Firefox : mode nuit, lecteur de codes QR, et nouveaux onglets

| 21/07/2017 20:45 | 1 commentaire

Bien qu’elle soit occupée par son « projet Quantum » de nouveau moteur de rendu web, la fondation Mozilla n’oublie pas la version mobile de Firefox. La page « Nouvel onglet » affiche désormais les sites récemment visités et des extraits de l’historique, une fonction qui sera activée graduellement dans les prochaines semaines.

Dès aujourd’hui, le menu principal de l’application s’enrichit d’un « mode nuit » et d’un lecteur de codes QR. Firefox suit ainsi Chrome, qui sait lire les codes QR depuis le mois de février, et précède l’appareil photo qui gagnera cette capacité avec iOS 11. Le mode nuit n’assombrit pas l’interface, mais diminue la luminosité de l’écran pour éviter l’éblouissement dans la pénombre.

Enfin, cette huitième mise à jour majeure du navigateur mobile est capable d’envoyer une page web ou un onglet à une autre instance de Firefox sur un appareil synchronisé. La fondation Mozilla teste aussi, aux États-Unis et en Allemagne, un système de suggestions mettant en avant certaines fonctions du navigateur.

> Accéder aux commentaires

Plans cache les itinéraires en transports en commun de plusieurs villes

| 21/07/2017 17:31 | 9 commentaires

Plans est rempli de lignes de transport en commun pour lesquelles on pourrait avoir des itinéraires, seulement, ceux-ci restent cachés aux utilisateurs. Cette fonction dans Plans pour obtenir un trajet en bus et métro est inégalement développée selon les pays. En France par exemple, il n'y a que Paris, et encore, ça date d'avril dernier.

Ces itinéraires masqués ont été trouvés par le développeur Steven Troughton-Smith, grand bidouilleur. Il n'explique pas exactement par quel moyen il s'y est pris, autrement qu'en utilisant le simulateur iOS, mais il a relevé la présence de nombreuses lignes de transport dans des villes pour lesquelles Plans ne montre toujours rien.

Il en a trouvé plusieurs en Irlande, à Belfast et Dublin. En Italie, Rome est sur les rangs, Malmö en Suède aussi et Brisbane en Australie. Pas de chance pour Vienne en Autriche, Kiev en Ukraine ou Varsovie en Pologne comme cela lui a été demandé sur Twitter.

Difficile de savoir ce qui empêche Apple d'activer l'affichage de ces lignes, est-ce qu'elles sont incomplètes, est-ce que la Pomme n'a pas encore obtenu de licence pour l'utilisation de ces données ? Leur arrivée continue de se faire au compte-goutte.

> Accéder aux commentaires

Qualcomm : Apple reçoit le soutien d'Intel et d'un groupe d'industriels

| 21/07/2017 16:13 | 19 commentaires

Dans sa bataille avec Qualcomm, Apple a reçu le soutien de la Computer & Communications Industry Association. Celle-ci comprend une petite trentaine de membres parmi lesquels Samsung, Intel, Facebook, Nvidia, Netflix, Microsoft, Google ou encore Mozilla. Apple n'en fait pas partie.

crédit : CCIA. Archives

La CCIA demande à l'International Trade Commission de rejeter la demande faite par Qualcomm le 6 juillet de bloquer l'importation d'iPhone qui utilisent des modems autres que les siens, c'est à dire les iPhones "Intel" et pour l'essentiel des déclinaisons d'iPhone 7 et 7 Plus. Qualcomm accuse Apple d'une infraction sur 6 brevets.

L'association note en préalable que Qualcomm est lui-même soumis à une enquête de Federal Trade Commission pour des soupçons d'abus de monopole. Ensuite, la CCIA fait valoir plusieurs arguments démontrant qu'une réponse positive de l'ITC serait dommageable pour les consommateurs :

  • les américains, pour leur majorité, sont devenus dépendants de leurs smartphones pour leurs communications téléphoniques et leur accès à l'internet (le téléphone étant dans certains cas l'unique moyen pour le faire). La CCIA fait remarquer que Qualcomm avait préalablement défendu l'idée devant l'ITC que l'exclusion de tels produits posait des risques en matière de santé publique, de sécurité et de tout ce qui a trait à la vie quotidienne, avant de brusquement affirmer l'inverse.

