Ces maquettes d'iPhone 8 font de plus en plus envie

| 24/06/2017 12:40 | 48 commentaires

En attendant de mettre la main sur le vrai iPhone 8, les fabricants de maquettes s'en donnent à cœur joie, relayés par les fuiteurs de Twitter. Steve Hemmerstoffer d'Onleaks fait ainsi circulerdeux images d'un dummy assez convaincant du futur smartphone. Reste à savoir si le résultat final ressemblera à cette maquette.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

De son côté, Benjamin Geskin ne manque pas d'imagination. Il a mis en ligne une courte vidéo d'une maquette sur laquelle il a installé un film protecteur et une image de fond d'écran tiré d'une bêta d'iOS 10.3.3 pour l'iPad Pro. L'effet est assez réussi.

Il ajoute deux clichés supplémentaires de la maquette et de sa bidouille.

Cliquer pour agrandir

> Accéder aux commentaires

iOS 11 : Siri traduit et fait le DJ

| 23/06/2017 22:00 | 34 commentaires

Les nouveautés pour Siri dans iOS 11 ne se limitent pas à la possibilité d’écrire une requête plutôt que de la dicter à voix haute (lire : On peut enfin discuter par écrit avec Siri sur iOS 11 et macOS High Sierra). L’assistant vocal gagne, avec la prochaine version du système d’exploitation, une fonction de traduction. C’est assez simple, il suffit de demander à Siri de traduire telle ou telle phrase.

Avant de donner la réponse, l’assistant demandera dans quelle langue vous souhaitez traduire la phrase demandée. Les prochaines traductions seront ensuite proposées dans la langue précédemment choisie, mais bien sûr il est possible de demander à tout moment à Siri de passer dans une des cinq langues disponibles.

Cette fonction de traduction a deux écueils : d’une, le nombre de langues supportées est encore assez mince. De deux, et c’est sans doute la difficulté la plus embêtante, les mots ou les phrases à traduire devront être dictées en anglais (dans les réglages, il faut donc passer Siri dans la langue de Katy Perry). Nul doute qu’Apple turbine pour ouvrir la traduction à d’autres langues : la fonction est d’ailleurs proposée en bêta. En revanche, macOS High Sierra est encore privé du service.

Parmi les autres trucs appris par Siri avec iOS 11, on trouve également le “DJ personnel” qui permet à l’assistant de lancer de la musique qui va bien quand on lui demande « Joue quelque chose que j’aime bien ». L’assistant s’exécute et lance un morceau ou une liste de lecture que l’utilisateur est susceptible d’apprécier.

Siri fonctionne main dans la main avec Apple Music et ce, depuis le lancement du service de streaming. Mais alors qu’Apple vante ce DJ personnel sur iOS 11, il semble bien qu’il fonctionne aussi sous iOS 10. Tentez le coup et dites-nous si c’est le cas chez vous aussi !

> Accéder aux commentaires

iOS 11 : la connexion aux apps simplifiée avec le remplissage automatique

| 23/06/2017 20:30 | 25 commentaires

iOS 11 va rendre moins pénible le premier contact avec de nombreuses apps. La fonction de remplissage automatique de Safari va être étendue à toutes les apps, permettant ainsi de se connecter plus facilement quand c’est nécessaire.

Les identifiants et mots de passe enregistrés dans le navigateur (et dans le trousseau iCloud si on l’a activé) seront suggérés dans les applications correspondantes. Ils seront affichés sur le clavier virtuel, dans la zone dévolue à la saisie prédictive.

Suggestion de remplissage automatique pour se connecter à une app dans iOS 11. Cliquer pour agrandir

Cela évitera ainsi les copier-coller rébarbatifs et ce sera plus rapide que de passer par l’extension d’un gestionnaire de mots de passe, comme 1Password, quand l’application tierce le permet — ce qui n’est pas toujours le cas puisque le développeur doit intégrer un SDK.

iOS 11 sera normalement capable d’indiquer automatiquement le bon mot de passe pour l’application ouverte, mais les développeurs sont encouragés à apporter quelques modifications à leurs apps pour que cela fonctionne à coup sûr. Ils peuvent notamment associer leur site web à leur application, au cas où iOS ne fasse pas bien le lien entre les deux.

Quant aux applications qui utilisent des systèmes d’authentification de tierce partie (Facebook Login, Google Sign-In, Sign in with Twitter…), la solution proposée par Apple est de tirer parti d’une vue web. L’intégration de Facebook et Twitter au sein d’iOS est en effet retirée.

Vue web pour se connecter à une app via un système d’authentification tiers, comme Facebook Login. Cliquer pour agrandir

Il ne devrait pas être beaucoup plus long de passer par une vue web que par l’intégration système, car le dernier type de vue web introduit dans iOS 9 conserve la connexion (si vous étiez connecté à Facebook dans Safari, vous le serez aussi dans la vue web) et bénéficie du remplissage automatique.

> Accéder aux commentaires

Le Galaxy Note8 serait vendu 999 €

| 23/06/2017 18:09 | 85 commentaires

A priori plus grand que le Galaxy S8+, le Galaxy Note8 serait aussi plus cher. VentureBeat affirme que le prochain smartphone phare de Samsung sera vendu 999 €. Le constructeur serait en train de briefer ses partenaires sur ce prix.

999 €, c’est 140 € de plus que feu le Galaxy Note7 et 90 € de plus que l’iPhone 7 Plus et le Galaxy S8+. Mais l’iPhone 7 Plus dépasse la barre des 1 000 € si on veut plus de 32 Go de stockage (128 Go à 1 019 €).

Le journaliste Evan Blass, généralement bien renseigné, semble par ailleurs contredire une information de Reuters sur le lancement. Selon lui, la présentation du Galaxy Note8 aura lieu dans la deuxième moitié du mois de septembre, alors que l’agence de presse parle d’août. Peut-être y a-t-il du vrai dans les deux, les termes n’étant pas toujours clairs : présentation en août et commercialisation en septembre.

Les deux médias s’entendent en tout cas sur la présence d’un double appareil photo, une première sur un appareil Samsung, et d’un écran un tout petit peu plus grand que celui du S8+ (6,3" a priori). Le Note8 aurait aussi plus de RAM (6 Go au lieu de 4) et bien sûr un stylet. Le reste serait grandement similaire au S8+ — même processeur Exynos 8895 ou Snapdragon 835, notamment.

> Accéder aux commentaires

Des vidéos et une date pour Street Fighter IV Champion Edition

| 23/06/2017 17:00 | 10 commentaires

Depuis fin mai, les amateurs de baston de rue sont aux anges et dans les starting blocks, depuis l’annonce par Capcom du lancement prochain d’un nouvel opus de Street Fighter sur iOS ! Street Fighter IV Champion Edition succèdera au jeu sorti début 2010, qui avait connu avec Street Fighter IV Volt une vraie/fausse suite orientée multijoueur l’année suivante. Le nouvel opus va reprendre beaucoup de Volt avec l’accent mis sur les bagarres en ligne, mais aussi de nouveaux personnages, un affichage plein écran, des graphismes rehaussés et, last but not least, la prise en charge des manettes MFI !

La vidéo promotionnelle ci-dessus a d’ailleurs été mise en ligne par Gamevice, un constructeur de manettes pour iPhone. Voilà qui va améliorer la prise en main des combattants du jeu même si Street Fighter avait su trouver un bon équilibre concernant la jouabilité tactile. Capcom propose de son côté de découvrir de nouveaux batailleurs, notamment le boxeur Dudley et la cravacheuse Poison.

Street Fighter IV Champion Edition sera disponible sur iOS début juillet.

> Accéder aux commentaires

iOS 11 : des cartes d'intérieur et des guides dans Plans

| 23/06/2017 14:02 | 18 commentaires

Dans iOS 11, Plans va s’enrichir de cartes d’intérieur. On n’aura plus à télécharger l’application du centre commercial ou de l’aéroport dans lequel on se trouve pour consulter son plan et la liste des magasins. Depuis l’application d’Apple, on pourra voir l’emplacement de toutes les boutiques, étage par étage.

iOS 10 / iOS 11. Cliquer pour agrandir

Google Maps propose des plans d’intérieur depuis longtemps — 2012, soit l’année du lancement de Plans. Ces cartes sont effectivement très utiles quand vient le moment de trouver son chemin dans les immenses stations et centres commerciaux de Tokyo, par exemple.

Mais l’application d’Apple va apporter un petit quelque chose en plus : un répertoire des boutiques. On pourra avoir la liste de tous les magasins de chaussures, de vêtements ou autre, et les mettre en lumière sur la carte en touchant simplement un bouton. Cela fonctionnera aussi pour les restaurants et les toilettes.

Le guide du centre commercial. Cliquer pour agrandir
Les toilettes mises en avant sur la carte. Cliquer pour agrandir

Les plans d’intérieur commencent à être déployés sur les bêtas d’iOS 11. On peut explorer par exemple le centre commercial Westfield Valley Fair de Santa Clara. Les cartes des centres commerciaux des villes suivantes seront disponibles dès le lancement d’iOS 11 :

  • États-Unis : Boston, Chicago, Los Angeles, New York, Philadelphie, San Francisco, San Jose, Washington
  • Monde : Hong Kong, Londres, Tokyo

Quant aux aéroports, on pourra se repérer dans ceux-ci :

  • États-Unis : Baltimore, Chicago, Denver, Detroit, Houston, Indianapolis, Jacksonville, Las Vegas, Los Angeles, Miami, Minneapolis, Nashville, New York, Newark, Oakland, Philadelphie, Pittsburgh, Portland, San Diego, San Jose, Seattle, Toronto
  • Monde : Amsterdam, Berlin, Doha, Dubai, Genève, Hong Kong, Londres, Vancouver
...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Mark Davies, le « ténébreux seigneur des émojis », veut rapprocher le monde

| 23/06/2017 13:00 | 18 commentaires

Mark Davies n’est pas un visage très connu du petit monde de l’informatique, mais pourtant on lui doit — à lui et à d’autres — de pouvoir converser avec le reste du monde… avec des émojis. Cet ingénieur américain, résidant en Suisse, travaille chez Google à Zurich. Le Temps a rencontré celui qui est aussi le président du Consortium Unicode, celui-là même qui préside aux destinées de ces petites images.

Mark Davies

Davies, 64 ans, est surnommé le « ténébreux seigneur des émojis ». Il a cofondé le consortium en 1991, alors qu’il était employé chez Apple. C’est Steve Jobs en personne qui lui a fait passer son entretien d’embauche ; d’une « intelligence impressionnante », le fondateur d’Apple l’a reçu dans sa maison de Woodside, dans une pièce « immense, sans meubles ». « Il était assis face à moi au bout d’une énorme table en bois. On se serait cru dans le premier Batman ».

À l’époque, il s’agissait de développer Unicode, le standard qui assure la bonne compréhension des langues du monde entier sur les systèmes informatiques. Le consortium a aussi pris en charge les émojis, ces bonshommes et autres imagettes nés au Japon à la fin des années 90. Depuis, les émojis ont fait du chemin puisqu’il s’en échange 6 milliards chaque jour, par 90% des internautes.

Autant dire qu’on ne peut pas faire n’importe quoi avec les émojis. Le consortium, qui compte dans ses rangs la plupart des grandes sociétés informatiques et du web (dont Apple), se réunit quatre fois par an pour sélectionner les futurs caractères et émojis que les appareils devront interpréter correctement (les éditeurs restent maîtres de l’apparence graphique des émojis).

Ces réunions, qui durent deux semaines, permettent de valider ou de refuser les propositions de nouveaux émojis ; les images publicitaires ou farfelues sont ainsi rejetées. Nestlé avait proposé un émoji Kitkat, des particuliers ont réclamé des émojis Justin Bieber ou encore Jésus : c’est non. Tout le monde peut proposer un émoji, il suffit de se rendre sur le site d’Unicode et déposer une demande, mais il faut qu’elle soit argumentée.

Les futurs émojis qu’Apple pourrait intégrer dans ses systèmes d’exploitation — Cliquer pour agrandir

La politique du consortium est volontiers progressiste, ce qui explique la présence d’émojis ouverts sur la diversité et les différentes couleurs de peau....

> Lire la suite et accéder aux commentaires

YouTube va mieux s'adapter aux vidéos verticales

| 23/06/2017 12:00 | 26 commentaires

Tout le monde n'en est pas forcément fan, mais il faut se rendre à l'évidence : les vidéos verticales sont de plus en plus populaires. Ce format, c'est celui des réseaux sociaux que l'on consulte depuis son smartphone en mode portrait, c'est aussi le plus « naturel » au moment des prises de vue avec un iPhone, même si les puristes hurleront.

YouTube entérine cette pratique. Google a en effet annoncé que dans les prochaines semaines, l'application mobile du service adaptera dynamiquement l'affichage des vidéos selon le format dans laquelle elle a été tournée. Horizontale, verticale, 4:3, 16:9, carrée... Peu importe, le lecteur YouTube l'affichera sans les bandes noires.

Si le débat va se poursuivre encore longtemps entre les pro et les anti du VVS (Vertical Video Syndrom), YouTube a décidé de contenter le maximum d'utilisateurs. Déjà en 2015, le service avait modifié son application afin qu'elle bascule automatiquement au format de l'enregistrement (lire : L'app YouTube lit correctement les vidéos filmées à la verticale).

> Accéder aux commentaires

Snapchat acquiert Zenly entre 250 et 350 millions de dollars pour sa Snap Map

| 23/06/2017 11:00 | 12 commentaires

Snapchat a lancé cette semaine une nouvelle fonctionnalité permettant de voir où se trouvent ses amis sur une carte. En pinçant l’écran avec deux doigts, on affiche la Snap Map où apparaissent les avatars de ses contacts. Si on ne veut pas être géolocalisé, il faut sélectionner le « mode fantôme ».

Pour créer cette Snap Map, Snapchat s’est offert Zenly, un service qui s’apparente à un « Localiser mes amis » multiplateforme (lire : Zenly localise gratuitement vos amis sur Android). Selon TechCrunch, Snapchat a déboursé entre 250 et 350 millions de dollars pour acquérir la start-up française, qui continuera d’opérer de manière indépendante, à la manière d’Instagram chez Facebook.

> Accéder aux commentaires

Ces nouveautés d'iOS 11 qui préfigurent l'iPhone 8

| 23/06/2017 10:00 | 48 commentaires

Quand Apple dévoile une nouvelle version d’iOS à la WWDC, elle marche sur des œufs. Cette version, c’est en effet celle qui accompagnera le nouvel iPhone trois mois plus tard. Tout en fournissant aux développeurs les informations et outils nécessaires pour qu’ils adaptent leurs applications, Apple doit conserver le secret sur les spécificités du futur iPhone.

L’année dernière, la prise en charge du format RAW dans iOS 10 mettait la puce à l’oreille sur un focus sur la photo qui s’est concrétisé avec le double appareil de l’iPhone 7 Plus. iOS 11 contient plusieurs éléments inédits qui confortent des rumeurs sur l’iPhone 8.

iOS 11 sur iPhone 8. Concept iDrop News.

Mode sombre : écran OLED

Elle n’est pas présentée comme telle, mais la nouvelle option d’inversion intelligente des couleurs est l’équivalent d’un mode sombre. Tout le blanc de l’interface est remplacé par du noir, et les images conservent leurs couleurs d’origine.

iOS 11 après l’activation de l’inversion intelligente des couleurs. Cliquer pour agrandir

Or, on sait que les écrans OLED comme en aurait l’iPhone 8 sont particulièrement doués pour restituer les noirs : comme leurs pixels sont des sources de lumière, il suffit de les éteindre pour afficher du noir à l’écran. Une méthode qui conduit à un contraste et des économies d’énergie supérieurs aux écrans LCD qui font appel à un rétroéclairage permanent. Bref, ce mode sombre qui ne dit pas son nom est peut-être un indice de l’adoption de l’OLED.

ARKit : caméra 3D

C’est l’une des grosses nouveautés d’iOS 11, ARKit est une boîte à outils permettant aux développeurs d’intégrer des fonctions de réalité augmentée au sein de leurs applications. Outre démocratiser cette technologie, Apple souligne qu’ARKit permet d’obtenir des effets convaincants, ce que...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Nouvelles mesures anti-triche pour Pokémon GO

| 23/06/2017 09:02 | 4 commentaires

Niantic continue de jouer au chat et à la souris avec tous ceux qui trichent à Pokémon GO, que ce soit en utilisant des services tiers de localisation de bestioles ou des bots permettant aux plus fainéants de récupérer des créatures sans se déplacer. L’éditeur avait déjà mis en place un système anti-triche réduisant drastiquement la variété des Pokémon à capturer par ces dresseurs indélicats (lire : Niantic a trouvé un moyen efficace pour troller les tricheurs à Pokémon GO).

Cliquer pour agrandir

Le studio poursuit son effort, alors que les fonctions multijoueur vont arriver cet été. Dans un billet posté sur Reddit, Niantic annonce que les créatures bien mal acquises seront marquées d’un slash dans l’inventaire ; en plus de cette marque de l’infamie, ces Pokémons ne présenteront pas le comportement attendu.

Les développeurs restent volontairement dans le vague pour ne pas donner trop de prise aux tricheurs. On peut néanmoins penser que les bestioles qui seront ainsi marquées pourraient ne pas pouvoir participer aux futurs raids que l’on organisera entre joueurs pour partir à l’assaut d’une arène (lire : Pokémon GO veut pousser les dresseurs à s’allier). L’objectif est de faire en sorte que tous les joueurs aient la même chance de réussite.

> Accéder aux commentaires

Tesla veut son propre service de musique et une usine en Chine

| 22/06/2017 23:10 | 14 commentaires

Tesla est en discussions avec les principales maisons de disque pour proposer son propre service musical dans ses voitures, d’après des sources de Recode. L'ambition de Tesla est floue, mais il s’agirait de fournir aux conducteurs plusieurs formules, à commencer par des radios personnalisées similaires à Pandora.

Tesla Model S

Pourquoi développer son service maison alors que Spotify Premium, qui compte plus de 50 millions d’abonnés (Tesla a produit moins de 100 000 voitures en 2016), est déjà intégré dans ses véhicules dans certains pays ?

« Nous pensons qu’il est important d’avoir une expérience exceptionnelle et que nos clients puissent écouter la musique qu’ils veulent depuis n’importe quelle source », a déclaré un porte-parole de Tesla, qui ne dément donc pas la création d'un nouveau service de musique.

Sans transition, Tesla a indiqué travailler avec Shanghai sur l’ouverture d’une usine destinée au marché chinois, où les voitures électriques sont en plein boom. Le constructeur insiste sur le fait qu’il ne compte pas délocaliser toute sa production, la majorité sera toujours réalisée aux États-Unis, selon ses plans.

> Accéder aux commentaires

Withings a priori non responsable de la fuite de données de certains utilisateurs

| 22/06/2017 22:10 | 32 commentaires

Tout en reconnaissant « qu’un petit nombre d’identifiants [de ses] utilisateurs a fait l’objet d’une fuite de données », Withings déclare ne pas être responsable de cette bévue quelques jours après sa révélation. Le fabricant d’objets connectés, dont la marque a disparu au début de la semaine au profit de Nokia, déclare qu’« à ce jour aucune preuve n’atteste d’une intrusion ou d’un piratage de nos serveurs et centres de données ».

Selon lui, les identifiants et mots de passe proviendraient « d’une base de données créée anonymement et agrégeant des données issues d’anciennes fuites de données de services tiers avec lesquels nous ne sommes pas affiliés. » Il a alerté les utilisateurs concernés en leur demandant de modifier leur mot de passe.

