Waze se met aux interdictions de circuler en ville

| 19/10/2017 20:00 | 3 commentaires

Waze commence en prendre en compte les problématiques de restriction de la circulation dans les métropoles lors des pics de pollution. Au Brésil, ainsi qu'à Jakarta en Indonésie, les utilisateurs peuvent renseigner le numéro de leur plaque d'immatriculation dans l'application.

Cliquer pour agrandir

De cette manière, lorsque des interdictions de circulation leur sont imposées — que ce soit une plage horaire ou des zones particulières — Waze leur proposera automatiquement un autre trajet qui leur permettra de circuler tout en respectant la loi.

Dans l'absolu, cette fonction pourrait arriver dans de nombreux pays mais les modalités d'application de ces interdictions varient.

Dans l'Hexagone, ce sont l'Ile-de-France et Lyon/Villeurbanne qui sont en pointe de ces régulations. Cependant on est passé d'un système de circulation alternée comme celui qu'utilise Waze ici (basé sur l'immatriculation) à un principe de circulation différentiée. Celui-ci est défini par une vignette que doivent porter les véhicules les plus polluants (par leur taille, leur mode de propulsion ou leur ancienneté) et ce sont eux les premiers visés lorsqu'il y a lieu de réduire le trafic.

L'expérience de Waze au Brésil et en Indonésie est intéressante en cela qu'elle montre que ces fournisseurs de services doivent intégrer de des problématiques inédites dans leurs fonctions d'assistance à la conduite. Sur ce point, Waze est le premier à se lancer.

> Accéder aux commentaires

Astérix et la Transitalique en trombe sur l'iBooks Store

| 19/10/2017 18:00 | 9 commentaires

Il est bien difficile de passer à côté : c'est aujourd'hui que sort le tout nouvel album d'Astérix, par Toutatis ! Et bien sûr, on trouve le 37e épisode des aventures de l'irréductible gaulois sur l'iBooks Store. Astérix et la Transitalique [7,99 €] est le troisième album réalisé par Jean-Yves Ferri au scénario et Didier Conrad au dessin. C'est aussi une des très rares incursions des héros imaginés par Goscinny et Uderzo en terre italienne, même si le pays n'était pas constitué à l'époque.

Cliquer pour agrandir

L'histoire se déroule aux quatre coins de la botte italienne, à la vitesse d'une course de chars à laquelle participent Astérix et Obélix. Voilà qui promet des clins d'œil à Ben-Hur tout autant qu'à Fast & Furious, la BD n'ayant jamais eu peur des anachronismes. On trouvera ce nouveau tome au prix de 7,99 € en numérique, et 9,99 € pour la version reliée.

> Accéder aux commentaires

myCanal : Canal+ en 4K sur Apple TV 4K et réponse sur les pannes

| 19/10/2017 17:00 | 26 commentaires

Depuis le début de la semaine, les abonnés myCanal disposant du très haut débit peuvent regarder Canal+ en 4K sur Apple TV 4K. Comme il l’avait promis, le groupe a activé l’ultra haute définition sur sa chaîne principale à temps pour le classico OM-PSG qui se tiendra dimanche soir.

Les contenus tournés en 4K, comme ce sera le cas du match, sont donc diffusés en 4K, et les autres sont upscalés à la source, ce qui offre un meilleur rendu que si l’upscale est effectué par le récepteur, selon l’équipe de myCanal. Pour l’instant le flux est encodé en H.264 à 25 images par seconde, mais très bientôt le nouveau codec HEVC sera mis à profit et le framerate va passer à 50 i/s (la vidéo sera plus « fluide »).

Tout cela est formidable, mais certains utilisateurs voudraient simplement pouvoir regarder les matchs avant d’avoir la 4K et d’autres raffinements. Une partie des abonnés se plaint en effet depuis plusieurs semaines de pannes lors des gros événements.

Les dysfonctionnements survenus lors des rencontres PSG-Lyon et PSG-Bayern en septembre étaient respectivement liés à un afflux massif de requêtes simultanées pour se connecter au service et à une demande massive pour visionner un but en replay, ou avec différents angles de caméras, avait expliqué Canal+ à RTL au début du mois. Et le groupe d’assurer que la plateforme myCanal était suffisamment dimensionnée et qu’il travaillait à résoudre les problèmes.

Mais rebelote lors du match Lyon-Monaco de vendredi dernier qui n’a pas pu être suivi par tous les abonnés. Interrogé par nos soins, Canal+ réaffirme que sa plateforme est parfaitement dimensionnée.

La chaîne souligne que le trafic est énorme lors des événements importants : le dernier gros match a occasionné un trafic de plus de 2,5 Tbit/s. Un chiffre à mettre en regard des 8,4 Tbit/s de trafic global en France au deuxième semestre 2016, selon l’ARCEP.

...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Les ventes d'iPhone 8 objets de toutes les questions

| 19/10/2017 16:00 | 38 commentaires

La production d'iPhone 8 accuserait un contrecoup, avec ce modèle pris en étau entre les iPhone 7 et le futur iPhone X. Le quotidien taïwanais Economic Times, repris par Reuters, cite une source non identifiée qui parle d'une réduction de 50 % des commandes en iPhone 8 aux fournisseurs, alors que les précommandes du X par ses clients vont ouvrir le 27 octobre.

iPhone 8

Une information reprise par des analystes, qui a conduit l'action d'Apple à perdre 1,6 %. Il y a deux jours, la maison d'analyses KeyBanc Capital Markets parlait d'un regain des ventes des iPhone 7 chez les opérateurs américains. Une étude qui ne donnait qu'une image partielle de la situation puisqu'elle ne prenait pas en compte les ventes directes d'Apple sur son site et dans ses boutiques.

AT&T, deuxième opérateur du pays, venait de présenter ses résultats et il avait annoncé un taux de renouvellement en terminaux chez ses clients inférieur de 900 000 unités comparé à 2016. D'aucuns y ont lu l'effet d'une méforme commerciale des iPhone 8. Les clients qui n'attendent pas l'iPhone X se contenteraient de l'iPhone 7 qui ne démérite pas face au 8 et coûte moins cher.

John Vinh, l'analyste de KeyBanc Capital Markets, se demande néanmoins si les clients (potentiels) ne préfèrent pas attendre que le X sorte avant d'arrêter leur choix. Auquel cas, l'iPhone 8 aurait une carte à jouer dans les prochaines semaines. Vinh faisait également remarquer que les promotions offertes sur les iPhone 8 par les opérateurs étaient moins attractives qu'il y a un an avec le 7.

Quant à ces ajustements de production entre les deux nouvelles gammes, les interprétations varient. Il y a ceux qui tablent sur un rééquilibrage important en faveur du X qui passerait de 50 % des efforts de production à 60/70 % ces deux prochains mois, et plus encore au début 2018.

Et ceux qui s'attendent plutôt à une redistribution des commandes au sein de la chaine de production. Foxconn se concentrerait davantage sur l'iPhone X tandis que Pegatron et Wistron verraient leur part de production d'iPhone 8 augmenter.

Aujourd'hui il n'y a pour ainsi dire aucun délai d'attente sur les iPhone 8 en France comme aux États-unis. Au mieux ils sont en stock, au pire il faut patienter 3 à 5 jours pour certaines versions. Le 2 novembre, Apple communiquera ses résultats trimestriels, sauf extraordinaire...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

L'A11 Bionic est puissant, mais pas autant qu'Apple l'aurait voulu

| 19/10/2017 13:00 | 53 commentaires

La bonne nouvelle, c'est que l'A11 Bionic qui équipe les iPhone 8/8 Plus et X est suffisamment puissant pour rivaliser — sur le papier du moins — avec le Core i5 d'un MacBook Pro 13''. La mauvaise nouvelle, c'est que le dernier système-sur-puce n'est peut-être pas aussi performant qu'Apple l'aurait voulu, selon Ashraf Eassa, un spécialiste des semi-conducteurs.