  • si d'aventure l'ITC accédait à la requêtes de Qualcomm, observe la CCIA, celui-ci ou d'autres acteurs seraient amenés à substituer aux produits interdits leurs propres appareils. Sauf que, fait valoir la CCIA, Qualcomm ne fabrique pas de smartphones et, à sa connaissance, personne n'est en mesure de remplacer les appareils d'Apple spéciquement.

  • au vu de ses volumes de ventes et des cycles de sortie de ses iPhone, Apple n'aurait aucun moyen de remplacer dans un délai raisonnable, c'est à dire d'ici l'automne, ses iPhone 7 équipés de modems Intel par ceux dotés de modems Qualcomm. Idem pour les nouveaux modèles prévus normalement ces prochains mois.

  • une telle décision provoquerait une secousse importante sur les volumes d'approvisionnement, au détriment des clients.

« Qualcomm utilise déjà sa position dominante pour faire pression sur les concurrents et taxer les composants concurrents » déclare Ed Black, le président de la CCIA. Il ajoute : « Si l'ITC devait accorder cet ordre d'exclusion, elle aiderait Qualcomm à exercer son pouvoir de monopole pour obtenir un meilleur effet de levier sur Apple et leur donnerait l'occasion d'augmenter...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

iOS 11 : l’App Store met à jour le contenu éditorial de l’App Store

| 21/07/2017 16:00 | 1 commentaire

iOS 11 apporte de gros changements pour l’App Store. En plus d’une interface profondément renouvelée et de la séparation entre les Apps et Jeux, on trouve une nouvelle section Aujourd’hui. Celle-ci a pour vocation de mettre en avant des applications choisies par l’équipe de la boutique, avec une présentation spéciale et de l’éditorial, comme une interview des développeurs par exemple.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Depuis la première bêta d’iOS 11 début juin, cette page Aujourd’hui n’avait pas évolué : on y trouvait toujours le même contenu, à savoir un édito sur le nouvel App Store, un texte sur Monument Valley 2, une présentation de l’app du jour (Procreate)… Il y a enfin eu du changement ce vendredi ! L’équipe éditoriale met maintenant en avant le studio State of Play, à qui l’on doit les brillants INKS et Lumino City ; la mise en avant du jeu PKTBALL ; l’app du jour (Day One) ; et la “liste du jour” qui propose cette fois de se reprendre en main avec des coachs sportifs. Le tout en français.

Ce contenu est un moyen supplémentaire et finalement assez malin de pousser les utilisateurs à aller au-delà des simples classements… qui eux, sont plus difficiles à trouver.

> Accéder aux commentaires

Facebook travaille sur un smartphone modulaire

| 21/07/2017 14:59 | 1 commentaire

Facebook est d’abord, évidemment, un réseau social. Mais l’entreprise n’a rien contre un peu de matériel, bien au contraire. Elle construit et commercialise le casque Oculus Rift par exemple, et en son sein même la société de Mark Zuckerberg fait vivre Building 8, un groupe de forts en thème qui planchent sur des appareils que personne n’a encore vus — même si on y trouve du beau linge : des anciens d’Apple, de Google ou encore d’Amazon planchent sur du mystérieux matériel.

Selon Business Insider, les ingénieurs de Building 8 se concentrent sur des capteurs photo de pointe ainsi que sur des technologies d’apprentissage automatique. Mais ce n’est pas tout. Le même site révèle l’existence d’un brevet déposé par Facebook en janvier qui décrit par le menu un appareil modulaire. Il peut intégrer un haut-parleur, un écran tactile, un GPS, et… on peut même passer des coups de fil avec.

Une illustration tirée du brevet de Facebook : un haut-parleur et un processeur. Cliquer pour agrandir

Oui, tout cela ressemble beaucoup aux smartphones modulaires, un concept qui n’a pas du tout pris auprès du grand public comme l’a démontré l’échec du G5 de LG. Google a de son côté abandonné son projet Ara (à moins que non, on ne sait plus trop). L’idée continue de faire son bonhomme de chemin, par exemple chez Lenovo/Motorola avec les couvertures du Moto Z, ou encore chez Essential, le nouveau constructeur d’Andy Rubin.

Des membres du projet Ara ont été intégrés à Building 8, ce qui explique sans doute l’intérêt de Facebook pour la modularité. De plus, quatre des inventeurs cités dans le brevet viennent de Nascent Objects, une start-up acquise l’an dernier par le réseau social, qui utilisait l’impression 3D pour concevoir des prototypes de produits modulaires. Bon sang ne saurait mentir. Reste maintenant à savoir ce que Facebook a derrière la tête.

> Accéder aux commentaires

Orange : ça coince pour télécharger sur l’App Store et ailleurs [màj]

| 21/07/2017 12:37 | 60 commentaires

Le réseau d’Orange rencontre quelques soucis depuis ce matin. Vous êtes quelques uns à nous avoir prévenus que les téléchargements d’applications et de mises à jour sur l’App Store sont difficiles, mais aussi l’accès à des services en ligne et de sites web de toutes sortes (TweetDeck, Hipchat, Github, des jeux Supercell…). Il y a effectivement un problème comme l’a confirmé le support d’Orange sur Twitter.

Les connexions avec les services hébergés par AWS — ceux d’Apple en font partie — sont difficiles. On peut prendre son mal en patience, ou tenter de modifier les DNS (consultez notre mode d’emploi), mais le souci semble être d’une autre nature. Une affaire à suivre…

Mise à jour — Vers 13h, Orange a indiqué que son réseau était de nouveau opérationnel.

> Accéder aux commentaires

Avec le Q8, LG importe le second écran du V20 en Europe

| 21/07/2017 11:55 | 4 commentaires

LG remet au goût du jour son idée originale, bien qu’un peu étrange, du second écran en façade inauguré avec le V10 lancé en 2015. Le concept a essaimé sur le V20 présenté en septembre dernier, un appareil qui hélas, n’a pas dépassé les frontières de la Corée du Sud. Son petit frère, le Q8, va lui faire son apparition en Europe, à commencer par l’Italie où le constructeur a lancé la promotion de ce nouveau modèle.

Cliquer pour agrandir

Le Q8 reprend la plupart des caractéristiques du V20, à commencer par ce fameux second petit écran toujours allumé d’une définition de 106 x 1 040. Il s’y affiche des notifications, des raccourcis vers des réglages, la liste des apps récentes ou préférées, etc. Le principe peut être intéressant, alors pourquoi pas. Le Q8 diffère de son prédécesseur par son écran principal plus petit (5,2 pouces contre 5,7 pouces), tout en conservant une définition de 2 560 x 1 440.

Cliquer pour agrandir

De même, les deux appareils photo au dos du nouveau modèle sont de 13 mégapixels (ƒ/1.8), contre 16 mégapixels (même ouverture) sur le V20. À l’avant, on garde un capteur identique de 8 mégapixels. La capacité de la batterie est un poil plus faible (3 000 mAh sur le Q8, soit 200 de moins). En revanche, le Q8 a un petit quelque chose en plus qui le rend encore plus intéressant : il est certifié IP67 avec la résistance à la noyade, jusqu’à 1 mètre d’eau pendant 30 minutes.

Cliquer pour agrandir

Le reste de la fiche technique annonce un Snapdragon 820 (le standard de l’an dernier sur les smartphones Android haut de gamme) et 4 Go de RAM, 32 Go de stockage, un slot microSD, un lecteur d’empreintes digitales, quatre DAC 32 bits pour une meilleure qualité audio, un port USB-C et un port jack. L’appareil fonctionne sous Android 7.0. L’appareil, qui a quelques arguments techniques intéressants à faire valoir — en particulier ce curieux deuxième écran — sera commercialisé « nu » à 600...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Vente privée : un an de Deezer à moitié prix, avec Fnac+ en bonus

| 21/07/2017 11:04 | 8 commentaires

Si vous n’êtes pas spécialement attiré par Apple Music et que Spotify vous laisse froid, mais que vous aimeriez quand même succomber au streaming musical, voici une offre Vente Privée qui pourrait vous intéresser. L’abonnement d’un an au forfait Premium+ de Deezer est proposé à 60 €, soit moitié prix par rapport au prix normal (9,99 € par mois). En bonus, Deezer glisse une carte Fnac+ qui coûte habituellement 49 €. Cette carte comprend entre autres la livraison en un jour ouvré et 5% de remise sur à peu près tout ce que vend la Fnac.

Pour 60 €, on repart donc avec 43 millions de morceaux à écouter pendant un an ainsi que l’abonnement Fnac+, deux services qui reviennent normalement à 169 €. Attention, cette offre ne concerne pas ceux qui sont déjà abonnés au forfait Premium+ de Deezer ou ceux qui ont déjà bénéficié d’une offre promotionnelle. La vente privée s’achève le 26 juillet.

> Accéder aux commentaires

Yankai's Triangle, le casse-tête gratuit de la semaine sur l'App Store

| 21/07/2017 10:41 | 8 commentaires

L’App Store met en avant une nouvelle app gratuite de la semaine, en l’occurrence il s’agit d’un jeu et pas n’importe lequel : YANKAI'S TRIANGLE est un casse-tête à base de triangles psychédéliques qui vaut le coup d’œil. Le principe est simple, il s’agit de faire correspondre des triangles entre eux selon des couleurs… mais évidemment, cela devient franchement compliqué au bout d’un moment.

Ce jeu coûte habituellement 3 € ; c’est la première fois qu’il passe gratuit, et cela durera toute la semaine.

> Accéder aux commentaires

La batterie en « L » de l'iPhone de 2018 serait confiée à LG

| 21/07/2017 08:39 | 5 commentaires

C’est LG Chemical qui devrait fournir à Apple les batteries du futur iPhone… Non pas l’iPhone “8” de cette année, mais carrément l’iPhone “9” de 2018 ! Economic Daily révèle cette indiscrétion qui, bien sûr, devra être confirmée. Le fournisseur serait même le seul à livrer au constructeur de Cupertino des batteries en forme de « L » pour le smartphone de l’année prochaine.

En jaune et en orange, les batteries du supposé iPhone 8. Cliquer pour agrandir

Cette forme originale serait inaugurée avec l’iPhone 8 de 2017, d’après des schémas qui ont circulé au printemps (lire : iPhone 8 : deux batteries, True Tone, Lightning et recharge sans-fil). Le fait qu’Apple ait choisi un seul fournisseur est un peu étonnant, car habituellement la Pomme n’aime rien tant que diversifier ses sous-traitants pour sécuriser ses approvisionnements et faire jouer la concurrence au niveau des prix. De son côté, LG Chem a fait beaucoup d’efforts pour s’attacher les faveurs d’Apple, en investissant des milliards de wons dans des lignes de production dont la production débutera en 2018.

> Accéder aux commentaires

Le clavier SwiftKey prédit les émojis qui pourraient vous intéresser

| 21/07/2017 07:08 | 10 commentaires

Les émojis, comme chacun sait, c’est la vie. Impossible de s’en passer, c’est une véritable addiction. Si Apple ne cesse d’ajouter de nouvelles imagettes (ce qui sera encore le cas cette année), force est de constater qu’à force de les empiler, on s’y perd. Et le clavier virtuel d’iOS n’offre aucun moyen de chercher un émoji même s’il faut reconnaitre que la fonction QuickType fait bien son travail pour suggérer des émoticônes en fonction des mots saisis.

Cliquer pour agrandir

On peut cependant en vouloir plus. Dans sa version 2.1 fraîchement disponible, le clavier alternatif SwiftKey propose une fonction amusante : le clavier des émojis présente désormais un premier panneau avec 18 « prédictions » de bonshommes et autres images qui pourraient trouver une place dans la phrase ou les mots que l’utilisateur vient de taper.

Cliquer pour agrandir

Après quelques minutes de test, il faut reconnaître que les propositions sont assez pertinentes, suffisamment en tout cas pour éviter la plupart du temps d’avoir à dérouler tous les émojis. Cette mise à jour apporte également 8 thèmes gratuits de la collection Oxygen, qui apportent un peu de couleur dans le clavier. Il faut aimer, mais pourquoi pas. Les utilisateurs d’iPhone 3D Touch pourront activer le curseur plus facilement en appuyant légèrement sur l’écran. Enfin, l’application tire mieux parti des capacités du moteur Taptic de l’iPhone 7, avec des retours haptiques pour certaines actions (ouverture du panneau des émojis, par exemple).

SwiftKey est une app gratuite avec des achats intégrés (tous les thèmes sont désormais gratuits). Rappelons qu’il faut l’activer dans Réglages > Général > Clavier > Ajouter un clavier, puis Autoriser l’accès complet.

