Test d’Ember, une tasse connectée qui maintient votre boisson au chaud

Nicolas Furno |

Ember commercialise une tasse d’apparence très classique. Ce mug en acier recouvert de céramique noire accueille tout liquide jusqu’à 295 ml, mais il coûte 100 €, ce qui n’est absolument pas un prix classique. Il faut dire que malgré les apparences, ce n’est pas du tout une tasse traditionnelle : équipée d’une batterie et d’une résistance, c’est une tasse connectée qui maintient vos boissons à une température fixe pendant une heure. Gadget idiot ou bonne idée ? On vous dit tout.

La tasse sur son socle de recharge.

La tasse est livrée dans une grande boîte, puisqu’elle n’est pas seule. Outre le contenant lui-même, vous recevrez un socle de charge — pardon, un « sous-verre de recharge » — et un (assez gros) adaptateur secteur. Un manuel d’instruction est aussi de la partie ainsi que de nombreux autocollants pour vous prévenir d’emblée de tout ce qu’il ne faut pas faire avec la tasse Ember.

La présence d’électronique dans la base interdit en effet plusieurs usages courants avec les autres mugs. Il n’est pas question de laver le produit au lave-vaisselle, même s’il est étanche IPX7, ce qui veut dire que vous pouvez l’immerger jusqu’à un mètre de profondeur, et pendant trente minutes au maximum. Mieux vaut s’en tenir toutefois à un rinçage à l’évier, et la base de recharge elle-même n’est pas étanche du tout.

La base de recharge, sans la tasse.

Autre point important auquel on ne pense pas forcément : le mug est en métal recouvert de céramique, et il contient une batterie et de l’électronique. Il ne faudra jamais le mettre au micro-ondes, sous peine de détruire probablement la tasse, sans doute l’appareil de réchauffage et potentiellement vous blesser dans l’opération. Ne ratez pas cette étiquette donc, et n’oubliez pas de garder le produit loin de tout micro-ondes. Le manuel ajoute qu’il faut éviter de frotter des éléments métalliques pour ne pas abimer la couche de céramique, ce qui est un petit peu gênant si vous voulez mélanger le liquide avec une cuillère.

Cela étant acquis, vous devrez tout d’abord poser la tasse et lui laisser le temps de charger sa batterie. Sur la base, sous le logo du constructeur, une LED rouge clignote pendant la charge et reste ensuite fixe en vert quand elle est chargée. À ce stade, vous pourrez prendre la tasse pour l’appairer avec un smartphone, et noter au passage son poids élevé.

Sous la tasse, deux connecteurs métalliques pour la charge et un gros bouton de démarrage.

Avec 340 g sur la balance, la tasse Ember est plus lourde que ses congénères. Ce n’est pas forcément gênant, d’autant que tout le poids est en bas, ce qui lui offre une stabilité bien supérieure à la moyenne — le revêtement en silicone sous la tasse aide bien. Ce poids donne même un petit côté luxueux au produit, alors même que les parois en métal sont très fines, tout en évitant de trop chauffer à l’extérieur. La poignée est elle aussi très fine et assez quelconque. Pas mauvaise en soi, mais peut-être pas aussi confortable qu’on pouvait l’attendre d’une tasse vendue à 100 €.

Il est grand temps d’allumer votre tasse. Téléchargez d’abord l’app obligatoire associée, disponible sur l’App Store d’iOS et le Play Store d’Android, puis appuyez pendant quelques secondes sur le gros bouton sous le produit. Quand la LED clignote en bleu, vous pouvez lancer l’app et commencer l’association. Vous pouvez enregistrer plusieurs tasses et pour les distinguer, chaque exemplaire peut être associé à une couleur différente. Cette couleur est visible dès que vous touchez une tasse, c’est bien vu.

Sélection de la couleur associée la tasse.

La communication se fait en Bluetooth 4 et une fois cette première étape réalisée, tout se fait de manière transparente. Pendant mes essais, la tasse s’est toujours connectée rapidement à l’app et je n’ai plus eu besoin de toucher le bouton. Tant mieux, ça ne serait pas très pratique avec du liquide à l’intérieur… Vous pouvez toujours éteindre totalement la tasse en appuyant deux secondes sur le bouton, mais si vous avez la base de recharge sous la main, vous pouvez aussi la laisser en permanence en veille. L’app, et donc le smartphone, étant indispensable à son bon fonctionnement, je trouve que c’est mieux ainsi.

Venons-en à son fonctionnement, justement. Toute cette électronique a un rôle principal : maintenir le liquide à une bonne température, et ce pendant une heure sur la batterie, ou en permanence avec la tasse sur sa base de charge. La tasse n'est pas faite pour chauffer de l'eau froide, elle est faite pour maintenir le liquide chaud. Pour configurer la température, vous devez passer dans l’app, qui détecte automatiquement si du liquide est présent ou pas. Le cas échéant, vous connaîtrez la température actuelle du liquide, et vous pourrez régler celle de maintien.

L’interface principale de l’app : à gauche, quand la tasse est vide ; à droite, avec du liquide, l’app affiche la température actuelle en haut, et l’objectif en bas. Les traits servent de réglette pour modifier la consigne.

La tasse Ember peut maintenir la température du liquide entre 50° et 62°C. Vous pouvez choisir une température entre ces deux extrêmes par palier de 0,5°. En fonction de la consigne, soit la tasse arrêtera de chauffer le temps de laisser la température descendre naturellement, soit au contraire elle chauffera pour atteindre la valeur demandée.

Dans les deux cas, la LED clignote doucement (on retrouve un petit peu l’effet de la LED de veille des anciens Mac) en blanc le temps que le liquide atteigne la bonne température. C’est surtout pratique pour ne pas se brûler bêtement, et c’est suffisamment discret pour ne pas gêner. En théorie, l’app peut envoyer une notification quand l’objectif est atteint, mais je n’ai pas réussi à en obtenir, l’option dans les réglages ne reste pas activée. Un bug qui sera probablement corrigé, mais en attendant, je trouve que la LED suffit largement.

Tant que le liquide n’est pas à la bonne température, la LED clignote doucement.

Quand la température est atteinte, la LED reste allumée en blanc. Et à partir de là, vous pouvez compter sur un thé ou un café précisément à la bonne température pendant plusieurs dizaines de minutes. L’autonomie de la batterie dépend de la consigne : au maximum, vous aurez environ 45 minutes d’autonomie ; au minimum, vous dépasserez les 90 minutes d’après le constructeur. Ces valeurs restent approximatives, puisque l’autonomie réelle dépend aussi de la quantité de liquide dans la tasse et surtout de l’environnement. Si vous l’utilisez dehors en hiver (ce qui est probablement une mauvaise idée), l’autonomie réelle sera sans doute très basse.

J’ai fait un essai avec du thé et une consigne de 55°. Le liquide était à l’origine à plus de 75°, si bien que la tasse n’a pas eu besoin de le maintenir à chaud pendant un moment. Une heure après, la consigne était toujours respectée. En revanche, trente minutes plus tard, la batterie était à plat et la boisson tournait alors autour de 37°. Une fois le mug posé sur son socle, la chauffe a repris et quelques minutes plus tard, j’étais à nouveau à 55°.

La batterie tiendra sans trop de problème pendant une heure, avant de se vider.

À ce sujet, le plus gros défaut est l’absence d’indicateur clair de l’autonomie restante. Il faut ouvrir l’app, toucher la roue crantée en haut à droite de l’écran pour voir le pourcentage de batterie. L’information pourrait être proposée plus rapidement, mais il faut reconnaître que l’autonomie est suffisante dans la majorité des cas. Si vous attendez plus d’une heure avant de boire votre café, vous pourrez bien attendre cinq minutes de plus en laissant le mug en charge.

L’app propose plusieurs préréglages en fonction du type de boisson et permet aussi d’enregistrer ses propres consignes. Un minuteur est aussi présent pour ne pas trop infuser un thé, ce qui implique de faire chauffer de l’eau par ailleurs, la tasse ne pouvant pas monter au-dessus de 62°.

À gauche, les préréglages qui permettent d’activer rapidement une vitesse. À droite, les options avancées de la tasse qui permettent aussi de vérifier si la tasse doit être mise à jour parce que oui, c’est quelque chose que l’on peut faire en 2018.

À l’heure des bilans, je dois reconnaître que cette tasse m’a convaincu. Je pensais que ce serait un gadget absurde, mais garder un thé bien chaud, prêt à boire, pendant une demi-heure voire une heure est très agréable. C’est un cadeau que je pourrais recommander aisément pour la période des fêtes, et je serais à deux doigts d’en acheter un exemplaire pour moi, si ce n’est que je ne parviens pas vraiment à justifier les 100 € demandés.

C’est en grande partie parce que je ne consomme du thé en travaillant que pendant quelques mois par an, et je préfère les expressos aux cafés allongés plus adaptés au mug. La tasse Ember ne me servirait pas suffisamment pour justifier son prix, mais si vous buvez du thé ou du café à longueur de journée, elle pourrait être rentabilisée plus vite. Elle est également « compatible » avec les chocolats chauds et toutes les autres boissons, mais il faudra toujours veiller à la laver délicatement.

Malgré tout, il y a quelques défauts à relever. Déjà, ce n’est pas un mug que vous pouvez ranger au milieu d’autres, il faut traiter la tasse Ember comme un produit électronique et penser à la recharger régulièrement, ce qui peut être pénible au quotidien. Le socle aide bien, il n’est pas nécessaire de placer la tasse dans une position particulière et son rôle de sous-tasse n’est pas usurpé… même si l’absence d’étanchéité est un problème.

Si vous renversez votre thé sur le socle par erreur, vous ne pourrez peut-être plus charger la tasse et elle ne sera plus qu’un mug classique, mais hors de prix. Fort heureusement, Ember vend des socles de recharge séparément sur son site, pour 45 €. Il ne semble pas possible d’en commander en Europe pour le moment, si bien que la seule alternative serait alors de commander une nouvelle tasse. Disons qu’il faudra être attentif à ce point !

On sent bien que les concepteurs de ce produit ont essayé de justifier au maximum la connexion Bluetooth. Mais à dire vrai, l’app n’est pas très utile, à part pour définir une température de maintien. Est-ce que vous allez définir une consigne différente selon qu’il s’agit de thé ou de café ? De mon côté, j’ai choisi une température que je trouvais parfaite (52°) et je l’ai toujours utilisée.

Les plus gros consommateurs de café peuvent aussi enrichir automatiquement la base de données de Santé avec la quantité de caféine ingurgitée, mais je n’en ai pas l’utilité. Et pourtant, l’app m’a obligé à créer un compte et je n’ai pas trouvé de moyen d’y échapper. Par contre, vous n’êtes (fort heureusement) pas obligé de partager votre géolocalisation, ni de vous inscrire à la newsletter, ce que l’interface vous incite à faire. Pour être complet, l’app propose aussi des recettes, mais ce ne sont pas les cinq (oui, 5) propositions qui motivent vraiment à créer un compte.

Quelque part, je me dis que le même produit avec une app qui sert uniquement à modifier son réglage préféré serait meilleur. Mais peut-être que vous apprécierez les fonctions supplémentaires et si surveiller la quantité de caféine absorbée est important pour vous, Ember permet de le faire simplement.

Quoi qu’il en soit, je ne pensais pas apprécier cette tasse autant. À vous de voir si les 100 € demandés sont justifiés pour votre usage, mais c’est indéniablement un cadeau intéressant en cette période de fêtes.

La tasse Ember est vendue sur l’Apple Store en ligne pour 99,95 €, uniquement en noir. Aux États-Unis, elle est aussi proposée en blanc et en cuivre, mais ces modèles ne semblent pas commercialisés en France1. Si vous préférez les thermos, Ember a également conçu un modèle connecté qui fonctionne exactement comme la tasse et qui est vendue sur l’Apple Store pour 169,95 €.


  1. On trouve malgré tout la blanche en import à un prix nettement plus élevé. ↩︎


avatar Mac_Gay | 

L’article est aussi long que le test des ipad pro...
Bon, pourquoi pas...

avatar perlaurent | 

Encore un polluant inutile.. on va tout droit vers un monde à la « Wall-E »

avatar pinkbOnO | 

Le gadget inutile et coûteux par excellence.
Un mug termos coûte 3€ et passera au lave vaisselle.
Je ne parle même pas de l'impact écologique ni de l'amortissement en valeur thé, 100€ ça fait dans les 1kg de Kusmi, de quoi s'en refaire un sacré volume en tasses chaudes tout en sachant que le thé vert est réutilisable au moins pour une infusion supplémentaire.

avatar Powerdom | 

je ne sais pas le temps qu'il faut pour boire un thé je n'en bois jamais, mais pour le café il est bu rapidement. Pas trop d'intérêt de chauffer une café pendant une heure, déjà cela doit bien altérer le gout !

avatar justlikeheaven | 

?

avatar JLG47_old | 

Une boisson chaude qui traîne devint imbuvable car elle change de goût en s’oxydent. Très mauvaise idée pour une personne de bon goût.

avatar Finouche | 

@JLG01

C’est pensé pour les buveurs de jus de chaussette à longueur de journée.

avatar Goldasurf | 

Après ceux qui trouvent cela inutile comme article ils ne sont pas obligés de le lire. Merci à l’équipe de nous proposer des sujets variés ?

avatar Splinter | 

@Goldasurf

??

avatar corben | 

Rappelons que la qualité d’un café ou d’un thé dépend de la torréfaction puis du temps et de la température d’une infusion
C’est une hérésie totale que d’acheter une tasse connectée ??

avatar occam | 

@corben

"C’est une hérésie totale que d’acheter une tasse connectée ?"

