Huawei contourne l'embargo américain grâce à d'anciens smartphones

Florian Innocente |

Huawei a trouvé une parade à l'embargo américain qui l'empêche de s'approvisionner auprès de Google et de fournisseurs de composants américains : ressortir d'anciens modèles légèrement mis à jour.

La semaine dernière, l'administration Trump a prolongé d'une année supplémentaire l'interdiction faite aux entreprises américaines de conduire des affaires avec des groupes de télécommunication chinois, aux premiers rangs desquels ZTE et Huawei.

Privé des services de Google pour ses smartphones, Huawei a développé sa propre collection d'applications et son système maison EMUI 10.1. Mais ils ne peuvent égaler les originaux de Google sur les marchés étrangers.

Le fabricant a trouvé l'astuce, il ressort des smartphones lancés il y a un an, avant l'entrée en vigueur du décret américain, et qui peuvent être équipés d'Android et des apps habituelles.

Le "P30 Lite" de 2019 est revenu sous le nom de "P30 Lite New Edition" et le "P30 Pro" commence à arriver en Europe (Allemagne et Royaume-Uni notamment) sous l'appelation de "P30 Pro New Edition". Ces nouvelles versions en profitent pour gonfler leur dotation en RAM et stockage, elles ont la dernière version d'Android (10 au lieu du 9), un nouveau coloris pour marquer le coup et les prix sont revus à la baisse.

Avec un an seulement d'ancienneté, ces téléphones restent dans le coup et leurs tarifs les rendent attractifs. Mais la gamme de Huawei s'en trouve forcément chamboulée d'une manière inédite. La crème de la crème, à savoir la gamme P40, est vendue sans les apps et services de Google tandis que le meilleur de Google n'est proposé que sur des téléphones de 2019.

avatar WWII | 

Oui, mais en vaine, car Huawei est à la ramasse avec leur dernière modèle ... sans les services de Google.
Ressortir l’ancien modèle n’apportera pas grand chose.

avatar Woaha | 

@WWII

En vain

avatar 0MiguelAnge0 | 

@WWII

La Chine compte 1.4M d’habitants qui ont une tendance à soutenir les boîtes nationales. Depuis que Huawei subit les restrictions je vois de plus en plus de leur phones en sein de mes équipes qui s’équipaient autrefois d’Apple.
Et içi, Google, le Play Store et companie n’existent pas.
Donc oui, ils vont vendre moins de phones en Europe mais c’est plus un genre d’hobby pour montrer qu’ils ne se dégonflent pas.
Et ils vont attendre patiement les elections de Novembre...

avatar raoolito | 

c'est con mais qu'est ce qui empeche d'installer manuellement la derniere version d'android dans un second temps ?

avatar ti chen | 

@raoolito

Pas à la portée de tous le monde. Mais c’est possible mais un peu compliqué

avatar Krysten2001 | 

@ti chen

Il me semble que Google peut aussi détecter ça 🤔

avatar victoireviclaux | 

@ti chen

Il y a des apps qui dépendent des services Google, s'ils détectent qu'ils manquent des composants, l'app ne marche pas

avatar scanmb | 

@ti chen

Équivalent d’un « hackintosh » dans l’esprit ?

avatar armandgz123 | 

@raoolito

Absolument rien, mais c’est un peu compliqué...
Tout comme installer la dernière version d’androïd sur un Galaxy S2 par exemple, c’est aussi possible !

avatar devkid | 

@armandgz123

Pour le P30 (2019), sans débloquer le bootloader, ce qui passe par obtenir un "bootloader unlock code", ce n'est pas possible de changer d'OS.

Par un moment, ces codes étaient en vente (cher) et pas sur de la fiabilité.

Le P30 de mon ami, sans Google Services dedans (car destiné à la vente sur le marché chinois), est bloqué sur l'OS Huawei pour cette raison.

avatar armandgz123 | 

@devkid

Ah super ...

avatar Captain Bumper | 

Il y a un truc que je ne pige pas... Ces "nouveaux" modèles sont bien nouveaux (nouvelles caractéristiques, etc.), ce n'est que jouer sur les mots (et les dénominations commerciales des modèles) ; qu'est-ce qui fait qu'ils sont exclus de l'embargo? À ce compte là, pourquoi ne pas s'être contenté de rebrander le P40 en P30 New Edition?!

avatar victoireviclaux | 

@Captain Bumper

La date de sortie du produit crée compte dans l'embargo

avatar benji99 | 

Ils changent la ram et le stockage du P30 pour l’appeler « new edition » et ils ont le droit de mettre Android 10 au lieu de 9... pourquoi ne pas changer + de composants donc en gros mettre ceux du P40 dans le P30 ? Jusqu’où faut il aller pour qu’un smartphone soit un « nouveau modèle ?

avatar victoireviclaux | 

@benji99

Les processeurs sont sous embargos, car les États-Unis maîtrisent les processes, et la fabrication. Sans oublier les brevets sur les procs.

avatar marenostrum | 

c'est plutôt des licences et certifications (Réglages > Général > Mentions légales et certifications). comme pour les avions. les russes et les chinois utilisent leurs propres avions chez eux, mais pas en dehors, parce que ils n'ont pas de licences et les certifications par les agences internationales. l'aéroport ne laisse pas atterrir l'avion qui n'a pas les certifications.

Huawei n'a pas besoin des américains pour construire et fabriquer leurs propres processeurs mais sans tampon ils peuvent pas les commercialiser en USA ou ailleurs. (et ça est valable pour n'importe quel produit qu'on voit sur le marché) dans leur pays n'ont aucun problème. d'ailleurs Google pour eux est interdit depuis toujours. ça leur pose aucun problème l'absence de Google donc.

avatar toto_tutute | 

J'imagine que c'est comme avec les licences OEM Windows. C'est le couple carte mère + CPU qui fait foi. Le stockage et la RAM sont considérés comme" secondaires "

avatar Grokiff | 

Heuuu je me demande surtout comment ils font, j’ai envie de penser que ce n’est pas tout a fait legit car sortir une mise a jour hardware d’un modèle mais avec une nouvelle version Android demande une nouvelle certification de Fingerprint chez Google, il n’est pas légalement possible chez google de réutiliser un fingerprint existant pour un autre modèle dans le cas présent c’est bien un nouveau modèle qui doit avoir des propriétés différentes du modèle dont il est dérivé.

avatar anonx | 

Oh bordel !!!

Apple avec son iPhone 6ssss et son Xssssss pourront user de cette technique éternellement 🤣🤣🤣🤣

avatar Biking Dutch Man | 

Il faudra du temps à Apple, mais ils s’affranchiront d’Intel et seront autonomes.

Même chose pour Huawei s’ils ont les reins assez solides (ils sont capables de faire des réseaux mobiles compétitifs), ils s’affranchiront de Qualcomms et Google et seront autonomes.

Ensuite la compatibilité de leurs produits dans les écosystèmes actuels et le choix des distributeurs/consommateurs feront le reste.

avatar Godverdomme | 

Comme Samsung et leur superbe OS sans Google ... Ou Amazon ...😂

avatar marenostrum | 

y a rien à voir ce que tu dis. lis mon poste plus haut. à ce stade les chinois maîtrisent tout, processeur et tralala (en plus c'est ça le vrai problème de la crise). ils ont juste besoin de licences pour commercialiser en dehors de leur pays. les américains ne leur donnent plus de licences pour leurs composants récents, pour ça qu'ils utilisent les vieux composants qui ont déjà les certifications.

avatar webHAL1 | 

C'est malin de la part de Huawei. J'espère qu'ils continueront à être un acteur sérieux sur le marché des téléphones portables. Car les décisions américaines à leur encontre sont clairement déloyales (on attend toujours les preuves de la part des États-Unis sur les liens entre Huawei et le gouvernement chinois).

Les Américains tentent de contrer la progression de certaines entreprises chinoises (en particulier sur la 5G), mais il est fort possible qu'ils ne parviennent au final qu'à accélérer l'émancipation de celles-ci vis-à-vis des technologies made in U.S.A..

CONNEXION UTILISATEUR