Withings, enfin Nokia, a un autre problème à gérer en ce moment : le mécontentement d’une partie des utilisateurs depuis le passage à l’application Nokia Health Mate. Certains se plaignent en effet d’informations et fonctions manquantes par rapport à la précédente application. La note dans l’App Store a descendu en flèche : 1,5 étoile sur 5. Sur Facebook, Nokia tente de rassurer les utilisateurs en promettant un retour de ces éléments.

> Accéder aux commentaires

Free Mobile : le forfait 100 Go à 0,99 €/mois pendant un an

| 22/06/2017 19:05 | 78 commentaires

Seulement trois mois après sa précédente promotion, Free Mobile remet le couvert, toujours sur le site vente-privée.com, en proposant son forfait 100 Go à 0,99 €/mois pendant un an, au lieu de 19,99 €. L’offre, sans engagement, est valable jusqu’au 27 juin 6h et la carte SIM coûte 10 €.

Cliquer pour agrandir

0,99 €/mois, c'est encore moins cher que les 2,99 € de la précédente promo de mars. Free Mobile avait rendu son forfait complètement gratuit en juin 2016, mais pendant 6 mois seulement. La nouvelle promo est donc la plus intéressante jamais réalisée par l'opérateur pour une période d'un an.

Outre 100 Go de données en 4G en France (ou 3 Go avec un mobile 3G), ce forfait comprend 25 Go/mois depuis l’Europe, les DOM, les États-Unis, le Canada, Israël, l’Australie, l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande. C’est évidemment intéressant à l’approche des vacances, mais rappelons que ce roaming à l’étranger est uniquement en 3G.

Ajoutez à cela les appels/SMS/MMS illimités au sein de l’Europe et des DOM, ainsi que les appels/SMS/MMS illimités en local et vers la France métropolitaine depuis les autres pays.

Ne peuvent pas profiter de cette promotion ceux qui ont déjà bénéficié d'une offre promotionnelle Free Mobile vente-privée au cours des 13 derniers mois et ayant résilié leur ligne dans les 90 jours précédents la souscription à l’offre.

Les autres opérateurs n’avaient pas attendu Free pour lancer leur promotion :

  • chez Sosh, le forfait 40 Go en France et en Europe est à 9,99 €/mois pendant un an jusqu’à ce soir ;
  • chez SFR RED, le forfait 30 Go (3 Go en Europe) est 10 €/mois sans limite de durée jusqu’au 3 juillet ;
  • enfin, chez B&You, le forfait 20 Go (1 Go en Europe) est à 1,99 €/mois pendant un an jusqu’au 27 juin.

> Accéder aux commentaires

iOS 10.3.3 et tvOS 10.2.2 disponibles en bêta 4

| 22/06/2017 19:04 | 5 commentaires

On peut installer la dernière version bêta d'iOS 10.3.3. Celle-ci apporte des corrections de bugs et un lot de nouveaux fonds d'écran pour les iPad Pro (que l'on peut aussi récupérer ici). Pas d'autres détails pour le moment, tant qu'elle est encore en développement). Sortie en bêta 4 également de tvOS 10.2.2. Là aussi les changements sont légers et pas encore tous précisés.

Les trois nouveaux fonds d’écran, accordés avec la période estivale. Cliquer pour agrandir

> Accéder aux commentaires

4G : pourquoi Free Mobile ne parvient pas à rattraper ses concurrents

| 22/06/2017 17:00 | 33 commentaires

Qui a la meilleure 4G ? C’est l’une des réponses auxquelles l’ARCEP tente régulièrement de répondre dans ses études. L’autorité de régulation des communications électroniques et des postes a mené des centaines de milliers de mesures aussi bien dans les petites villes que dans les grandes, sur les routes, dans les trains et même dans le métro.

Si l’on ne voit pas plus loin que le bout de son nez, rien ne change : Orange arrive en tête, Bouygues et SFR sont au coude à coude et Free Mobile est toujours loin derrière.

Mais ce qu’il est intéressant de constater, ce sont les dynamiques. Oui, Orange arrive en tête pour la septième année consécutive, mais l’avantage n’est plus aussi conséquent que par le passé.

Sur certains points, Orange s’est même fait doubler. Si l’on raisonne par exemple, en termes de couverture du territoire, SFR (59 %), et Bouygues Telecom (58 %) sont passés devant Orange (55 %) qui était en tête l’année dernière. Peu évoqué, l’accord de mutualisation entre SFR et Bouygues a permis aux deux opérateurs de gagner beaucoup de temps (lire : Bouygues et SFR commencent à mutualiser leurs réseaux).

Cliquer pour agrandir

À l’inverse, si l’on raisonne en couverture de la population (la statistique la plus souvent évoquée par les opérateurs), Orange est encore devant avec 89 % de la population couverte, mais SFR (88 %) et Bouygues (88 %) sont quasiment à égalité.

Pourquoi Free Mobile n’arrive pas (pour le moment) à rattraper les autres opérateurs

Et c’est au passage sans doute l’un des enseignements de ce baromètre d'ailleurs, si l’on parle souvent de ces trois-là, c’est sans doute parce que Free Mobile ne parvient pas à tenir la cadence.

Avec 45 % du territoire couvert en 4G et 80 % de la population, Free Mobile est dans l’incapacité de refaire son retard pour le moment sur ses concurrents. Deux facteurs permettent d’expliquer assez facilement cela et quelque part d’excuser Free. L’accord de mutualisation joue pour beaucoup dans la dynamique de Bouygues et SFR. D’autre part, pour accélérer sa couverture du territoire en 4G, Free Mobile compte énormément sur la bande des 700 MHz. Cette bande, à l’instar des 800 MHz, n’offre pas forcément des débits exceptionnels, mais permet de couvrir de longues distances.

De ce point de vue, Free Mobile est particulièrement...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Vivo est bien parti pour avoir un capteur d'empreintes dans l'écran

| 22/06/2017 16:14 | 21 commentaires

Vivo pourrait être le premier fabricant de smartphone à annoncer un modèle équipé d'un capteur d'empreintes intégré dans l'écran. Il coifferait ainsi de plus gros que lui comme Samsung et Apple à qui la rumeur prête des intentions identiques pour leurs prochains modèles.

Cliquer pour agrandir

La filiale indienne du fabricant chinois a publié une illustration sur son compte Twitter qui suggère cette fonction. Un symbole d'empreinte traversant un écran stylisé, c'est subtil mais sans équivoque. Vivo en dira plus lors du Mobile World Congress de Shanghai qui démarre le 28 juin.

Il y a quelques jours une très courte vidéo amateur montrait le système en action. Une vidéo qui rappelle les démonstrations faites il y a six mois au MWC de Barcelone par le sous-traitant Goodix. Cela ressemble beaucoup à ce que l'on voit dans le petit clip précédent, un dessin d'empreinte à l'écran sur lequel on pose son doigt et le téléphone se déverrouille (lire Samsung n'aurait pas eu le temps de mettre un capteur d'empreintes sous l'écran du Galaxy S8).

On a déjà vu par le passé de petits fabricants prendre les devants dans l'intégration de certaines technologies avancées. Fin 2015, Huawei avait été plus rapide qu'Apple pour utiliser une fonction 3D Touch dans son Mate S. L'iPhone 6s l'avait eu quelques semaines plus tard mais depuis, tous les iPhones en profitent (sauf le SE), à l'inverse du monde Android où ce principe d'interactions n'a pas fait de vagues.

Au premier trimestre 2017, Vivo pointait à la 5e place du classement mondial des fabricants de smartphones, avec une part de marché de 6,8 % (deux fois moins qu'Apple) et 25,8 millions de combinés vendus (contre 51,9 millions pour la Pomme).

À ce stade le challenge pour Apple est double si elle tente d'avoir la même technologie : il faut qu'elle soit performante (rapide et fiable dans l'identification) et capable d'être fabriquée à très grande échelle. Alors qu'un fabricant d'importance moyenne peut se permettre des volumes beaucoup plus faibles voire quelque chose de moins abouti.

> Accéder aux commentaires

France Télévisions et la RAI veulent contrecarrer Netflix et Amazon

| 22/06/2017 15:31 | 51 commentaires

Les géants américains du streaming peuvent numéroter leurs abattis. France Télévisions et la RAI italienne ont annoncé un effort conjoint pour coproduire du contenu de qualité en langue anglaise, raconte Variety. Ces séries TV, documentaires, dessins animés et autres formats de divertissement haut de gamme ont vocation à rencontrer un auditoire international, d’où les tournages dans la langue de Taylor Swift. Ce pacte stratégique entre les deux puissants groupes audiovisuels européens a pour ambition de contrecarrer la domination des services de streaming américains sur le vieux continent.

Cliquer pour agrandir

C’est la croissance de Netflix et d’Amazon qui ont poussé les dirigeants de France Télévisions et de la RAI à travailler ensemble sur ce partenariat de coproduction. Xavier Couture, qui travaille au côté de Delphine Ernotte la présidente de l’entreprise publique, a indiqué durant la conférence de presse à Rome que ce pacte pouvait représenter un premier pas vers une alliance de plus grande ampleur entre producteurs européens. « L’Europe est la région culturelle la plus forte au monde. Ensemble, nous pouvons contrer [Netflix, Amazon, etc.] », a-t-il expliqué.

Même discours du côté de la RAI, qui avait déjà noué des relations avec Arte et la suisse RSI. Parmi les projets sur la table, une série sur les origines et l’expansion de la mafia, un docu sur Pompéi, ainsi qu’une série animée se déroulant en France sont en réflexion.

> Accéder aux commentaires

Apple Music, quatrième plateforme de streaming audio en France pour les revenus

| 22/06/2017 15:00 | 8 commentaires

Le Syndicat de l’édition phonographique, mieux connu sous l’acronyme Snep, a mis en ligne l’édition 2017 de l’économie de la production musicale, une somme d’informations qui brosse le portrait du paysage de la musique en France. Les nouvelles sont bonnes pour le marché tricolore, puisque le chiffre d’affaires du secteur s’est établi l’an dernier à 450 millions d’euros, soit une progression de 5,4%. Du jamais vu depuis 15 ans ! Le secteur a perdu 100 millions d’euros entre 2011 et 2015. Avec les droits voisins (soit 120 millions, +2,6%), le marché affiche un chiffre d’affaires de 570 millions d’euros, une progression de 5%.

Cliquer pour agrandir

Sur les 450 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 2016, 41% provient du numérique (+5 points par rapport à 2015), soit 182 millions d’euros, contre 267 millions pour la musique physique. Sans surprise, ce secteur ne cesse de perdre du terrain (-2,5%).

Cliquer pour agrandir

La hausse des revenus tirés du numérique est tirée par le streaming, dont le chiffre d’affaires a été multiplié par 2,7 en trois ans. En 2016, le streaming a généré 144 millions d’euros, c’est 37% de plus qu’en 2015. Les abonnements aux différents services ont eux progressé de 42% d’une année sur l’autre ; ils représentent 82% des revenus du streaming.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Si les ventes de musique physique sont toujours majoritaires avec 59% l’an dernier, le streaming a fortement progressé depuis 2011 : 8% à l’époque, 32% en 2016.

Cliquer pour agrandir

En 2016, les Français ont consommé 28 milliards d’écoutes en streaming, trois fois plus q...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Promos : iPhone 6 (32 Go) à 449 € chez Sosh

| 22/06/2017 10:51 | 17 commentaires

On trouvera chez Sosh une offre flash pour l’iPhone 6 32 Go, un modèle inédit qui a fait ses premiers pas au printemps. Le smartphone est proposé actuellement à 449 €, une remise de 50 €. Il s’agit du modèle gris sidéral, vendu à ce prix jusqu’à demain. Faites vite si vous êtes intéressé !

N’oubliez pas non plus que l’opérateur low cost d’Orange fait une promotion pour son forfait 40 Go, vendu 9,99 € par mois pendant 12 mois. Pour en profiter, saisissez le code « SUPER » au moment de la commande. Une offre qui s’arrête ce 22 juin.

> Accéder aux commentaires

Pages