Pour 41% des Français, le smartphone est plus important que le sexe

Mickaël Bazoge |

Que seriez-vous prêt à sacrifier pour pouvoir utiliser votre smartphone pendant une semaine ? Le nouvel « observatoire Bouygues Telecom des pratiques numériques »* indique (PDF) que 79% des Français n'auraient aucun souci pour abandonner l'alcool, 66% le sport, 61% le café et 41%… le sexe, plutôt que de lâcher leur smartphone. Des sacrifices insensés, mais que ne ferait-on pas pour son heure et demie quotidienne d'utilisation de son iPhone (2h30 chez les 15-25 ans).

Près de 5 Français sur 10 estiment que le smartphone leur est « indispensable » (ça grimpe à 66% chez les 15-25 ans). 62% des personnes interrogées avouent également qu'ils ne pourraient rester sans téléphone intelligent durant toute une journée, 84% chez les jeunes. 43% n'éteignent jamais leur portable (64% chez les jeunes filles). Un tiers des Français seulement éteint son smartphone au cinéma, lors d'un concert ou encore le soir.

Ce n'est pas un scoop, le smartphone est devenu une extension de nous même : ainsi, 26% des personnes interrogées restent connectées durant les repas de famille (dont 4 jeunes de 15 à 25 ans sur 10, les malpolis). Et tout ça pour faire quoi ? Pour 97% des Français, le smartphone sert… à téléphoner, tout bêtement.

Pour près de 9 Français sur 10, le smartphone est utile pour rechercher des informations ; 73% l'utilisent pour fureter sur les réseaux sociaux, pour consulter leur compte bancaire (69%), poster des selfies (60%), acheter des trucs (59%). Les smartphones servent aussi à regarder la télévision, chez 49% des usagers, et à jouer en ligne dans la même proportion.

Après ces vibrants cris du cœur pour un appareil qui ne les quitte jamais, les Français font preuve d'un certain sens du paradoxe : 90% d'entre eux se déclarent ainsi « rationnels » dans leurs usages, et 81% « prudents ». 45% des sondés voudraient trouver du temps pour déconnecter…

L'observatoire de l'opérateur fait, pour sa première édition, une place particulière à l'usage du smartphone chez les plus jeunes, c'est à dire la catégorie des 12-14 ans. C'est à 11 ans et demi en moyenne que l'on a son premier portable en poche, quand 89% des préados de cette catégorie ont déjà un smartphone, généralement offert par les parents au moment de l'entrée au collège (un forfait bloqué la majeure partie du temps).

Les parents savent quoi faire pour punir leurs têtes blondes…

5 mouflets sur 10 rêvent d'ailleurs du prochain appareil qui sera « plus performant et plus rapide ». Les principaux usages du smartphone chez ces jeunes utilisateurs sont la lecture de vidéos (70%), le jeu vidéo (83% ont téléchargé des jeux), et bien sûr les réseaux sociaux (78% les utilisent).

  • Échantillon représentatif de 2 005 utilisateurs de smartphones.

avatar Espcustom | 

C’est du bon gros conditionnel qd même...

avatar Hasgarn | 

Ma femme me murmure à l'oreille que le Nouvel Observatoire aurait du intégrer, en priorité, une ligne Nutella. L'actualité lui donne plutôt raison :)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR