Test de l’iPod classic 80 Go

Christophe Laporte |

Que de chemin parcouru entre le premier iPod sorti voilà six ans et le dernier de la lignée baptisé classic afin de le mieux différencier du reste de la gamme. «Classique», car étant le seul modèle au catalogue à recourir à un disque dur, il dispose d’une capacité de stockage trente fois supérieure au modèle originel. Mais trêve de nostalgie, que vaut l’iPod classic par rapport à l’iPod 5G ?

L’iPod 5G a eu une longévité inégalée, près de deux ans, sans connaître de mise à jour majeure si ce n’est une légère évolution à l’approche des fêtes l’année dernière. Esthétiquement, l’iPod classic n’a que peu évolué. Au final, deux éléments distinguent les deux iPod : d’une part, le classic est plus fin alors qu’il embarque un disque dur plus volumineux et d’autre part, le matériau utilisé en surface par Apple diffère d’un iPod à l’autre avec un traitement similaire à celui des précédents nano.

Focus sur l’écran

À première vue, les deux écrans sont semblables. Tous deux ont des dimensions similaires et affichent une résolution de 320*240. Mais à l’utilisation, la différence est très nette. L’iPod classic est beaucoup plus lumineux et affiche des couleurs nettement plus vives. Alors que l’écran de l’iPod 5G était déjà d’assez bonne facture, Apple met la barre un peu plus haut sur ce point même si on regrette que la Pomme n’ait pas osé modifier en profondeur la disposition de son appareil afin d’embarquer un plus grand écran. Reste que l’écran est très agréable pour visionner de courtes vidéos ou encore pour survoler un album photo. Notez également que contrairement à l’iPod vidéo, l’iPod classic permet de diffuser sur un téléviseur des vidéos en 480p ainsi qu’en 576p.

L’interface

S’il y a bien un point où l’iPod classic a nettement évolué, c’est au niveau de l’interface, beaucoup plus riche visuellement que les précédents modèles. C’était peut-être jusque-là l’un des rares domaines où le Zune de Microsoft était parvenu à se démarquer.

L’iPod classic fait un très bon usage des éléments graphiques présents dans la bibliothèque iTunes. Alors que la partie gauche de l’écran affiche les différents menus, celle de droite se charge d’afficher des pochettes d’album en mouvement de manière aléatoire. Tous les écrans d'interface de l'iPod ont été retravaillés de manière à mettre en avant les éléments graphiques.

Cela ne se fait pas au détriment des informations affichées, au contraire. Ainsi, sur l’écran «en lecture», le nombre d’étoiles affectées à un morceau s’affiche. De manière générale, la présentation est nettement plus élégante.

Sur bien des points, l’interface de l’iPod classic est directement inspirée de l’iPhone. C’est le cas notamment pour les listes, qui sont utilisées un peu partout, notamment pour afficher les différents podcasts, albums et vidéos. On y gagne en clarté et en lisibilité.

La photothèque a également été revue, au lieu d’afficher cinq lignes par écran de photos comme son prédécesseur, elle n’en affiche plus que trois, ce qui fait que le timbre de poste devient une vignette qui donne une idée plus précise de la photo. Par contre, il n’est toujours pas possible de zoomer sur dans une image. Autre étrangeté, l’iPod classic dispose de moins d’effets de transition que son grand frère.

Apple a également procédé à des rajouts fort pratiques. Dorénavant pour activer ou désactiver le mode shuffle, il n’est plus nécessaire de revenir au menu principal pour sélectionner l’option dans le menu réglages. Il suffit en effet lorsque vous êtes dans la fenêtre en lecture de cliquer plusieurs fois sur le bouton central. Au bout de trois clics, l’iPod vous propose soit de désactiver le mode aléatoire soit de l’activer en mode morceaux ou albums. Autre amélioration constatée dans le menu de listes de lectures, l’iPod classic conserve la même hiérarchie que dans iTunes. L’iPod vidéo mettait toutes les listes de lecture au même niveau même si celles-ci se trouvaient dans un sous-dossier dans iTunes.

Cover Flow

La fonctionnalité la plus marquante de cette nouvelle génération est bien entendu Cover Flow. Présente dans iTunes et iPhone, celle-ci fait son apparition sur iPod. Grâce à la roue tactile, il est possible de faire défiler les pochettes d’albums. Lorsque l’on clique sur le bouton central, la liste des morceaux de l’album sélectionné apparaît. Le procédé est très efficace et a fait ses preuves auprès des heureux possesseurs d’iPhone. C’est une manière agréable de (re)visiter sa bibliothèque et de redécouvrir des albums ‘oubliés’.

Toutefois, si l’on fait défiler trop rapidement, l’affichage des pochettes a du mal à suivre. Il faut un petit laps de temps pour que l’iPod puisse charger les pochettes de l’album sélectionné et de celles à ses côtés. À l’usage, Cover Flow donne l’impression d’être plus une fonctionnalité gadget, certes séduisante, qu’une fonctionnalité incontournable ou indispensable.

Plus que l’écran qui n’est pas adapté à Cover Flow par sa taille, ce sont les ressources de l’iPod classic qui ne semblent pas être toujours à la hauteur. Et on touche là sans doute au principal défaut de ce modèle : son manque réactivité. À force de rajouter des fonctionnalités, l’interface se fait plus lourde et moins réactive. Ce n’était déjà pas le point fort de l’iPod vidéo et les choses ne vont pas en s’améliorant. Toutefois, même si elle est légèrement plus prononcée, cette lenteur est moins agaçante que sur l’iPod vidéo 5G. Ce dernier était lent alors qu’il n’avait pas grand-chose à afficher. Vu le nombre de choses que l’iPod classic affiche, on a tendance à être un peu moins exigeant.

