Tablettes : Apple toujours premier sur un marché déprimé

Mickaël Bazoge |

Le secteur de la tablette n’a plus trop la cote, c’est le moins qu’on puisse dire. Le dernier rapport trimestriel d’IDC est triste comme le catalogue d’adaptateurs d’Apple : il s’est livré 43 millions de tablettes entre début juillet et fin septembre, ce qui représente une baisse de 14,7% par rapport au même trimestre de l’an dernier. Les principaux constructeurs voient leurs livraisons reculer, à l’exception d’Amazon qui progresse de manière exponentielle : près de 320% de mieux d’une année sur l’autre !

Cliquer pour agrandir

Amazon profite ici à plein de sa gamme de tablettes Fire vendues à vil prix, et qui sont encore moins chères pendant les journées de promotion comme l’Amazon Prime Day du 12 juillet. Huawei bénéficie aussi d’une croissance appréciable de près de 30% de ses livraisons de tablettes, mais les volumes restent assez faibles.

Pour les autres constructeurs, c’est la soupe à la grimace à commencer par Apple, dont les livraisons d’iPad reculent de 6,2%. La Pomme reste toutefois le premier fabricant mondial de tablettes avec une part de marché de 21,5% — mieux, Apple renforce sa position de 1,9 point par rapport à l’an dernier, malgré 600 000 iPad en moins.

L’iPad Pro permet toutefois à Apple de stabiliser les revenus de cette catégorie ; au deuxième trimestre, le panier moyen des tablettes s’établissait à 490 $, en forte hausse de 18% (lire : L'iPhone SE et l'iPad Pro, des « signes encourageants »). Rappelons qu’au troisième trimestre, Apple a vendu 9,3 millions d’iPad.

Tags
avatar Madalvée | 

La tablette, une fois que tu en as une, tu les as toutes… Surtout utile pour la lecture, les sites, les forums… Pas besoin de grande puissance. Dans tous les autres usages, un appareil dédié fait mieux.

avatar Kerala | 

Et microsoft ? Je pensais que leur tablette cartonnait ?

avatar Horfilas | 

@Kerala

Microsoft n'a pas de tablette dans son catalogue. Tu parles sûrement des Surface Pro. J'en ai une (Surface Pro 3). C'est un PC portable dans un design de tablette que tu peux éventuellement utiliser en mode tactile avec un stylet si tu le souhaites. En mode tablette c'est franchement pas terrible comparé à un iPad (mauvaise ergonomie et manque d'applications sur le Windows Store).

avatar Christophe87270 | 

C'est surtout qu'une fois qu'on a acheté son téléphone à 1000 euros, puis économiser plusieurs années pour acheter un Mac a 2000 euros, il ne reste pas grand chose pour la tablette. J'ai eu l'iPad 2 ... mais financièrement ça devient compliquer à renouveler

avatar Powerbook | 

Surtout que tu as l'iPhone Plus un iPad ça sert presque à rien! Bon c'est pas mon cas,
iPhone 5s
iPad mini 2
MacBook Pro Retina 2014

avatar awk | 

Il est surtout déprimé en comparaison à ce qu'il fût durant la folle croissance de son ouverture dont on oublie un peu vite à quel point elle fut vertigineuse et incroyable

avatar reborn | 

@awk

Les tablettes étaient aussi la réponse aux ordinateurs portable pas très autonome et lourd de la décennie précédente.

avatar Grahamcoxon | 

Et pourtant c est l appareil que j utilisé le plus au quotidien. Tous les soirs. Bien plus que mon iMac et mon iPhone

avatar alan1bangkok | 

remplacée il y a quelques jours par un MBA 11
marre des tablettes nid à pub

avatar globeman | 

@alan1bangkok

Remplacé MBA 11 par un MacBook , le meilleur des deux mondes , poids plume et véritable ordi
L'écran du Air 11 est vraiment très dépassé

avatar alan1bangkok | 

@globeman

écran dépassé ? bof
quand on vient de l'iPad mini 1 .....
le Retina , je m'en fiche un peu

avatar globeman | 

@alan1bangkok

C'est justement que tu as jamais goûté au Retina
Quand on y a goûté sur un iPad ou ordi très difficile de revenir en arrière.

avatar shaba | 

Ce qu'il faut aussi retenir c'est que les 2/3 des revenus du secteur tablettes d'Apple sont générés par l'iPad air et l'iPad mini. Le Pro s'écoule donc assez peu, une fois encore Apple semble privilégier la valeur au volume.

avatar awk | 

@shaba

Tu rend compte ce que représente un tier des ventes ? de plus sur des produits à ce tarifs et sur ses positionnement ?

Quant à ces ratios je ne vois pas en quoi ils sont le fruit d'un choix d'Apple ? ?

avatar armandgz123 | 

Vue commet à finit mon iPad 3, et l'impossibilité de revenir en arrière dans les mise à jour iOS, c'est sûr que je n'en rachèterai pas une. (Pareil iPad Air Bug mais moins pire pour l'instant)
Alors je soit disant, pour regarder les mails, scanner et aller sur internet, je n'utiliserait même pas la moitié des capacités de la tablette...
Un pc a 700€ fonctionnerait encore parfaitement.

avatar pat3 | 

@armandgz123

Marrant, l'iPad 3 tourne en continu chez moi (resté sous iOS 9.x, cependant)…

avatar anonx | 

Samsung a clairement defoncé le marché dès tablettes en sortant des téléphones grands format. Et tant mieux ! Apple n'aurait jamais cannibalisé ses iPad. VIVE LA CONCURRENCE

avatar Discus71 | 

@anonx

Oui et ils ont cartonné avec le note7....lol

avatar anonx | 

@Discus71

Oui et on en est tous victime avec nos iphone 6ssssse...

avatar eastsider | 

@Discus71

Mdrrrrr merci

avatar awk | 

@anonx

??????

avatar pivert42 | 

Après avoir eu iPad 2 gardé, iPad 3 vendu, car trop lourd
Nous avons chacun un iPad Air 2 qui sont bien partis pour durer
J'espérais changer mon MacBook Pro mi-2010, j'attend de voir ce que cela va donner mais le prix ? du nouveau

avatar occam | 

Verre à moitié plein, verre à moitié vide.
Si les chiffres d'IDC valent qqch, les iPad Pro comptent pour moins d'un tiers dans les ventes d'iPad.
Apparemment, les clients se refusent à être illuminés par la sagesse universelle AAPL. Ils n'achètent pas les produits qu'il faudrait. Pas sages. Méchants clients.

Un des commentaires les mieux notés sur MacRumors dit à ce propos :
« I love my iPad Pro but Apple completely abandoned it. They are so good at showing why you need it, then ignore.

If they were serious about a Pro Tablet, they should have written a Pro iOS to go with it.

When iOS 10 beta came out and there were almost zero iPad specific features, I feared the worst and it looks like I am right.

It blows my mind that something as powerful as the iPad Pro is still using the same stupid icon grid layout as the OG iPad 1. »

Encore un qui n'a pas compris pourquoi il est plus important de passer les MBP au rabot, plutôt que de doter les iPad Pro d'un OS convenable (les deux efforts de pair étant visiblement au dessus des forces d'une PME familiale qui opère à partir d'un petit garage).

avatar awk | 

@occam

Un peu de patience peut-être ?

Je ne vois pas en quoi ces ratios seraient catastrophiques ?

avatar occam | 

@awk :

• Ai-je dit que les ratios étaient catastrophiques ? Nulle part.

Est-ce que la part de marché de l’iPad Pro est congrue à l’analyse du marché formulée par Tim Cook dans son fameux entretien accordé au Telegraph ? Non, je ne crois pas.

TC, verbatim :
« Yes, the iPad Pro is a replacement for a notebook or a desktop for many, many people. They will start using it and conclude they no longer need to use anything else, other than their phones. »

Well, les many, many people ne sont pas encore tant que ça.
Les raisons sont certes multiples, mais d’après mes retours, pas uniquement tarifaires, loin s’en faut.

• Un peu de patience, dites-vous ?

Si l’on accepte les règles du jeu tel que pratiqué par Apple, la patience n’est plus de mise.
Vous expliquez ailleurs qu’Apple vend (aussi ?) du Lifestyle.
Le Lifestyle promis par l’iPad Pro, tel qu’Apple le vante, signifierait le travail professionnel sur une station graphique, ultra légère, ultra-mobile, ayant vocation à remplacer un notebook ou même un desktop.

La contre-valeur n’est pas au rendez-vous. Encore.
Bien sûr, on peut aisément imaginer ce qu’elle pourrait être. Mais financer à l’aveuglette le travail d’Apple, puis attendre qu’il se réalise (ou pas), pour finir éventuellement avec du soft appelant, en fin de compte, une nouvelle génération d’iPad Pro ?
Cela demanderait un rapport de confiance qui, avec Apple, n’est plus de mise. Apple a tant profité de la fidélité de ses clients, mais ne table plus sur la fidélisation. OK, mais alors, plus de contrepartie.

Apple ne peut plus s’attendre à garder le beurre, l’argent du beurre, le lait, les subventions du lait, la crème, et la belle crémière en prime.
Pour changer de vie, changez de crémerie :)

(Et désolé du retard pris à vous répondre, ici et ailleurs, en raison d’impératifs professionnels incontournables.)

avatar awk | 

@occam

Le soucis c'est que je ne vois pas en quoi la déclaration de Cook serait fausse dés aujourd'hui ?

avatar occam | 

@awk :

•La déclaration de TC est gratuite dans sa partie factuelle : « a replacement for a notebook or a desktop ». Ce n'est pas le cas.
•Elle est gratuite dans sa partie conjecturale : « They will start using it and conclude they no longer need to use anything else ». Cela ne s'est pas vérifié.
•Elle est loin de son objectif dans sa partie projective : « for many, many people ». Ce but n'a pas été atteint, alors que les deux marchés visés, tablettes et PC, sont en contraction.

On peut, bien entendu, affirmer que tout cela n'a pas ENCORE été atteint.
Je m'en tiens à l'état et aux tendances.
Même l'inaliénable John Gruber écrivait hier :
« You can argue the sorry state of the Mac hardware lineup is proof that Cook doesn’t properly value the Mac. If this goes on much longer, it’s an unavoidable conclusion. You can also argue, quite possibly correctly, that Cook is too bullish on the iPad. »

En termes moins apologétiques, il est possible de perdre sur les deux tableaux.

En continuant de se refuser aux attentes et aux demandes d'une part croissante d'un public qui, à tort ou a raison, pense savoir ce qu'il veut, rejette ce qu'il ne veut pas, et s'obstine à vouloir dire son mot au sujet de ce qu'il considère comme une contre-partie valable pour son argent.

On peut concevoir que le public non éclairé ne connaisse pas ses vrais besoins. Hypothèse élitaire mais concevable. Steve Jobs y faisait parfois allusion.
Mais alors, pour le convaincre de débourser son pactole, il faut soit l'éduquer, soit le séduire et l'éblouir.
L'effet "wow !" fait cruellement défaut, ces derniers temps.
Resterait donc à éduquer ses clients potentiels. Et c'est là que le déficit en communication chez Apple se fait sentir le plus. Il n'y a plus aucun effort de pédagogie. Rien que du sales talk.
On peine à croire qu'Apple veuille et puisse créer l'avenir que Tim Cook prétend décrire.

avatar awk | 

@occam

Et désolé pour la réponse brève je suis sur iPhone ?

avatar NoxDiurna | 

Je pense qu'Apple peut redynamiser le marché s'il peut sortir une OS digne de son nom, optimisée pour la taille d'écran des iPad et des interfaces plus fonctionnelles. À force de vouloir tout contrôler, Apple bride les iPads et si ca ne se vende pas, Apple est le seul fautif.

avatar Zara2stra | 

"au deuxième trimestre, le panier moyen des tablettes s’établissait à 490 $, en forte hausse de 18% (lire : L'iPhone SE et l'iPad Pro, des « signes encourageants »). Rappelons qu’au troisième trimestre, Apple a vendu 9,3 millions d’iPad."

i) Pour ma part, avec 9267k en volume, et 4255M$ en revenu, j'obtiens $459 en panier moyen, et non $490. Pouvez-vous préciser la source du $490 pour le panier moyen ?
ii) Je suggère que pour plus de clarté vous précisiez "troisième trimestre calendaire", pour éviter toute confusion avec le troisième trimestre fiscal d'Apple.

avatar iPop | 

@Zara2stra :
Sachant les Ipad commençant à partir de 680 comment obtient-on un panier de 480 ?

avatar lmouillart | 

Chez moi les ipad mini 2 sont a partir de 269$.

avatar adixya | 

1) L'iPad c'est super utile mais pas besoin de renouveler, je vois pas ce qui me pousserait à remplacer l'iPad air 2, superbe machine, et pas d'appareil photo qui dépasse comme sur le pro, merci. Pour ce que j'en fais (je l'utilise énormément mais de façon simple), pas besoin d'un iPad Pro, dont le hardware ne permet même pas d'être exploité à sa juste valeur à cause de l'os.

2) Si une année je constate que la mise à jour annuelle d'iOS handicape l'iPad Air 2 à fond, pas de soucis, je downgrade et il n'y aura plus d'évolution, c'est simple. Après si les nouveaux appareils proposent un usage dont j'ai absolument besoin (j'avoue que force touch dans safari pour ouvrir des onglets c'est assez top, bien mieux que l'appui long que je ne peux plus encadrer...), je changerai mais je vois pas pour le moment ce qui révolutionnerait l'usage de la tablette a ce point.

avatar ce78 | 

Le marché est déprimé parce que les gens n'ont pas les moyens de mettre 1/2 mois de salaire dans ces appareils. 90% des Français gagnent moins de 1800€/mois : alors dépenser 900€ dans une tablette dont l'utilité est peu évidente, ça défrise hein...

avatar Elmediterraneo | 

Depuis que j'ai mon MacBook Pro 13 je ne sais plus ce qu'est un iPad. Ca a fait fureur entre 2010 et 2013 avec un gros pic en 2011 puis la sauce est tres vite retombée. Apple devrait se remettre au boulot et exploiter le potentiel d'une tablette.

avatar mfams | 

Hâte au prochain ipad pro... serait parfait pour le travail, pas comme un iphone, toujours inutile d'avoir le dernier modèle.

avatar poulpe63 | 

Perso, j'attend de pied ferme un remplaçant de l'ipad Air 2 (soit un ipad à moins de 500€ ou 550€).
Les séries pro sont trop cher pour mes besoins.
RDV en mars/avril prochain pour voir ce qu'Apple va nous réserver :)

CONNEXION UTILISATEUR