Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Brutalisme : et si on faisait des apps… moches ?

Anthony Nelzin-Santos

Friday 02 June 2017 à 23:00 • 65

App Store

Le « brutalisme » serait la dernière tendance du web design. Il ne s’agit pas de construire des sites web avec du béton, mais de les dépouiller de toute forme de raffinement, de les rendre intentionnellement inconfortables (mais pas nécessairement illisibles). Un concept qui pourrait s’appliquer aux applications iOS, comme le montre le graphiste Pierre Buttin.

Google Maps. Image Pierre Buttin.
Google Maps. Image Pierre Buttin.

S’il n’existe pas de « mouvement brutaliste » organisé, de nombreuses créations brutalistes se rejoignent sur le site Brutalist Websites, créé en 2014 par Pascal Deville, directeur artistique de l’agence de publicité Freundliche Grüsse. Le « brutalisme » ne se définit pas par un style unifié, mais emprunte diverses directions graphiques pour aboutir au même objectif.

App Store. Image Pierre Buttin.
App Store. Image Pierre Buttin.

Le sarcasme et le désenchantement ne sont jamais loin, mais le « brutalisme » interroge aussi les « bonnes pratiques » qui confinent au diktat. Deville parle de « rudesse et de dédain pour le confort et la facilité d’utilisation » comme « réaction […] à l’optimisme et à la frivolité du webdesign contemporain. » Ce dédain aboutit parfois, de manière paradoxale, à des sites confortables et simples d’utilisation.

Amazon. Image Pierre Buttin.
Amazon. Image Pierre Buttin.

Buttin se demande donc si cette tendance, appliquée aux applications, ne pourrait pas « rendre les apps plus agréables et faciles à utiliser ». Si certaines de ses réinterprétations semblent tout droit sorties d’une réalité parallèle, d’autres semblent particulièrement réalistes. Celle d’Instagram, notamment, vaut son pesant d’or.

YouTube. Image Pierre Buttin.
YouTube. Image Pierre Buttin.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner