Fermer le menu

Apple n° 1 du téléphone aux États-Unis : explications

Anthony Nelzin | | 20:00 |  34

Selon Strategy Analytics, Apple est devenue pour la première fois de son histoire le n° 1 de téléphonie mobile aux États-Unis au quatrième trimestre 2012. Pendant les trois derniers mois de l’année, la firme de Cupertino a en effet vendu 17,7 millions de téléphones (34 % des ventes), alors que Samsung n’a vendu que 16,8 millions de téléphones (32,3 % des ventes).

Il s’agit d’une véritable prouesse : on parle bien de téléphones et pas seulement des smartphones. Samsung est le n° 1 du marché américain depuis 2008, à l’époque grâce à ses simples téléphones, aujourd’hui aussi grâce à ses smartphones Galaxy. Il convient néanmoins de mettre en perspective ce chiffre, aussi positif qu’interrogateur.

Sur l’ensemble de l’année, Samsung domine, mais d’une courte tête seulement : la firme coréenne a vendu 53 millions de téléphones en 2012, seulement 9,3 millions de plus qu’Apple. L’iPhone a repris la tête des ventes chez tous les opérateurs américains après une année 2011 en demi-teinte. Apple a ainsi presque doublé sa part de marché en un an (de 15,9 à 26,2 %) alors que la progression de Samsung est beaucoup plus mesurée (de 28 à 31,8 %).

Strategy Analytics cite l’iPhone 5 pour expliquer la performance d’Apple, mais il faut garder à l’esprit que ce modèle n’a été commercialisé qu’à la mi-septembre : critiqué à sa sortie, l’iPhone 4S a pourtant connu un formidable succès tout au long de l'année. Pendant ce dernier trimestre 2012 qui a consacré Apple, seulement la moitié des ventes d’iPhone chez Verizon ont été réalisées avec l’iPhone 5 : le grand gagnant des fêtes a été l'iPhone 4, proposé pour la première fois gratuitement en échange d’un engagement.

Le succès d’Apple est donc le succès non d’un modèle, l’iPhone 5, mais celui d’une gamme : un iPhone 4 gratuit qui a permis de finir l’année à des sommets, un iPhone 4S qui a été solide au long cours, et un iPhone 5 qui a bien démarré mais qui arrive à un moment où la croissance générale de l’iPhone se tasse. Alors que les rumeurs mentionnent à la fois un iPhone moins cher et un iPhone plus grand, c’est sans doute la constitution d’une gamme iPhone qui permettra à Apple de conserver son trône.

De manière générale, l’iPhone est revenu sur le devant de la scène aux États-Unis aussi vite qu’il a été éclipsé en Europe : en France par exemple, les ventes d’iPhone ont été « particulièrement mauvaises » en 2012, de l’aveu même de Tim Cook, l’iPhone 5 ayant démarré sur un rythme assez lent. En Chine au contraire, la multiplication des points de vente a permis à Apple de prendre 12 % du marché du smartphone en 2012, contre 7,5 % en 2011 (et 86 % pour Android) — et ce sans l’iPhone 5, lancé en décembre.

[Via AppleInsider]

[MàJ@20h00, 1re éd.@14h15] NPD a publié son propre jeu de données, qui confirme les chiffres de Strategy Analytics et notre analyse. L'iPhone 5 a été le smartphone le plus vendu aux États-Unis au quatrième trimestre, mais il ne représente que 43 % des ventes totales d'iPhone.

Les ventes de l'iPhone 4S, troisième, ont augmenté de 43 % au quatrième trimestre ; celles de l'iPhone 4, quatrième, ont augmenté de 79 % ! Il s'agit de cet effet Verizon que nous mentionnons. Ce tir groupé permet à Apple de ravir le trône de Samsung, du moins pour ce trimestre.

Catégorie : 
Tags : 

34 Commentaires

avatar BeePotato 01/02/2013 - 14:32

"Le fait qu'Apple soit maintenant premiers du marché des mobiles aux USA est un très mauvais indicateur puisque ça signifie qu'ils ne peuvent que redescendre ou au mieux se maintenir.
Notre recommandation pour AAPL : vente."

C'est à peine de la fiction.

avatar cadou 01/02/2013 - 14:38

La bourse cherchera toujours à se faire de l'argent sur la situation d'une société mais là faut bien reconnaitre, qu'apple ne peut que redescendre.

Le fait qu'ils ne lancent qu'un seul téléphone était une idée géniale mais si ils commencent pas maintenant à sortir d'autres téléphones intermédiaires, ils vont plongés.

Vous vous voyez devant l'Apple Store a attendre votre Iphone 10 ? Totalement has been.

Concernant Windows Phone, c'est ce qui se passe en ce moment. L'Os ne décolle pas, parce que Windows c'est vu ,revu et rerevu. Il faudrait que Windows 9 porte un autre nom inconnu du public.

avatar philus 01/02/2013 - 14:33via iGeneration pour iPhone

Et en France je ne vois pas la situation s'améliorer.

avatar agerber 01/02/2013 - 15:07

Il est tout de meme curieux de ne pas avoir le nombre de ventes pour un nouveau modèle. Même chose pour les imacs et les portables.
On est ainsi bien icapable de dire si c'est une réussite ou non pour ces nouveaux modèles ou si l'entreprise vit sur des modèles anciens..
Pareil pour l'ipad 10p face a l'ipad 7 pouces.

Un manque de transparence qui est des plus étranges, alors que ces derniers temps, apple clamait a tout va le nombre de ses ventes.
Une pratique très "France Telecomienne", qui regroupe des données de manière a ne plus rien comprendre sur les évolutions, et dans le cas de FT , de cacher de véritables mauvais résultats.

Et en tant qu'investisseur, ce manque de transparence sur le résultat des nouveaux produits a sans doute été sanctionné.

Attendons la suite.

avatar agerber 01/02/2013 - 20:40

Oui, c'est le meme cas, mais samsung ne le faisait pas.

avatar sputnic 02/02/2013 - 14:52

Eh ben si justement, jusqu'en juillet 2011, (date à laquelle Apple est passé devant Samsung), Samsung indiquait dans ses bilans trimestriels le nombre de Smartphone et Téléphone vendus !!!
Ce que plus personne ne fait ! à part Apple !

Quant à Apple, ils n'ont jamais donné le pourcentage de leur gamme ! Et la seule chose qu'ils ont supprimé, ce trimestre en terme de chiffre, c'est la proportion Desktop / Portable !

avatar terreaterre 01/02/2013 - 17:37via iGeneration pour iPhone

Apple N•1 que le trimestre, il fait relativiser quand même. 900000 de sur le Q4 mais pour samsung de 10 millions sur l'année.

avatar Arldon 01/02/2013 - 19:39via iGeneration pour iPhone

C'est sur qu'un iphone gratuit est tentant pour les américains même si c'est le 4.

avatar florian2010 01/02/2013 - 20:48via iGeneration pour iPad

Je ne comprends pas bien comment Apple peut presque doubler sa PdM en passant de 15,9% à 26,2% ? Presque doublé est un peu exagéré, non ?

avatar YanDerS 01/02/2013 - 22:28

La nouvelle est que le marché des Smartphones aux Etats-Unis est en train de dépasser celui des autres téléphones

avatar capvarou 02/02/2013 - 01:22

Bon si je comprends bien les ricains ont surtout acheté les iPhone les moins chers. L'iPhone 5 n'a pas concentré 80% des ventes. Souvenez-vous, beaucoup de gens ne voyaient pas de différences flagrantes entre un 4S et le 5.

Le 5 était vu comme un 4S avec un écran allongé. Peut être que les américains ont eu une réaction similaire et donc ils ne se sont pas précipités pour acheter le nouveau modèle.

avatar duke_fsc 02/02/2013 - 07:49via iGeneration pour iPhone

@applesoft :
Quel intérêt d'avoir le dernier, juste pour avoir le dernier ? Si ton 4S te suffit attend le 5S ou le 6.

Bref pour moi avec son design le 4 (s) est LE CLASSIQUE, le mètre étalon une sorte de Nokia 3210 du smartphone, il est parfait. Le truc du plus grand écran/concours de quèquette, ne m'intéresse pas, de toutes façons si y'a concours de quèquette, je vais encore gagner, autant ne pas participer. Le 5 est sympa, léger certes, mais j'attend un truc plus bandant encore pour lâcher mon 4, LE smartphone.

avatar iceteax 03/02/2013 - 14:06via iGeneration pour iPad

Ben c'est sûr que le processeur double coeur du 4S est plus performant que le mono coeur du 4. C'est comme avec un ordi, amusez-vous à redémarrer votre ordinateur avec un seul coeur actif et vous allez vite comprendre, même avec peu de programmes ouverts, c'est très lent (je m'amuse parfois à le faire, et c'est flagrant)

Connexion utilisateur