Chez Microsoft, les Surface se vendent beaucoup moins

Mickaël Bazoge |

La Surface a-t-elle heurté un plafond de verre ? En tout cas, les différentes tablettes de la famille de Microsoft n’ont vraiment pas brillé au premier trimestre (le troisième fiscal de l’entreprise). Le chiffre d’affaires de l’activité Surface a atteint 831 millions de dollars… c’est 26% de moins qu’au même trimestre 2016 où les revenus tirés des tablettes avaient été de 1,1 milliard.

Pour expliquer cette chute assez brutale, Microsoft explique que la concurrence avec les produits « deux en un » est plus relevée que jamais ; le constructeur évoque également une « dynamique de fin de vie » pour ses produits. Pour le dire plus simplement, la société de Redmond a besoin de sang neuf pour relancer l’intérêt autour de cette gamme.

Les Surface Pro 4 et Surface Book ont été lancés en 2015 ; depuis, il y a eu des mises à jour (la plus récente se destinant au Surface Book avec une « Performance Base » lancée en novembre dernier), mais on attend maintenant de vraies nouveautés. Un peu comme chez Apple d’ailleurs, qui a commercialisé le mois dernier un sympathique iPad de 5e génération, mais rien pour les iPad Pro.

Même avec cette absence de réelle nouveauté, l’iPad a généré 5,5 milliards de dollars au dernier trimestre pour 13 millions d’unités vendues. Microsoft aura peut-être quelque chose à présenter le 3 mai durant son événement éducation ; la rumeur a cependant indiqué qu’il n’y aurait pas de Surface Pro.


avatar Stéphane83000 | 

J'ai eu pas mal de soucis de pixels morts sur ma surface 3.
Renvoyée à deux reprises échangée mais bon je sens que la dalle est moyenne.

avatar Choquant | 

@Stéphane83000

Idem, j'avais acheté une surface 3 avec tout les accessoires (type cover, adaptateurs, souris surface...) à la fnac et j'ai eu pixels morts + traces jaunes sur le côté de l'écran + stylet surface pen dont le bouton en haut ne marchais pas.

La fnac ma échangé gratuitement le stylet contre la version plus récente (avec la gomme sur le bouton).

J'ai renvoyé au SAV de Microsoft la Surface: celle échangée avait des pixels morts + rayures sur l'écran et la coque.

Après bataille avec le SAV, j'ai ré-envoyé la Surface et devinez... elle m'est renvoyée sans que personne y est touché (elle était toujours en veille comme quand je l'avais envoyé) !

Apres des heures au téléphone j'apprend qu'ils ont sortis la garantie de la Surface pour rayures (présentes quand je l'ai reçue).

Bref j'en ai eu marre j'ai tout vendu 400€ (au bout de 2 semaines avant que j'ai un contact sur le bon coin...) alors que j'avais payé au total presque 800€ 3 mois avant.

J'avais envie d'essayer pour dessiner, etc.... mais au final j'ai regretté.

J'ai un macbook pro 15" que j'ai depuis plusieurs années (pas retina) et même si la batterie ne dure que quelques heures il fonctionne toujours aussi bien et je n'ai même pas changé la ram ou le disque dur.

Windows 10 sur la Surface était super buggué, bref vraiment j'ai regretté cet achat...

avatar rolmeyer | 

@Choquant

Oui, moi je voulais en acheter une ( pro 3 ) et les retours sur les forums n'ont pas été bons. Pour la 4 ils ont corrigé le tir, ( comprendre contrôle qualité ) certes trop tard pour toi. J'ai essayé une 4 avec un m3 pas chère et je suis satisfait à tel point que j'ai craqué pour une i7 en promo à peine plus chère que mon ancienne m3. Les bugs sont corrigés depuis la dernière update, trop tard pour beaucoup. Apple a trente ans d'expérience de fabrication de matos, microsoft même pas 5, ils vont apprendre dans la douleur. Si je suis satisfait de ce produit (surface pro 4) il reste que ce n'est pas pour tout le monde, comme ne l'est pas l'iPad. J'ai aussi un IPad Pro 9 avec pencil, et il ne viendrait pas à l'idée de comparer les deux.

avatar reborn | 

@rolmeyer

C'est juste un PC comme un autre, donc des bugs windows il y en aura toujours

avatar en ballade | 

@reborn

"des bugs windows"

Le troll à 2 balles

avatar feefee | 

@en ballade

"Le troll à 2 balles"

Bizarre comme tu ne t'attaches que sur le SEUL commentaire qui t'arrange ...

Enfin , bizarre, non en fait :-)

avatar macfredx | 

@en ballade

"Le troll à 2 balles"

??? Tu m'as fait ma soirée là !!! ???

L'hôpital, la charité, tout ça... ??

avatar Ghaleon111 | 

Ios et OS X sont loin d'être épargné par des bugs

avatar pat3 | 

@rolmeyer

Roland, t'es un gros geek qui ne peut pas s'empêcher de tout essayer ;-)

avatar fte | 

J'ai renoncé à comparer l'iPad avec ultrabooks ou hybrides.

L'idée a mis quelques années à faire son chemin dans mon esprit, mais le post-PC de Steve Jobs avec les appareils touch mobiles tueurs de PC n'a jamais été autre chose qu'une fausse bonne idée qui ne s'est pas réalisée, l'iPad ne remplace pas un ordinateur, ne se compare pas à un ordinateur. Un iPad n'est rien de plus qu'un terminal, un client léger de services cloud et médias. Un appareil grand-public.

Ça n'a pas plus de sens de comparer les ventes d'iPad et de Surface que les ventes d'iMac et de lames Xeon.

La confusion qui a longtemps régné se dissipe depuis quelques années, et les usages de l'iPad sont maintenant mieux compris.

Quant aux hybrides, le futur nous dira s'ils ont une place autre que de niche, s'ils sont autre chose qu'une réaction passagère aux limitations et frustrations des tablettes. Ils partagent en tout cas la place laissée vacante par l'échec des tablettes avec les ultrabooks. Et la concurrence est devenue très affûtée.

avatar enzo0511 | 

@fte

C'est pas du tout le même genre de produits

C'est comme quand Macge demande si avec l'iPad Pro on a remplacé nos Mac
Les usages sont totalement différents

Tout comme je me vois pas manipuler l'écran si soudainement mon laptop intégrait un écran tactile

Et d'ailleurs mes anciens collègues qui sont encore chez des fabricants m'ont dit que certains ordis de ce genre comme chez HP par exemple font un bide total. Ils avaient embauché une armee de démonstrateurs malgré cela les gens n'ont été ni convaincus par l'écran tactile ni par le clavier laser

avatar iPop | 

@enzo0511

En général dans n'importe quel film de Fiction quand la technologie y est ce n'est pas un problème. Pour l'instant on a qu'un produit batard à cheval entre deux monde.

avatar Pieromanu | 

@fte

L'iPad peut remplacer un ordinateur portable, tout dépend des usages. Je dois remplacer mon MacBook blanc et me penche sérieusement vers un iPad Pro, après il sera probablement rejoint par un Mac Mini si Apple ne le jette pas aux oubliettes, mais pour le travail en mobilité, l'iPad Pro à tout ce qu'il faut pour moi. Je fait en grande partie de la bureautique et les applications que j'utilise ont toute une version iOS. En fait c'est le passage à iOS de Scrivener qui fait de l'iPad un candidat solide au remplacement de mon portable. Et en plus je pourrais continuer à faire de la musique et revenir au dessin.

avatar BeePotato | 

@ fte : « Un iPad n'est rien de plus qu'un terminal, un client léger de services cloud et médias. Un appareil grand-public. »

Mais c’est justement en cela qu’il remplace un ordinateur.
Il ne faut pas comprendre cette histoire de remplacement comme signifiant que cet appareil va faire exactement tout ce que fait un ordinateur classique, comme le fait un ordinateur classique, et donc prendre sa place partout.
Non : il vise à prendre la place d’un ordinateur classique dans les usages où ce dernier était là faute de mieux mais sans être vraiment bien pratique. Un outil spécialisé remplaçant un outil multifonctions grâce à la meilleur ergonomie résultant de sa spécialisation, tout bêtement.
Et les usages en question sont bien sûr ceux du grand public, qui était ce qui intéressait Jobs (« the computer for the rest of us », pas pour des usages professionnels très spécialisés).

L’iPad et l’iPhone ont très bien réussi dans cette tâche.

avatar rolmeyer | 

@BeePotato

Entièrement d'accord. Mais pour Mme Michu. Ma femme travaille dans une structure de 5000 agents, ils ont tous plus ou moins un terminal client car tout est sur les serveurs, mais l'iPad est loin de faire le job. (La surface non plus) Donc de l'eau va encore couler sous les ponts.

avatar BeePotato | 

@ rolmeyer : « Entièrement d'accord. Mais pour Mme Michu. »

Ben oui, c’est bien ce que j’ai écrit (mais en des termes moins péjoratifs) : pour des usages du grand public. Ces usages pour lesquels plein de monde a acheté un PC sous Windows dans les années 2000 sans que ce soit un type de terminal vraiment bien adapté à la tâche, faute d’avoir quelque chose de mieux (bon, en un peu mieux, il y avait les Mac, mais nettement plus chers). D’où l’utilité de sortir un appareil apte à remplacer les ordinateurs classiques pour ces usages.

« Ma femme travaille dans une structure de 5000 agents, ils ont tous plus ou moins un terminal client car tout est sur les serveurs, mais l'iPad est loin de faire le job. »

Pas étonnant, mais il ne vise pas de faire tous les jobs.

« Donc de l'eau va encore couler sous les ponts. »

Avant quoi ?
Encore une fois, l’iPad est une spécialisation de l’ordinateur pour le rendre plus adapté à certains types d’usages. Ça ne vise pas à remplacer complètement l’approche de l’ordinateur à-tout-faire, qui reste utile pour les autres usages. C’était bien présenté comme ça dans le discours de Jobs, et c’est logique.

avatar fte | 

@BeePotato

On est s'accord sur le fond.

Par contre je pense que l'iPad a tout de même été proposé comme un remplacement pur et simple des ordinateurs (portables) et capable de faire (potentiellement) tout ce qu'un notebook raisonnable peut faire.

Est-ce que le message de Jobs était clair mais le message d'Apple qui a suivi ne l'était pas ? Est-ce que le message de Jobs était ambigu ? A-t'il modifié sa position en route ? (Ça ne serait pas la première fois.) Je ne me souviens pas. Je n'ai pas fait une analyse de texte de la com d'Apple pendant les années iPad.

C'est ainsi que je l'avais compris, et que beaucoup de personnes dans mon entourage professionnel ont compris. L'iPad a envahi les salles de réunions, au point qu'on ne voyait plus un seul notebook (quelques ultrabooks cependant). Aujourd'hui je ne vois plus un seul iPad, ni en réunion, ni sur les bureaux, parfois dans les tiroirs et encore, ça devient rare. Les ultrabooks et hybrides se taillent la part du lion, et parfois un 15" s'invite dans la mêlée. Les iPad sont à la maison ou dans les avions. Enfin, plus pour longtemps dans les avions il semble.

J'aimerais avoir des statistiques fiable pour confirmer ce que je pense, mais je pense que l'iPad a échoué à remplacer l'ordinateur à la maison également. Il s'est juste placé entre la télé et l'ordinateur.

Je ne crois pas que ce soit une spécialisation du notebook ou ultrabook par ailleurs. C'est un autre produit, autant comparable à un ordinateur qu'une télé peut l'être, soit pas beaucoup.

Enfin bref, c'est une belle digression.

En tout état de cause, je trouve les Surface beaucoup plus intéressantes, avec plus de potentiel. J'espère que Microsoft va continuer de développer ce produit et à l'améliorer.

avatar feefee | 

@fte

"je trouve les Surface beaucoup plus intéressantes, avec plus de potentiel."

Le potentiel à besoin d'applications , et sur la surface c'est plus que pauvre .
Je parle bien sûr des applications adaptées au tactile .
Car la polyvalence ne tient pas désolé .
Pourquoi ?
Simplement parce que le tactile sur une tablette n'est pas fait pour fonctionner avec un curseur , oui oui la fameuse flèche qui se déplace avec une souris .
Je préfère un bonne appli sur iPad que son équivalent web sur une surface (et j'ai une tablette Windows 10, mais pas la surface ...)
Un seul exemple avec YouTube , sur la tablette W10 , le survol de la souris sur la vidéo affichant les icônes de contrôle n'existe pas , sauf si tu "cliques" sur la vidéo , ce qui la met en pause .
Une belle preuve que ce n'est pas optimisé pour le tactile
Et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres .

avatar alfatech | 

@fte

"J'aimerais avoir des statistiques fiable pour confirmer ce que je pense, mais je pense que l'iPad a échoué à remplacer l'ordinateur à la maison également. Il s'est juste placé entre la télé et l'ordinateur."

Les statistiques fiables tu les as.....Ce sont les chiffres de ventes, et on est très très loin de l'échec.

avatar fte | 

@BeePotato

Par remplacer je voulais vraiment dire remplacer. Comme la promesse de Jobs.

Remplacer ponctuellement pour des usages limités n'est pas remplacer.

Mais je pense que tu as saisis ce que je mettais en avant. ;)

avatar 0lf | 

@fte
Jobs ayant filer la métaphore du camion, comme les voitures n'ont pas remplacé les camions, je doute qu'il a voulu dire que l'iPad remplacera le PC...

avatar fte | 

@0lf

Post-PC, tu le comprends comment ? Je ne l'ai pas entendu parler du post-Truck par contre.

Si si, il a clairement dit que ces appareils étaient si "amazing" qu'ils allaient révolutionner notre rapport à l'informatique et remplacer les ordinateurs.

Après, on peut argumenter et prétendre que c'était une métaphore, comme les "amazing" ? A moins que ce soit un dysphémisme, sûrement même.

La question n'est pas là de toute manière. Le post-PC n'existe pas, et l'iPad n'est pas le fleuron de l'ère post-PC. C'est juste une fenêtre (petite) sur internet.

avatar BeePotato | 

@ fte : « Post-PC, tu le comprends comment ? […] Si si, il a clairement dit que ces appareils étaient si "amazing" qu'ils allaient révolutionner notre rapport à l'informatique et remplacer les ordinateurs. »

Non. Il a clairement dit qu’ils étaient « amazing » et qu’ils allaient, à terme, remplacer une bonne partie des ordinateurs personnels.

Je pense que tu as oublié que Steve Jobs était américain et s’exprimait en anglais. Dans son « post-PC », il fallait bien comprendre « PC » au sens de « personal computer » et non au sens des « compatibles IBM PC ». Il expliquait que, pour une grande partie des gens, l’iPad serait plus adapté à l’usage qu’il font de l’informatique personnelle (aller sur le web, s’échanger des mails et autres types de messages, stocker/éditer légèrement/s’échanger quelques photos, jouer un peu) qu’un ordinateur classique. Et c’est vrai (sans pour autant que tout le monde décide de se convertir du jour au lendemain à l’utilisation d’une tablette plutôt que d’un ordinateur à l’ancienne).

Mais il n’a pas dit que tous les ordinateurs seraient remplacés par ça. Il a même bien précisé que non, en les comparant aux camions, qui sont toujours là pour les usages où ils sont plus adaptés qu’une voiture.

« Le post-PC n'existe pas »

Les smartphones et tablettes existent pourtant bien, et sont effectivement utilisés à la place d’un ordinateur classique dans de nombreux cas.

avatar Ghaleon111 | 

Pourtant utiliser ios a la place de OS X ou Windows c'est beaucoup moins bien quand même, c'est revenir à une ergonomie avec des décennies de retard comparer aux os desktop bien plus pratique et efficace et complet
Rien que pour des fichiers et téléchargement et fenêtre c'est un cauchemar sur un iPad
L'iPad est une extension de la machine principal et tant que Apple n'a pas effectué de profonds changements à ios, ça n'ira pas plus loin

avatar BeePotato | 

@ Ghaleon111 : « Pourtant utiliser ios a la place de OS X ou Windows c'est beaucoup moins bien »

Ça dépend pour quoi, ça dépend pour qui. D’où le fait que ça puisse remplacer les ordinateurs traditionnels dans certains usages mais pas dans d’autres.

« quand même, c'est revenir à une ergonomie avec des décennies de retard »

Je ne comprends pas bien l’origine de cette remarque. On se trouve avec une ergonomie qui inclut des contraintes supplémentaires (qui, pour nombre d’entre elles, sont présentes en échange d’une plus grande simplicité d’utilisation). Cependant il ne s’agit pas de contraintes anciennes, héritées de vieux systèmes, mais plutôt de contraintes nouvelles. Parler de « décennies de retard » est étrange, du coup.

En revanche, je ne nie pas qu’il y a bel et bien des contraintes qu’on n’a pas sur un OS de bureau traditionnel.

« Rien que pour des fichiers et téléchargement c'est un cauchemar sur un iPad »

Accéder à un même fichier depuis plusieurs applications différentes est effectivement une horreur avec cet OS. Et il n’y a aucune bonne raison (à part dans la tête de certaines personnes chez Apple) à ça. J’espère que cette contrainte (à mes yeux, la plus gênante d’iOS) finira par disparaître.

avatar Ghaleon111 | 

Pour un usage très léger, oui ça pourrait suffire après tout

Quand je parle de décennies de retard, c'est plus une image pour illustrer qu'un certain nombre de choses deviennent beaucoup moins simple à faire que sur un os classique
Après certaines sont simplifiées mais il faudrait un remaniement de ios au moins sur iPad
C'est très possible de le faire si Apple bride un peu moins, espérons de belles nouveautés pour ios 11 ;)

avatar fte | 

@BeePotato

"Les smartphones et tablettes existent pourtant bien, et sont effectivement utilisés à la place d’un ordinateur classique dans de nombreux cas."

Ils sont aussi effectivement utilisés à la place d'une télé classique dans de nombreux cas.

Ça prouve uniquement que ce sont des outils de consultation pratiques de part leurs format et mobilité.

Ils ont remplacé les walkman et iPods. Les smartphones surtout.

avatar feefee | 

@fte

"Ça prouve uniquement que ce sont des outils de consultation pratiques de part leurs format et mobilité."

L'ordinateur classique pour les utilisateurs de base est aussi un outil de consultation , ESSENTIELLEMENT.

Tu prends le problème à l'envers :
Du moment où l'ordinateur de départ sert aussi à produire quelque chose , même si les utilisateurs de base s'en servent en majorité , c'est donc leur utilisation principale ?
C'est faux , le grand public n'avait que ca sous la main Ils ne produisent rien an majorité .

avatar 0lf | 

@fte
Post PC, je le comprend comme le dépassement du concept universel du personal computer au profit de machines plus spécialisés...

avatar BeePotato | 

@ fte : « Par remplacer je voulais vraiment dire remplacer. »

Moi aussi. Chez bien des gens qui ont un usage de l’ordinateur pour lequel l’iPad est plus adapté, ce dernier a remplacé l’ordinateur personnel.

« Comme la promesse de Jobs. »

Alors d’une part il n’y avait aucune promesse. Il expliquait ce qu’il imaginait au sujet du futur, il n’était pas en train de promettre l’état du monde en 2017.
Et d’autre part, il n’a jamais dit que les iPad allaient remplacer absolument tous les ordinateurs — il a même très clairement expliqué le contraire, avec son histoire de voitures et de camions. Une histoire pourtant facile à comprendre, tu devrais la relire. ;-)

avatar feefee | 

@fte

"Par remplacer je voulais vraiment dire remplacer. Comme la promesse de Jobs.
Remplacer ponctuellement pour des usages limités n'est pas remplacer.
Mais je pense que tu as saisis ce que je mettais en avant. ;)"

BeePotato a parfaitement raison et a très bien compris ce que tu voulais dire, toi je doute.
J'ai souvent eu le même genre de discours sur ce débat qui revient ici tous les ans.
Mais il y a toujours ceux qui demeurent attachés coute que coute à leurs habitudes, leur matériel qu'ils maitrisent parfaitement et qui ne veulent pas essayer de changer leurs habitudes si difficilement acquises.

L'informatique personnelle a évoluée ces dernières années grâce à le numérisation de notre quotidien :
Internet : surtout l'ADSL
Mails
Photos
Musique
Administration

Donc pour suivre l'utilisateur avait besoin d'un ordinateur, cette putain de boite pleine de fils faisant du bruit et ayant du mal à trouver sa place dans le maison en restant accessible à tout la famille et permettant le partage. ce PC faisant peur au néophyte ?

Tu nous aurais proposé quoi toi
De rester avec cette bonne vieille tour PC en ne te contentant que de pousser ses performances au maximum ??

Bien heureusement des personnes un peu plus visionnaire et s'attachant plus au coté simplification et mobilité sont passés par là. Merci à eux.

Je préfère, pour se taches banales et quotidiennes, utiliser un ORDINATEUR immédiatement opérationnel à n'importe moment de la journée sans attendre, facilement transportable, utilisable dans toute la maison et pas seulement dans le bureau du fond, partageable en 1 seconde et demi avec un membre de la famille pour lui montrer un photo, un document , un extrait , que sais je.
Plutôt de de faire mon autiste dans le bureau du fond ou de se serrer à 4 autour de l'écran immobile pour partager quelque chose.

J''en passe et des meilleures ...

Donc non ta vision de l'informatique pour tous est rétrograde.

Merci à S. JOBS de ne pas t'avoir suivi :-)

avatar byte_order | 

Un ordinateur se doit de permettre à l'utilisateur d'y programmer tout type de sequences de traitement de données, soit lui même soit à l'aide de programmes fait par d'autres.

Seul le second cas est possible sur les terminaux sous iOS.
Ce ne sont donc pas des ordinateurs au sens fonctionnel du terme. Certes, le spectre de programmes prêt à l'emploi couvre un champ fonctionnel très très très large, mais quand un besoin n'est pas couvert par un programme existant, l'utilisateur ne peut tout simplement pas y faire quoi que ce soit.

Votre vision de "l'informatique pour tous" c'est surtout que tous doivent renoncer à vouloir contrôler ce qu'il est possible de faire ou pas.

Assez ironiquement, le Big Brother de 1984 est bien plus dans un terminal sous iOS que dans un PC sous Windows, Linux, BSD ou que sais-je encore.

avatar iPop | 

@fte
Par remplacer je voulais vraiment dire remplacer. Comme la promesse de Jobs.

Remplacer difficilement ou pas n'est la pas la question.
Quand les premier iMac sorti sans disquette il a fallu créer les clés USB. Il y a toujours un temps d'adaptation pour que tout marche.

Par exemple les sites de développement photo on attendu plus de 7 ans avec de se décider à faire des applications pour iPhone.
C'est idiot mais c'est comme ça.

avatar frankm | 

Oui c'est vrai que l'iPad situé entre l'ordinateur et le smartphone, n'est rien d'autre qu'un navigateur web toujours disponible ou un cadre photo

avatar rolmeyer | 

@frankm

Ça pourrait suffire mais rien que brancher un IPad en ethernet et le charger en même temps est une manœuvre ridicule, et je ne parle même pas de changer de réseau. Bon théoriquement les clients Apple sont habitués au ridicule, genre brancher une clé USB sur un iMac.....

avatar ArnaudB | 

Chez moi l'ipad pro est devenu ma machine principale loin devant le MacBook Pro 2013 qui n'est plus allumé que très rarement. Certes mon taf n'est pas celui de tout le monde. Tout ça pour dire que ce n'est pas parce que vous ne lui avez trouvé qu'une utilité anecdotique que cette machine ne peut pas être une vrai alternative en milieu professionnel. Dans certains cas le mac est trop lourd, manque d'ergonomie, et de réactivité, d'autonomie et de capacité créatrice à lui seul.

