Rémanence : les fantômes plus discrets sur l'iPhone X que sur les Galaxy S7 Edge et Note8

Soumis par Mickaël Bazoge le 17h00

Les défauts des écrans OLED sont connus, et Apple n'en fait d'ailleurs pas mystère : une note du site d'assistance évoque ainsi les atouts… et les petits soucis qui peuvent affecter la dalle de l'iPhone X (lire : L'écran de l'iPhone X peut présenter des altérations de couleurs et une rémanence d'image).

Toutefois, Apple et son fournisseur Samsung ont fait en sorte que les utilisateurs du smartphone ne souffrent pas trop de ces soucis de rémanence. Le site Cetizen a ainsi comparé les écrans de l'iPhone X, du Galaxy S7 Edge et du Galaxy Note8, dans un test consistant à afficher une même image sur des écrans en luminosité maximale… et attendre qu'un effet « fantôme » apparaisse.

Cliquer pour agrandir

Il a fallu attendre 510 heures pour voir une première trace sur l'iPhone X ; une rémanence bien visible sur l'écran du Note8, alors que le S7 Edge s'en tire plutôt bien sur les images fournies par le site. Néanmoins, selon les mesures effectuées, des marques de brûlures légères apparaissent sur le S7 au bout de 155 heures ; le Note8 est sévèrement marqué après 155 heures.

L'image fantôme apparait ici assez nettement sur l'iPhone X. Cliquer pour agrandir
C'est pire sur le Galaxy Note8. Cliquer pour agrandir

Dans sa note, Apple explique qu'après une longue utilisation (sans plus de précision), il peut se manifester sur un écran OLED une « persistance » ou une « incrustation » d'image. « Nous avons conçu l’écran Super Retina de manière à être le meilleur sur le marché en termes de minimisation des effets de persistance d’images », indique le constructeur, et cela semble bien se confirmer dans ce test.