L'A11 Bionic d'un iPhone 8. Image TechInsights. Cliquer pour agrandir

L'A11 Bionic présente la progression CPU et GPU la plus faible de ces dernières années : +25% pour le processeur, +30% pour les graphismes. Entre l'A8 et l'A9, le gain en performance avait été autrement plus significatif (+70% en CPU et 90% en GPU), et même entre l'A9 et l'A10 le saut quantitatif avait été plus sensible (+40% et +50%).

Pour appuyer son intuition, il s'appuie sur les propres chiffres d'Apple. La gravure en 10 nm de l'A11 Bionic a réduit la place qu'occupe le système-sur-puce, sans lui donner les performances attendues par Apple et TSMC, le fondeur partenaire du constructeur. En bout de course, le processeur et la carte graphique du SoC carbureraient à des fréquences moins élevées qu'espéré par la Pomme.

Selon Eassa, la finesse de gravure de la puce bionique partage les mêmes caractéristiques que l'A8, gravé en 20 nm. À savoir un gain de place, mais sans amélioration exceptionnelle au niveau de la fréquence d'horloge (par rapport à l'A7, l'A8 affichait « seulement » +25% en CPU et +50% en GPU).

Cela n'empêche pas l'A11 Bionic de se montrer particulièrement performant bien sûr, même si Apple aurait sans doute souhaité présenter des gains plus élevés encore. L'hypothétique (bien qu'attendu) A12 devrait lui être gravé en 7 nm, ce qui devrait pour le coup représenter un saut significatif des performances, estime Ashraf Eassa. Il devrait être du même ordre que le passage entre les gravures en 20 nm et 16 nm, c'est à dire entre l'A8 et l'A9.

Selon la documentation de TSMC concernant la gravure en 7 nm, le gain de vitesse s'établira entre 35 et 40%, avec en bonus une réduction de 65% en termes de consommation d'énergie. L'A12 devrait donc bénéficier d'une amélioration certaine de ses performances graphiques et de calcul par rapport à son prédécess...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Le syndicat américain des radiodiffuseurs insiste sur la FM dans l'iPhone

| 19/10/2017 11:30 | 22 commentaires

Le National Association of Broadcasters (NAB) n’en démord pas : elle veut que l’iPhone prenne en charge la radio FM. « L’iPhone 7 et l’iPhone 8 n’ont ni puce FM ni antennes pouvant prendre en charge les signaux FM, ce qui rend impossible l’activation de la réception FM sur ces modèles », avait répondu Apple fin septembre alors que plusieurs voix s’étaient levées pour réclamer la FM comme moyen de communication supplémentaire à la suite de grosses tempêtes.

La radio FM sur iPod nano

Le syndicat américain des radiodiffuseurs remet en cause cette déclaration. Pointant plusieurs analyses (iFixit, TechInsights, EE Times…), le NAB souligne que l’iPhone 8 a bien une puce, la Broadcom 4357, qui est compatible avec la FM. Sauf que cette puce n’est pas opérationnelle, car elle n’est reliée à aucune antenne.

Quand Apple déclare qu’il est impossible d’activer la FM sur l’iPhone 8, c’est donc vrai en l’état actuel des choses, mais le NAB fait valoir qu’il ne manque pas grand-chose pour que la technologie soit prise en charge, si ce n’est un peu de bonne volonté. Et l’association de rappeler que l’iPod nano avait un tuner FM et que la radio est très utilisée lors des catastrophes naturelles.

> Accéder aux commentaires

iOS 11 : l'écran verrouillé ne l'est pas tant que ça

| 19/10/2017 10:30 | 36 commentaires

L'écran verrouillé d'iOS 11 souffre d'une faiblesse que la troisième bêta d'iOS 11.1 n'a pas encore corrigée. Sur un iPhone qui n'est pas le vôtre, vous pouvez consulter les photos et vidéos qui y sont stockées, même en envoyer par Messages et le tout alors que l'iPhone est verrouillé.

iDeviceHelp en fait la démonstration en vidéo. Le principal est de disposer quelques instants de l'iPhone de la tierce personne et de son numéro de téléphone. Rien de très sorcier s'il s'agit d'un proche à qui on veut jouer un bon tour.

Grosso modo (la vidéo détaille bien le processus) il faut appeler l'iPhone de cette personne et répondre en choisissant l'option d'un message personnalisé, taper quelques caractères puis invoquer Siri, toujours sur cet iPhone.

Un second appel, suivi à nouveau d'un tap sur l'option de message personnalisé, réaffichera l'interface de saisie de Messages mais, cette fois, on aura pleinement accès au tiroir des photos et vidéos qui s'offriront à votre libre consultation. Vous pourrez même en envoyer à qui bon vous semble par SMS ou Messages.

La manipulation n'est pas très compliquée, elle ne demande aucune compétence technique, nous avons pu la reproduire sans trop de mal. Seule faille dans la faille, si vous n'envoyez pas d'images le propriétaire de l'iPhone n'aura certes aucune trace de votre passage, par contre il aura la notification de vos appels manqués. Sans oublier que selon le contexte, il pourra voir ces appels sur son Mac ou bien son Apple Watch au moment même où vous faites cette manipulation.

Merci Lyès

> Accéder aux commentaires

Ultimate Ears présente des enceintes Wi-Fi enrichies avec Alexa

| 19/10/2017 10:00 | 6 commentaires

Ultimate Ears commercialise deux nouvelles enceintes dans la lignée de ses fameuses et excellentes UE Boom. La BLAST et la MEGABLAST reprennent la même conception ronde pour une diffusion à 360° du son et elles reprennent le même design très typé, même si le constructeur a éliminé quelques arrondis au profit d’une présentation plus sérieuse.

La gamme actuelle, avec les deux nouvelles BLAST à gauche. Tous les anciens modèles restent au catalogue. Cliquer pour agrandir
La gamme actuelle, avec les deux nouvelles BLAST à gauche. Tous les anciens modèles restent au catalogue. Cliquer pour agrandir

Néanmoins, la plus grosse nouveauté ne se voit pas immédiatement. Ces deux modèles ne sont pas seulement des enceintes Bluetooth, mais Wi-Fi. Elles peuvent ainsi se connecter directement à internet et diffuser de la musique depuis des services de streaming. Pour l’heure, l’offre est encore réduite, mais les deux BLAST peuvent aussi faire office d’enceinte Bluetooth pour diffuser n’importe quelle musique depuis un smartphone ou une tablette.

La connexion a aussi permis à Ultimate Ears d’intégrer un assistant vocal, en l’occurrence Alexa, celui d’Amazon. Vous pouvez l’utiliser pour contrôler la musique, lancer un album ou écouter une liste de lecture. L’appareil peut aussi servir en domotique, pour contrôler les appareils connectés de votre domicile.

Ultimate Ears annonce une autonomie de douze heures pour la BLAST et de seize heures pour la MEGABLAST. Autre nouveauté à noter, un socle de recharge peut être acheté en supplément pour simplifier cette étape. Les deux modèles sont étanches et peuvent être utilisées sous la douche ou au bord de la piscine sans problème.

Comptez 230 € pour le petit modèle, 300 € pour la MEGABLAST. Les deux appareils sont disponibles au stade de la précommande sur le site du constructeur, mais uniquement aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Allemagne à ce stade. Alexa n’est pas disponible dans d’autres pays pour le moment, ce qui explique ce lancement limité.

Les différents coloris proposés par Ultimate Ears au lancement. Au milieu, le socle de recharge optionnel. Cliquer pour agrandir...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Du glisser/déposer et des widgets pour Chrome 62

| 19/10/2017 09:38 | 3 commentaires

La version 62 de Chrome est maintenant disponible sur l’App Store. Le navigateur de Google continue de se bonifier, en particulier pour les utilisateurs d’iPad : le glisser/déposer est en effet de la partie. Il s’agit de pouvoir glisser un lien provenant d’une autre application (Safari par exemple) sur la barre Omnibox à tout faire de Chrome. Le site web s’ouvrira dès le dépôt de l’URL.

Il est également possible de glisser du contenu provenant du navigateur (un extrait de texte, une image) sur une autre application. Deux fonctions simples, mais qui manquaient toujours à l’appel de Chrome.

Cliquer pour agrandir

Le navigateur contient également deux nouveaux widgets à installer dans le panneau Aujourd’hui d’iOS : Actions rapides pour lancer une recherche en mode public ou privé, une recherche avec la voix ou un scan de code QR (il conserve également le dernier lien copié dans le presse-papier). Le second widget, Sites suggérés, propose des recommandations de sites évidemment.

> Accéder aux commentaires

L'assistant Bixby déjà « réinventé » en version 2.0

| 19/10/2017 09:02 | 6 commentaires

Seulement six mois après son lancement, Samsung « réinvente » déjà Bixby avec une version 2.0. Cette mise à jour vise essentiellement à ouvrir l’assistant à de nouveaux appareils et plus de développeurs.

À l’instar de Google Assistant ou Alexa, les développeurs et constructeurs pourront tirer partie de Bixby dans leurs apps et leur matériel. On pourrait donc voir fleurir des TV, des enceintes ou encore des réfrigérateurs de différentes marques équipés de l’assistant coréen, si Samsung parvient à créer une plateforme suffisamment ouverte et performante.

Bixby 2.0 sera aussi « plus personnel » grâce une amélioration des fonctions vocales qui permettra de reconnaître chaque membre de la famille et répondre de façon adaptée à chacun. Si la « réinvention » de Bixby pouvait aussi passer par la prise en charge du français, ce serait une bonne chose.

> Accéder aux commentaires

Alexa s'accroche au dos du Moto Z

| 18/10/2017 21:16 | 5 commentaires

Peut-être qu'un jour, Alexa sera intégrée à même les smartphones de Motorola. En attendant, le constructeur propose un haut-parleur embarquant l'assistante d'Amazon, le tout sous la forme d'un Mod, ces façades arrière qui habillent la gamme Moto Z. Comme les autres accessoires au catalogue, ce Mod s'installe au dos du smartphone par aimantation.

Cliquer pour agrandir

On pourra ainsi héler de vive voix Alexa pour toutes sortes de tâches, mais aussi profiter de la qualité audio du haut-parleur (82 décibels). Le Mod contient une batterie d'une capacité de 1 530 mAh, soit une quinzaine d'heures. Il sera en vente courant novembre pour 150 $ environ.

Le Smart Speaker complète une gamme qui comprend une caméra 360°, un appareil photo, une manette, une batterie externe…

> Accéder aux commentaires

AirBeamTV : et maintenant la recopie vidéo d'iPhone vers les TV LG

| 18/10/2017 17:28 | 8 commentaires

Une semaine après avoir lancé son application iOS de recopie vidéo pour les téléviseurs Samsung, AirBeamTV décline sa solution pour les TV LG. Mirror for LG TV [5,49 € – iPhone/iPad – iOS 11 – 42,1 Mo] permet de diffuser l’écran de son iPhone/iPad sans fil sur une télé LG sans matériel supplémentaire. C’est comme du AirPlay sans Apple TV.

La solution tient toutefois du bricolage et n’est pas sans défaut : la latence est assez importante (entre 1 et 3 secondes), les contenus protégés (comme Netflix) ne peuvent pas être lus sur le téléviseur et il n’y a pas de son quand on diffuse le contenu de Safari. L’application nécessite aussi un iPhone ou iPad assez récent (à partir du 6s et de l’iPad 5).

Si ces contraintes ne vous font pas peur, Mirror for LG TV est compatible avec tous les téléviseurs connectés de LG commercialisés depuis 2012, y compris les modèles WebOS.

> Accéder aux commentaires

Dans Pokémon GO, les bestioles de 3e génération sortent de la nuit [màj]

| 18/10/2017 14:26 | 7 commentaires

Halloween, c'est pour bientôt (le 31 octobre). Pour l'occasion, bon nombre de jeux vont passer à l'orange et Pokémon GO ne manquera pas lui non de s'y mettre. La communauté de fouineurs de The Silph Road ont débusqué dans le code de la dernière mise à jour du jeu plusieurs références aux nouveautés qui attendront les joueurs dans les prochains jours. La grosse surprise, c'est le visuel qui s'affiche au lancement du titre :

Cliquer pour agrandir

Quatre des sept Pokémon qui apparaissent sur cet écran d'accueil peuvent d'ores et déjà être attrapés dans le jeu (il s'agit d'Ectoplasma, Cornèbre, Chenipan et Nosferapti). Ceux qui devraient apparaitre à la faveur d'Halloween sont Skelénox et son évolution Téraclope, Polichombr et son évolution Branette, ainsi que Ténéfix. Quelques uns de ces Pokémon apparaissent aussi sur un visuel qui tourne dans l'App Store :

Cliquer pour agrandir

Comme chacun sait, ces créatures sont des Pokémon de troisième génération, ils proviennent de la région de Hoenn. Il est peu probable que Niantic ajoute toutes les bestioles de cette génération, mais cela semble acquis qu'on y trouvera ceux ci-dessus. Et peut-être d'autres aussi, puisque des dizaines de fichiers audio correspondant à des cris de bestiaux de Hoenn se cachent aussi dans le code de l'app.

Mise à jour — Niantic confirme la mise à jour pour Halloween, avec une vidéo de bon aloi présentant l'événement qui va occuper les joueurs entre le 20 octobre et le 2 novembre. De nouvelles bestioles seront donc à attraper à cette occasion (y compris un Pikachu avec un chapeau), et en décembre ce sont des créatures issues de Pokémon Rubis et Saphir (3e génération) qui feront leur apparition.

> Accéder aux commentaires

Pixel 2 XL : plus grand, plus cher et moins bon que le Pixel 2

| 18/10/2017 12:35 | 52 commentaires

Les différences entre les écrans des nouveaux Pixel 2 et 2 XL de Google sont un élément marquant des tests publiés outre-Atlantique. Les deux smartphones ont des points communs majeurs. On pourrait citer leur processeur mais le plus notable est sans nul doute leur appareil photo, parfaitement identique sur les deux modèles. À l'inverse d'Apple qui va systématiquement favoriser les acheteurs d'un modèle Plus (lire L’appareil photo des Pixel 2 est salué par les tests).

Pour l'écran, élément oh combien important aussi, c'est une toute autre histoire. Les deux Pixel n'offrent pas du tout la même chose. Pire (ou "mieux", c'est selon) c'est apparemment le Pixel 2 le plus abordable qui s'en sort mieux ! Que n'entendrait-on s'il y avait pareille dichotomie entre les écrans des iPhone d'une même gamme.

La gamme 2017/2018 des Pixel comprend deux modèles : le Pixel 2 équipé d'un écran 5" AMOLED de Samsung et le Pixel 2 XL de 6" avec une dalle POLED de LG (le P désignant le substrat en plastique, au lieu du verre, contenu dans l'écran). Vendu 200 $ de plus, le Pixel 2 XL est supposé être meilleur que le Pixel 2.

Certains n'ont rien trouvé à redire sur les écrans de chacun, comme Wired qui n'y accorde pas une grande place dans son test. TechCrunch va jusqu'à louer une reproduction des couleurs plus fidèle sur le grand Pixel 2 que sur le plus petit.

Des avis que ne partagent pas du tout plusieurs autres testeurs qui soulignent à quel point cet écart de prix ne se traduit pas par un meilleur écran, voire le contraire.

Les photos d'Ars Technica l'illustrent le mieux. Le testeur a mis la luminosité à zéro sur les deux modèles, comme on peut le faire lors d'une utilisation dans le noir pour ne pas s'exploser les yeux. Il précise qu'il a accentué l'effet sur ses images afin de bien mettre en évidence ces différences.

Pixel 2 (Samsung) à gauche, Pixel 2 XL (LG) à droite. Crédit : Ars Technica Cliquer pour agrandir

Sur le 2 XL équipé d'un écran LG, les couleurs sont plus ternes et il y a comme un voile...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

WhatsApp va permettre à son tour de partager sa localisation en direct

| 18/10/2017 11:00 | 27 commentaires

Après Google Maps, Facebook Messenger ou encore Snapchat, WhatsApp va lui aussi permettre de partager sa localisation en direct avec ses amis. On pourra définir la durée du partage et l’arrêter à tout moment.

Pour l’activer, il faudra se rendre dans la discussion avec le contact ou le groupe avec lequel on souhaite partager sa localisation, puis choisir la nouvelle option « Partager localisation en direct » sous « Localisation » dans le bouton permettant joindre des éléments. Si plusieurs personnes partagent leur localisation dans un groupe, tous les emplacements sont visibles sur la carte.

La fonctionnalité est chiffrée de bout en bout, (r)assure WhatsApp. Elle sera disponible dans les semaines à venir.

> Accéder aux commentaires

Arcep : un nouveau service pour alerter des dysfonctionnements des opérateurs

| 18/10/2017 09:50 | 23 commentaires

Comme des millions d'utilisateurs de smartphones, vous avez sans doute subi à un moment ou à un autre une avanie avec votre opérateur. L'Arcep, le gendarme des télécoms, veut entendre votre voix. L'autorité a mis en ligne un site, jalerte.arcep.fr, sur lequel tout un chacun pourra faire connaitre le dysfonctionnement constaté dans les relations avec un opérateur de téléphonie fixe, mobile, internet, et même de courrier et de colis.

Cliquer pour agrandir

Il s'agit d'une plateforme de signalement : l'Arcep n'entend pas devenir le service client des opérateurs. Déposer un témoignage sur le site ne constitue pas non plus une saisine formelle du régulateur (il existe une procédure pour cela), qui ne proposera pas non plus de suivi personnalisé du dossier. Toutefois, le site donnera des conseils sur les voies de recours possibles à la fin du processus de dépôt du signalement.

Cette plateforme d'alerte est ouverte aux particuliers, aux élus, aux entreprises et aux collectivités. Elle fait non seulement office de soupape permettant aux utilisateurs — devenus des « micro-régulateurs » — de se défouler, mais aussi de base de données pour l'Arcep. Le régulateur va ainsi pouvoir suivre en temps réel les difficultés du moment, détecter les pics de dysfonctionnement et mettre en place des actions pour pousser les opérateurs à assurer un meilleur service.

Le gros des signalements concerne actuellement internet dans le fixe (39,75%), le fonctionnement dans le mobile (26,33%) et "autres" (18,05%).

L'objectif est de « penser des réponses systémiques améliorant le fonctionnement du secteur » dans un contexte de « fortes attentes des Français en matière de connectivité ». C'est dans ce même contexte qu'a été lancé le mois dernier le service « Mon réseau mobile » qui présente une carte détaillée de la couverture des opérateurs mobiles. De quoi mettre les opérateurs un peu plus sous pression.

> Accéder aux commentaires

Apple Pay en Suède : le lancement serait proche

| 18/10/2017 07:00 | 14 commentaires

Début août, à la faveur de la conférence des résultats du trimestre, Luca Maestri le directeur financier d'Apple lâchait la nouvelle : Apple Pay allait être lancé cette fin d'année en Suède, ainsi qu'au Danemark, en Finlande et aux Émirats Arabes Unis. Or, la fin de l'année, on y arrive très vite. Selon MacPro.se, les utilisateurs suédois devraient être servis assez rapidement, sans doute d'ici la fin du mois d'octobre. Une annonce pourrait intervenir le 24 octobre.

En Suède, Tim Cook s'est baladé dans une forêt durable dont la production est utilisée dans les emballages d'Apple. Cliquer pour agrandir

La première banque partenaire d'Apple pourrait être Nordea, qui sera aussi une concurrente à Apple Pay : en 2012, l'établissement faisait partie des créateurs de Swish, un service de paiement mobile multi-plateforme désormais utilisé par la moitié de la population du pays.

Ce lancement suédois ne présume rien pour les trois autres pays annoncés par le gardien des cordons de la bourse de Cupertino (mais la Finlande et le Danemark pourraient eux aussi être de la partie, Nordea ayant aussi des activités dans ces pays. La semaine dernière, Tim Cook s'était rendu en Suède lors de son escapade européenne. Il en a peut-être profité pour régler les derniers détails sur ce lancement.

> Accéder aux commentaires

Nude : l'app qui planque automatiquement vos photos NSFW avec CoreML

| 18/10/2017 00:00 | 41 commentaires

Il est tard, les enfants sont couchés, c'est le bon moment pour tester Nude ! Cette application a une mission : conserver en lieu sûr, c'est à dire à l'abri des yeux indiscrets, toutes les photos et les vidéos un peu coquines que l'on peut prendre entre adultes consentants. L'app est un coffre-fort dans lequel on stocke des documents olé-olé provenant de la galerie photos de l'iPhone ou directement captés avec l'appareil photo.

Les images peuvent ensuite être supprimées de la pellicule : les curieux ne pourront pas les consulter, l'application étant protégée par un code de verrouillage à quatre chiffres, ou Touch ID. Fini les moments gênants où un ami tombe par mégarde sur ce cliché un peu chaud, au beau milieu de photos de vacances innocentes. Quand un brigand tente de pénétrer par infraction dans l'app, celle-ci prend en douce des photos du maraudeur.

Attention, un malapris a tenté de casser le code de l'app pour regarder des photos chaudes de SSD ! Cliquer pour agrandir

Mais la véritable innovation ici, c'est l'utilisation de CoreML, le framework d'apprentissage automatique mis au point par Apple dans iOS 11. Les auteurs de l'application ont gavé leur algorithme de 30 millions d'images (!) provenant de sites pornos. Ce dernier analyse automatiquement la bibliothèque photos de l'iPhone pour en extraire les documents canaillous. Tout cela se déroule bien sûr en local, et l'app donne toujours la possibilité de supprimer les photos de la pellicule du smartphone.

L'idée est épatante, amusante et somme toute utile. Sauf quand ça fonctionne mal : visiblement, Nude estime que des clichés bien innocents (vraiment !) d'un SSD sont NSFW. À la décharge de l'app, la galerie photos de l'iPhone de test ne contenait aucune image « adulte ». Les développeurs promettent d'améliorer leur moulinette. L'app ne présente aucune publicité, et son utilisation est gratuite pendant le premier mois. Il faudra ensuite s'y abonner, pour environ 1 € par mois.

> Accéder aux commentaires

iTunes U transfère officiellement ses collections dans l'app Podcasts

| 17/10/2017 23:33 | 2 commentaires

L'application iTunes U a été mise à jour en version 3.6 avec une nouveauté annoncée de longue date : le transfert des collections, qui sont désormais disponibles depuis l'app Podcasts sur iOS, ou dans la section Podcasts d'iTunes (Mac ou PC). Le catalogue de podcasts gagne ici un renfort de poids avec du contenu éducatif (conférences, cours de langues, livres audio…). Les abonnements aux collections iTunes U (iOS comme Mac) seront convertis en abonnements au sein de l'app Podcasts.

Cliquer pour agrandir

iTunes U se recentre sur ses fonctions d'enseignements et de gestion de cours, même si l'app continuera d'accueillir des cours publics et privés. Ces derniers disparaissent donc d'iTunes sur Mac et PC, pour lequel Apple poursuit la cure minceur après la disparition de l'App Store (lire : Le retour de l'App Store sur Mac avec iTunes 12.6.3). Pour le moment, les collections ne sont pas encore tout à fait visibles dans Podcasts, mais le transfert est certainement en cours.

> Accéder aux commentaires

Pages