Un écran vraiment flexible pour les livres numériques

Mickaël Bazoge |

Les smartphones à écran flexible ne sont pas une nouveauté : Samsung et LG se sont lancés, avec des fortunes diverses, sur ce marché il y a quelques années (on se souvient du Round et du G-Flex). Les designs sont devenus plus sages et aujourd’hui, Samsung exploite toujours cette technologie avec les modèles Edge dont les écrans sont recourbés sur les tranches. Les écrans des iPhone 6 et suivants sont eux aussi discrètement courbés sur les bords pour faciliter certains gestes.

Les chercheurs de l’université Queen’s de Kingston (Canada) veulent remettre l’imagination au pouvoir avec un prototype de smartphone flexible très étonnant. Le ReFlex s’inspire des bons vieux livres en papier que l’on feuillette en pliant l’ouvrage. Le principe est ici le même, avec un écran flexible.

Les chercheurs ont utilisé un écran OLED de LG (720p) et ont intégré des capteurs de mouvement et un actuateur haptique pour analyser le mouvement de la dalle et donner la sensation de tourner les pages. « Quand ce smartphone est plié vers la droite, les pages tournent de droite à gauche, comme un livre », explique Roel Vertegaal, le directeur du Human Media Lab de l’université. « Les utilisateurs peuvent ressentir la sensation de la page qui bouge sous les doigts grâce à une vibration du téléphone. Cela permet une navigation "eyes-free", en facilitant le suivi dans le document ».

Plus important sans doute que les livres, certains jeux tirent aussi un grand profit de cette technologie, comme Angry Birds bien sûr (il faut bien que les chercheurs se détendent un peu) : tirer et relâcher l’élastique du piaf est aussi simple que de tordre l’écran. Vertegaal estime que ce type de technologie sera entre les mains des utilisateurs d’ici cinq ans.

avatar DouceProp' | 

Pour le coup du livre c'est cool. Mais il faudrait que l'écran soit de la taille d'un livre quoi... Une tablette.

avatar BLM | 

«Les smartphones à écran flexible ne sont pas une nouveauté : Samsung et LG se sont lancés […] sur ce marché il y a quelques années. […] Samsung exploite toujours cette technologie avec les modèles Edge dont les écrans sont recourbés sur les tranches.»

"recourbé" et "flexible" ont 2 significations bien différentes !
Si un objet flexible peut être courbé, un objet courbé peut être parfaitement rigide.
Et c'est le cas de l'écran du Samsung Edge; il n'est pas déformable.

avatar patrick86 | 

@BLM :

Samsung utilise une dalle AMOLED flexible, coincée entre une vitre et une plaque rigides.

avatar Mécréant | 

@Mickaël:

"Les smartphones à écran flexible ne sont pas une nouveauté [...] on se rappelle du Round et du G-Flex)"

Je ne pense pas que les écrans du Round ou du G-Flex étaient "flexibles", mais juste "incurvés"... Ceci-dit, plusieurs producteurs tentent d'arriver à des écrans flexibles depuis des années déjà et je me souviens d'un article lu il y a pas mal de temps qui annonçait (avec beaucoup d'avance...) des liseuses flexibles, à peine plus épaisses que du carton et avec de l'encre électronique en couleur! Celle-là, dès qu'elle sort, je me l'achète... surtout si elle est équipée d'iOS! ;-)

avatar Henri_MTL | 

On va enfin pouvoir s'assoir sans sortir le smartphone de la poche arrière ! Pour le reste, je préfère tourner des pages ou jouer à Angry Birds avec un doigt.... Plus précis, bref encore un beau gadget !

avatar sachouba | 

"Les écrans des iPhone 6 et suivants sont eux aussi discrètement courbés sur les bords pour faciliter certains gestes."
Les écrans des iPhone 6 ne sont absolument pas courbés, c'est uniquement la vitre qui est légèrement arrondie sur les bords, comme le Galaxy S3 en 2012, lorsque les écrans incurvés n'étaient pas au point...

Quant au Galaxy S6 Edge, il emploie un écran incurvé seulement, et non flexible. Les écrans du Round et des Flex sont eux légèrement flexibles, mais pas beaucoup (rien à voir avec le prototype Youm ou le modèle présenté dans la vidéo).

avatar JLG01 | 

"Les smartphones à écran flexible ne sont pas une nouveauté"
Ben si, ils sont seulement cintrés et le restent car rigides.
Flexible veux dire qu'ils sont aussi souples pour l'utilisateur.

avatar pat3 | 

Aucun intérêt ergonomique, pour la lecture en tout cas. La précision est aléatoire, et on cherche plus à atteindre une page donnée qu'à tourner les pages, et les marques pages ou l'ouverture automatique à la dernière page sont plus efficaces pour ça qu'un tourne pages, aussi proche de l'analogique soit-il.
Un proof of concept, certes, mais l'usage proposé, au-delà de la première minute d'amusement, n'est pas du tout intéressant.

CONNEXION UTILISATEUR