avatar Ghaleon111 | 

Les choses vont changer une fois la surface ARM sortie car sera plus légère et moins chère que la surface pro et je préfère désormais ce genre de machine car contrairement a l'ipad, le terme bridage ne s'applique pas

avatar Horfilas | 

@Ghaleon111

Le problème avec Microsoft c'est que ce sera toujours mieux plus tard...

avatar rolmeyer | 

Cycle normal, les composants sont de 2015. On est en 2017. De plus les prix officiels sont trop élevés, et tout le monde attend le renouvellement. Je viens de m'acheter une pro 4 i7 au pix de 1190 promo au Luxembourg pour un prix officiel de 1629 euros. Sans compter que la concurrence pour moins cher fourni du kabylake et de l'usb C (certes inutile mais c'est bien de l'avoir pour plus tard)

avatar 0lf | 

@rolmeyer
Vu l'importance de la "dockabilité" dans le concept de Surface, le Thunderbolt 3 me paraît essentiel sur la SP5.
Et aussi, vu l'autonomie limitée, attendre cannon lake semble être une bonne idée.
Maintenant, est ce que Microsoft peut se permettre d'attendre début 2018 ...

avatar Glop0606 | 

Ce sont des produits qui sont dans le monde de l'informatique assez "anciens", donc certainement une certaine attente de la part des acheteurs potentiels. Personnellement je ne suis pas convaincu de l'approche de Microsoft, à savoir le "tout hybrider"/tout en un. Je préfère de loin l'approche d'Apple qui crée du matériel et des programmes spécifiques aux besoins. J'ai l'impression que Microsoft est dans une mauvaise spirale et que l'abondon de W10 Mobile était une terrible décision.

avatar rolmeyer | 

@Glop0606

Ah bon tu avais un windows phone ? Parce moi j'en avais un, et tant qu'utilisateur je dis c'est une bonne décision.

avatar Glop0606 | 

Oui j'en ai eu! le Nokia 920 et le Lumia 640. Le Nokia 920 m'avait particulièrement plu notamment pour la partie photo. Dans l'état actuel des choses, bien sûr que Microsoft ne pouvait qu'arrêter. La question est de savoir pourquoi on en est arrivé là? Il y a encore 2 ans Windows Phone avait presque 10 % de PDM en Europe. A mon avis la grande faute de Microsoft est d'avoir tout laissé tomber. Aujourd'hui les ecosystèmes sont très importants et Microsoft aurait du encore plus investir dans le mobile. L'effet d'halo est valable dans les deus sens.

avatar Ghaleon111 | 

Microsoft n'a rien laisser tomber, il a prévu beaucoup de choses dans la branche mobile

avatar iPop | 

@Ghaleon111

Branche qu'ils ont fermé. 8000 ouvriers à la rue.

avatar Ghaleon111 | 

C'est Microsoft qui fait les appareils depuis, faut se mettre à jour, ils ont juste arrêter Nokia mais en en aucun cas les Lumia et future surface phone
W10m est toujours en développement avec de nombreuses maj pour les insiders et la creator update dans les Lumia est déployés depuis quelques jours
Ils sont sur de gros projet actuellement qui vont etres dévoilés dans quelques mois, les dirigeants l'ont encore confirmés tout récemment

avatar iPop | 

@Ghaleon111

Oh oui, Nadela a fini par clouer le cercueil de la branche et deporter celle ci en Inde. Facon de faire de grosse économie.

avatar yasuo87 | 

@Ghaleon111

Si si la marque Lumia est morte

avatar Skittou | 

Pour moi rien de tel qu'un iPad Pro qui fait bien son boulot et un MacBook Pro qui fait bien son boulot également... mélanger les deux est absurde.

avatar marc_os | 

Euh... Au final on dirait que Steve Jobs avait raison !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR