Niantic a trouvé un moyen efficace pour troller les tricheurs à Pokémon GO

| 24/05/2017 22:33 | 5 commentaires

Niantic a trouvé une méthode amusante pour pourrir la vie des joueurs qui trichent à Pokémon GO. Plutôt que de leur interdire l’accès au jeu, ces filous ne se voient plus proposer que de capturer les créatures les plus communes : Roucool, Rattata et autre Fouinette constitueront leur triste quotidien, laissant aux joueurs honnêtes et sportifs le soin de récupérer les Pokémon plus rares.

Cliquer pour agrandir

Ce sont les fins limiers de The Silph Road, une communauté Reddit de joueurs Pokémon, qui ont repéré la bonne blague (ou la mauvaise selon le point de vue). Le jeu identifie et marque les bots, qui servent d’« informateurs » pour les scanners, ces services de localisation de Pokémon. Les écornifleurs qui se servent de ces services n’ont plus que leurs yeux pour pleurer puisque Pokémon GO ne leur offre plus que des bestioles sans intérêt. Une pratique baptisée « Shadowban » par les utilisateurs de The Silph Road.

Un grand nombre de ces robots ont été marqués, mais d’autres continuent toutefois de chasser le Pokémon rare en toute impunité. Auparavant, Niantic les supprimait sans autre forme de procès, désormais l’éditeur la joue plus fine, une manière de reprendre la main dans ce qui s’apparente à un gigantesque jeu du chat et de la souris.

Si les malandrins finiront par trouver une autre manière de ne pas se fatiguer, le studio joue gros : Pokémon GO est sur le point d’accueillir des créatures légendaires, qui devraient apparaitre cet été. Une manière de relancer le jeu avec la promesse d’ajouter à son équipe les prestigieux Mew ou Artikodin, mais qui sera gâchée si des bots parviennent à les localiser.

> Accéder aux commentaires

Spark : le nouveau drone de DJI est un petit malin

| 24/05/2017 21:29 | 14 commentaires

Le Spark est la dernière petite merveille de DJI, le leader mondial des drones. Le petit quadricoptère offre une autonomie de 16 minutes en vol et il peut filer jusqu’à 50 km/h. La distance de transmission maximale est de 2 kilomètres (avec une radiocommande), et il embarque un appareil photo de 12 mégapixels (1080p maximum pour la vidéo). Mais ce qui fait tout l’intérêt de cette drôle de machine volante, ce sont les multiples fonctions qui permettent d’en tirer le plus grand profit.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

La plus intéressante de ces fonctions est sans doute le pilotage du drone avec des gestes. On peut en effet contrôler l’appareil avec des mouvements de main, mieux encore il peut réaliser un cliché en identifiant un « carré » réalisé avec les doigts. Le drone sait aussi décoller et atterrir depuis la paume de la main.

Le Spark peut suivre à la trace un sujet pour lui tourner autour par exemple, ou depuis une perspective fixe. Les modes de vol QuickShot permettent d’enregistrer des vidéos aériennes selon des trajectoires spécifiques (“Dronie” recule et s’élève tout en ayant son sujet à l’œil, par exemple). On peut aussi indiquer une destination spécifique en la choisissant depuis l’application mobile.

Le Spark intègre des capacités d’évitement des obstacles grâce à des capteurs 3D, et il sait revenir à son point de départ tout seul avec son GPS. Des atouts qui intéresseront tout particulièrement les utilisateurs qui débutent dans l’art délicat du pilotage de drone. De base, l’appareil sera commercialisé à partir de 599 €, avec une disponibilité fixée au 15 juin.

> Accéder aux commentaires

Flash McQueen roule chez Sphero

| 24/05/2017 20:52 | 7 commentaires

Après BB-8, Sphero creuse le sillon de sa collaboration avec Disney : pour la sortie du troisième épisode de Cars, la saga motorisée de Pixar, le constructeur lance un modèle réduit et connecté du héros du film, l’impétueux Flash McQueen ! Il ne s’agit pas que d’une bête voiture télécommandée : Sphero a tenu à reproduire aussi la personnalité du personnage grâce à des moteurs qui animent la bouche, ainsi qu’un écran LCD couleur pour les yeux (!). Il faut reconnaitre que c’est assez réussi.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Le modèle réduit compte plusieurs zones tactiles sur lesquelles on tapotera pour provoquer des réactions et des mouvements. Et bien sûr, Flash est aussi (et surtout) une voiture que l’on pourra monter jusqu’à 10 km/h avec une portée de 30 mètres. L’autonomie de sa batterie est de 40 minutes.

Avec tout cela, on est assez éloigné des boules motorisées lancées jusqu’à présent par Sphero. Même si BB-8 montre lui aussi une personnalité très affirmée (lire notre test) ! En revanche, on retrouvera dans l’application mobile, outre les outils de pilotage virtuels classiques, des jeux et un mode pour s’entraîner.

Ce nouveau jouet, qui emballera aussi bien les plus petits que les grands enfants, sera commercialisé mi-juin au prix de 299 $.

> Accéder aux commentaires

Dash de retour sur l’App Store

| 24/05/2017 20:00 | 1 commentaire

Dash, l’utilitaire bien pratique qui permet aux développeurs de consulter de la documentation sur des API de nombreuses plateformes, est de retour sur l’App Store. L’application, universelle, est gratuite et on peut la télécharger de nouveau sur la boutique en ligne d’Apple ( à cette adresse). Cela n’a l’air de rien dit comme ça, mais c’est l’épilogue d’une histoire assez incroyable qui a fait couler beaucoup d’encre numérique.

Cliquer pour agrandir

En octobre dernier, Apple a fermé le compte du développeur Bogdan Popescu et supprimé Dash des deux App Store, iOS et macOS. Il se trouve que Dash s’est retrouvé au centre d’un embrouillamini impliquant la mère du développeur pour laquelle il avait créé un compte sur l’App Store. Ce compte, toujours lié à Bogdan, a été l’objet de manipulations douteuses, poussant Apple à agir (lire : Retrait de Dash : « je ne voulais pas que cette affaire fasse autant de bruit »).

Depuis, le développeur a placé le code de Dash en open source, et il distribue la déclinaison Mac sur son propre site (avec succès, semble-t-il) Mais la version iOS était toujours dans les limbes : on ne peut en effet installer d’applications iOS que depuis l’App Store, à moins d’en passer par une compilation depuis un Mac. Apple a revu sa position, voyant proliférer les clones de Dash qui s’appuyaient sur le code du logiciel original (en enfreignant au passage la licence GNU de Dash).

Le développeur explique qu’Apple a été réactive en supprimant les copies, qui n’ont cessé de se multiplier. Bogdan a donc décidé de souscrire un nouveau compte développeur à son nom et à soumettre son application… qui a reçu le feu vert de l’App Store, sans aucun souci explique-t-il. En revanche, la version macOS continuera d’être vendue sur son site.

> Accéder aux commentaires

Le retour du Touch ID au dos de l'iPhone 8 [màj]

| 24/05/2017 19:11 | 38 commentaires

Depuis un moment on a bien des difficultés à démêler le vrai du faux de l’intox dans les fuites concernant l’iPhone 8. En particulier pour ce qui concerne le lecteur d’empreintes digitales : sera-t-il intégré à même l’écran en façade ? Ou alors positionné au dos du smartphone ? Des maquettes, des moules, ainsi que des représentations en 3D tirées de caractéristiques en fuite font pencher la balance vers un Touch ID à l’avant, caché derrière le verre de l’écran.

Mais la rumeur d’un capteur placé en arrière, sous le logo Apple, circule toujours, photos volées à l’appui comme c’est le cas ce soir. Gare : il est impossible d’authentifier ces images évidemment, qui proviennent du réseau social chinois Weibo (via). Elles sont d’autant plus curieuses qu’elles présentent des façades arrière en aluminium et pas en verre, un matériau qui accommode bien mieux la recharge sans fil.

Le bloc appareil photo n’intègre pas le flash, qui se place en dessous. Jusqu’à présent, on évoquait plutôt un flash entre les deux capteurs photo. Un des châssis présentés reprend les coloris noir et noir de jais de l’iPhone 7 ; on y retrouve aussi les coloris argent et or.

À l’avant, l’écran occupe un maximum de place comme on peut s’y attendre, en revanche il n’y a pas trace des deux appareils photo synonymes des fonctions de réalité augmentée attendues. On peut se tromper évidemment, mais ces clichés peuvent provenir de prototypes plus anciens de l’iPhone 8, comme les bruits de couloir asiatiques l’annonçaient en avril.

