Leaf, un traqueur d’activité bijou concurrent du Shine

Nicolas Furno |

Le Leaf est un nouveau traqueur d’activité, mais ce modèle vise explicitement la gent féminine, là où la majorité de ses concurrents sont plutôt masculins. Ses concepteurs le présentent d’ailleurs comme un bijou avant toute chose, mais un bijou qui contient plusieurs capteurs chargés de suivre et d’améliorer le quotidien de son utilisatrice.

Le Leaf, porté ici autour du cou.

À bien des égards, ce nouveau-venu vise directement le Shine, qui était le premier traqueur d’activité à opter pour une forme pas seulement fonctionnelle, mais qui pouvait aussi être élégante. Le Leaf n’a pas nécessairement à être porté au poignet, il peut rester dans une poche, se placer autour du cou ou bien encore être positionné sur un vêtement. Dans ce dernier cas, on ne voit que la feuille stylisée et toute l’électronique est masquée par le vêtement.

Le Leaf, cette fois porté à un vêtement.

Même si le Leaf se présente comme un bijou, c’est aussi (et peut-être d’abord) un traqueur d’activité connecté. À l’intérieur, plusieurs capteurs mesurent en permanence l’activité du porteur la journée et la nuit et permettent ainsi d’en savoir plus, par exemple sur la qualité de sommeil. Puisqu’il s’agit d’un produit conçu par les femmes, tout une section de l’application associée au traqueur est consacrée au suivi des règles.

Un vibreur intégré au produit permet de recevoir des alarmes, autant pour se réveiller, que pour inciter à bouger pendant la journée. On peut même recevoir une alerte pour des rendez-vous importants ou bien pour ne pas oublier de prendre la pilule. La pile intégrée offre 6 mois d’autonomie et puisqu’il s’agit d’un produit de mode, on peut opter pour une variante en bois foncé (car le Leaf est toujours conçu avec du bois) et en or. Ce modèle de luxe est vendu 250 $, mais la version de base est proposée à 120 $.

Les deux variantes du Leaf de part et d’autres de ses composants.

Dans un cas comme dans l’autre, on peut précommander l’appareil sur le site du constructeur. Les livraisons sont prévues pour la fin du mois de juin.


avatar Alex56 | 

La gent féminine, ne confondez pas avec l'adjectif gente.

avatar 0MiguelAnge0 | 

Un traqueur qui vise la catégorie bijoux?! Et il y a combien de 'collections'? Il coûte 400boules au minimum non?! Par de version en or qui s'affiche plus cher que ceux de Cartier?!
Apparament, ils ont les pieds sur Terre, peut-être...

avatar merzhin22 | 

@Alex56 tu est Breton ?
Si c'est le cas Demat à toi :P

Conçue par des femmes.... Avec vibreur intégré :P.... Bon sinon Netatmo a du soucis à se faire car cette broche (que je mettrais bien pour un cuire un poulet enfin vu la forme cela me paraît impossible) est plutôt sympa et enfin un bijou connecté qui donne envie d'être acheté pour offrir :).

avatar Ali Baba | 

"au suivi des règles"

Vous voulez parler des pertes menstruelles ? Ou des instructions ?

Dans le premier cas je trouve ça surprenant : que peut-on suivre de ses règles avec un traqueur d'activité ?

Dans le second cas je ne comprends pas. Pourquoi une femme aurait particulièrement (=plus qu'un homme) besoin d'une section dédiée au rappel des règles ?

CONNEXION UTILISATEUR