Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

L'Apple Watch ne ratera pas la nouvelle année, assure Kevin Lynch

Florian Innocente

Thursday 31 December 2015 à 12:00 • 72

Apple Watch

Heureux les porteurs d'une Apple Watch. Ce soir, au moment du basculement vers la nouvelle année, « Ils auront la montre la plus précise de toutes celles présentes dans l'assemblée… La question de savoir quand commence la nouvelle année ne se posera pas ».

Kevin Lynch, qui supervise le développement de l'Apple Watch, a expliqué à Mashable comment Apple s'est assurée que sa montre donne non seulement l'heure, mais surtout l'heure juste. Une qualité face à laquelle toutes les montres — électroniques comme mécaniques — ne sont pas nées égales.

« En premier lieu, nous avons organisé nos propres serveurs de temps de réseau dans le monde entier ». À ce jour il y a 15 serveurs de temps de classe Stratum 1 (le premier niveau de serveurs juste en dessous des horloges atomiques). Chacun est dans un bâtiment surplombé d'antennes qui récupèrent leurs informations depuis le réseau de satellites GPS en orbite.

Ces serveurs communiquent ensuite avec les iPhone via Internet, lesquels téléphones sont en liaison Bluetooth avec les Apple Watch de leurs propriétaires. Une chaîne qui impose de réaliser « des corrections pour tenir compte de délais dans la communication » entre chacun des maillons.

« En tant que matériel, L'Apple Watch elle-même est quatre fois plus précise que l'iPhone comme système pour donner l'heure », ajoute Lynch. « À chacun des niveaux nous avons fait en sorte d'être le plus précis possible ».

Chez Apple, cette précision dans l'affichage de l'heure est contrôlée en filmant, image par image avec des caméras à haute vitesse, les cadrans de quelques Apple Watch qui égrènent les secondes. Il s'agit de vérifier qu'aucune latence trop importante ne se manifeste. Les effets de la température sur l'oscillateur à quartz sont également compensés pour éviter qu'ils n'influent sur l'heure retournée à l'utilisateur.

Cette précision n'est toutefois pas l'apanage de l'Apple Watch, tempère Ariel Adams, amateur de la montre d'Apple et responsable du blog spécialisé A Blog to Watch. Ce qu'Apple fait est « impressionnant mais ce n'est pas ce que je considèrerais comme vraiment innovant, il est logique pour une montre connectée d'être pilotée par l'horloge de votre téléphone mobile, qui se base lui-même sur des signaux GPS ou sur le réseau (qui s'appuie probablement sur une horloge atomique à un moment ou un autre) ».

Il cite deux montres en exemple qui se vantent d'une justesse quasi absolue, en se calant au plus près sur l'heure atomique. Comme les modèles de Hoptroff, vendus 16 000 €. Son fabricant parle d'une précision de 1,5 seconde sur un millier d'années (elles se synchronisent périodiquement avec un téléphone mobile).

Quoi qu'il en soit, si vous êtes plusieurs à porter une Apple Watch pendant votre réveillon, Kevin Lynch assure que vous pourrez les mettre côte à côte et les voir passer rigoureusement en même temps à la nouvelle année.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner