre au support de cette nouvelle norme avant quelques années (cela n'empêche pas la Pomme de tester d'ores et déjà les bienfaits de la 5G de son côté).

L'analyste assure qu'Apple planche aussi sur sa prop...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Le HomePod aura du retard

| 17/11/2017 17:19 | 21 commentaires

Le HomePod devait être lancé dans une poignée de pays en décembre : ce sera finalement pour plus tard. Apple a fait savoir à plusieurs sites que l'enceinte connectée va connaître un peu de retard.

Cliquer pour agrandir

Le constructeur a besoin « d'un peu de temps » pour finaliser la production de l'appareil. La Pomme assure aussi, évidemment, qu'elle est très pressée de lancer la commercialisation du HomePod, qui interviendra au début de l'année prochaine. La liste des pays n'a pas changé : États-Unis, Royaume-Uni et Australie. Le prix sera de 349 $ US.

Difficile de savoir ce qui cloche, mais les dernières bêtas d'iOS 11.2 et de tvOS 11.2 ont semble-t-il retiré plusieurs éléments liés à AirPlay 2 (lire : AirPlay 2 : début d'implémentation dans la bêta d'iOS 11.2). Peut-être est-ce lié…

Même si le HomePod ne sera pas au rendez-vous de ses promesses d'un lancement en fin d'année, l'enceinte est en phase d'essai chez plusieurs testeurs (lire : Le HomePod dans la nature). Apple a aussi distribué plusieurs mises à jour du firmware en bêta pour l'enceinte, et tout récemment le constructeur proposait aux développeurs d'optimiser leurs applications : même si le HomePod n'est pas équipé d'un écran à proprement parler, Siri pourra contrôler des apps tierces.

> Accéder aux commentaires

La carte Curve s'ouvre à tous

| 17/11/2017 15:36 | 25 commentaires

Curve s'ouvre à tout un chacun, après avoir été longtemps réservé aux professionnels et aux freelances. Pour s'inscrire au service et recevoir sa carte MasterCard, il faut télécharger l'application Curve… et prendre son mal en patience : il y a une file d'attente. Il est cependant possible de griller la politesse aux autres utilisateurs, en invitant ses amis à s'inscrire à leur tour. Les premières cartes seront livrées à partir de mi-décembre.

Cliquer pour agrandir

Rappelons que Curve est un service qui permet de jongler facilement entre ses différentes cartes bancaires. On passe de l'une à l'autre depuis l'application ; à chaque transaction, une notification apparait sur l'iPhone, et on peut suivre les dépenses réalisées avec chaque carte dans un historique.

La carte Curve est une carte bancaire classique, elle fonctionne sans contact et on peut retirer des sous avec. La carte « blue » est gratuite, mais on peut commander une version « black » pour l'équivalent de 50 £ (elle permet d'accumuler plus de points sur un programme de récompenses qui n'est disponible qu'au Royaume-Uni pour le moment).

> Accéder aux commentaires

HomeKit arrive dans les caméras Netatmo

| 17/11/2017 14:46 | 12 commentaires

La compatibilité des caméras Netatmo avec HomeKit d'Apple se met en place. Le fabricant distribue une mise à jour de son app de contrôle "Security" pour iPhone et iPad. C'est la première étape.

La mention de Siri et de HomeKit apparaît désormais dans les réglages de l'app, au niveau de "Paramètres > Gérer ma maison" et en choisissant la pièce où est installée la caméra.

Impossible d'aller plus loin toutefois, il faut attendre maintenant que Netatmo envoie automatiquement une mise à jour firmware vers les périphériques (la Welcome en est actuellement à la version 180 de son logiciel interne). Netatmo avait prévenu durant l'été de cette compatibilité prochaine, en l'annonçant pour l'automne sur sa caméra extérieure Presence et "fin 2017" pour la Welcome, plus ancienne.

Merci Florent

> Accéder aux commentaires

Slim Book, une coque-clavier polyvalente pour iPad Pro 10,5"

| 17/11/2017 13:00 | 5 commentaires

Zagg a adapté sa Slim Book à l’iPad Pro 10,5". Cet accessoire réunit plusieurs fonctions : il protège l’iPad avec une coque, lui ajoute un clavier rétroéclairé, et sert de support pour l’Apple Pencil.

Cliquer pour agrandir

Le clavier, qui a une autonomie de deux ans (avec une heure d'utilisation par jour), peut s’utiliser attaché à la coque ou à distance. Il peut aussi être plié à l’arrière pour servir de socle ou réduire l’encombrement.

Cliquer pour agrandir

Nous avions essayé la version pour iPad 9,7" qui nous avait moyennement convaincu : la promesse de polyvalence était bien respectée, mais le clavier n’était pas irréprochable et l’encombrement était important.

La Slim Book pour iPad Pro 10,5" est vendu 119 $ (100 €). Elle devrait être disponible prochainement chez les revendeurs français.

> Accéder aux commentaires

Spotify maintenant optimisé pour iPhone X

| 17/11/2017 12:30 | 25 commentaires

Deux semaines après la sortie de l’iPhone X, Spotify tire enfin parti de son grand écran. Les notes de version ne le précisent pas (Spotify a la fâcheuse habitude de publier toujours les mêmes notes génériques), mais la mise à jour parue aujourd’hui est optimisée pour iPhone X.

Dans les gros éditeurs, Google et Microsoft n’ont pas encore adapté toutes leurs apps (Gmail, Google Maps, Skype…) au nouvel iPhone.

> Accéder aux commentaires

iOS 11 permet de supprimer véritablement les apps d'Apple intégrées

| 17/11/2017 12:05 | 33 commentaires

iOS 10 a apporté une possibilité qui était attendue depuis le premier iPhone : la suppression des applications Apple intégrées. Sauf que cette suppression n’en était pas vraiment une : les applications étaient en fait juste masquées.

iOS 11 change cela. Quand vous supprimez une app Apple intégrée dans le nouveau système, elle est véritablement effacée de l’appareil. L’application elle-même est supprimée, ainsi que les données utilisateurs et les fichiers de configuration correspondants.

On peut le vérifier en comparant la réinstallation. Dans iOS 10, le téléchargement dans l’App Store était immédiat et fonctionnait même sans connexion, puisqu’il ne s’agissait pas d’un vrai téléchargement mais juste de faire réapparaitre les apps masquées. Dans iOS 11, il faut une connexion internet pour récupérer dans l’App Store les apps d’Apple supprimées.

À ce sujet, l’application Vidéos n’est bizarrement pas disponible dans la boutique pour tous les utilisateurs. Elle ne figure pas dans la liste des applications Apple, et même si on ruse en trouvant sa fiche par un moyen détourné (par exemple en passant par les achats de l’iTunes Store), l’installation est impossible car « l’app requiert des fonctionnalités spécifiques non disponibles sur cet appareil. » Peut-être s’agit-il d’un bug en attendant l’application TV qui ne devrait plus tarder.

iOS 11 permet de supprimer deux applications supplémentaires par rapport à iOS 10 : Activité (à condition de ne pas avoir d’Apple Watch) et Photo Booth sur iPad.

Toutes celles que l’on peut supprimer sont : Dictaphone, Activité, Calculette, Calendrier, Boussole, Contacts, FaceTime, Fichiers, Localiser mes amis, iBooks, iTunes Store, Mail, Plans, Musique, News (si disponible), Notes, Photo Booth, Podcasts, Rappels, Bourse, Astuces, TV (si disponible), Vidéos, Apple Watch, et Météo.

Celles qui sont inamovibles sont : Téléphone, Messages, Safari, Appareil Photo, Photos, App Store, Horloge, Wallet, Réglages et Santé.

Attention, dans iOS 11, si vous supprimez l’app Musique, votre bibliothèque musicale ne sera plus lisible dans les apps tierces. Le problème ne se posait pas dans iOS 10.

À noter aussi que si vous supprimez l’app Contacts, votre carnet d’adresses restera disponible dans l’app Téléphone, et si vous supprimez FaceTime, vous pouvez toujours passer...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Finis les problèmes de parking avec votre smartphone et Yespark [Partenaire]

| 17/11/2017 11:05 | 0 commentaire

Tout d'abord, une petite statistique pour briller en société : un automobiliste passe en moyenne un an de sa vie à se garer. La vie étant trop courte, on ne peut que se féliciter de l'arrivée d'un service spécialisé dans la location de parkings comme Yespark, qui a déjà changé la vie de plusieurs dizaines de milliers d'utilisateurs.

Qu'est-ce que Yespark ? Il s'agit d'une application disponible sur iOS et Android, qui vous permet de vous trouver une place de parking disponible à côté par exemple de votre domicile ou bureau. Yespark propose plus de 10 000 places de parking dans plus de 300 communes, dont Paris, Lyon et Marseille.

Pour l'utilisateur, c'est tout bénéfice :

  • les places proposées sont situées dans des parkings souterrains gérés par des bailleurs sociaux ;
  • la location au mois coûte en moyenne 30 % moins cher que les locations traditionnelles ;
  • elle ne nécessite pas de caution et est sans engagement ;
  • vous n'avez pas à vous occuper des relations avec le propriétaire.

Comment cela fonctionne ? C'est très simple. Il faut télécharger l'application, puis créer son compte. Ensuite, tout comme on cherche un logement pour ses déplacements avec Airbnb, on part à la recherche d'un parking à l'endroit que l'on désire.

~
Crédit : ItNumeric

Pour chaque place, vous avez accès à une fiche très détaillée comprenant toutes les informations nécessaires : le type de véhicules conseillés pour la place, des photos, les conditions tarifaires… Afin de vous décider, vous pouvez même tester le parking gratuitement pendant 2 jours.

Alors vous vous posez encore une question : comment accède-t-on au parking ? Non seulement, l'application vous accompagne jusqu'au parking, mais elle fait office de télécommande et permet d'ouvrir la porte du garage. Magique non ?

Dernière chose pratique à savoir : Yespark permet également de centraliser vos factures de parking ! Intéressant dans un contexte professionnel. Bref, vous auriez tort de ne pas vous y mettre !

> Simplifiez-vous la vie, téléchargez Yespark !

> Accéder aux commentaires

Apple et Intel collaboreraient sur la 5G pour l'iPhone

| 17/11/2017 09:02 | 8 commentaires

Les ingénieurs d’Apple et d’Intel travaillent ensemble sur la prise en charge de la 5G par l’iPhone, affirme Fast Company. Cette collaboration supposée n’est pas surprenante : Apple s’écarte peu à peu de Qualcomm avec qui elle est en conflit ouvert sur des questions de gros sous et cherche de nouveaux partenaires.

Nikkei rapportait récemment qu’Apple travaillait sur un modem maison. Les ingénieurs d’Intel donnent apparemment un coup de main.

L’objectif final serait d’intégrer le modem 5G dans le système sur puce Ax de l’iPhone en 2019 ou 2020. Selon Fast Company, cette puce centrale pourrait être fabriquée par Intel, qui s’ajouterait (ou remplacerait ?) alors les sous-traitants actuels que sont TSMC et Samsung. Intel produit des processeurs ARM pour des fabricants de smartphones depuis l’année dernière.

> Accéder aux commentaires

L'application WWDC est plus jolie sur l'iPhone X

| 16/11/2017 22:52 | 12 commentaires

Apple adapte ses applications pour l'iPhone X à un train de sénateur. En attendant iMovie (par exemple), c'est l'app WWDC qui bascule dans le monde merveilleux de l'encoche ! On peut noter l'ironie de la situation : alors qu'Apple pousse les développeurs à adapter le plus rapidement possible leurs applications, cette app spécifiquement destinée à ce public a mis deux semaines avant d'être optimisée pour le nouveau smartphone.

Avant… après ! Cliquer pour agrandir

Cette version 6.0.3 de l'app WWDC prend aussi en charge iOS 11 et apporte des correctifs qui améliorent la consultation de vidéos et de photos.

> Accéder aux commentaires

Apple livre iOS 11.1.2 pour tous les utilisateurs

| 16/11/2017 21:53 | 91 commentaires

Apple propose ce soir une nouvelle version d'iOS « surprise » : iOS 11.1.2. Inconnue au bataillon des bêtas (on en est à la troisième pour iOS 11.2), cette mouture est proposée à tous les utilisateurs. La semaine dernière, le constructeur avait livré de la même manière iOS 11.1.1 qui corrigeait le bug d'auto-correction qui transformait un « i » en « A ⍰ ».

