Google offre du WiFi gratuit aux US

Arnaud de la Grandière |

Google vient d'annoncer un accord avec le réseau de hotspots wifi Boingo pour offrir gratuitement l'accès à Internet sur les quelques 4000 points de connexion (hôtels, aéroports, centres commerciaux, stations de métro, etc) disséminés sur le territoire américain jusqu'à la fin du mois de septembre. L'opération fait suite à un accord similaire durant cet été, mais uniquement dans le métro de la ville de New York.

Le "hic", c'est que cette offre ne concerne que les Mac, les PC, et les appareils dotés d'Android. Pas d'accès gratuit donc pour iOS, Windows Phone et les autres. On pourrait y voir une mesquinerie de la part de Google, facilement montée en épingle, mais sachant que l'opération vise à promouvoir Google Play (dont les contenus ne sont précisément accessibles qu'à partir d'appareils dotés d'Android, Mac OS X ou Windows), c'est en réalité assez logique : nul intérêt pour Google d'offrir un accès à des machines qui ne lui rapporteront pas de nouveaux utilisateurs.


avatar oliv-et-pomme | 
J'ai envie de dire bien pire que "mesquin" mais je vais me faire modérer --"
avatar titistardust | 
Chic, des données en plus à récolter.
avatar drkiriko | 
@domsou : 'Chic, des données en plus à récolter.' Ça était ma première pensée... Miam miam tout le monde va pouvoir faire son marché (Google, FBI, hackers...).
avatar Titov | 
« et toi tu pense qu'Apple ne ce fait pas de l'argent avec tes données perso.... sérieux tu vis dans un monde bisounours ? » Actuellement, ce n'est absolument pas le modèle d'Apple. En revanche, Google utilise bien les données de ses utilisateurs pour en faire un produit pour ses clients.
avatar tigre2010 | 
@aldry Justement et bien non. Et pour preuve se rappeler la Taulé des éditeurs de presse pour NON PARTAGE DE DONNÉES. Se n'est en rien le business model d'apple.
avatar BeePotato | 
non, les données étaient rendues anonymes avant d'être envoyées et servaient probablement à aider à construire le service de cartographie à venir. ça n'a absolument rien à voir avec ce que fait Google, qui essaye de t'identifier à tout prix* pour dresser ton profile de consommateur et t'afficher les pubs que tu es le plus susceptible de cliquer. * http://www.wired.com/threatlevel/2012/02/google-safari-browser-cookie/
avatar ARTEMIS62 | 
@mrlupin. Houuuu les espions de Google...jusqu'à pas si longtemps que ton iPhone faisait pareil avec les donnes de localisation de ton appareil ... Google fait de la promo, il est normal que ça soit limite à leur truc. Franchement si Apple faisait pareil pour le cloud ou quelque chose dans le genre certain ne diraient rien. Je me croirais toujours en 1990 à l'époque ou certain crachait sur Microsoft des qu'on en parlait. Faut sortir de votre cave !!!
avatar kasimodem | 
où sont passé les chantres de l'ouverture toujours aussi prompt à critiquer Apple à chaque fois qu'elle bouge le petit doigt ? Pour le coup, là, Google nous en fait une belle. Au niveau business ça se comprend, mais imaginer si Apple faisait ce genre de truc, le tollé que ce serait ....... !
avatar ARTEMIS62 | 
@zearnal je ne comprend pas... Que ce soit Apple ou Google ou MS ou Dell ou HP...ils offrent du WiFi quand tu as un appareil compatible...c'est une bonne chose pour ceux qui peuvent y aller non?? Un peu comme quand tu peux aller sur les Hot-Spot Orange quand tu es chez l'Opérateur...ou SFR, BT...etc etc, je vois pas en quoi c'est dingue de limiter l'usage de son WiFi à ses clients ou potentiel client...
avatar kalynoh | 
J'ose même pas imaginer le scandale que ça aurai provoqué si apple avait fait le même genre de coup que google. Mais comme on dit dans le milieu, un problème qui ne touche pas apple n'est pas un problème.
avatar benji34080 | 
Testé fin juin dans le métro de New-York via safari sans soucis sur iPhone 4S...

CONNEXION UTILISATEUR