> Accéder aux commentaires

Samsung présentera le prochain Galaxy Note le 23 août

| 20/07/2017 23:48 | 42 commentaires

La prochaine conférence de presse Unpacked se tiendra le 23 août, vient d’annoncer Samsung. Le fabricant coréen présentera « l’appareil multitâche ultime pour ceux qui veulent faire de plus grandes choses avec leur téléphone. » L’animation qui met en scène un stylet ne laisse aucune place au doute : il s’agira du nouveau Galaxy Note.

Le Galaxy Note8 a d’ores et déjà été dévoilé en grande partie par les fuites. Il serait question d’un smartphone un poil plus grand que le Galaxy S8+, avec un double appareil photo au dos, un processeur Snapdragon 835 ou Exynos 8895, 6 Go de RAM et le fameux stylet qui le distingue des autres. Il coûterait 999 €.

Les conférences des deux précédents Galaxy Note s'étaient déroulées un peu plus tôt, le 13 août pour le Note 5 et dès le 2 août pour le Note7, avec les suites que l'on connaît.

> Accéder aux commentaires

Google Play Musique compatible avec CarPlay

| 20/07/2017 20:57 | 22 commentaires

Google Play Musique [3.32.1004 – Français – Gratuit – iPhone/iPad – 82,5 Mo – Google, Inc.] peut dorénavant s’utiliser directement sur l’écran des véhicules compatibles CarPlay. La version CarPlay est organisée en quatre catégories : Accueil, Récents, Bibliothèque et Radios.

Images 9to5Mac

Google Play Musique dispose d’une formule gratuite qui permet de stocker jusqu’à 50 000 de ses titres dans le nuage, et d’un abonnement à 9,99 €/mois qui donne accès une discothèque de millions de morceaux et à des recommandations personnalisées.

Google Play Musique était le dernier des principaux services de streaming à ne pas être compatible avec CarPlay : Apple Music, Spotify et Deezer le sont depuis longtemps.

> Accéder aux commentaires

Les personnages de Disney s'incrustent dans Clips 1.1 [màj : dispo]

| 20/07/2017 19:22 | 6 commentaires

Clips, l’application d’Apple qui permet de faire des vidéos rigolotes, accueille de nouvelles animations, et pas n’importe lesquelles, puisqu’il s’agit de personnages de Disney et Pixar : Mickey, Minnie, Donald, Daisy, Woody, etc.

Clips 1.1 introduit également de nouvelles bannières, superpositions et affiches, ainsi que diverses améliorations qui rendent la création de vidéos plus simple (le texte des titres synchro est plus facilement modifiable, notamment).

Mise à jour — Clips est désormais à jour, ce qui est sans doute la meilleure nouvelle du jour, voire de la semaine.

> Accéder aux commentaires

L'iPhone 8 aurait Touch ID dans le bouton de démarrage, comme les Xperia Z5

| 20/07/2017 18:00 | 152 commentaires

L'emplacement du bouton Touch ID ou son remplacement par une autre méthode font toujours l'objet de rumeurs et BGR remet en selle l'hypothèse d'un capteur intégré dans le bouton de mise en marche du téléphone.

Le site s'appuie sur trois confidences, la première reçue il y a un mois d'une personne de confiance et les deux autres, plus récentes, de contacts moins familiers mais qui ont déjà fait leurs preuves, écrit Zach Epstein. Il prévient que la nature des informations données précédemment par ces gens était différente.

On se souviendra peut-être que les maquettes de cet iPhone 8 montrent toujours un bouton de mise en marche bien plus allongé que ce que l'on a toujours connu sur les iPhone, presque deux fois plus long. Cela peut être pour des raisons de confort ou bien parce que le rôle de ce bouton est amené à s'étoffer.

Cliquer pour agrandir
crédit : Unbox Therapy Cliquer pour agrandir

Cette rumeur a le mérite de s'appuyer sur du concret. Ce positionnement du capteur d'empreintes est décrit dans un brevet d'Apple depuis deux ans et Sony le met en pratique dans ses Xperia Z5 depuis cette même année.