Mise à jour — Selon Benjamin Geskin, ces châssis sont des clones qui se basent sur d’anciens prototypes de l’iPhone 8.

> Accéder aux commentaires

Duet Display transforme l'iPad en tablette graphique pour Mac

| 24/05/2017 16:22 | 7 commentaires

Duet Display se présente de plus en plus comme une application créative, en plus de sa fonction d’origine qui permet d’utiliser un iPhone ou un iPad comme deuxième écran d’un Mac. La version 1.4 disponible depuis peu conserve évidemment cet usage, mais les outils Pro comprennent un support étendu de l’Apple Pencil. En particulier de la pression exercée sur la pointe du stylo, pour laquelle l’application offre même un réglage personnalisé, graphique à la clé.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Autre fonction liée à l’édition graphique, Duet Display est suffisamment malin pour « prédire » le dessin d’une ligne (une option que l’on peut désactiver au besoin). De quoi aider le graphiste à utiliser son iPad comme palette graphique d’appoint… voire principale étant donné les performances de pointe de l’application, que l’on peut utiliser avec les principaux logiciels graphiques pour macOS, dont la suite Creative d’Adobe, les outils d’Affinity ou encore Pixelmator.

L’éditeur n’oublie pas pour autant ceux qui se servent de Duet pour utiliser un iPad comme deuxième écran. Les fonctions Pro de l’application comprennent ainsi le support de gestes supplémentaires pour gérer plus facilement macOS depuis l’écran de la tablette.

Cliquer pour agrandir

Duet Display est actuellement proposé à 10,99 € (promotion temporaire avec 50% de rabais), tandis que les outils Pro sont facturés 21,99 € pour un an d’utilisation. Histoire de mettre le pied à l’étrier, 7 jours d’essai gratuit sont offerts.

> Accéder aux commentaires

Un mode sombre "caché" dans l'app Apple Store

| 24/05/2017 15:05 | 13 commentaires

Le mode sombre d’iOS, on en parle depuis à peu près toujours et chaque année, souvent avant la WWDC, beaucoup d’utilisateurs croisent les doigts pour qu’Apple annonce une telle option dans la mise à jour annuelle du système d’exploitation. Ça n’est jamais arrivé et il est probable que le constructeur attende le lancement de son premier iPhone équipé d’un écran OLED (l’iPhone 8 ?), une technologie mieux adaptée à ce mode que le LCD.

Dans l’application Apple Store, le réglage Inverser les couleurs ne modifie pas les couleurs des images.

On peut d’ores et déjà se faire une petite idée d’un hypothétique mode sombre avec le réglage d’accessibilité Inverser les couleurs (à activer dans Réglages > Général > Accessibilité > Adapter l’affichage). Comme son nom l’indique, ce réglage inverse les couleurs d’iOS, des applications et des images. Partout… à l’exception de l’app Apple Store.

L’application Apple Store en version “normale”.

Certes, les couleurs de l’interface vont s’inverser, passant du blanc au noir. Mais les images échappent (presque toutes) au filtre et elles conservent donc leurs couleurs d’origine, au contraire de partout ailleurs dans le système d’exploitation. Il s’agit certainement d’un bug, mais il donne des résultats intéressants, qui annoncent en tout cas ce à quoi un mode nuit pourrait ressembler dans iOS.

> Accéder aux commentaires

De nouvelles versions des enceintes Phantom compatibles AirPlay

| 24/05/2017 12:10 | 28 commentaires

Bien qu’elles soient en vente dans les Apple Store depuis début 2016 à la suite d’un coup de cœur d’Angela Ahrendts, les enceintes sans fil haut de gamme Phantom n’étaient jusqu’à présent pas compatibles AirPlay. Voilà qui est corrigé avec la disponibilité de nouveaux modèles, annoncés hier par Devialet.

Les possesseurs d’appareils iOS peuvent donc diffuser leur musique sur les nouvelles versions des enceintes avec le protocole d’Apple, plutôt qu’en Bluetooth, Wi-Fi ou Spotify Connect. Les trois modèles sont concernés : Phantom (1 699 €), Silver Phantom (1 999 €) et Gold Phantom (2 589 €).

