Une voiture autonome : le nouveau projet fou de Geohot

Christophe Laporte |

Dans les années 70, lorsque des étudiants s’enfermaient dans un garage, c’était pour concevoir un ordinateur. En tout cas, c’est ce que dit la légende. Quarante ans plus tard, les mêmes garages servent à mettre au point des voitures autonomes.

Le nom de George Hotz (Geohot) doit certainement vous dire quelque chose. Alors qu’il n’avait que 17 ans, il fut le premier à jailbreaker un iPhone. Aujourd’hui, son nouveau dada, c’est la voiture autonome.

L'Acura ILX est vendu à partir de 28 000 $ environ
L'Acura ILX est vendu à partir de 28 000 $ environ

Le jeune homme a mis au point un prototype tout seul, en guère plus d'un mois. Il a pris comme modèle de base un Acura ILX 2016 qu’il a bourré d’électronique. C’est d’ailleurs assez marrant, les photos publiées montrent beaucoup d’électronique grand public. On y voit un vulgaire hub USB Amazon Basic ou encore un écran 21“ Dell comme tableau de bord. Le hacker, pas peu fier, fait remarquer que les Tesla n’ont que des écrans 17”.

image : Peter Bohler / Bloomberg Businessweek
image : Peter Bohler / Bloomberg Businessweek

Cette voiture tourne sous Linux (Ubuntu a priori). Le joystick qui donne l’impression d’être dans une bat-mobile n’est là que pour permettre de réaliser des tests. Enfin, la boite à gants a été recyclée en mini-ordinateur avec tous les équipements nécessaires pour faire fonctionner un tel engin : mini-pc, hub, GPS, capteurs…

Il faut s’imaginer la scène. George Hotz a invité Ashlee Vance, journaliste chez Bloomberg Businessweek, quelques jours avant Thanksgiving. Le journaliste connaissait très bien le palmarès d’exploit réalisé par Geohot, mais l’idée de concevoir une voiture autonome seul et en un mois parait délirante. À comparer avec les centaines d’ingénieurs qui travaillent depuis des années sur des projets similaires chez Google ou chez Tesla, pour ne citer qu’eux…

Une fois le tour du propriétaire terminé, George Hotz a dit à son invité, un brin sceptique, que le meilleur moyen de se rendre compte de tout cela était de faire un tour en voiture. On imagine le petit stress qu’a dû avoir le journaliste lorsqu’il est monté pour la première fois dans la voiture. Geohot a su le mettre à l’aise avec des petites phrases bien senties du genre « Ne touche à aucun bouton sinon on meurt » ou en lui révélant quelques anecdotes. Le système de conduite automatique avait fonctionné correctement pour la première fois le matin même !

Une boite à gant assez geek - image : Peter Bohler / Bloomberg Businessweek
Une boite à gant assez geek - image : Peter Bohler / Bloomberg Businessweek

Il y a encore beaucoup d’inconnues dans ce projet qui laisse rêveur, mais celui-ci est peut-être aussi révolutionnaire que les micro-ordinateurs des années 70. Son but est de commercialiser un package aux particuliers et/ou aux constructeurs automobiles permettant de rendre n’importe quelle voiture autonome pour environ 1000 $.

Le package embarque notamment six caméras (13$ l’unité, similaire à celle que l’on trouve sur les smartphones). La force de son système, c’est d’avoir mis au point un logiciel d’intelligence artificielle qui apprend comment le conducteur pilote et comment il prend ses décisions. Par exemple, si le conducteur se décale sur la gauche dans la mesure du possible quand il dépasse un cycliste, la voiture reproduira la manoeuvre les fois suivantes. Elle apprend ainsi en très peu de temps toutes les règles de la conduite : maintenir une distance de sécurité avec les voitures de devant et derrière, ne pas franchir une ligne blanche…

Le journaliste qui a eu l’occasion de faire plusieurs « voyages » en l’espace de quelques jours a été particulièrement surpris par les progrès accomplis par la voiture en quelques jours, qui à chaque fois devenait toujours plus intelligente.

Non seulement la solution de George Hotz exploite l’intelligence artificielle comme aucune autre, mais elle est très peu chère. La plupart des voitures proposant des fonctions de pilotage automatique reposent sur les technologies de Mobileye, une société israélienne. La fonction Autopilot de Tesla est en fait un repackage des technologies de Mobileye (lire : Les voitures Tesla conduisent (presque) sans vous).

Le garage de Hotz - image : Peter Bohler / Bloomberg Businessweek
Le garage de Hotz - image : Peter Bohler / Bloomberg Businessweek

Pour George Hotz, la technologie de Mobileye est dépassée. Il a promis de publier d’ici quelques mois une vidéo sur YouTube où sa voiture se montrera plus à l’aise dans la conduite autonome que la Tesla S.

Une manière pour lui de montrer que sa technologie est viable et aussi de gagner un vieux pari avec son fondateur Elon Musk. Les deux hommes s’étaient rencontrés il y a quelques mois. Le hacker lui avait assuré qu’il était capable de mettre au point une technologie bien plus performante que Mobileye en relativement peu de temps. Musk s’était montré intéressé, allant même jusqu’à lui proposer un contrat de plusieurs millions de dollars s’il y parvenait. Mais le patron de Tesla n’a eu de cesse de changer d’avis. Ne se sentant pas pris au sérieux, Geohot décida alors de faire cavalier seul.

Assez atypique, l’homme n’est pas obsédé par l’argent. Ce qui l’intéresse, « c’est le pouvoir » dit-il, mais « pas sur les hommes », plutôt « sur la nature et le futur des technologies ». Il conclut en disant « Je veux juste savoir comment tout cela fonctionne ». De quoi largement remplir une vie !


avatar SnowRider69 | 

Son Acura me fait penser fortement à la DeLorean de notre cher Doc Emett Brown !! :-D Une idée totalement folle.. Adaptée sur une voiture tout ce qu'il y a de plus normal... Mais un bricolage de dingue a l'intérieur... Manque plus que le générateur de fusion et le convecteur temporel >< non plus sérieusement ce type est un génie et je lui souhaite d'aller loin dans ses projets ! ;-)

avatar 8enoit | 

J'espère que ce garçon surdoué a une morale c'est très bien que l'argent ne l'intéresse pas mais quand je lis "le pouvoir sur la nature" j'attends de voir ce qu'il veut dire.

avatar 0MiguelAnge0 | 

Il y a une différence entre faire de la bricol et commercialiser un truc aux standards auto.

L'ecran de la Tesla de 17" doit fonctionner jusqu'à 85C, tenir des choc de 30G sur tous les axes, duré 15ans, résister à des champs perturbateurs d'au moins 200V/m...Et j'en passe...

De plus Linux: système ô combien populaire dès qu'on parle de temps réel, intégrité des données...
Je pense qu'il devrait méditer sur la norme ISO26262, definissant le development d'organes safety et d'expliquer comment il peut garantir le grade ASIL D pour la plupart des fonctions autonomes qu'il développe.
Quand ils utilisent l'USB d'autres comme Volvo ne jure que par le Flexray...

Cela n'enlève rien à son côté génial. Mais il ne s'agit pas de faire mumuse avec un phone: qu'il puisse crasher, on s'en tape. Là il s'agit de vies humaines qui ne s'accomodent pas avec d'amateurisme...

avatar DuxGaga | 

Ne pas confondre une IA et un système de automatisé de répétition. Même si il comporte des filtres basés sur des algos.

avatar malcolmZ07 | 

Vous avez suivi toutes ses épopées , il a quand même un très sale caractère et manque d'éthique. Il veut la gloire comme pour le le JB de la PS3. Il a publié des exploits pour se venter alors que d'autre team les avaient aussi et du coup gâchant tout leur travail. Il a obtenue la masterkey de la ps3 de façon illégale. Après , c'est un petit génie qui exploite mal ses capacités. L'anti-heros par excellence.

avatar enzo0511 | 

c'est fou le nombre de rabat-joies qu'il y a sur ce site dès qu'une news de ce genre est publiée

non bien sûr, une solution à $1000 ne concurrencera pas une voiture conçue par une armée d'ingénieurs et fabriquée industrielle

bien sûr que ce n'est qu'un prototype et il y aura sûrement des dizaines d'autres "essais" avant d'arriver à un truc abouti et faut être assez bête pour croire que la version finale utilisera un hub usb Amazon Basics à $10

ce génie a quand même le mérite d'innover sans volonté de devenir riche sur le dos des gens et le mérite de mettre un coup de pied dans la fourmillière

mais bon, y aura toujours des aigris sur Macgé... dommage d'avoir l'esprit aussi étriqué

avatar marc_os | 

Donc en un mois il conçoit, réalise le côté matériel (quid de l'asservissement ? Je suppose que la voiture est pré-équipée pour pouvoir être pilotée par ordi car la direction, par ex ça se bricole pas), et code un logiciel d'IA meilleur que tous les autres ?
Balaise.

avatar dainfamous | 

Je trouves (en lisant les propos de igen), qu'il y a une belle ambivalence, je m'explique:

1/ Elon Musk a pris le nom de TESLA en hommage à son homonyme, il voyait Nikola TESLA comme un humanisme etc etc (ce qu'il était),

2/ Il est indiqué dans l'article: "...Musk s’était montré intéressé, allant même jusqu’à lui proposer un contrat de plusieurs millions de dollars s’il y parvenait. Mais le patron de Tesla n’a eu de cesse de changer d’avis..."

Ben ceux qui se sont intéressé à la vie de Nikola TESLA, savent que c'est une copie de ce qui s'est déroulé entre lui-même et EDISON, ce dernier ayant promis à N. TESLA de l'argent pour un projet et quand il a réussi à le mettre en place, EDISON a dit qu'il ne paierait pas, (ou une misère), et que TESLA ne comprenait pas l'humour américain!

c'est ce qui me saute aux yeux à la lecture de cet article,
Entre Musk et Geohost, qui souhaite mettre à disposition (à faible coût donc pour le plus grand nombre) une technologie "révolutionnaire"?
Sur le coup c'est pas Musk qui se rapproche le plus de la mentalité/vision de Tesla!

Après OUI, Geohot est un génie et toutes les grosses entreprises le dénigrent (leur marché étant en jeu), un peu comme durant toute la vie de Nikola TESLA d'ailleurs!
Mais comme il a été dit, le fait d'avoir 100 ingénieurs bossant sur un projet, n'est pas à comparer à une personne qui pense différemment,
On pourrait comparer une équipe de 100 Geohot face à un seul Geohot, mais pas 100 personnes contre une personne différente (dans sa façon de pensée ou de voir le choses: paradigmes)

;)

PS: même si il n'arrive pas à produire à grande échelle son projet (bosser dans son garage et mettre en pratique cela sur des milliers voir plus de véhicules: pas pareil), bref cela aura eu le mérite de "remettre en place" ses concurents, voir niveler vers le bas, les tarifs des produits similaires...

avatar sinbad21 | 

Kit à 1000$ j'ai du mal à comprendre. D'accord, un mini PC + un joystick + des capteurs GPS et quelques caméras ça ne revient pas très cher. Mais qui tourne le volant et appuie sur les pédales ?

avatar marc_os | 

@ sinbad21
C'est ce que je disais plus haut : Cette voiture est pré-équipée par le constructeur d'un Lane Keeping Assist System qui permet soit de prévenir le conducteur par une alerte qu'il ne reste pas sur sa file quand le système le détecte et que le conducteur n'a pas mis son clignotant, soit même de corriger de lui-même la trajectoire. Il s'est donc branché sur le système préexistant comportant déjà une caméra au niveau du rétroviseur intérieur et en a "juste" remplacé le cerveau.
cf. http://www.acura.com/pricing.aspx?model=ilx#~px8obLHq9G95o0
Donc, ses 1000 $, c'est un proto et à condition que le véhicule soit déjà équipé d'un mécanisme d'asservissement de la vitesse et même de la direction. C'est clairement pas pour ma 504 !

avatar sinbad21 | 

@marc_os
En effet, et seules les voitures les plus récentes, et encore le haut de gamme, sont équipées d'un système d'asservissement. Mais c'est prometteur pour les années à venir.

avatar Darwin04 | 

A quand l humain autonome ?

avatar Archos | 

Je suis alle sur le site de la nouvelle compagnie de Hotz - http://comma.ai/- et par curiosite j'ai affiche le code source de la page.

Avant la declaration HTML on peut lire :

"till everyone who doubted me is asking for forgiveness
if you ain't been a part of it, at least you got to witness
bitches"

J'adore :p

Pages

CONNEXION UTILISATEUR