Microsoft réduit encore la voilure de sa branche mobile

Stéphane Moussie |

Microsoft restructure encore une fois son activité mobile. L'entreprise vient d'annoncer la suppression de 1 850 postes liés aux smartphones. La filiale Microsoft Mobile Oy basée en Finlande, qui n'est autre que l'ancienne division mobile de Nokia, sera logiquement la plus touchée avec jusqu'à 1 350 suppressions de postes. L'opération va coûter environ 950 millions de dollars.

Steve Ballmer et Stephen Elop, les deux artisans de l'acquisition de Nokia par Microsoft en 2013.

L'entreprise avait déjà supprimé 12 500 emplois liés à son activité mobile en 2014, puis 7 800 en 2015. Elle avait aussi déprécié les 7,6 milliards de dollars qu’avait coûté l’achat de l'activité mobile de Nokia.

Au bout du compte, Microsoft aura englouti environ 10 milliards de dollars dans le pari Nokia pour un résultat proche de zéro. Selon Gartner, au premier trimestre 2016, la part de marché des smartphones Windows dans le monde était de 0,7 % (- 1,8 point sur un an).

Malgré ces purges massives, Microsoft n'abandonne pas le marché des smartphones. « Nous réduisons la voilure, mais nous ne sommes pas hors jeu », assure Terry Myerson, dans un mémo interne publié par The Verge. « Nous allons continuer de mettre à jour nos Lumia existants et les téléphones des constructeurs partenaires, ainsi que créer de nouveaux appareils géniaux », indique le responsable des smartphones.

Le CEO Satya Nadella précise dans le communiqué de presse que Microsoft va concentrer ses efforts là où il peut se différencier, c'est-à-dire « dans les entreprises qui valorisent la sécurité, les possibilités de gestion et nos fonctionnalités Continuum, ainsi qu'auprès des consommateurs pour qui ces aspects sont importants. »

Outre cette orientation visiblement uniquement business, la firme va continuer à proposer ses applications (issues pour certaines d'acquisitions récentes) et services sur les autres plateformes mobiles. Sûrement la seule issue viable pour subsister sur ce marché.


avatar antibois | 

Steve BALLMER et Stephen ELOP non?
Dans la légende de la photo d'illustration.

avatar Stéphane Moussie | 
Oups. Corrigé.
avatar madaniso | 

Stephen ELOP a lui aussi été remercié depuis ^^

Le problème est toujours très très simple. Le manque d'application du store donc si petit à petit, les apps universelles font gonfler le store, ça se revendra mais ça sert à rien de ressortir des Lumia avant.

avatar C1rc3@0rc | 

@madaniso

Le problème est très simple: Microsoft a raté l'interface et l'OS pour portable depuis le départ et la politique de vente a perte mise en place pour acheter le marché depuis au moins 2010 n'a été qu'un gouffre financier monstrueux: meme payé le client n'a jamais voulu ni de l'OS ni des machines Microsoft...

Le manque d'applications est une résultante: l'OS n'intéresse pas le client, l'OS n'intéresse pas le développeur. Sans demande y a pas un développeur assez bête pour perdre son temps et son argent pour produire quelque chose d'invendable sur un marché inexistant. Meme en subventionnant les développeurs fortement, Microsoft a échoué a créer une illusion de marché...

L'autre problème c'est qu'il n'y a que 2 places commercialement viables sur le secteur mobile, et qu'elles sont occupées par Apple et la nébuleuse Android.

Et finalement le fond du problème de MS c'est que c'est une entreprise B2B qui s'est toujours planté magistralement dans le GP.

Nadella est en train de nettoyer MS pour en faire une entreprise pure corporate et on assiste juste a la mort annoncée des activités GP et a la liquidation de la plus pénalisante: le mobile.

avatar Elmediterraneo | 

@C1rc3@0rc :
Tant qu'ils gardent la Xbox moi ça me va

avatar CNNN | 

Windows 10 est top, la version mobile aussi.
Les Lumia sont terribles et accessibles même en HdG.
Le problème ? Bah toujours le même : le manque d'applications !

avatar docdav | 

Encore une fois une entreprise saborder, Nokia commencer à remonter la pente, à faire des téléphones intéressants. Racheté Liquidé. Et Microsoft qui prouve encore une fois qu'il ne sait pas faire fructifier ces achats.

avatar C1rc3@0rc | 

@docdav

Relis l'histoire dans le texte au lieu de l'interpréter comme tu le voudrais.

Le groupe Nokia s'est habilement séparé d'une activité mobile déficitaire qui coulait en entrainant le groupe entier. Microsoft qui était complètement largué et désespéré avec son OS mobile s'est jeté imbécilement sur l'activité mobile de Nokia en y plaçant Elop dans une stratégie d'intégration.

L'idée marketing était pas stupide, le client ne voulant pas de Microsoft, on lui mettait Nokia sous le nez et il n'y voyait que du feu.
Sauf que si le matériel était encore potable, l'OS était toujours aussi pourri et le client ne s'est pas fait avoir.

A partir de 2010 Microsoft a financé de plus en plus a perte son activité Lumia, sans d'autres résultats que la dépréciation de ses comptes.

Dans les faits, MS a payé le démantèlement de l'activité mobile du groupe Nokia, groupe Nokia qui s'étant recentré sur l'infrastructure est redevenu ultra bénéficiaire...

avatar narugi | 

Nous sommes d'accord, le problème c'est sa carence en application sur son store.

Je pense en revanche que au delà des Lumia, Surface Mobile de Microsoft peut vraiment être la rampe de lancement dans le secteur PRO et pourquoi pas servir de halo pour le marché du B2C par la suite.

avatar ti chen | 

Nokia : Microsoft m'a tué

avatar bompi | 

Si le problème est vraiment le manque d'applications, donc de développeurs convaincus de l'utilité à terme de faire quelque chose sur cette plate-forme, il va quand même falloir que Micromou se décide à inverser la tendance et envoyer des ondes positives... Parce que, à chaque vague de purge dans les effectifs, ils doivent perdre encore un peu de développeurs (dans le peu qu'ils ont...)

Ils auront essayé beaucoup de choses et dépensé beaucoup d'argent (y compris en payant des gens pour développer et d'autres pour prendre leur système sur leurs téléphones) pour rien.
Un jeu de massacre.

[Stephen Elop ne doit pas être très apprécié, du côté d'Helsinki... Même si Nokia aurait sans doute connu un triste sort en restant autonome]

PS : de toutes façons je n'achèterai jamais un téléphone avec une fenêtre dessus... faut pas charrier.

avatar MKln | 

"Steve Ballmer et Stephen Elop, les deux artisans de l'acquisition de Nokia par Microsoft en 2013."
Les 2 artisans de l'acquisition...ou du dépeçage de Nokia ? ^^

avatar Ginger bread | 

@MKln :
1
Quelle tristesse pr Nokia

avatar Lecorbubu | 

C'est ce qui s'appelle un beau raté !

avatar 8enoit | 

Ou comment délocaliser en douce. Car il est probable que MS relancera son activité mobile ailleurs, d'ici peu.
En illustration de l'article, les deux fossoyeurs de Nokia.

avatar Danny Wilde | 

Il vrai qu'il facile de refaire le match bien après mais si Nokia avait gardé son indépendance et implémenter Android dans ses téléphones, je pense qu'il aurait pu être sérieux concurrent de Samsung...mais avec si on peut mettre Paris etc.....

avatar Glop0606 | 

Prévisible et vraiment dommage. En gros il reste Apple et Google. Le Smartphone était un virage capital dans le monde de l'informatique. Microsoft perdra à terme sur tous les tableaux et risque de devenir un IBM. Je me demande encore comment une société comme Microsoft peut laissé tomber ce secteur stratégique à savoir les Smartphone/OS Mobile. Ballmer avait certainement beaucoup de défaults mais je pense qu'il s'était rendu compte avec du retard de l'importance de ce secteur et avait essayer de corriger en rachetant Nokia. On peut même dire que ça a commencé à marcher. Malheureusement avec leurs changements trop fréquents de système et leur fameux "bientôt", ils ont fini par décourager le consommateur.

avatar eric78 | 

Et le Nokia historique va refaire des smartphones sous Android …

avatar XiliX | 

On se dirige donc vers le combat des dinosaures dans le milieu des entreprises SurfacePhone vs BlackBerry... avec comme observateurs Apple et Google...

C'est un peu terrifiant quand même

avatar seb4ever | 

Simple question... Est ce qu'il y a déjà eu une entreprise, une Start Up racheté par Microsoft, qui a bien marché après ? J'ai l'impression qu'à chaque fois MS fait couler les projets ou alors rachète des entreprises en perte de vitesse sans que cela ne donne grand chose.
À part leurs produits "classique" type office, Windows OS et peut-être la Xbox j'ai toujours le sentiment que ça va foiré. Dernier exemple en date : Withings...
C'est peut-être la même chose chez Google et Apple mais peut-être plus "flagrant" chez eux ??!!

avatar TyrellWellick | 

@seb4ever :
Withings a été acquis par Nokia, pas Microsoft.

CONNEXION UTILISATEUR