Android : 1 milliard d’appareils en circulation ?

Christophe Laporte |

A l’occasion de la Google I/O en mai dernier, Google avait fait savoir qu’elle venait de dépasser le cap des 900 millions d’activations et qu’elle avait une cadence de 1,5 million d’activations par jour (lire : 900 millions de terminaux Android activés et des nouveaux outils pour les développeurs). iDownloadblog a fait le calcul : si Android n’a pas piqué du nez dernièrement, alors le cap du milliard a été récemment franchi.

Quoi qu’on pense d’Android, cela reste une performance exceptionnelle. On rappellera qu’en 2012, le géant de l’internet à l’occasion de la Google I/O se félicitait d’avoir dépassé le cap des 400 millions de terminaux activés.

Si le milliard a été effectivement franchi, il ne serait pas étonnant que Sundar Pichai en fasse l’annonce cette semaine lors de la présentation d’Android 4.3 et de la nouvelle Nexus 7.

La question maintenant est de savoir combien de temps il faudra à Google pour atteindre les 2 milliards d’activations. Au rythme actuel, le géant de l’internet devrait franchir ce cap dans un peu moins de deux ans. Les choses pourraient aller plus vite si le rival d’Apple parvient à donner de nouveaux débouchés à son logiciel système. On pense entre autres aux téléviseurs connectés et aux consoles de jeu.

