Twitter teste des tweets éphémères, les Fleets

Sabrina Fekih |

La rumeur avait commencé à circuler lorsque Twitter s'était offert Chroma Labs, une startup spécialisée dans la création de stories, ces publications éphémères qui disparaissent au bout de 24 heures. Beaucoup d'internautes se sont alors demandé si le réseau social prévoyait d'ajouter des stories à son interface. La réponse se confirme.

Au Brésil, Twitter a lancé en version d'essai, pour les utilisateurs iOS et Android, les Fleets, des publications qui disparaissent toutes seules au bout de 24 heures, comme sur Facebook, Instagram ou encore Snapchat. Dans les premières captures, on peut voir une nouvelle bande en haut de l’écran très similaire à celle d'Instagram, avec des bulles pour lancer les stories de ses amis. L’utilisateur pourra ainsi partager texte, photos et autres GIF éphémères à ses followers.

Durant plusieurs années, les utilisateurs de Twitter ont cherché des moyens de supprimer leurs anciens tweets. Cette volonté a notamment permis à des applications comme TweetDeleter ou Twitter Archive Eraser de connaître un certain succès. TweetDeleter affirme, par exemple, avoir effacé plus de 700 millions de tweets. Avec les Fleets et la suppression automatique des publications après 24 heures, Twitter espère répondre à cette demande.

« Des personnes nous disent souvent qu'elles ne se sentent pas à l'aise pour tweeter parce que les tweets semblent permanents et qu'ils peuvent être vus et obtenir de réponses de la part de n'importe qui » déclare Kayvon Beykpour directeur produit du groupe. « Dans nos premières recherches, on s'aperçoit que parce que les Fleets disparaissent les gens se sentent plus à l'aise à l'idée de partager leurs pensées quotidiennes » ajoute Mo Aladham, responsable de la branche brésilienne de Twitter.

Cependant, cette nouveauté n'est pas du goût de tous. À l'annonce du lancement des Fleets, plusieurs utilisateurs, qui voient en cette fonctionnalité la perte de l'originalité du réseau social, ont exprimé leur mécontentement à travers le hashtag « RIP Twitter ».

Pour l'instant, les Fleet ne sont disponibles qu'au Brésil. Twitter n'a confirmé aucun lancement mondial de cette fonctionnalité.


Source
Tags
avatar PhiKirax | 

C’est original dit donc racheter une startup pour faire ca ca m’étonnerais que ce sois nessesaire fin bon

avatar TrollMan06 | 

Bidon

avatar tempest | 

Quelqu’un peut inventer un bouton pour détruire Twitter ? Je lui offre ma reconnaissance éternelle

avatar Bigdidou | 

C’est pile poil comme nom.
Les fleets, tu lances, ça pue puis ça s’évapore.

avatar simnico971 | 

Les utilisateurs : on veut un bouton Edit, que vous vous sortiez les doigts du cul face aux néonazis, aux harceleurs et aux bots, des messages vocaux en DM, plus d'options de filtrage...

Twitter : ON AJOUTE DES STORIES ! 🎉🎉🎉

avatar iPeter | 

Mais ils ont déjà dit qu’ils feraient pas à court terme de bouton éditer car si un tweet est très partagé à un instant T, et que la personne en change le contenu pour dire quelque chose d’autre, alors les gens qui ont retweeté le message original pourraient avoir dans leurs anciens retweets des choses avec lesquelles ils ne sont pas d’accord.
Exemple : un message sur du foot est très retweeté, le propriétaire change le lendemain ce qu’il écrit pour diffuser un message politique et les gens qui ont retweeté un message sur du foot passent pour des adhérents à cette politique.
La solution serait selon moi que les retweets soient alors figés et ne dépendent pas du tweet original, excepté lors de sa suppression. Ainsi l’édition d’un message n’aurait pas de conséquences et ne gênerait plus Twitter.

avatar macinoe | 

@iPeter

Merci pour votre effort didactique, mais je crois que toute personne moyennement cérébré avait déjà compris depuis longtemps que l'édition des tweets est impossible sans entièrement dénaturer ce service.

avatar acnhc | 

@macinoe

Non non, on voit bien encore un bon nombre d’utilisateurs se plaindre de l’inexistence de cette fonction. Ils ne l’ont donc pas compris.

avatar macinoe | 

A ce stade, expliquer ne sert à rien. Si on est utilisateur Twitter, c'est qu'on connait un minimum ses principes et ne pas comprendre malgré tout que l'édition n'est pas possible révèle un sérieux problème cognitif.

CONNEXION UTILISATEUR