Faire du piratage une force

Christophe Laporte |

A l'occasion d'une conférence organisée au Midem, Tom O' Brien à qui l'on doit Tap Tap Revenge, a fait des déclarations très intéressantes concernant son logiciel.

Durant les deux premiers de commercialisation, Tap Tap Revenge a été téléchargé 2,5 millions de fois. Seulement voilà, ce chiffre inclut un million de versions pirates.

Mais finalement, ce n'est pas un mal pour l'éditeur. Tout d'abord, certains sont devenus complètement accros à ce jeu et ont fini par acheter de nombreux titres. D'autre part, la société se permet de faire tourner davantage de publicité sur les versions pirates.

Finalement, le piratage est loin d'être une fatalité pour cet éditeur qui revendique 25 millions d'utilisateurs et qui est rentable depuis le mois de juin.


avatar P.Gomes | 
macGé a coupé les commentaires sur la news sur les résultats apple. Je trouve cela excessif comme censure.
avatar SugarWater | 
Je n'aime pas vraiment l'idée de mettre des pubs sur les applis piratées. Ça fait passer un drôle de message, comme si le piratage était un canal officiel et reconnu par l'éditeur.
avatar Fil de Brume | 
Ça illustre bien le fait que l'ajout possible de contenu payant peut faire tourner une boite.
avatar Valen | 
Au risque qu'un jour tout les applications soient gratuites… mais avec un contenu payant qui permet d'acheter les options necessaire au fontionement du logiciel. En gros on a une coquille vide gratuite, mais il faut la remplir ensuite… en payant.
avatar apocrypha | 
1 million de versions piratées pour 1,5 million de version officielles, je trouve les chiffres vraiment bizarres... Je ne pense pas (à tort ?) que les iPhone Jailbreakés soient si nombreux. Un peu strange quand même
avatar Mac Hiavel | 
Si les chiffres sont exacts, évidemment qu'avec une telle rentabilité il est bien moins inquiété par le piratage qu'un développeur vivant de son travail qui aurait 15000 vendus pour 10000 piraté tssss.. Je sais pas si je suis clair mais, le piratage est moins -embêtant- pour le dév lorsque les frais et le temps passé à développer une iApp est au moins rentabilisé à la hauteur du travail effectué. Après c'est du -bonus- et parfois il peut être colossal, mais combien de dév y ont droit.. Faire un succès dépend de tellement de choses..
avatar kikfaf | 
Heu a mon avis ya une coquille la... Si il y avait un moyen de détecter les applis qui tournent sur iPhone jailbreaker vous croyez pas qu'Apple aurait imagine un système pour les bloquer ??? Vous ornez qu'apple permettrait qu'un éditeur de fasse de la thune via une appli qui n'est pas passée par l'Apple store ??? Et ce en tout transparence ? Mouais...

CONNEXION UTILISATEUR