avatar Lou117 | 
@toussimplementmoi : Quelques millions... Mais là n'est pas l'important.
avatar Lou117 | 
@Yyyes : à partir du moment ou l'autre système principal copie point après point Android, on peut assez légitimement qui trace la voie de nos jours. A l'origine il est évident que l'iPhone était largement devant, les choses ont beaucoup changées.
avatar denisbook | 
ce n'est pas ce que j'ai lu. Ni il s'est enflammé, ni rappeler que iOS: ipod touch+apple tv+iphone+ipad représente un gros morceaux est minimiser android. C'est rappeler qu'on est pas dans la situation à la Windows des années 90. A l'inverse, il est vrai qu'android est un succès: Linux gère maintenant la grande majorité des machines utilisées par les gens. quand vous ne riez pas, vous dites des choses intéressantes.
avatar -oldmac- | 
@damiendu83600 : 'Android étant aujourd'hui un excellent système tournant sur une variété de terminaux absolument impressionnante pouvant être tout aussi excellent il est normal que ça soit un succès. ' Sérieux ? T'a sucé un clown ?
avatar Lou117 | 
@saji_sama : Les appareils peu cher sont très certainement les plus répandus, mais malgré tout, les quantités d'appareils haut de gamme restent là aussi impressionnantes. La fragmentation est de nos jours massivement réduite. On peut le voir dans les statistiques fournies par Google chaque mois. Les appareils sous Android 4 et + sont largement majoritaires. Enfin côté monétisation, si les utilisateurs Android achètent moins d'applications, le marché est lui très profitable. Les résultats de Google sont portés par Android depuis bien deux ans maintenant.
avatar Pixel44 | 
Les fans d'Apple, dont je suis, doivent arrêter de vouloir trouver des restrictions à la domination d'android. Il faut juste se rendre à l'évidence, Android domine et dominez encore plus dans les années futures le marché des terminaux connectés. Les explications sont nombreuses, coût des machines, multiplicité des constructeurs, ouverture du système, avance réduite de l'iPhone, etc. Mais la réalité est là. Et en un sens tant mieux : le Mac ne serait pas ce qu'il est si Apple avait voulu concurrencer Microsoft. Dans le marché de niche on peut se faire plaisir en développant des fonctions utiles mais pas forcément populaires. Je reste un fervent utilisateur des produits à la pomme, parce que ce sont qui correspondent le mieux à mon usage. Epicétou.
avatar napuconcture | 
Les systèmes Android embarqués dans les smartphones, sont des forks du système initial proposé par l'OHA. Il s'agit plus d'une galaxie d'outils, technologies et périphériques proposés de manière "collégiale" : usb, dnla, java, c/c++, .... face a une solution propriétaire : lightning, airplay, itunes, .... Dans le chiffre de 1mds, cela veut dire que Google est capable d'adresser 1mds de smartphones Android de façon très étroite. Si l'on inclut les systèmes iOS, Windows et Apple on se retrouve avec un écosystème d'une densité colossale, et d'une capacité quasi total de s'adresser à un client. C'est un succès important pour les systèmes à base de noyaux Linux. Idem pour les solutions libres. Linux si ce n'est déjà le cas devrait bientôt être le noyau le plus utilisé toutes plateformes matérielles confondues du petit soc cheap au plus grand datacenter, c'est une validation technique importante. Le fait de proposer une boite à outil pour créer un système mais sur lequel il faut investir pour proposer un produit fini, par rapport à un système fini et non modifiable comme Windows était un sacrée coup de poker car cela modifie complètement la structure de coût de ces constructeurs par rapport à l'ancien modèle proposé par Microsoft. Puis il ne faut pas oublier d'ajouter a cette petite famille, les produits Android ne disposant pas des services Google.
avatar napuconcture | 
Elles sont propriétaires en terme de licence, mais interopérable, j'ai un mobile Sony il fonctionne avec un ampli Onkyo, une TV pana, un lecteur br pana, sans adaptateurs ni softs tiers. Concernant les SDK bof la plupart du temps les api non communs sont vraiment très minimes qu'elles viennent de Samsung, Sony, ... puis quand elles répondent a une problématique commune, très souvent c'est remonté ou refait dans Android AOSP. Au final il y a très peu de systèmes Android qui sont totalement liés et de manière irrémédiable à un système propriétaire. Par contre effectivement la grande majorité des systèmes Android distribués sont propriétaires, disons que ne pas dépendre d'un seul fournisseur est un moindre mal. Avoir aussi des pilotes libres serait effectivement préférable. Dans la pratique il y a très peu d'applications exclusives à un constructeur, souvent ce sont des exclusivités qui durent uniquement quelques semaines.
avatar denisbook | 
le fait est, et heureusement, pfiuu, on n'est pas revenu à une situation wintel des années 90.
avatar YanDerS | 
Lamar même avis grosso modo, sauf pour le marché de niche. À part si on considère que le marché iOS est une bien grosse niche, comme le souligne Monsterkill et si on le compare à ce qu'on a connu sur Mac
avatar Abudah237 | 
Mourais, Android comme console de jeu (Ouya), c'est plutôt un échec pour l'instant. Comme téléviseur connecté aussi, malgré tous les efforts de Google. Si Android a autant de parts de marché, c'est juste parce que Google a laissé les opérateurs maîtres du jeu. N'espérez pas un jour avoir automatiquement vos updates, le modèle économique vient du fait que les opérateurs sont prêts à faire de grosses promotions sur des téléphones qu'ils pensent maîtriser. Cela dit, le modèle de Google est très fragile, un seul fabricant (Samsung) a explosé tous les autres. Si ils ne renversent pas la tendance avec Motorola, ils ne sont pas très bien, parce que Samsung n'hésitera pas à remplacer les services de Google par les siens. Après tout, Amazon l'a fait, et ce n'est pas un échec total.
avatar napuconcture | 
La différence entre Amazon et Samsung c'est qu'Amazon possède des services à eux et qui tiennent plutôt la route. Acheter sur Google Play ou Amazon c'est plus une question de coût de produits ou de facilité qu'autre chose (par exemple l'autorip, n'est pas proposé chez Google). Concernant Samsung la plupart des contenus proposées le sont par des tiers en marque blanche 7digital entre autre sur le contenu je crois peu en leur capacité de faire mieux que Google ou Amazon. Sony le pourrait mais leur politique interne jusqu’à présent à toujours prouvé qu'il était plus simple et moins cher d'intégrer le concurrent, que d'autres branches comme Sony Musics ou Sony Pictures
avatar YanDerS | 
on peut mettre aussi 1 kilo de gaz sur la balance. Reste à savoir lequel à le plus de consistance
avatar boccob | 
J'adore ceux qui parle de "pathétique", de "non viable" ... J'aimerais être aussi "à la ramasse" qu'un google ou qu'un samsung ....
avatar guiz913 | 
Hum mouais faudrait ps oublier les keynote Apple qui ont toujours une petite pique pour les autres...toujours (le pire à été l'antennagate ou Apple a fait des test sur ces concurrents pour montrer qu'ils étaient aussi nul que les autres...la c'est pathétique)...Jamais vu tel chose dans une keynote de Google (car on parle d'android ici et non de samsung). Maintenant 1 milliard c'est beaucoup, Ni Samsung,ni Apple Ni google ne sont à plaindre et ils doivent se foutrent éperdument des pauvres commentaires d'un site pro Apple,pro Samsung ou pro je ne sais quoi encore...Le fait est que tout ces gens gagne plus que bien leurs vies. Alors pauvres gens qui s’étripent pour savoir laquelle de ces grosses boîte se fait le plus de thune sur notre dos...bravo..non bravo faut le faire...
avatar kuban | 
@mouharf : Sauf que les vidéos de soucis de réception sur les téléphones 3G sur YouTube étaient légions AVANT l'antennagate. ( ça doit encore être dispo et vérifiable.) Mais bon, il faut bien critiquer... Ce que je dis ce n'est pas défendre Apple, c'est que compter les activations, c'est pas qualitatif, ni gage d'avenir. On oublie vite les mastodontes disparus en quelques années. L'important, ça reste : comment je rentabilise le bordel. A ce sujet, posez vous la question "iCloud". Il est certain qu'Apple va vendre des trucs via iCloud d'ici 2 ans. ( notez cette phrase...)
avatar Pixel44 | 
Eh ben les gars, c'est impressionnant de pouvoir s'étriper sur une news de ce genre. Android a activé un milliard de comptes. C'est tout. Ce sont des comptes peu ou pas utilisés pour certains, sur des téléphones de mauvaise qualité pour beaucoup, avec une fragmentation terrible pour la plupart, mais ce sont quand même un milliard de compte, ça reste impressionnant. Apple va être dominé dans les prochaines années, car le bas de gamme est toujours plus répandu que le haut de gamme. C'est une logique commerciale indéniable. M'en réjouis-je (à lire à voix haute) pour autant ? Non. Après avoir mis du temps à comprendre ce qu'il voulait dire, je partage l'idée de notre ami intégriste (qui pense que je pousse un hourra quand je lis une bonne nouvelle concernant Android, s'il sait à quel point je j
avatar Pixel44 | 
(Quand on dissocie le clavier pendant la rédaction d'un message on n'a plus accès au message que l'on était en train de rédiger, c'est gênant, on ne peut que l'envoyer ou l'annuler). Donc s'il savait à quel point je considère Android comme Samsung d'ailleurs comme de vils copieurs sans imagination et qui savent se faire passer pour des sociétés cool auprès du grand public ignorant de la réalité des choses, enfin bref, je partage son idée sur le fait que la domination Android (et je rajoute Samsung dans le même panier au niveau matériel) ne sera jamais une domination à la Windows, parce que Apple ne commettra pas les mêmes erreurs, tout simplement. Mais je dois dire que se donner autant de mal pour faire passer cette idée me semble surréaliste. Il ne faut pas avoir de vie pour y consacrer autant de temps. Mais peut-être est-ce important et que l'avenir de l'humanité en dépend et que je ne m'en rends pas compte. Mais j'en doute.
avatar kuban | 
Et pendant ce temps là, Apple fait TOUJOURS 1$/2 de l'industrie. Que le $ restant soit distribué entre RIM/M$/Nokia ( en 2008) ou Samsung/HTC/Google ( en 2013), qu'il concerne 10 fabriquants ou 100, qu'il soit sur le haut ou le bas de gamme, peut importé finalement. Apple fait 50% en CA... Et ça, c'est un modèle viable ( tout comme le mac vs PC...)
avatar PachaColbert | 
Ce débat est stérile les gars. Google n'a pas sorti Androïd pour tuer IOS. Google a sorti Androïd pour préserver ses revenus publicitaires. C'est tout. Imaginer une part de marché phénoménale de IOS, Google serait obligé de reverser une grosse partie de ses revenus publicitaires à Apple. C'est pourtant simple à comprendre , non ??????
avatar m_enfin | 
@MachX: c'est EXACTEMENT ça. Android n'est pour Google l'assurance d'un canal de distribution qu'il maitrise. L'environnement actuel est parfait pour Google. Android et iOS lui rapporte, directement ou indirectement. Android permet de gonfler l'écosystème de Google, c'est ça qui lui importe, on ne peut pas le court circuiter niveau pub. Comme tu dis Google n'a pas sorti Android pour tuer iOS, a la base c'est pour l'idée d'avoir un OS dans lequel ils pouvaient dev leurs apps facilement pour une majorité de device et c'était tout simplement trop compliqué avant iOS/Android. Avec ces deux OS Google a eu ce qu'il voulait. Apple peut continuer a vendre des millions de devices c'est pas un probleme.
avatar YanDerS | 
même avis, Google a acheté Android pour développer son marché publicitaire grâce à l'attrait que procuraient ses services, et grâce à un OS mobile maison qui en aurait été la vitrine et leur support naturel. Je suis sûr que cela s'inscrit aussi dans les plans de développements des 2 fondateurs, voire aussi de E. Schmidt. Car à partir du moment où leur moteur de recherche devenait incontournable sur le Web, accompagné leurs premiers services phares comme Gmail et GG Maps, à partir du moment où l'internet devenait le réseau des réseaux de plus en plus utilisé et incontournable sur toute la planète, y compris dans la téléphonie intelligente naissante... il devenait de plus en plus clair pour Google qu'il leur fallait se placer au centre, et si possible d'y ajouter un OS mobile à même de pouvoir répandre ses services bien plus largement et efficacement encore. iOS a été un support et un concurrent parallèle dans cette stratégie, à la fois un modèle et un contre-type particulier, et, hormis les bisbilles juridiques, plein d'émulation.
avatar Mister_sam32 | 
+1 ces 3 pages sont bien inintéressantes..
avatar YanDerS | 
Darwin, of course

CONNEXION UTILISATEUR