Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Gartner : Android passe devant l'iPhone au niveau mondial

Anthony Nelzin-Santos

Thursday 12 August 2010 à 15:33 • 193

iPhone

Gartner vient de publier ses statistiques sur le marché de la téléphonie, et surprise : au niveau mondial, il se serait vendu plus de smartphones sous Android que d'iPhone au 2e trimestre. C'est une surprise, car il y a à peine un an, Android ne représentait que 1,8 % du marché, alors que 13 % des smartphones vendus étaient des iPhone. En un an, le marché des smartphones a bien changé : il représente désormais 19 % de tous les téléphones vendus, une croissance de plus de 50 %. Il aurait néanmoins pu se vendre encore plus de smartphones : les problèmes continuels de disponibilités aussi bien chez Apple que chez les concurrents ont freiné l'engouement. Fwd:%20Gartner%20-%20Worldwide%20Mobile%20Device%20Sales%20Grew%2013.8%20Per%20Cent%20in%20Second%20Quarter%20of%202010,%20But%20Competition%20Drove%20Prices%20Down La croissance d'Android est tout simplement surprenante, même si elle est aidée par le modèle Google : un OS gratuit fourni à un maximum de partenaires chez un maximum d'opérateurs dans un maximum de configurations différentes sur toute l'échelle de prix. Le PDG de Google, Eric Schmidt, annonçait ainsi récemment que le nombre d'activations d'appareil Android avait doublé en deux mois, une croissance qu'il juge lui-même « phénoménale ». Selon Gartner, Android est désormais l'OS mobile qui se vend le mieux aux États-Unis : il serait donc passé devant un RIM (BlackBerry) que l'on pensait indéboulonnable. Au niveau mondial, ce sont 10,6 millions de smartphones sous Android qui ont été vendus au 2e trimestre, loin devant les 8,743 millions d'iPhone écoulés : pour la première fois, Android passe devant l'iPhone, et a quasiment décuplé sa part de marché. Apple a pourtant progressé par rapport à l'an dernier, gagnant un point, alors que RIM est en légère contraction. Les BlackBerry risquent d'ailleurs d'être la prochaine cible des smartphones Android, l'écart n'étant que de 620.000 unités. La situation est cependant moins grave qu'on ne pourrait le penser pour Apple : en effet, Android est disponible sur une large gamme de téléphones. Si sa progression profite par exemple à Motorola, qui est revenu de nulle part, ou à HTC, qui fait son entrée dans le top 10 avec une croissance de 140 %, elle ne profite pas de manière forte à un ensemble de fabricants. Fwd:%20Gartner%20-%20Worldwide%20Mobile%20Device%20Sales%20Grew%2013.8%20Per%20Cent%20in%20Second%20Quarter%20of%202010,%20But%20Competition%20Drove%20Prices%20Down Apple reste donc le troisième constructeur de smartphones, derrière RIM et Nokia, et est le septième fabricant de téléphones, loin devant HTC, et à quelques encablures de Motorola, en pleine restructuration. Et si Apple fournit des logiciels et des services, elle reste avant tout un fabricant de matériel. Le plus grand danger pour Apple n'est pas donc tant Android qu'elle même : les problèmes chroniques d'approvisionnement de l'iPhone limitent ses ventes d'atteindre leur plein potentiel. On se doute aussi que l'arrivée probable d'un iPhone CDMA, qui permettra à Apple de proposer l'iPhone chez de nouveaux opérateurs, notamment Verizon aux États-Unis, permettra une nouvelle progression de la croissance (lire : L'iPhone CDMA à deux doigts de la production). Enfin, on apprend que les tablettes n'ont pas eu d'impact sur les ventes de smartphones : « les utilisateurs de tablettes ont toujours besoin d'un appareil que l'on peut glisser dans la poche, mais qui est très polyvalent, pour ces moments où il n'est pas possible d'emporter un appareil plus grand ». Une question qu'il faudra bientôt se poser est celle d'un éventuel effet halo de l'iPad sur l'iPhone, appareils possédant le même OS ou presque.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner