Sans surprise, le Galaxy Fold ne sera pas facile à réparer

Nicolas Furno |

Le Galaxy Fold de Samsung n’est pas encore sorti, mais il est déjà démonté. Un utilisateur a publié sur le réseau social chinois Weibo des photos du smartphone pliable après démontage. Le contenu semble avoir été supprimé par la suite, mais les photos ont été largement publiées et elles montrent toute la complexité du produit. On pouvait s’en douter, mais c’est désormais clair : réparer le Galaxy Fold sera un cauchemar.

Le Galaxy Fold sans son écran souple à l’intérieur.

L’écran à l’intérieur, celui qui se plie, se retire très facilement. L’auteur du démontage indique même qu’il n’a pas eu l’impression de retirer un écran, mais plutôt de retirer un morceau de caoutchouc. Est-ce que Samsung pourra facilement remplacer l’écran ? Peut-être, et c’est peut-être pour cela que la firme coréenne continuera de commercialiser l’appareil comme prévu, malgré la polémique récente sur les modèles testés par la presse :

C’est sur tout le reste que les choses se corsent. L’écran externe, par exemple, semble particulièrement complexe à démonter et l’auteur de ce démontage a cassé son exemplaire en essayant. Samsung a peut-être prévu une procédure très spécifique et cet internaute a peut-être tout simplement fait preuve de maladresse. Quand on découvre les entrailles de l’appareil, on comprend vite que la facilité de réparation n’a pas été une priorité pour le Galaxy Fold.

L’intérieur du Galaxy Fold, avec les deux batteries, les multiples appareils photos et autres composants.

En particulier, le mécanisme qui permet d’ouvrir et fermer le Galaxy Fold est composé d’un grand nombre de pièces et il exige une précision extrême. Cinq éléments principaux sont utilisés et si l’un d’eux est mal aligné, l’écran, le mécanisme d’ouverture et même des composants internes du smartphone peuvent être endommagés irrémédiablement. Manifestement, Samsung n’a pas envisagé que l’opération puisse être effectuée chez n’importe quel réparateur de smartphone.

Une fois tous les composants retirés, le mécanisme d’ouverture du Galaxy Fold est visible.

C’est logique après tout, pour le premier smartphone pliant commercialisé et pour un téléphone qui sera vendu plus de 2 000 €. Il faudra espérer que le SAV de Samsung prendra bien en charge tous les Galaxy Fold commercialisés, avec un gros point d’interrogation pour les dommages effectués au-delà de la première année de garantie.

Lire les commentaires →

Sur Netflix, le hasard peut bien faire les choses

Mickaël Bazoge |

Il arrive qu’on passe plus de temps à choisir ce qu’on a envie de voir sur Netflix, qu’à effectivement regarder quelque chose sur Netflix. Devant le choix pléthorique du service de SVOD, il est parfois difficile — surtout quand on est plusieurs devant la télé — de se mettre d’accord sur un programme en particulier. Et si on laissait sa chance au hasard ?

Netflix expérimente actuellement le lancement aléatoire d’un programme. Dans la dernière version de l’application Android, celle-ci présente une nouvelle ligne contenant des séries populaires dont on peut lancer un épisode au hasard. Et dans le lecteur vidéo, les contrôles proposent un bouton Épisode aléatoire à la place d’Épisode suivant.

Bonne ou mauvaise idée ? On vous laisse juge de cette fonctionnalité. Le hasard fait parfois bien les choses, surtout dans les séries où l’ordre des épisodes n’a pas beaucoup d’importance (Friends ou Queer Eye par exemple). Dans d’autres, c’est plus délicat, l’histoire se suivant d’un épisode à un autre (Stranger Things, Umbrella Academy).

Il s’agit pour Netflix d’une expérimentation qui ne passera peut-être pas la rampe des bêta tests auprès d’une poignée d’utilisateurs.

Lire les commentaires →

Astuce iOS : s’endormir en musique avec n’importe quelle app

Nicolas Furno |

Un lecteur de Tout savoir sur Raccourcis m’a contacté avec une question sur Raccourcis. Il cherchait à s’endormir en musique, mais l’app de la web radio qu’il voulait écouter ne proposait pas de fonction adéquate, comme le propose l’app Podcasts d’Apple entre autres.

Je savais qu’il n’était pas possible de contrôler une app comme il le souhaitait avec un raccourci. Je commençais à réfléchir à des solutions alternatives, par exemple en réduisant le volume de l’appareil iOS au minimum après un temps donné, quand je me suis rappelé que le système proposait ce qu’il fallait, sans aucune app supplémentaire. Et ce n’est pas du tout nouveau : en fait, c’est une option qui a toujours été là et que l’on pouvait déjà utiliser avec l’iPhone Edge. Mais il faut reconnaître que c’est une option particulièrement bien cachée et qu’il est facile d’oublier.

iOS est capable de couper la musique après un temps donné, quelle que soit l’app qui est utilisée en source. Pour cela, il faut définir un minuteur dans l’app Horloge et modifier ce qui se passe à la fin du décompte. Par défaut, une sonnerie se fait entendre, mais si vous modifiez ce paramètre, vous trouverez tout en bas une option « Arrêter la lecture ». Activez-la, lancez un minuteur et après la durée indiquée, votre iPhone ou iPad arrêtera la lecture dans l’app en cours.

Dans l’app Horloge, ouvrez la section Minuteur, puis touchez la ligne dédiée à la sonnerie (gauche), faites défiler la liste des sonneries tout en bas pour voir apparaître la bonne option (droite).

Cette solution fonctionnera tant que la gestion de la lecture est aussi disponible dans le centre de contrôles d’iOS. Cela devrait être le cas pour toutes les apps, y compris pour les vidéos, ou même pour un contenu multimédia joué dans Safari.

Le seul défaut de cette approche, c’est que le réglage dans l’app Horloge est utilisé pour tous les minuteurs et aussi ceux définis par Siri. En choisissant de couper la lecture en cours, vous n’aurez plus de sonnerie à la fin de vos minuteurs. Et s’il n’y a rien en cours de lecture, il ne se passera rien, iOS ne sait pas basculer automatiquement sur la sonnerie. En fonction de vos usages, cela peut poser problème, d’autant que le paramètre du minuteur n’est pas facile d’accès.

Tout savoir sur Raccourcis est toujours en vente au prix de lancement de 10 €. La prochaine mise à jour est en cours de finalisation, elle ajoutera les nouveautés de Raccourcis 2.2 et de nombreuses actions supplémentaires.

Lire les commentaires →

Promo : 80 Go de 4G pour 17 € à vie chez B&You, 60 Go de 4G pour 10 € à vie chez La Poste Mobile

Nicolas Furno |

Plutôt que de proposer une promotion autour de 10 € par mois comme c’est souvent le cas ces derniers temps, B&You propose deux forfaits à 17 € par mois, mais avec plus de data. Pour ce prix, vous pouvez avoir au choix :

  • 80 Go de 4G par mois, dont 8 Go en Europe et dans les DOM ;
  • 50 Go de 4G par mois, dont 10 Go en Europe, dans les DOM, aux États-Unis et au Canada, et avec la data complètement illimitée en France les week-ends.

En fonctions de vos besoins, l’un ou l’autre de ces forfaits sera plus utile. Dans les deux cas, les appels, SMS et MMS sont évidemment sans limite. Et si vous préférez un forfait moins cher, B&You propose également 20 Go de 4G par mois, dont 4 Go utilisable en Europe et dans les DOM, pour 10 € par mois. Avec l’avantage, là encore, que l’offre n’est pas limitée à la première année d’abonnement.

[MàJ 19/04/2019 10h39] : si vous cherchez un forfait à 10 € par mois, La Poste Mobile propose en ce moment à ce tarif son forfait haut de gamme qui contient 60 Go de 4G. Pour bénéficier de ce tarif, vous devrez saisir le code PROMO60 à la commande et a priori, il n’y a pas de limite sur la durée de la promotion.

Outre ces 60 Go de 4G par mois en France, le forfait vous donne accès aux appels, SMS et MMS illimités, ainsi qu’à 10 Go de 4G à utiliser en Europe et dans les DOM. Particularité supplémentaire, ce forfait offre un accès sans limite au catalogue en streaming du catalogue Universal Music, sur un smartphone iOS ou Android.

La Poste Mobile est un opérateur virtuel qui exploite le réseau de SFR. La promotion est valable jusqu’au 22 avril.

Lire les commentaires →

Bose active AirPlay 2 pour trois enceintes connectées

Nicolas Furno |

Bose a annoncé sur ses forums il y a quelques jours qu’un nouveau firmware activait AirPlay 2 sur trois de ses produits : Home Speaker 500, Soundbar 500 et Soundbar 700. Si vous avez l’un de ces produits, la mise à jour (version 3.1.7) doit déjà être installée, puisque cela se fait automatiquement via internet. Et vous devriez ainsi bénéficier des nouveautés d’AirPlay 2, et notamment les contrôler depuis l’app Maison d’iOS et de macOS.

Bose Home Speaker 500

Le Home Speaker 500 est une enceinte connectée vendue 349 €, dotée d’Alexa par défaut et d’un écran couleur qui peut afficher la pochette de l’album en cours. Les Soundbar 500 et 700 sont des barres de son à placer sous un téléviseur, également connectées, également équipées d’Alexa et pour respectivement 549 et 749 €.

Ce sont les premiers produits Bose à être compatibles AirPlay 2, mais ce ne seront pas les derniers. Le constructeur indique que la gamme d’enceintes connectées SoundTouch en bénéficiera également, sans donner plus de précisions sur la date de sortie de la mise à jour.

Lire les commentaires →

Tchap : lancement raté pour la messagerie instantanée au service de la France

Mickaël Bazoge |

Tchap n’est pas qu’une énième messagerie instantanée. Développée par la direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’État (DINSIC), cette application — également disponible sur Android — est la messagerie sécurisée destinée aux membres du gouvernement et aux administrations, bref, à tous les agents de la fonction publique d’État. Ces derniers peuvent également envoyer des invitations.

Sans adresse mail qui se termine en .gouv.fr ou une invitation, impossible d’aller plus loin que le panneau de connexion.

Les conversations, chiffrées de bout en bout, sont stockées sur des serveurs appartenant à l’État. À l’heure actuelle, il n’est possible que de s’envoyer des messages texte, mais à terme Tchap (en hommage à Claude Chappe, inventeur du sémaphore) permettra de passer des appels audio et vidéo.

L’objectif de la DINSIC est d’inciter les agents de l’État à utiliser cette messagerie plutôt que WhatsApp ou encore Telegram. D’une part, les conversations resteront en France, et puis l’application n’est pas opérée par une entreprise privée… même si elle a été développée avec du code open-source en tandem avec New Vector, une start-up franco-britannique. Le code est accessible sur GitHub à cette adresse.

Tchap n’a pas vocation à s’ouvrir au-delà des membres du gouvernement et de l’administration, même si les utilisateurs pourront ponctuellement inviter des personnes extérieures (dans le cadre de groupes de travail public/privé). Il y aurait au passage sans doute une clientèle intéressée par une messagerie de « service public » 100% française… pour peu que le service soit réellement sécurisé !

Car il y a un gros « mais » : le lancement ce jeudi de l’application a été entaché par la découverte d’une grosse faille ! Le chercheur en sécurité, Baptiste Robert, alias Elliot Alderson, alias @fs0c131y a très rapidement mis au jour une vulnérabilité qui, en substance, permet à n’importe qui de se connecter sur la messagerie.

Il suffit en fait d’ajouter à son adresse de connexion @presidence@elysee.fr… Un correctif a été déployé très vite du côté de Matrix, le protocole de communication utilisé par l’app, qui indique par ailleurs que la faille n’a pas été exploitée (via 01net). Il faut maintenant attendre que la mise à jour soit déployée dans l’application elle-même.

Lire les commentaires →

Amazon lance à son tour son service de streaming de musique gratuit pour Alexa, juste après Google

Mickaël Bazoge |

À peine la rumeur a t-elle eu le temps de se faufiler dans les interstices sinueux de l’actualité que déjà, Amazon confirme le lancement de son service de streaming de musique gratuit, dont le financement est assuré par la publicité. Pour le moment, cette nouveauté n’est disponible qu’aux États-Unis où elle est en phase de déploiement.

Pour le reste, il suffit de demander à Alexa de lancer de la musique et bim, sans abonnement d’aucune sorte, l’enceinte compatible avec l’assistant d’Amazon joue ses morceaux. Il y a cependant une restriction de taille : on peut toujours réclamer un morceau ou un artiste spécifique, Amazon Music ne proposera que des stations inspirées par la requête. Il est cependant possible d’écouter des listes de lecture mitonnées par le service (Country Heat, Fuego Latino, Pop Culture…) ou par genre.

Pour aller plus loin et s’épargner la réclame, on peut souscrire un abonnement Prime (49 € par an) qui donne droit à un petit catalogue de 2 millions de chansons, ou carrément à la formule complète Amazon Music Unlimited (9,99 € par mois).

Hasard du calendrier1, une offre similaire vient d’être lancée par Google pour les enceintes Google Home et celles compatibles Google Assistant (lire : Google Home fait entendre sa petite musique gratuite).


  1. Sans doute pas… ↩︎

Lire les commentaires →

Pages