Cependant, les Z5 vendus aux États-Unis ont cette fonction désactivée par un bridage purement logiciel alors que la fonction est opérationnelle et promue dans d'autres pays comme le Canada, l'Espagne ou la France. Sony a justifié l'année dernière la suppression géographique de cette fonction par des « raisons commerciales ». Le fabricant japonais a préféré en priver ses clients américains mais revenir aux Etats-Unis avec cette gamme de smartphones plutôt que tirer un trait sur ce gros marché.

Cliquer pour agrandir

La raison exacte pour ce bridage n'est toutefois pas connue. Peut-être s'agit-il de l'existence de ce brevet qui gênerait Sony...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Pokémon GO : les Pokémon Légendaires apparaitront ce week-end !

| 20/07/2017 17:00 | 21 commentaires

Voyez comme le temps passe vite : il y a un an, Niantic lâchait sur l’App Store Pokémon GO, qui n’allait pas tarder à devenir le hit intergalactique que l’on sait. Depuis quelques semaines, le studio a lancé les grandes manœuvres pour conserver les dresseurs et en attirer d’autres, notamment par le biais de raids à pratiquer en équipe. Des événements seront aussi organisés un peu partout dans le monde cet été pour récupérer des bestioles rares (lire : Les Pokémon font l'Europe). Et les célébrations sont loin d’être terminées, l’éditeur venant d’annoncer la venue, attention mesdames et messieurs les dresseurs, des Pokémon légendaires !

Elles étaient attendues de pied ferme et depuis belle lurette, ces créatures de légende très rares et fort puissants, Artikodin, Mewtwo, Entei, Groudon et les autres. Pour les attraper, il faudra s’allier entre chasseurs, battre un boss de Raid légendaire, puis croiser les doigts pour récupérer un Pokémon Légendaire. Attention, ces bestiaux d’une grande valeur ne pourront pas défendre les arènes, mais ils seront d’un précieux secours dans l’équipe du joueur.

Les Pokémon Légendaires sont nos amis. Cliquer pour agrandir

Les premiers Légendaires apparaitront ce week-end : samedi 22 juillet, durant le Pokémon GO Fest qui se tiendra au Grant Park de Chicago, les dresseurs sur place seront invités à récupérer un maximum de créatures pour éveiller un Pokémon de légende. S’ils parviennent à l’attraper, il pointera son nez dans les Raids partout dans le monde. On pourra suivre cette épopée en direct sur la chaîne Twitch du jeu.

> Accéder aux commentaires

En fin de compte, Samsung ne sortirait pas d'enceinte connectée

| 20/07/2017 16:00 | 15 commentaires

Finalement, Samsung ne devrait pas construire d’enceinte connectée. La rumeur courait depuis quelques temps que le constructeur, avec l’aide de son tout nouvel assistant Bixby, se lance à l’assaut du marché bouillonnant de ces produits destinés à la maison (lire : Samsung aussi prépare une enceinte connectée avec Bixby). Mais voilà, ce beau projet, qui porte le nom de code “Vega”, est semble-t-il tombé à l’eau, selon les indiscrétions recueillies par le Korea Herald.

Cliquer pour agrandir

Selon cette source anonyme, le marché de l’enceinte connectée ne serait pas viable, dominé qu’il est par « l’imbattable » Amazon. Le marché domestique de Corée du Sud serait lui trop petit pour réaliser des profits (l’enceinte NUGU de l’opérateur SK Telecom domine au pays du Matin calme, avec 100 000 unités). Les différents produits Echo carburant à Alexa représentent 70% du secteur, bien qu’ils ne soient disponibles que dans une poignée de pays.

Samsung doit d’abord se concentrer sur la version en anglais de Bixby, activé depuis hier sur le Galaxy S8, et ses ressources sont plus limitées que chez d’autres géants américains de la high tech. Pas question donc de se disperser, ce d’autant que les premiers retours concernant l’assistant intelligent ne sont pas particulièrement engageants. Par contre, si l’enceinte connectée semble enterrée, Bixby pourrait se retrouver dans d’autres produits du constructeur, comme ses frigos intelligents (Alexa et Cortana ont déjà trouvé une place dans l’électroménager).

Toutefois, on ne doute pas que si le marché de l’enceinte connectée venait à exploser — on attendra de voir ce que donne le HomePod d’Apple d’ici la fin de l’année —, Samsung voudra s’y faire une petite place.

> Accéder aux commentaires

Citymapper va ouvrir à Londres sa ligne de bus payants et connectés

| 20/07/2017 15:33 | 13 commentaires

Après une période d'essai au printemps, l'éditeur de l'application mobile Citymapper a obtenu la licence d'exploitation d'une petite ligne de bus à Londres. Utilisée par les piétons pour s'orienter en ville et dans les lignes de bus ou métro, Citymapper devient un transport en commun à part entière avec une flotte de bus verts et connectés.

À compter de la rentrée prochaine, ils rouleront le week-end entre 21h et 5h du matin dans un quartier de l'Est de Londres. Un endroit couru mais mal desservi pour les noctambules de plus en plus nombreux, maintenant qu'une partie du métro fonctionne la nuit pendant les week-ends.

En vert le tracé de ligne CM2 des bus Citymapper et dans les autres couleurs les lignes de métro circulant la nuit

Lors de sa phase d'essai, l'éditeur avait émis l'idée que ses bus pourraient marquer les arrêts prévus sur la ligne mais, comme le font les automobilistes avec Waze, emprunter des itinéraires alternatifs pour rejoindre plus rapidement les points de montée et de descente des passagers. Rien de tel pour le moment, peut-être parce que la ligne est trop courte pour que ce soit pertinent, cependant d'autres éléments de cette expérience ont été conservés.

Les chauffeurs utiliseront un logiciel de navigation développé par Citymapper plutôt que celui de l'opérateur historique Transport for London. Le logiciel saura par exemple dire au conducteur de lever le pied ou de maintenir son allure. De façon à éviter les effets d'accordéon où vous voyez d'un coup plusieurs bus qui desservent le même trajet arriver en file indienne et, juste après, plus rien pendant un long moment. Le conducteur saura à tout moment à quelle distance les autres bus de la ligne le suivent et le précèdent et ajuster son allure en conséquence.

L'équipement intérieur est plus proche à certains égards de celui d'un train que d'un bus. Les passagers ont de grands écrans LCD montrant l'itinéraire en temp réel, plutôt qu'un simple affichage du prochain arrêt. Ils pourront en outre suivre bien plus précisément le déplacement du bus dans l'app et guetter son arrivée. Dans un second temps, on pourrait même connaître le nombre de places assises libres puisque les passagers présents peuvent être comptabilisés a...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Mr Jump S : le retour du diabolique jeu de plateformes, en plus facile

| 20/07/2017 14:30 | 11 commentaires

Mr Jump est de retour, il a pris de la bouteille et est devenu un peu plus sympathique. On ne s’en plaindra pas : le jeu de running des grenoblois de 1Button était particulièrement redoutable ! Selon les chiffres du studio, près de 8 joueurs sur dix n’ont jamais dépassé le premier niveau… et seulement 0,003% d’entre eux, soit 753 courageux, ont achevé dans le sang et les larmes les 36 niveaux.

Cette difficulté redoutable n’a pas empêché Mr Jump de tout cartonner, au contraire même : le titre a été un des gros succès de 2015 avec 24 millions de joueurs (!), à la surprise des développeurs de 1Button que nous avions rencontrés à l’époque. Ils remettent aujourd’hui au pot avec une vraie/fausse suite, Mr Jump S, qui reprend tous les éléments du jeu original, mais… qui se veut plus facile.

Cliquer pour agrandir

1Button regrette en effet que l’immense majorité des joueurs n’aient pu tester tous les niveaux amoureusement mis au point par les diaboliques créateurs du jeu. C’est pourquoi cette version « S » propose des niveaux plus simples et plus courts. Cela ne veut pas dire pour autant que le jeu se terminera plus vite : il y a en effet trois niveaux par environnement, au lieu d’un seul plus long. Le premier monde contient 36 niveaux dans 12 environnements, le second monde 18 niveaux (6 environnements). Des niveaux supplémentaires seront ajoutés au fil de futures mises à jour.

Cliquer pour agrandir

Le jeu a bénéficié d’un « soft launch » (une première pour l’éditeur) afin de tester grandeur nature la difficulté auprès de cobayes. Mr Jump S est proposé gratuitement au téléchargement, il y a de temps en temps une pub qui s’affiche ; des achats intégrés sont disponibles pour supprimer la réclame et passer plus facilement des niveaux.

> Accéder aux commentaires

Pages