Compatibilité avec les accessoires tiers et les jeux

Le petit dernier de la gamme Apple a beau s’appeler classic, il est loin d’être un modèle de compatibilité. Il n’y a pas que les jeux en vente sur l’iTunes Store, qui ne fonctionnent par sur cette génération. En effet, certains accessoires ne marchent pas non plus. C’est le cas notamment de l’iPod Camera Connector, du kit mains libres BluEye de Gear4 ou encore de nombreux accessoires vidéo désactivés automatiquement, car non estampillés «made for iPod», ce qui induit que les fabricants en question n’ont pas pris une licence à Apple et ne lui reversent pas de royalties. Nous n’avons pas eu de problèmes de compatibilité par contre avec les systèmes audio, avec le kit Dension ice->Link:iPod ou encore avec iVoiceIII, le dernier kit micro de MacAlly.

Son et autonomie

Il n’y a pas que la qualité de l’écran qui soit en progrès, le son de l’iPod classic est légèrement meilleur que sur le 5G. À réglages identiques, le nouvel iPod d’Apple offre un son à la fois plus dense et plus clair. Avec le même casque, la différence est perceptible sans être remarquable toutefois.

L’autonomie

L’iPod classic renferme une nouvelle génération de disque durs. Plus fins, ils sont également plus rapides. Et c’est sans doute l’un des éléments qui a permis à Apple de faire un véritable bond en avant en matière d’autonomie. Les dires d’Apple sont vrais, l’appareil tient sans problème pendant plus de 40 heures en mode audio et plus de 7 heures en mode vidéo. Pendant nos tests, nous sommes même parvenus à des chiffres un peu supérieurs. Pendant les quelques jours du test, nous n’avons jamais eu à nous soucier de l’état de la batterie. C’est sans aucun doute l’une des grandes améliorations de cette génération.

Rapport Go/prix

Comme souvent, Apple a profité du lancement de ses nouveaux modèles pour se mettre à jour sur le plan tarifaire. L’iPod classic 80 Go est vendu 259 € alors le 160 Go est proposé à 359 €. À titre de comparaison, Archos vend ses baladeurs 160 Go à 500 €. Toutefois, ce dernier possède des fonctionnalités en plus comme le Wi-Fi… Chez Creative, le ZEN Vision:M qui embarque un disque dur de 30 Go est vendu 275 € soit 16 € de plus que le classic 80 Go. Bref, en terme de rapport qualité/prix, iPod classic fait très fort.

Le mot de la fin

Alors que penser de cet iPod classic ? Il a des atouts indéniables : une nouvelle interface séduisante, un écran de très bonne qualité et un rapport Go/prix imbattable pour le moment. Toutefois, même si l’appareil nous a donné entièrement satisfaction, on peut se demander si cet iPod n’est pas trop “classique”. Apple aurait pu doter son baladeur d’un écran plus grand notamment. D’autre part, on regrettera qu’à force de rajouter des fonctions - la plupart sont bienvenues d’ailleurs - l’iPod perde en légèreté. Autre reproche, Apple livre son précieux objet sans étui. Mais sans aucun doute, iPod classic reste une valeur sûre, mais parviendra-t-il à trouver sa place entre le nano et le touch ? Réponse dans quelques mois.


259

Achat recommandé

Les plus :

- Prix
- Qualité de l'écran
- Les petits plus de la nouvelle interface

Les moins :

- Concept usé ?
- Pas d'étui
- Interface pas assez réactive
avatar macadikt | 
Bien d'accord avec le test. Un excellent iPod au niveau agrément d'utilisation, mais domage qu'il soit bridé quand à ses capacités photos/vidéos. Qu'on ne puisse pas zoomer une photo alors que n'importe quel appareil photo numérique bas de gamme le fait est incompréhensible ! Le 5G permettait la sortie video via la prise casque, le classic ne le fait plus, inadmissible ! Incompréhensible aussi la disparition de la fonctionnalité "camera connector" (c'était un de mes critères d'achat, j'imaginais pas qu'Apple puisse être assez con pour le brider !) Dommage que le carnet d'adresse de l'Ipod Classic (et des 5G) ne conserve pas les champs définis dans le Mac (Pourquoi c'est pas dit et critiqué dans le test ?!) Ceci dit, Il est trop bôôôôô en face métal à côté de mon Cinema Display 23'', et comme disque dur de transport pour de gros fichiers(suis infographiste) ou même pour des back up de mes fichiers mails et biblio photo il est presque parfait (ces enfoirés de Cupertino ont supprimé les fonctions Firewire depuis le 4G et l'USB c'est de la meeeerde !)
avatar OmeGa94 | 
Ca fait plaisir de voir un si bel objet avec la pochette d'un si bon groupe = PORTISHEAD (sur la première photo du test) bravo au testeur, il a du goût ;-)
avatar Zerkhezy | 
j'ai reçu l'ipod classic il y a 2 jours... C'est mon 1er ipod et je ne suis pas déçu ! Je suis fier de l'offrir à ma femme qui l'attendait avec impatience ! ;)
avatar courch | 
Classic reste pour moi l'iPod idéal tant que le Touch ne jouira pas d'une capacité de 80 ou 160 G
avatar ILMADI | 
Savoir rester "classique" a bien des avantages... C'est toujours un bel objet qui est fiable et marche bien. Avec 80Go on peut faire des tonnes de trucs... Allez, un petit effort pour ajouter wifi et t'as pas mieux mon gars!!!
avatar Matthieu | 
Bonjour, j'ai un problème d'affichage des covers sur mon ipod 80 go. Elles sont pourtant visibles sur itunes, mais pas en mode "embarqué". Si quelqu'un a une solution à ce problème je suis preneur. Bonne année à tous, Matthieu

CONNEXION UTILISATEUR