Le service client de Devialet nous a précisé que seules les Phantom produites à partir de fin 2016 sont potentiellement compatibles. Pour les autres, il n’y aura pas de mise à jour logicielle apportant cette fonction, il faut se rabattre soit sur le hub Dialog du fabricant français, soit sur une borne AirPort Express.

Pour savoir si votre Phantom achetée dernièrement prend en charge AirPlay, assurez-vous que son firmware est à jour (version 1.12) et consultez la rubrique Sources des options de l’application Devialet Spark.

> Accéder aux commentaires

Appel à témoins : l'iPhone 7 (Plus) et iOS 10 ont-ils changé vos habitudes photographiques ?

| 24/05/2017 10:49 | 0 commentaire

Plus que jamais, Apple vend ses derniers iPhone comme des appareils photo évolués. Outre de nombreuses campagnes de pub centrées sur la photo, la Pomme a récemment mis en ligne toute une série de trucs et astuces pour réussir au mieux ses clichés.

Est-ce que les iPhone 7 et 7 Plus, ainsi qu’iOS 10, ont changé vos habitudes photographiques ? C’est l’objet de notre nouvel appel à témoins. En particulier, utilisez-vous les nouvelles capacités de l’iPhone 7 Plus, à savoir le zoom optique et le mode portrait ? En êtes-vous satisfait ?

iOS 10 a quant à lui apporté la prise en charge du format RAW (à partir de l’iPhone 6s), c’est-à-dire des photos non compressées, ce qui permet de les retoucher plus finement. Photographiez-vous désormais en RAW avec votre iPhone ?

Quelles sont les évolutions photo, autant matérielles que logicielles, que vous aimeriez voir dans les prochains iPhone ?

Un fil de discussions est ouvert sur notre forum pour recueillir vos témoignages. Nous ferons une synthèse dans quelque temps.

> Accéder aux commentaires

Première vidéo (d’une maquette) d’iPhone 8

| 24/05/2017 07:00 | 28 commentaires

Ceci n’est pas encore tout à fait l’iPhone 8. Mais cette courte vidéo, réalisée par Benjamin Geskin, de la prise en main d’une maquette permet d’admirer en images qui bougent ce qu’on n’a vu pour le moment qu’au travers de rendus 3D et de photos volées de moules ou de mock-ups.

La bonne nouvelle, c’est que cette maquette ne présente pas de capteur Touch ID au dos. La moins bonne nouvelle, c’est que si ce « dummy » se base sur les rumeurs plus ou moins crédibles de ces dernières semaines, la prudence reste de mise car le produit final pourrait être différent.

En l’absence de référent (en comparaison avec un iPhone 7, par exemple), il est difficile d’évaluer les dimensions de la maquette montrée ici par Geskin. L’appareil semble ainsi plutôt épais, mais d’après des indiscrétions remontées par le même fuiteur prolifique, l’iPhone 8 devrait être aussi fin que l’iPhone 7 (7,1 mm).

> Accéder aux commentaires

Apple livre une version révisée d'iTunes 12.6.1

| 24/05/2017 01:20 | 14 commentaires

Il y a peut-être eu un petit bug de dernière minute qui s’est incrusté dans la version finale d’iTunes 12.6.1, qu’Apple a mise en ligne le 15 mai dernier dans la foulée de macOS 10.12.5. Cette mouture, numérotée 12.6.1.25, a été discrètement remplacée par la version 12.6.1.27. Dans la grande tradition du constructeur, ce dernier ne précise pas pourquoi il a troqué l’ancien iTunes 12.6.1 par le nouveau iTunes 12.6.1, se contentant d’évoquer des « améliorations de performances ». Cette nouvelle version est à installer via le Mac App Store comme toujours.

> Accéder aux commentaires

Affichage du stockage réel : Test-Achats poursuit sa bataille contre Apple

| 23/05/2017 23:13 | 52 commentaires

L’an dernier, l’association belge de consommateurs Test-Achats partait en croisade contre Apple, accusant le constructeur de ne pas afficher le stockage réel de l’iPhone. Pour l’occasion, le groupe mettait en ligne un site web (un « détecteur de mensonges » ) présentant les capacités réelles de smartphones de plusieurs marques, même si la plainte ne ciblait qu’Apple.

Test-Achats a essuyé une première défaite début avril, alors que le tribunal de commerce francophone de Bruxelles lui donnait tort : Apple n’a pas à afficher la capacité de stockage réelle de ses iPhone. Loin de baisser les bras, l’association a décidé de faire appel de cette décision.

Si elle respecte le jugement, elle rétorque aussi qu’il peut être attaqué sur « plusieurs points fondamentaux », en particulier lorsque le juge estime que « c’est au consommateur d’aller chercher l’info ». C’est au vendeur de fournir cette information « de manière active ». L’affaire repart donc pour un nouveau tour en justice.

> Accéder aux commentaires

Les ondes millimétriques de la 5G vont être testées par Apple

| 23/05/2017 22:49 | 18 commentaires

Apple va tester la 5G, ou du moins ce qu’on appelle les ondes millimétriques. Le constructeur a fait une demande de licence expérimentale auprès du FCC (l’équivalent américain de l’Arcep) pour expérimenter ces fameuses ondes, qui appartiennent à la bande EHF (extrêmement hautes fréquences) située entre 30 et 300 GHz (lire : C’est quoi, la 5G ?).

Les domaines de développement de la 5G.

La demande d’Apple, validée par les autorités US, consiste en un transfert de données entre deux points fixes situés d’une part à Milpitas (Californie), et d’autre part à Mariana Avenue, là où se situait l’ancien QG de l’entreprise (c’est tout proche du 1, Infinite Loop). Les tests ne devraient pas dépasser les douze mois, selon Business Insider.

La Pomme entend tester en particulier les bandes de fréquence 28 et 39 GHz, qui ont été approuvées par le FCC pour une utilisation commerciale de la 5G l’an dernier. La bande des 28 GHz a un intérêt spécifique : elle sert aux transmissions entre la Terre et l’espace. Or, la rumeur a annoncé il y a quelques temps qu’Apple investissait dans ce secteur (lire : Apple aurait maintenant la tête dans l’espace).

Avant de tirer des plans sur la comète, il convient de rappeler qu’Apple est d’abord un constructeur de smartphones qui se doit de tester les futures technologies cellulaires. NTT Docomo et Verizon travaillent aussi sur la bande de fréquence 28 GHz. Mais les possibilités ouvertes par les ondes millimétriques — le transfert de plusieurs dizaines de Gbps sur une courte distance, par exemple — autorisent effectivement bien des spéculations.

> Accéder aux commentaires

Rapport sur la transparence : peu de changement du côté des autorités françaises

| 23/05/2017 20:41 | 3 commentaires

Apple a livré son rapport semestriel sur la transparence, dans lequel le constructeur dévoile le nombre de requêtes officielles provenant des agences gouvernementales, de la justice et de la police de tous les pays où l’entreprise entretient une activité. Le nouveau rapport, qui concerne le second semestre de 2016, est assez rébarbatif il faut bien l’avouer, mais on peut s’arrêter sur le cas de la France.

Au second semestre, Apple a reçu 1 335 requêtes provenant de la justice et de la police (dans le cadre de déclarations de perte ou de vol, ou encore dans des cas de fraude), qui concernaient 3 287 appareils. Apple a fourni des données pour 857 de ces appareils, ce qui représente 64% du total des requêtes. Au premier semestre, les volumes français de demandes d’accès aux informations des propriétaires d’iPhone étaient sensiblement identiques, mais Apple n’y a répondu qu’à 40%.

Apple a également répondu favorablement à 83% des requêtes urgentes des autorités françaises, des cas rares (6 demandes au second semestre) pour lesquels le constructeur « pense en toute bonne foi qu’une urgence impliquant un danger imminent de mort ou de blessures physiques graves » est sur le point d’arriver. Au premier semestre, les autorités françaises avaient déposé trois demandes dans ce cadre.

> Accéder aux commentaires

Les achats de contenus Apple peuvent désormais être payés sur la facture Bouygues Telecom

| 23/05/2017 19:52 | 14 commentaires

Bouygues Telecom est le premier opérateur français avec lequel il est possible de régler ses achats dans les boutiques de contenus d’Apple (iTunes Store, App Store et iBooks Store), ainsi que son abonnement à Apple Music. Le principe est simple, ces contenus sont réglés directement sur la facture de l’opérateur, qui fait office de moyen de paiement à l’instar d’une carte bancaire.

Le consommateur peut préciser le mode de règlement via la facture de l’opérateur depuis les informations de paiement de son identifiant Apple. Apple livre le mode d’emploi complet sur cette page.

C’est très récemment que Bouygues Telecom a rejoint la liste des opérateurs compatibles. Pour la France, c’est même le seul et sur la note d’Apple en français, il n’apparait pas encore (mais il est bien présent sur la note en anglais). En Belgique, on peut en passer par l’opérateur Base pour régler ses menus achats sur les boutiques en ligne du constructeur, pour la Suisse le service est proposé chez Swisscom.

> Accéder aux commentaires

L'iPhone 5s à 299 € chez Sosh et Carrefour

| 23/05/2017 17:07 | 14 commentaires

Si vous voulez acheter un iPhone neuf et que votre budget est limité à 300 € pile, sachez que l’iPhone 5s 16 Go est à 299 € chez Sosh (au lieu de 329 €) jusqu’au 25 mai. Il est aussi au même prix dans des hypermarchés Carrefour jusqu’au 29 mai — vous pouvez vérifier sa disponibilité dans le catalogue « Hyper bonnes affaires » de votre magasin. Il est même affiché à seulement 249 € chez SFR RED, mais il n'y est plus en stock.

L’iPhone 5s n’est plus tout jeune (il a été lancé il y a près de quatre ans), et il a été remplacé avantageusement par l’iPhone SE, mais il reste un bon smartphone, équipé qui plus est d’un processeur 64 bits qui devrait lui permettre de passer sans souci à iOS 11.

Si vous pouvez dépenser un peu plus, l’iPhone SE, qui se montrera plus pérenne, est vendu à partir de 379 € chez Sosh et SFR RED.

> Accéder aux commentaires

Des écrans OLED de 5,3 et 6,4" pour les iPhone 2018 ?

| 23/05/2017 16:21 | 22 commentaires

L’iPhone 8 n’est pas encore sorti que des rumeurs apparaissent déjà sur son successeur. Ou plutôt ses successeurs, car d’après le site coréen The Bell (via The Investor), il y aurait un modèle équipé d’un écran OLED de 5,28“ et un autre avec un écran OLED de 6,46”. Rappelons que le nouvel iPhone qui devrait être présenté à la rentrée aurait un écran OLED de 5,8" (et qu’il serait accompagné d’iPhone 7s et 7s Plus à écrans LCD).

Concept d'iPhone 8 (celui de 2017, donc) par le.pich

Apple aurait passé un contrat avec Samsung en vue d’obtenir 180 millions d’écrans OLED en 2018, soit le double de ce qui serait fourni cette année.

Une rumeur si précoce peut paraître suspecte, mais si elle veut être suffisamment servie en OLED, Apple doit sécuriser le plus tôt possible sa commande, car la production de masse de ce type d’écrans est toujours un défi (lire : La machine grippée de la production d’écrans OLED). The Bell avait aussi annoncé avec justesse plusieurs mois à l’avance les principales caractéristiques des écrans des Galaxy S8.

> Accéder aux commentaires

SFR, c'est fini, place à Altice

| 23/05/2017 14:56 | 73 commentaires

Au gré d’une uniformisation mondiale, la marque SFR va être remplacée par Altice. Il s’agit pour le magnat des télécoms et des médias Patrick Drahi de rassembler sous une bannière commune ses principaux actifs : SFR en France, Hot en Israël, PT Portugal, ainsi que Suddenlink et Cablevision aux États-Unis.

Une enseigne qui sera bientôt de l’histoire ancienne. Cliquer pour agrandir

« Il nous manquait encore quelque chose pour devenir un groupe. Nous allons devenir une marque unifiée », commente Michel Combes, le directeur général d’Altice, qui admet qu’un changement de nom est « un exercice assez lourd. » D’autant plus quand le nom en question est installé depuis 30 ans. La Société française du radiotéléphone, abrégée SFR, avait été créée en 1987 par la Compagnie générale des eaux.

La transition va être progressive : SFR et Altice cohabiteront au départ afin de familiariser les consommateurs à la nouvelle marque, à l’instar de France Telecom qui avait été conservé pendant un moment à côté d’Orange. Mais la transition sera plus rapide que celle de l’opérateur historique : SFR devrait disparaître d’ici au deuxième trimestre 2018.

Le changement d’identité va être appuyé par un nouveau logo pour Altice, une lettre « a » en minuscule qui doit symboliser « un chemin libre sans aucune frontière », et un nouveau slogan, « Together has no limits » (« Ensemble, sans limite »).

Des marques existantes de l’empire Altice subsisteront, notamment celles des médias, qui sont nombreux (Libération, L’Express, BFM TV…). Les marques de niche, comme RED pour les forfaits sans engagement, vont aussi perdurer.

Si le rebranding est avant tout mis en œuvre pour assoir le groupe Altice à l’international, il intervient aussi à un moment où l’image de SFR est dégradée par un plan social massif et des...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Le Chaos Computer Clubs dupe la reconnaissance de l'iris du Galaxy S8

| 23/05/2017 12:36 | 40 commentaires

Le Chaos Computer Clubs est parvenu à tromper le système de reconnaissance de l'iris du Galaxy S8. Le smartphone propose quatre méthodes pour déverrouiller l'accès à son contenu : la reconnaissance de l'iris, la reconnaissance faciale, la reconnaissance de l'empreinte avec le capteur au dos et enfin le code PIN (ou le schéma). À noter que la détection de l'iris est aussi utilisée pour Samsung Pay, à la différence de la détection du visage, signe qu'elle est jugée comme beaucoup plus fiable.

L'organisation allemande a trouvé une méthode assez simple. Le sujet a été photographié avec un appareil photo numérique banal, réglé en mode nuit (pour émuler le capteur infra-rouge du Samsung). Nul besoin d'avoir la personne très près de soi et de zoomer sur son oeil, elle se tenait à une distance de quelques mètres et le cadrage a été fait sur son visage, le regard faisant face à l'APN.

La photo a été recadrée serrée sur l'un des deux yeux puis imprimée. Facétieux, le Chaos Computer Clubs affirme que le meilleur résultat a été obtenu avec une imprimante Samsung… Ensuite, une lentille a été posée sur l'iris imprimé pour renforcer l'illusion qu'il s'agissait d'un véritable iris, avec sa forme bombée. Face à cette feuille de papier, le S8 s'est immédiatement déverrouillé.

Ca ne marche pas nécessairement du premier coup. Il faut parfois ajuster la luminosité et le contraste de l'image et s'assurer d'avoir une photo de bonne définition au départ. Mais il n'y a rien de sorcier dans l'absolu.

Le Chaos Computer Clubs était parvenu à contourner Touch ID il y a quatre ans, avec une méthode très simple là-aussi et assez similaire. La rumeur voulant qu'Apple dote aussi son iPhone 8 d'une reconnaissance de l'iris, le même test sera à refaire si cela se concrétise. D'une manière générale, le porte-parole du CCC conseille de s'en tenir au bon vieux code PIN plutôt que d'opter pour les solutions biométriques.

> Accéder aux commentaires

L'iPad Pro 10,5" aurait un micro supplémentaire

| 23/05/2017 12:11 | 7 commentaires

Les fuites autour de l’iPad Pro 10,5" n’en finissent plus. Benjamin Geskin, qui s’était déjà bien illustré sur le sujet, en remet une couche ce matin en précisant que ce nouvel iPad devrait avoir trois micros au total, soit un de plus que les derniers modèles. On imagine que ce micro supplémentaire permettra d’améliorer la captation sonore.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Le lanceur de leaks tire cette information d’un modèle 3D utilisé d’après lui par les fabricants de coques (on voit trois petits trous sur le dessus de la tablette). À part ce micro en plus, la maquette numérique n’apprend rien de plus que ce que l’on sait déjà — et que ce qui est logiquement attendu pour un iPad Pro —, sauf peut-être sur l'antenne du modèle Wi-Fi + Cellular, qui serait recouverte d'une grosse bande de plastique, alors que l'iPad 9,7" avait fait plus discret.

Dernière représentation 3D en date de l’iPad Pro 10,5" basée sur les rumeurs. Cliquer pour agrandir

L’iPad Pro 10,5" pourrait être dévoilé officiellement dès la WWDC, qui commencera le 5 juin.

> Accéder aux commentaires

Pages