Cette mise à jour corrige le bug qui gelait l'écran de l'iPhone X lors d'une brusque baisse de température. Apple avait annoncé un correctif pour ce bug ⛄ étonnant. Autre bug corrigé, celui qui pouvait provoquer des déformations dans les Live Photo et les vidéos enregistrées par l'iPhone X.

> Accéder aux commentaires

Intel ou Qualcomm : qui a la puce réseau la plus rapide de l'iPhone X ?

| 16/11/2017 21:31 | 14 commentaires

Depuis l'iPhone 7, Apple fait appel à deux fournisseurs pour les puces réseau de ses smartphones : Intel et Qualcomm. Au vu des bisbilles entre Apple et son sous-traitant « historique », il y a d'ailleurs des chances pour que les futurs appareils mobiles du constructeur se passent complètement des services de Qualcomm (lire : Pour les puces réseau des futurs iPhone, Apple se passerait de Qualcomm).

La puce réseau Qualcomm (encadré orange) sur la carte-mère de l'iPhone X. Image iFixit. Cliquer pour agrandir

Mais ce choix d'Intel n'est pas sans conséquences sur les performances globales des smartphones. Apple se serait en effet résolue à brider les modems de Qualcomm afin d'équilibrer les performances entre les deux puces. Il en irait de même pour l'iPhone 8 (lire : Le modem de l'iPhone 8 serait freiné par Intel et la querelle avec Qualcomm).

Apple ne donnera sans doute jamais le fin mot de cette histoire. Quoi qu'il en soit, cette différence dans les performances des puces réseau d'Intel et de Qualcomm semble se réduire. L'éditeur de l'application SpeedSmart, qui mesure la qualité du réseau cellulaire, a livré les premiers résultats des tests effectués par les utilisateurs américains d'iPhone X entre le 3 et le 12 novembre sur les réseaux des quatre principaux opérateurs du pays.

La puce de Qualcomm sur le modèle A1865 de l'iPhone X surfe sur les réseaux GSM (AT&T, T-Mobile) et CDMA (Sprint, Verizon). La puce Intel du modèle A1901 se contente du réseau GSM. Cliquer pour agrandir

Sur les réseaux AT&T et T-Mobile, les résultats sont en faveur d'Intel : la puce du fondeur de Santa Clara est plus performante en réception et en envoi de données chez les deux opérateurs, de 10% en moyenne pour le premier, et de 15% pour le second.

Pour SpeedSmart, les utilisateurs d'iPhone X équipés d'une puce Intel n'ont donc aucune raison de vouloir un modèle doté d'une puce Qualc...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Jony Ive : le casse-tête de l'iPhone X

| 16/11/2017 20:05 | 63 commentaires

« Il y a eu des problèmes extraordinairement complexes à résoudre » sur l'iPhone X, déclare Jony Ive dans une interview au long cours pour Time. Le designer en chef d'Apple n'est pas avare de sa parole ces derniers temps, après une intervention remarquée dans le magazine Wallpaper (lire : Jony Ive : l'iPhone X va changer et évoluer dans les douze prochains mois).

Parmi ces problèmes, il y a eu la question épineuse du retrait du bouton d'accueil, un élément constitutif du design de l'iPhone depuis 2007. « Je pense en fait que s'accrocher à tout prix à des fonctions qui ont été efficaces mène à l'échec. Et à court terme, c'est ce chemin qui paraît le moins risqué, celui où on se sent le plus en sécurité ». Mais sur le long terme, on y perd : Apple a cette volonté d'accepter que ce qui est familier n'est pas toujours ce qui est le mieux.

Il faut donc avoir la foi, parfois celle du charbonnier, pour faire accepter un changement. « Faire attention à ce qui est arrivé par le passé vous aide à avoir confiance dans le fait que vous allez trouver une solution », poursuit Ive. « La foi ne remplace pas la compétence en ingénierie, mais cela peut certainement aider à alimenter la conviction que vous allez trouver une solution. Et c'est important ».

À Londres lors du lancement de l'iPhone X (source).

Le remplacement du bouton d'accueil par de nouveaux gestes n'est pas chose aisée pour les utilisateurs. Des testeurs ont pu se plaindre vertement que l'iPhone X obligeait à revoir la manière de manipuler le smartphone. Le designer en a bien conscience, il s'en amuse presque : « quand vous croyez qu'il existe une meilleure solution, ce n'est pas forcément la position la plus confortable ». En particulier quand cela signifie remplacer quelque chose qui a connu un si grand succès.

