L’A10X des iPad Pro passe à 10 nm

Nicolas Furno |

Apple ne ralentit pas ses progrès du côté des processeurs et des systèmes sur puce (SoC) qui alimentent ses appareils iOS. L’A10X qui équipe les deux nouveaux iPad Pro n’est pas seulement la puce la plus puissante sortie de Cupertino, devançant au passage une partie des Mac au catalogue, c’est aussi la première à adopter une gravure à 10 nm.

C’est ce que révèle l’analyse en profondeur de l’A10X menée par le site spécialisé Tech Insights. Le SoC est plus petit que son prédécesseur et même plus petit que tous les modèles conçus par Apple pour les tablettes, c’est l’un des avantages de la transition vers cette gravure affinée. L’autre gain à l’usage étant l’autonomie en hausse, ou plutôt dans le cas des iPad Pro, des performances en hausse pour une autonomie maintenue.

L’A10X (droite) est plus petit que son prédécesseur tout en étant plus puissant. C’est l’un des avantages de passer à 10 nm. Cliquer pour agrandir

On ne s’attendait pas à un passage au 10 nm aussi rapide, même s’il était plus ou moins prévu puisque TSMC, l’entreprise qui fabrique les puces d’Apple, a mis au point ce procédé de gravure en fin d’année dernière (lire : Apple A11 : en route vers un 10 nm plein de promesses). Néanmoins, Apple laissait jusque-là la priorité à l’iPhone, avant l’iPad. L’Apple A9 des iPhone 6s était le premier gravé à 16 nm, l’A8 des iPhone 6 était le premier passé à 20 nm, etc.

Cette année, c’est donc l’iPad qui a la primeur de la nouveauté. Il faut dire qu’en parallèle de cette nouvelle finesse de gravure qui complique la production et augmente en général les pertes à l’usine, Apple a opté pour un design assez conservateur. En gros, l’A10X ressemble fort à une version agrandie et musclée de l’A10 des iPhone, alors que les années précédentes, les versions « X » étaient plus différentes. Tout le travail cette année s’est apparemment concentré sur la transition de 16 à 10 nm.

Ça ne se voit pas forcément à l’œil nu, mais les puces graphiques des deux Apple A10 sont identiques. Cliquer pour agrandir

Ce qui veut dire aussi qu’Apple aurait pu aller encore plus loin, et ira sans doute encore plus loin sur la prochaine génération. Les iPad Pro sont déjà si rapides à l’usage que le gain n’était pas justifié dès aujourd'hui, mais le constructeur en garde sous le coude pour maintenir ses progrès spectaculaires d’une génération à l’autre (lire : iPhone : du processeur de lecteur DVD au processeur mobile le plus avancé au monde).

Sans compter que l’industrie se prépare déjà pour les gravures à 7 nm qui devraient arriver rapidement, peut-être dès l’année prochaine. De quoi imaginer un A12 encore plus petit et économe tout en étant encore plus puissant… cela promet.


avatar guijou | 

Ou comment en quelques années a peine Apple va bouffer Intel...

avatar anonx | 

@guijou

Apple ou Softbank ? ?

Ahhhh ces fanounets...

avatar 0lf | 

@anonx
Les SoC Apple sont juste compatibles avec le jeu d'instructions arm. L'architecture ne vient pas de chez SoftBank.

avatar C1rc3@0rc | 

@0lf

Ben deja Apple doit payer des royalties pour chaque core d'une puce ARM, c'est la licence ARM (ce qui explique aussi pourquoi ARM pousse tellement l'architecture big.LITTLE)

Ensuite, l'A10 et l'A10x utilisent quand meme un truc tres proche du big.LITTLE d'ARM, alors a quel point ça tombe pas dans le brevet ARM?

Mais une chose est claire, entre un ARM Apple qui vaut au maximum 25$ et un processeur Intel qui en vaut $300 pour les Core m et Core i "mobile" et pour des performances qui, pour l'ARM, sont meilleures surtout une efficacité energetique incomparable, Apple a effectivement interet depuis un moment a passer le Mac a ARM.

Reste que l'on comprend avec les derniers événements qu'Apple soit aussi en retard sur le sujet, c'est que faire un Mac sous ARM ça demande d'avoir une equipe dediée au Mac, et que de toute evidence Apple n'est qu'en train de reconstruire cette equipe...

Mais bon maintenant que MS vient d'annoncer son Windows pour PC ARM, on voit mal comment Apple, leader sur l'ARM pour mobile, pourrait rester sur son ile avec ses radiateurs x86!

A noter aussi que la gravure 10nm de l'A10x n'est pas un vrai 10nm, mais du 14nm en realité. Mais la se joue une grosse gueguerre commerciale et marketing a qui pourra affirmer etre le premier a produire le plus fin. Ce qui est certain c'est que le leadership a ce niveau a ete perdu par Intel depuis un moment.
Apres on peut se douter des raisons qui ont poussé Apple a se lancer dans le nouveau process de gravure sur l'iPad Pro: le nombre d'unités vendues.
On comprend aussi pourquoi le gain de performances est aussi faible a nombre de core egaux.
Et cela laisse aussi presumer de ce que sera l'A11: pas une revolution.

avatar 0MiguelAnge0 | 

@anonx

Tu oublies TMSC et Samsung pour leurs investissements et expertises de la gravure.

avatar Hideyasu | 

L'iPad est plus puissant que le MacBook avec son M5 j'imagine non ? Vivement des Mac Arm, surtout pour des appareils comme le MacBook.

avatar guijou | 

@Hideyasu

Oui! Et d'ailleurs qu'en sera-t-il du prix des licences pour le processeur?
Si Apple produit ses puces, plus de licence? On aurait surement des prix maintenus donc une large encore plus grande pour Apple!

avatar naarin | 

@guijou

Sans doute, mais au vu de l'investissement massif que doit représenter la conception d'une puce, le vrai gain pour Apple n'est pas financier.

avatar lmouillart | 

Heu, vu le tarif des CPU Intel, et la marge de cochon qu'ils font, il est certain que rien que sur l'aspect financier Apple a beaucoup a gagner. Sur l'aspect technique aussi tant le gros bagage d'Intel est maintenant devenue un énorme boulet.

avatar jackhal | 

C'est clair que quand on compare le prix des proceseurs Intel et le coût estimé des Ax, Apple a tout intérêt à larguer Intel... ou même, simplement, à rendre la possibilité d'un abandon tellement crédible qu'Intel consentira à de gros rabais pour éviter la bascule.

Au-delà de la perte de revenus directement liée à un éventuel abandon d'Intel, le signal donné par un passage d'Intel à ARM aurait de lourdes conséquences sur Intel, je pense.
Bien sûr, il y aura aussi Windows ARM, et tout et tout, mais les PC ARM seront probablement des entrées de gamme. Si des ordis perçus comme haut de gamme abandonnent Intel, ça ne va vraiment pas être bon pour leur image... surtout si les résultats sont là en termes de puissance et d'autonomie.

avatar olaola | 

Le coût de R&D est totalement absorbé par les ventes d'iPhone.
Il faut garder en tête que le budget total R&D d'Apple c'est à peine plus de 10 milliard contre plus de 230 milliard de chiffre d'affaires. A cet échelle de vente les coûts de conception sont négligeables et donc le gain principal au moins au départ serait principalement financier pour Apple.
Pour ma part je suis pas du tout pressé qu'Apple passe au Mac ARM. A la limite qu'il y ait un Mac ARM dans la gamme en plus des machines avec CPU Intel, mais perdre la compatibilité (ou se retrouver avec une émulation bien lente) avec des tonnes de soft pour un gain négligeable ça m'intéresse pas.
Je suis très content d'avoir un CPU Apple très puissant dans mon iPad mais s'ils peuvent laisser le Mac tranquille encore un moment ça sera cool.

avatar poulpe63 | 

il existe déjà : c'est l'ipad pro 12,9 : non seulement, avec ses accessoires il es moins chers, mais en plus il a un écran plus grand, de meilleurs qualité, etc...
Quant à l'OS : je sent que les progrès (vraiment utiles) se font plus du côté d'iOS (v11, et la v12 devrait enfoncer le clou) que du côté de MacOS.
Perso, je suis en situation attentiste, sachant que c'est surtout côté applicatif, maintenant (vu les perf de l'engin) que j'attend de voir (vu que toutes mes applis devront mis à jour... payantes, bien--sûr)

avatar Almux | 

Probablement des Mac hybrides pour mieux contrôler les ventes, les softs, l'OS et... la fabrication de hackintoshs par des tiers. ?

avatar Xire | 

Juste pour info, iPhone 8 va avoir quel proc ?

avatar Siilver777 | 

L'Apple A11 ?

avatar 2DSP | 

@Xire

Normalement un processeur A11 Fusion.

avatar AppleAddictdu89 | 

@2DSP

Ils ont un nom de code différent pour chaque processeur, le A11 portera sûrement un nom différent de « Fusion »

avatar fousfous | 

Et si l'année prochaine Apple sort l'iPad en même temps que l'iPhone on aura le droit à un A12X!
Parce que le problème c'est que le processeur A11 qui va sortir dans pas longtemps va certainement être plus puissant que l'A10X...

avatar poulpe63 | 

Cet A10x : il ne chauffe pas trop ? (en utilisant des jeux/appli gourmandes, pas des trucs comme geekbench and co...) Je me rappelle de mon ancien iPad 3, en plein été, et jouant à certains jeux, ce n'était pas top de ce côté là...

avatar fousfous | 

@poulpe63

Il n'y a que les iPad 3 qui avaient ce problème, tout les autres iPad chauffent modérément à fond sinon.

avatar fte | 

@poulpe63

Ce n’est pas un processeur conçu pour une charge continue à 100%. Il est plus puissant 10 secondes, pas 1h.

avatar fousfous | 

@fte

Alors tu ferais mieux de ne rien dire au lieu de dire des conneries toi.

avatar fte | 

@fousfous

Bizarre, je ne t’ai pas encore bloqué toi ? C’est rectifié.

avatar Malum | 

au fait il est bon de rappeler à nos visionnaires qui disaient que jamais TSMC serait au niveau de Samsung, qu'il était loin derrière. Aujourd'hui il est en avance et produit les puces en 10 nm pour Apple et sera bientôt au 7 nm. Lorsque certains d'entre nous disaient que TSMC allait prendre une bonne part de marché, ils avaient, nos amis, des arguments disons, assez massifs : fanboys décérébrés, moutons, et autres gentillesses. Il est vrai qu'ils prédisaient : 1- la mort du Mac 2- l'abandon du Mac Pro. Et assez régulièrement le flop de l'Apple Watch (leader incontesté du marché qui écrase la concurrence aujourd'hui), la fin d'Apple qui chaque année étant tellement sous la dictature d'Ive et l'incompétence de Cook, l'avidité des actionnaires, l'incapacité à innover etc. que l'iPad ne serait plus leader dès 2012 etc.

avatar lmouillart | 

Ceci étant dit, le S8 est sorti depuis avril et son SOC Exynos 8895 est en 10nm.

avatar jazz678 | 

@Malum

"Il est vrai qu'ils prédisaient : 1- la mort du Mac 2- l'abandon du Mac Pro. Et assez régulièrement le flop de l'Apple Watch (leader incontesté du marché qui écrase la concurrence aujourd'hui), la fin d'Apple qui chaque année étant tellement sous la dictature d'Ive et l'incompétence de Cook, l'avidité des actionnaires, l'incapacité à innover etc. que l'iPad ne serait plus leader dès 2012 etc."

Tous ça sans pour autant expliquer (ou tenter de la faire) comment Apple est le 1ère capitalisation boursière au monde malgré tous ces foirages stratégiques.

avatar Mike Mac | 

Si Apple passe les MacBooks en ARM, m'étonnerait qu'elle baisse le prix de ses produits.

Il faudra se contenter de Awesome ! et de Revolutionnary ! en guise de réductions.

D'ailleurs, il faudra probablement passer à la caisse pour bon nombre de logiciels, revisités pour être compatibles.

Nous l'aurons dans la rosetta pour plus de 10 mm !

avatar maikeul13 | 

la beauté et le drame que notre société préférée s'occupe du hard et du soft.

on a des produits d'exception mais pour ne pas se mettre une balle dans le pied, ils s'empêchent de donner la réponse aux hybrides actuels.

Et c'est vraiment dramatique pour nous consommateurs.

j'ai un mac mini (boosté:core i7, 16G RAM, SSD 240+2T DD), et un iPad pro 12,9(avec stylet).
Accessoirement un macbook air et un iPhone.

Mais je rêve de l'équivalent d'un Lenovo Yoga (mais en 4/3 comme sait si bien faire Apple en tablette, pour mes BDs ;-)
Avec un proc futur gravé en 7 et super économe, pour compléter mon mac mini.

Pas besoin de puissance, mais de polyvalence!!!

Et ils sauraient faire ça tellement bien...

Voilà le drame d'avoir une société qui fait du hard et du soft.
Etre obligée de freiner les chevaux pour vendre plus...

J'ai vraiment les boules, car android et windows, j'ai tellement essayé et tellement pleuré...

avatar moilechiennoir | 

J'ai cru lire dans ses pages, il y a quelques temps, que la puissance du processeur n'était pas le seul paramètre à maîtriser pour concurrencer INTEL, mais également des fonctions non gérer par les processeurs Ax à ce jour.

avatar yasuo87 | 

@moilechiennoir

Et oui pas de thunderbolt dans un mac ARM (par exemple)

avatar Bigdidou | 

@yasuo87

"Et oui pas de thunderbolt dans un mac ARM (par exemple)"

Oui, tiens, au fait. Apple peut fabriquer ses propres contrôleurs, par contre, ils ont toujours besoin de la permission d'Intel, pour ça ?

CONNEXION UTILISATEUR