Apple va enquêter sur une app accusée de favoriser la radicalisation islamiste

Mickaël Bazoge |

Apple a pour le moment décidé de ne pas supprimer Euro Fatwa, une application disponible sur l’App Store depuis le mois d’avril et dont la présence fait polémique. Confronté à la même controverse puisque cette app était aussi proposée sur le Play Store, Google a décidé de la retirer des rayons de sa boutique. Mais ce n’est pas le cas d’Apple, malgré de sérieuses interrogations provenant des autorités françaises, britanniques et allemandes, explique The National.

Un porte-parole d’Apple a toutefois indiqué que l’App Store allait de nouveau revoir l’application pour voir si elle enfreignait les guidelines. Si c’est le cas, Apple en notifiera le développeur et supprimera l’application le cas échéant (lire : Tout en haut de l’App Store, c’est Phil Schiller qui a le dernier mot).

Cette application est éditée par le Conseil européen pour la fatwa et la recherche, une fondation islamique privée basée à Dublin, en Irlande. Elle a été créée en 1997 par un proche de l’organisation des Frères Musulmans, Youssef Al-Qardaoui, persona non grata en France, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

L’application se présente comme un guide de jurisprudence islamique (Fiqh), l’interprétation des règles de la charia. On y retrouve notamment les avis religieux (fatwas) édictés par le Conseil. Dans les faits, elle favoriserait surtout la radicalisation. Depuis son lancement, organisé depuis la Foire Musulmane qui s’est tenue au Bourget début avril, l’app s’est hissée jusqu’à la 55e place du classement de l’App Store allemand (elle est absente du classement français).

En France, la sénatrice UDI Nathalie Goulet, présidente de la commission d’enquête sur l’organisation et les moyens de la lutte contre les réseaux djihadistes en France et en Europe, a appelé à l’interdiction de l’application sur toutes les plateformes. En pointant un « délit de naïveté », la sénatrice de l’Orne déplore que l’application affiche un « antisémitisme violent et primaire ».

L’histoire rappelle Absher, cette application distribuée en Arabie saoudite qui permet aux hommes de fliquer les femmes. Apple et Google ont promis d’enquêter sur la conformité de cette app par rapport à leurs guides des bonnes pratiques, sans que cela change grand-chose : elle est toujours disponible sur l’App Store et le Play Store.

Tags
avatar flux_capacitor | 

55e place du classement des téléchargements !!!!! Mais c'est gravissime

Il y a un million d'apps sur l'App Store.

avatar ClownWorld 🤡 | 

*App Store allemand*
Ach

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Après s'être attaqués aux applications au affichent des news sur Android, ce qui était prioritaire, ils s'attaquent a des problèmes moins importants comme la haine.

On sent bien le sens des priorités

avatar oomu | 

"amusez vous" à faire une recherche sur des apps de bible, coran, torah, etc, vous verrez que ce sont des apps très populaires et activement demandés. Bien des gens veulent vivre la dedans, et il faudrait que le reste suive (ne serait-ce que pour pouvoir s'enfermer dans ces règles sans subir la contrainte des pratiques des non-croyants)

-
Une entreprise commerciale va s'attaquer aux "problèmes" que dans l'ordre de ce qui agresse sa profitabilité !

Est-ce parce que les gens sont méchants ? NON.

Parce qu'une entreprise commerciale, en particulier celle côté en bourse qui ont des obligations spécifiques, ont une mission à remplir: rapporter à l'investisseur, au capital.

Vous pouvez tourner au tour de cela autant que vous voulez, hormis des cas spécifiques de coopératives, d'entreprise familiales avec une très forte éthique personnelles des propriétaires, une entreprise publique comme Apple ou Google doivent avant tout rendre des comptes aux actionnaires

Le conseil d'administration est là pour s'assurer que c'est le cas (sinon on le virerait), classiquement ses membres ont eux même un intérêt direct dans l'action de l'entreprise, et les banques qui représentent des fonds de pension sont elles même en mission pour leurs clients que la dite entreprise où elles ont investi rapportent.

De fait, et parce que l'Humain optimise tout ce qu'il touche (tout), un _bon_ dirigeant mandaté par le conseil d'administration, va aller dans le sens des menaces à la profitabilité, à la rentabilité, et progressivement descendre la liste.

donc oui, virer google et autres services en concurrence direct d'apple dans l'App Store, puis interdire le cul qui choque les "familles" convoitées par Apple, c'est BEAUCOUP plus urgent que de lutter contre
- la discrimination et violence aux femmes
- la propagande terroriste (aka : tuer autrui au nom de n'importe quoi)
- l'arbitraire religieux qui n'est qu'un paravent à un futur terrorisme
- tout le reste.

avatar Hugualliaz | 

Notre époque est très intéressante : d’un côté le progressisme à tout va, de l’autre côté un conservatisme d’un autre temps.

Ma question : ne serait-il pas possible d’avoir un juste milieu ?
De se réapproprier la notion de compromis ?
Et de vivre ensemble (et non pas chacun de notre côté) ?

Dans la joie, la bonne humeur, et l’envie de rencontrer autrui pour développer la cité.

avatar MacGruber | 

@Hugualliaz

Nous sommes ds ce juste milieu. Depuis 70 ans de paix... Certes Imparfait car avec des errements et autres remous.
Mais hélas personne ne le voit et ne se concentre que sur les extrêmes...

C’est toujours la faute de l’autre, c’est bien connu.

PS : feu Jean Edern Hallier disait :

« Il faut être simultanément extrêmiste des 2 bords, c’est ainsi que l’on trouve juste milieu ».

Je continue de réfléchir (sans fin je le crains) à l’ampleur de cette phrase.

avatar flo3183 | 

@MacGruber

Les 70 de paix: c’est une illusion. Certes nous n’avons plus de guerre. Mais est ce que tu trouves que l’Europe vit dans la joie et la bonne humeur? Penses-tu que les gens s’entendent bien? Se mélange sans aucune réticence ?
La violence n’est plus entre les nations, mais plutôt au beau milieu de la population...

avatar pat3 | 

@flo3183

"Les 70 de paix: c’est une illusion."

Pour sûr. Les USA, Le Royaume-Uni et la France, entre autres, ont porté leur effort de guerre hors de leurs frontières. Il n’y a pas eu de guerre ici, depuis 70 ans, mais elle n’a pas cessé ailleurs, pour servir les intérêts des dit pays.

avatar debione | 

@flo

Je pense que c’est trompeur... Vous rappelez vous des basques, des corses? Des enseignants qui punissaient physiquement les élèves? Des manifestations de mai 68?

Je rejoindrais pat3, nous sortons de 70 ans de particularité dû à la violence de la derniere guerre.
C’est un peu comme quand ici on s’inquiete De la montée des nationalistes et des ultra nationalistes, ailleurs dans le monde, ben le nationalisme exacerbé a toujours existé, c’est un peu la norme.

avatar Eltigrou | 

@MacGruber

70 ans de paix , tu trouves ?
Proche-Orient ( pas si vieux que ça l’Irak), Moyen-Orient, Afrique, Asie (Vietnam, Cambodge), Plus près de nous guerre éclair des Malouines,
Et pourquoi pas le Liban bientôt ?
Des conflits, il y en a partout en ce moment. Et je ne parle pas du numérique..
Hum...
Nous sommes toujours sur la corde raide, pas du tout à l’abri d’un crétin à tignasse blonde, d’un autre crétin à tignasse noire, d’un barbu moyenâgeux , chacun a sa façon capable d’appuyer sur le mauvais bouton à tout instant.

Tout le monde nous pousse à ce que nous vivions de façon mondialisée dans un village global… Bah voilà tous ces pays, c’est nos voisins, c’est pas «ailleurs  loin de chez moi ». En plus, pour certains conflits on était carrément impliqués.
Alors non, c’est beaucoup moins que 70 ans. Simplement cela prend des formes totalement différentes.

avatar frankm | 

@Hugualliaz

Côté progressiste / côté conservateur.
On dit que notre liberté s’arrête où commence celle des autres.
Tirer sur la corde d’un côté peut provoquer de l’accès de l’autre.
Un jour 10/15 ans les gens régleront leurs problèmes eux-mêmes et ce sera moche

avatar flo3183 | 

@Hugualliaz

Ceux qui se disent progressistes sont pour le mélange de toutes les populations, croyant corps et âme que ça supprimera toute violence.
Ce qu’ils n’ont pas vu, c’est qu’il y aura toujours des idées extrémistes partout dans le monde. Et plutôt que d’avoir à gérer une idée extrémiste en provenance des autochtones, ils ont maintenant un paquet de mouvement extrémiste à gérer. Judicieux!
Et comme ils n’y arrivent pas et que la violence augmente régulièrement, ils préfèrent rejeter la faute sur ceux qui pensent que la meilleure solution était de fermer la porte au reste du monde.

Mais le vent tourne, les gens commencent à comprendre que cette situation est ingérable....

avatar en ballade | 

@flo3183

"la violence augmente régulièrement,"

Ç est faux. Le monde a moins de guerre et moins de famine que depuis le début du 20e siècle. Tes propos de brèves de comptoir ben...👺☠️💩💩

avatar flo3183 | 

@en ballade

Wikipedia -> liste des guerres contemporaines.

J’avais oublié de préciser : les progressistes ont toujours la fâcheuse tendance à dénigrer les propos qui ne vont pas dans leur sens...

avatar oomu | 

"Ma question : ne serait-il pas possible d’avoir un juste milieu ?"

non; on va jouer à un petit jeu. On va dire que c'est moi qui va fixer ce qu'est le "juste milieu".

pour moi c'est:

- on autorise les gens à gâcher leur vie dans la religion (hein quoi, j'ai un préjugé ? roooh, qui n'en a pas ?) , aka la "liberté de croyance (et non croyance)"
- on interdit l'enseignement religieux aux enfants, être innocents qu'il faut pas soumettre à une propagande quand ils n'ont pas l'esprit critique pour s'approprier un enseignement religieux en pleine conscience.

qu'il est bien mon "juste milieu", on préserve à la fois la liberté et l'indépendance d'esprit, le progressisme.
ça vous va pas ? Mon "milieu" n'est pas au milieu pour vous ? C'est pas le milieu d'autre culture ou peuple ?
-
Vous n'aurez jamais un compromis qui satisfasse tout le monde. Vous ne pouvez QUE savoir pour QUOI _VOUS_ voulez vous battre et défendre.

QUE voulez VOUS ? sachez le
Est-ce positif et bon pour Autrui ? parlez en, confrontez vous et voyez si vos idées sont là pour aider les gens ou si c'est juste qu'un énième égoïsme personnel.

Perso, je suis intimement convaincu que la laïcité et le sécularisme sont infiniment supérieurs à la religion et doivent être des socles indéboulonnables d'une société. Pourquoi ? parce que je suis en réalité convaincu de ceci : c'est faire le bien pour tout le monde.

(ha mais , tout le monde se revendique du "bien", qu'avons nous fait comme horreurs au nom du "bien")

Avant de venir me parler de "ça serait si bien si on se fait un compromis", essayez déjà de me décrire ce que vous voulez, qu'est ce qui est "jetable" (au nom du "compromis"), ou tracez vous la ligne.

Direct, je refuse tout compromis où on accepte l'imposition de traditions/règles/lois/domination vestimentaire/biologique/comportementale/corps/sociale aux femmes. c'est NIET.

Et les gens ne sont pas des bulles indépendantes. Les pressions sociales et familiales existent.

avatar lolonoeli | 

@oomu

Que ça fait de bien de lire ceci ...

avatar Hugualliaz | 

@oomu

Merci pour votre commentaire très intéressant.

Il est vrai que la religion joue un rôle majeur dans notre société mais c’est beaucoup plus complexe qu’une question de croyance ou d’endoctrinement.

De manière anthropologique les attitudes humaines sont souvent dictées par la religion qui apparaît comme le phare du «ce qu’il faut faire». À tort, à raison ? Nul ne le sait. Mais la religion ne saurait se limiter à la croyance pure d’un ou de plusieurs dieux. Des comportements similaires apparaissent dans les milieux professionnels, en fonction d’une ethnie ou en fonction d’un territoire par exemple (des usages, des coutumes).

Il est donc difficile d’être aussi catégorique sur la religion car elle apparaît comme inéluctable chez l’espèce humaine. Par exemple la majorité de nos lois sont d’inspiration chrétienne en France.

Mon propos sur le compromis ne visait donc pas à s’en prendre à quiconque.

C’était plus de dire «on s’en fiche», «tâchons déjà d’être heureux nous-mêmes», «ne prenons pas part au conflit» et quand celui-ci ne peut pas être évité, trouvons une solution qui ne froisse fondamentalement personne mais qui ne satisfasse personne également.

avatar SILLIG | 

@ flux_capacitor
25% de la planète est musulman...

avatar Seb42 | 

@SILLIG

Et alors ça veut dire que ces 25% ont tous les meme idées et les mêmes pensées arriérées ?
Ne mélangez pas tout

avatar JackOne | 

apple devrait la supprimer d’urgence,
ainsi que les autres app qui ne doivent pas manquer d’exister
pas de place pour la haine de l’autre

avatar broketschnok | 

@JackOne

+1

avatar reddevilsX | 

Beaucoup de conditionnel sans qu’aucune preuve ne soit avancée. Je salue l’effort d’Apple dans son enquête au lieu de céder à la pression démagogique.

avatar ClownWorld 🤡 | 

+1
Les défenseurs des libertés sont ceux qui interdisent le plus. 😉

avatar reborn | 

@reddevilsX

+1

avatar ClownWorld 🤡 | 

Les « frères musulmans » sont une secte égyptienne détestée des laïques comme des salafistes, chassés par l’Arabie saoudite etc : ils sont même obligés de se réfugier dans les pays occidentaux.
Ces derniers qui se targuent de protéger les minorités devraient les défendre au lieu de les amalgamer aux terroristes qui ne sont pas des « frères musulmans » mais des salafistes.

avatar majd | 

J’ai regardé l’appli en tant que musulman je l’ai téléchargé car hier apple news parlait de ca j’ai rien vu de spécial c’est anglais meme pas en français je l’ai desinstallé au bout de 2 minutes en ayant rien vu et hier quand je regardais elle était même pas dans le top 100 c’est le buzz autour qui l’a fait monter pour rien un moment faut arrêter l’hystérie autour de l’islam si on etait tous terroriste ce serait un sacré bordel lol bisous

avatar ClownWorld 🤡 | 

Tu n’as pas été « radicalisé » ?
On va quand même te ficher S pour vérifier 😂

avatar majd | 

@ClownWorld 🤡

Mdrrrr c’est possible mais ils vont perdre leur temps et surtout de l’argent public lol

avatar SyMich | 

Contrairement à ce qu'indique le dernier paragraphe, Absher n'est pas uniquement distribuée en Arabie Saoudite, mais dans le Monde entier. Vous pouvez la trouver sur le store français par exemple...
Marlène Schiappa avait demandé officiellement son retrait. Il faut croire qu'après analyse Apple a considéré que cette application n'enfreignait pas ses "guidelines".

avatar reborn | 

@SyMich

Marlène Schiappa avait demandé officiellement son retrait.

Et sur le plan légal aucune initiative ?

avatar SyMich | 

Aucune idée...

avatar Zara2stra | 

@SyMich

Je ne comprends pas pourquoi demander l interdiction d absher qui est une application destiner a faciliter/simplifier l’activité de validation d’un tuteur. Ce n’est qu un workflow. Il faut cesser avec l’intolerance.

avatar SyMich | 

Peut-être parce qu'en France une femme n'a pas à être sous le tutorat de son mari et est libre de passer les frontières sans que ce dernier n'ait à donner d'autorisation.

Un magasin français (ce qu'est l'AppStore France) n'a pas à commercialiser un produit non conforme à la législation française même s'il est destiné à des usagers étrangers dont la législation nationale autorise de tels produits.
A titre d'exemple, ce n'est pas parce que les armes sont en vente libre aux USA qu'un armurier français peut vendre des fusils mitrailleurs meme en ne les proposant qu'à des américains de passage dans notre Pays.

avatar Bigdidou | 

@Zara2stra

« Je ne comprends pas pourquoi demander l interdiction d absher »

Tu as lu la news à ce sujet ?

« Il faut cesser avec l’intolerance. »

Bien d’accord. Ainsi que le prosélytisme de cette intolérance. Mais on a beau demander ça à cet islam de la charia, c’est pas pour demain.

avatar Madalvée | 

Entre sectaires puritains ils doivent bien se comprendre avec Apple.

avatar powergeek | 

Supprimons internet ! 😜

avatar R1x_Fr1x | 

"radicalisation islamique"

avatar reborn | 

délit de naïveté

Vraiment ?

avatar moilechiennoir | 

Je vous invite à lire le livre de Stephen PINKER « La part d’ange ne nous, histoire de la violence et de son déclin » dans il démontre scientifiquement la diminution de violence de part le monde.

Cordialement,

Charles BELMER

avatar IceWizard | 

@moilechiennoir

« Je vous invite à lire le livre de Stephen PINKER « La part d’ange ne nous, histoire de la violence et de son déclin » dans il démontre scientifiquement la diminution de violence de part le monde. »

La violence diminue, la faim dans le monde a baissé de moitié en 20 ans, l’espérance de vie progresse partout, 143000 personnes sortent de la pauvreté chaque jour (chiffre de l’ONU), etc .. Le monde vas mieux, même s’il reste beaucoup à faire.

Mais le catastrophisme est tellement plus vendeur, dans les médias, les dîners mondains et les discussions au bar du commerce.

avatar occam | 

@moilechiennoir

Steven Pinker n’a rien démontré.
À sa décharge, il n’y prétendait pas. Son argumentation étant en partie statistique, il a pensé pouvoir étayer la probable validité de ses hypothèses sur la tendance historique à la diminution de la violence.

Depuis la publication de « The Better Angels of Our Nature » s’enchaînent les analyses statistiques et méthodologique qui décortiquent les biais méthodologiques et erreurs de prémisses qui grèvent d’emblée les hypothèses de Pinker.

Trois exemples pour illustrer trois approches :

https://www.fooledbyrandomness.com/pinker.pdf
Nassim Taleb, abrasif et décapant comme à son habitude, fait l’analyse des tendances par rapport aux risques pondérés et extrêmes. Ce n’est pas réjouissant.

https://www.researchgate.net/publication/316832648_A_critical_evaluation...
Piepers propose une analyse systémique.
Elle est encore plus défavorable, car elle montre l’inadéquation de l’approche de Pinker face à la nature complexe — complexe au sens systémique — du problème.

https://towardsdatascience.com/has-global-violence-declined-a-look-at-th...
Koehrsen part d’un préjugé favorable à l’encontre de l’ouvrage de Pinker, pour aboutir à un résultat ambigu : il aimerait confirmer les conclusions de Pinker. Mais ce n’est pas ce qu’indiquent les données.

avatar doobie28 | 

Comment lancer un sujet qui a toutes les chances de déraper. Un vrai cas d’école. 👏🏾

avatar Mickaël Bazoge | 
L’actu d’Apple est aussi faite de ça. Maintenant, ça a l’air de se tenir à peu près bien dans les commentaires, donc bon.
avatar pagaupa | 

Les frères musulmans ! Tout est dit!

avatar The Joker WSS | 

J’ai cette chance de réunir les 3 éléments constitutifs de la souveraineté d’un homme:
Je n’ai rien sur la conscience;
Je suis complètement libre, donc je ne suis assujetti à aucun courant et à aucun clan;
J’aime, je suis amoureux.

Et quand on a, on réunit ces trois éléments là, on devient le maître du monde.

[Mohammed Moulessehoul]

avatar Bigdidou | 

« la sénatrice de l’Orne déplore que l’application affiche un « antisémitisme violent et primaire ». 

En attendant, si ceci est vrai, et c’est plausible, il n’y a pas de très longues discussions à avoir. Cette député a la tête de cette commission doit savoir un minimum de quoi elle parle.
J’imagine également que s’il y a un chapitre « homosexualité », ça doit être assez joyeux.
Et on passera bien entendu rapidement sur la considération des femmes de l’islam dit radical version charia « frères musulmans ».

avatar KimoMac | 

“70 and de Paix” euh...

avatar stemou75 | 

Les entreprises des États Unis dominent l’internet avec la culture américaine.
A l’origine les pères fondateurs des USA ont quitté l’Europe pour échapper à des persécutions religieuses.
Combiné avec le droit fondamental à la liberté d’expression, ça donne une tolérance au prosélytisme religieux qui peut être perçue comme laxiste.
En revanche la pudibonderie règne à tous les étages des App Store. Apple et Google ont décidé que la liberté personnelle n’incluait pas la nudité.

Les web-App sont de mieux en mieux prises en charge, même par iOS. Et elles n’ont pas besoin de validation. Pour Twitter par exemple, il n’y a plus aucune différence avec l’app du Store.
On va sans doute pouvoir sortir des jugements des différents lutins pour retrouver la liberté originelle de l’Internet.
Le problème de la censure c’est que les gouvernements trouvent toujours des justifications qu’ils considèrent comme légitime pour l’appliquer. On sait où ça commence mais pas où ça s’arrête.
Quand les ennemis peuvent s’exprimer librement, on a l’avantage de les connaître.

CONNEXION UTILISATEUR