Dans son travail, Jony Ive se concentre non seulement sur les choses immédiatement visibles par l'utilisateur (comme Face ID), mais aussi sur les choses qui ne le sont pas. L'utilisateur est au courant de ces choses invisibles, mais « inconsciemment ». Un exemple de chose que l'on sait inconsciemment : « la manière dont l'écran de l'iPhone X s'intègre dans le châssi...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

OnePlus 5T : un grand écran et la reconnaissance faciale en plus

| 16/11/2017 19:04 | 76 commentaires

Le constructeur chinois OnePlus a dévoilé son nouveau haut de gamme abordable pour la fin de l'année. Le OnePlus 5T reprend une partie des composants de son prédécesseur — le OnePlus 5 sorti en juin — mais procède à quelques ajustements en matière d'écran AMOLED notamment. On passe ainsi de 5,5 à 6 pouces (18/9), pour une définition de 2 160 x 1 080.

Cliquer pour agrandir

Le capteur d'empreintes digitales bascule au dos de l'appareil, et OnePlus intègre aussi la reconnaissance faciale. Selon Marques Brownlee qui a eu l'occasion de jouer un peu avec l'appareil, cette fonction est rapide, extrêmement rapide : « cinq à dix fois plus rapide que Face ID », selon le youtubeur. OnePlus annonce un déverrouillage en moins de 0,5 seconde.

La démonstration est très convaincante : l'écran verrouillé bascule quasiment automatiquement vers l'écran d'accueil dès qu'on y jette un œil. C'est un point intéressant, car Face ID peut manquer de réactivité parfois. Cependant, on attend de OnePlus plus d'informations concernant la sécurité du déverrouillage par reconnaissance faciale.

Cliquer pour agrandir

Autre changement important : les appareils photo au dos sont désormais composés de deux grands-angle de 16 et 20 mégapixels à l'ouverture identique (ƒ/1.7). Exit donc le téléobjectif du OnePlus 5, ainsi que le zoom optique qui laisse la place à un zoom numérique. Malgré tout, le constructeur promet un mode portrait grâce à la combinaison des données des deux capteurs. Il faudra là aussi voir les résultats produits par cette nouveauté.

Pour le reste, le OnePlus 5T reprend le SoC de son prédécesseur (un Snapdragon 835 haut de gamme) secondé par un Adreno 540, ainsi que des dotations de 6 à 8 Go de RAM en fonction du stockage (64 ou 128 Go). La batterie est d'une capacité de 3 300 mAh. L'appareil fonctionne sous Android 7.1.1 avec la surcouche Oxygen OS. Les prix vont de 499 € à 559 €, ce qui n'évolue pas par rapport au OnePlus 5. Sortie prévue pour le 21 novembre.

> Accéder aux commentaires

Au lieu d’adopter Face ID, Google retire le verrouillage de ses apps 🤦‍♂️

| 16/11/2017 16:44 | 26 commentaires

Google est incontestablement un gros acteur sur l’App Store, mais on ne peut pas dire que l’entreprise soigne particulièrement les utilisateurs d’iOS. Ses apps sont souvent à la traîne pour gérer les dernières nouveautés de la plateforme et plusieurs d’entre elles ne gèrent toujours pas correctement les iPad, pour prendre un exemple.

Sur l’iPhone X, plusieurs apps attendent encore une mise à jour, même si elles viennent petit à petit. Dernièrement, c’est Google Traduction qui a perdu ses barres en haut et en bas de l’écran. Quant à Face ID, les apps qui reposaient sur Touch ID en bénéficiaient automatiquement, mais elles doivent être mises à jour pour nommer correctement la fonction, entre autres.

Sur ce point, Google a fait un choix encore plus étonnant. Plusieurs de ses apps qui pouvaient être protégées par un code et par Touch ID ont perdu cette fonction, sans explication. Encore plus étrange, le réglage associé est toujours présent dans l’interface, mais il ne sert qu’à afficher un message confirmant le retrait de la fonction.

Ici, dans Google Drive. Notez au passage que l’explication évoque Touch ID et non Face ID… c’est bête, l’app était optimisée pour les iPhone X. Cliquer pour agrandir
Ici, dans Google Drive. Notez au passage que l’explication évoque Touch ID et non Face ID… c’est bête, l’app est optimisée pour les iPhone X. Cliquer pour agrandir

Quatre apps sont concernées par ce retrait soudain :

Faute de mieux, Google recommande de sécuriser l’iPhone ou l'iPad lui-même avec un code et Touch ID ou Face ID, mais ce n’est pas du tout une réponse au problème. On verrouille certaines apps pour avoir une sécurité supplémentaire et empêcher que n’importe qui puisse y accéder, même quand on prête son appareil iOS deux minutes à une connaissance.

iDownloadBlog évoque une hypothèse intéressante, mais qui ne s’applique qu’à Google Drive. Cette dernière s’intègre à l’app Fichiers d’iOS 11, mais la protection par un code empêche cette intégration po...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Bouygues et Free Mobile sont à touche-touche avec de bons résultats

| 16/11/2017 14:23 | 30 commentaires

Iliad et Bouygues y sont tous les deux allés ce matin de la présentation de leurs résultats trimestriels et d'un décompte de leur nombre d'abonnés, en attendant ceux d'Orange dans quelques jours.

Free Mobile a recruté 250 000 clients supplémentaires. Détail intéressant, il est indiqué que ce renfort s'est fait exclusivement avec son forfait à 19,99 €, sans le concours du petit à 2 €.

Iliad compte 13,39 millions de clients sur mobiles dont plus de la moitié sont en 4G (7,4 millions). C'est respectivement 8 % et 39 % de mieux qu'il y a un an. Une progression qui se retrouve dans la consommation moyenne mensuelle, elle s'est établie à 6,9 Go ces trois derniers mois contre 4,4 Go sur cette période de 2016.

Sur le fixe, Iliad dispose de 6,49 millions de clients (+2,6 %) et la part de ceux raccordés en fibre a été portée à presque un demi-million de foyers (483 000) au lieu de 265 000 il y a un an (82 % de mieux).

Au total, Iliad se repose sur 19,8 millions d'abonnés en fixe et mobile, ils étaient 18,7 millions il y a 12 mois. Il précise couvrir 84 % de la population en 4G et 93 % en 3G. Son chiffre d'affaires sur les 9 premiers mois de l'année est de 3,71 milliards (+6,6 %).

Chez Bouygues Télécom le recrutement de nouveaux clients est allé pareillement à bonne allure. Le nombre d'abonnés sur mobile a augmenté de 295 000 personnes pour atteindre 13,93 millions, juste devant Free Mobile. De même, en 4G spécifiquement, l'opérateur dépasse de peu son concurrent avec 7,7 millions d'abonnés (6,5 millions il y a un an).

Sur le fixe, Bouygues a convaincu 110 000 clients de plus sur ce trimestre, il a maintenant 3,34 millions de clients derrière ses box. 209 000 d'entre eux sont reliés par la fibre. Au total, entre le fixe et le mobile, l'opérateur revendique 17,27 millions de clients (16,09 millions à la fin 2016). Son chiffre d'affaires pour ces neuf mois est du même ordre que celui d'Iliad avec 3,72 milliards (+6 %).

L'un comme l'autre profitent de la situation d'un SFR en difficulté, avec ses 14,5 millions de clients en mobile (perte de 75 000 abonnés) et 5,9 millions sur le fixe (190 000 de moins) pour un total de 20,4 millions de clients.

> Accéder aux commentaires

Test de l'iPhone X

| 16/11/2017 12:00 | 219 commentaires

Radical, clivant et foutrement sexy. Ce sont les mots que j’avais en tête après avoir joué pendant quelques minutes avec le premier iPhone, il y a dix ans. Au bout d’une semaine avec l’iPhone X, ce sont les mêmes mots qui s’imposent à moi au moment de rédiger le test du nouveau smartphone.

Image iFixit. Cliquer pour agrandir

Apple n’aime peut-être pas les anniversaires, mais le constructeur fait tout de même une exception pour son produit phare. L’iPhone X, « X » pour 10 (et non pour « ex »), ouvre une branche nouvelle dans la grande famille de l’iPhone et pose les bases de nouvelles technologies qui vont certainement infuser dans d’autres produits du constructeur.

Une porte ouverte sur l’avenir d’Apple, et aussi, quelque part, sur celui de toute une industrie. Comme le premier iPhone en son temps… Mais le futur, c’est déjà maintenant. L’iPhone X a beau célébrer les dix ans d‘un produit exceptionnel, c’est d’abord un joli cadeau qu’Apple nous fait.

Un cadeau facturé au minimum 1 159 €, tout de même. Cette somme est-elle justifiée à l’usage ? On vous dit tout !

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Enceinte, drones, bracelet, manettes, microphone… l'Apple Store étoffe son catalogue

| 16/11/2017 10:48 | 6 commentaires

Apple a ajouté plusieurs nouveaux périphériques et accessoires à son catalogue de produits tiers vendus en Apple Store. Certains le sont en exclusivité.

Rappelez-vous que vous avez le droit de vous tromper sur un achat (ou juste l'envie d'essayer un nouveau joujou…) et que les renvois sont simples et même facilités en période de fêtes (lire Noël : les retours Apple Store étendus jusqu'au 8 janvier).

Dans la catégorie des exclus, il y a la petite enceinte Bluetooth Wonderboom d'Ultimate Ears dont une déclinaison spécifique, la "Bleu nuit". Avec une autonomie de 10h et un poids de 600 grammes qui la rend transportable, elle coûte 99,95 € (certains des autres coloris sont à 78 € sur Amazon). Ce même coloris assez sage et plutôt joli en apparence est proposé pour sa cousine la UE Boom 2 (199,95 € ou pour bien moins ailleurs dans d'autres tons ou motifs).

UE WONDERBOOM Cliquer pour agrandir

Autre exclusivité, le drone Mavic Pro Blanc alpin (1 249 €). Une édition spéciale pour Apple qui comprend une télécommande, trois batteries supplémentaires au lieu d'une, deux paires d'hélices en plus et une housse pour l'appareil. Ce drone filme en 4K, peut filer à 65 km/h, avec un rayon de commande de 7 km (avec la télécommande incluse) et un temps de vol s'établit à 27 minutes au mieux.

Cliquer pour agrandir

Il y a d'autres drones sur l'Apple Store et quelques-uns avec une thématique Star Wars. On peut faire voler un X-Wing T-65, un chasseur de de l'Empire ou un...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Readdle : un bundle à prix réduit pour les 10 ans du créateur de Documents, PDF Expert…

| 16/11/2017 09:12 | 2 commentaires

Readdle fêtes ses 10 ans en proposant un bundle à moitié prix (17,99 €) comprenant les versions iOS de PDF Expert, Scanner Pro, Printer Pro et Calendars 5.

Les premières versions de Documents, PDF Expert et Scanner Pro… Cliquer pour agrandir
Et les dernières. Cliquer pour agrandir

L’éditeur ukrainien revient pour l’occasion sur son parcours. Son histoire a commencé en août 2007 avec la création d’une web app permettant de lire des documents sur l’iPhone qui n’avait alors que deux mois d’existence.

Un an plus tard, ReaddleDocs fait partie des premières applications disponibles dans l’App Store. L’application gagne peu à peu en popularité et l’éditeur se fait fort de répondre présent à chaque évolution majeure d’iOS (iPad, glisser-déposer…).

Les applications de Readdle comptabilisent aujourd’hui au total 75 millions de téléchargements. Sur les 40 apps qui ont été crées en dix ans, 9 sont encore d’actualité. L’équipe, qui compte maintenant 112 employés, s’est renforcée au début de l’année avec l’arrivée de Terry Blanchard, l’ancien responsable de Mail chez Apple.

> Accéder aux commentaires

Des iPhones X disponibles en stock en Apple Store

| 16/11/2017 07:02 | 64 commentaires

Il y a des iPhone X disponibles en stock moyennant retrait en magasins dans les boutiques de Paris ainsi qu'en Suisse.

Le 64 Go argent est présent dans les boutiques du Louvre, Marché Saint-Germain, Opéra et Les Quatre Temps. Idem pour le 256 Go, sauf au Marché Saint-Germain.

Pareil pour les trois boutiques en question si vous préférez le Gris sidéral en 256 Go. Le 64 Go par contre est affiché dans les quatre.

En Suisse aussi il y avait du stock en ce tout début de matinée, dans les magasins de Genève et Zurich (merci Thomas).

> Accéder aux commentaires

Pages