« Tea. Earl Grey. Hot. »
——Jean-Luc Picard [1], passim

Il lui manque encore la fonction de Replicator.
Mais avec l’ARM A-15X et USB-F, qui sait...

? dif-tor heh smusma
_____
[1] Capitaine de vaisseau, USS Enterprise, NCC-1701-C/D

avatar alexyb8 | 

Les personnes qui lisent le nom de l’article puis l’article et finisse par laisser un commentaire en disant que c’est inintéressant que c’est une honte de faire des articles pareils je vous comprend pas, si l’article vous plait pas ne le lisez pas et ne gaspillez pas vous votre temps à cracher des critiques débiles sur le boulot des autres. « Ce sont pas des journalistes » pourtant tu crée un compte + tu suis le fil d’actualité + tu chie une critique débile.
Personnellement je trouve que cette tasse est inutile mais c’était intéressant d’en savoir plus.

avatar totoguile | 
avatar pagaupa | 

@totoguile

Ça fait cher le thé ?

avatar gardiolan | 

@totoguile

On a la même à la maison depuis bientôt 8 ans ! Indispensable ?

avatar MacGruber | 

Le concept est interessant.

Le manque d’étanchéité est pour moi rédhibitoire.

Dommage.

Un comble pour un objet au contact de liquide.
Si arc électrique => risque majeur d’incendie...

avatar jeromemartin75 | 

@421

Alors je vais couper mes e-mails, mon téléphone fixe, mes 2 portables, mettre un panneau pour que mes collègues ne m’adressent pas la parole ;-)

En tout cas vous m’avez tous bien fait rire avec vos réactions.
Merci à MacG de faire toute sorte d’articles intéressant ou non. Tout est une question de point de vue....

avatar zenco56 | 

Franchement ? Un test aussi sérieux sur une tasse connectée ? Je pense qu’il y a d’autres sujets à traiter/explorer...

avatar SugarWater | 

C’est quoi une batterie au lithium ?

avatar f3nr1l | 

@SugarWater

C'est un ensemble d'instruments de percussion pour schizophrène.

avatar Finouche | 

@f3nr1l

???

avatar inumerix | 

Cette invention est navrante. Ça ne méritait pas un si long article dont je n’ai lu que les 10 premières et les 10 dernières lignes. C’est déjà trop.

avatar vsi | 

je partage le point de vue ecolo de la plupart d’entre vous, mais alors j’espère franchement que tous ceux qui font la remarque et qui prônent le thermos sont également contre la recharge sans fil, qui elle est autrement plus nocive/energivore, vue l’ampleur des clients potentiels...

avatar C2SC3S | 

"les efforts écolos de la marque ( Apple)".

La comm de " la marque" porte donc parfaitement ses fruits . Comment peut on se laisser abuser par leurs affirmations ? Peu de domaines d'activité sont moins polluants que l'industrie électronique et Apple fait tout un foin avec le recyclage de leur "casing" en aluminium. Pour l'intérieur ils ne pipent mot et pour cause.

Pour ce machin , c'est navrant également.

avatar Bigdidou | 

@C2SC3S

« Peu de domaines d'activité sont moins polluants que l'industrie électronique »

Tout va bien, alors.

avatar C2SC3S | 

@C2SC3S

Plus polluants

avatar pagaupa | 

On a des des Emeric Caron en puissance ici! ?

avatar chtiblues | 

Mais qui passe plus d'une demie heure à une heure pour boire que 30cl ? C'est pas 30cl d'irish coffee. Un truc style thermo de plus d'un litre pour emporter j'veux bien mais là ça sert à rien ce truc.

J'peux me faire 3 thé de 20cl (trois infusions successive) et les boire en moins de 20 min ou me faire une moka express 3-4 tasses de 5cl et tout boire en moins d'un quart d'heure.

avatar chtiblues | 

@chtiblues

J'ai lu les commentaires, en fait faut aimer déguster son thé café très lentement mais c'est pas l'idéal pour ce genre de boissons.

Il me semble qu'il existe des sortes de sous tasses chauffantes à connecter en USB et sur lesquelles on peut poser n'importe quelle tasse pour garder au chaud voila j'ai fait une recherche et j'ai trouvé ça en premier

https://www.amazon.fr/Chauffe-tasse-café-maison-bureau/dp/B073Q3W2HX/ref=mp_s_a_1_2?__mk_fr_FR=ÅMÅZÕÑ&qid=1542505780&sr=8-2&pi=AC_SX236_SY340_QL65&keywords=Tasse+Chauffante+Usb&dpPl=1&dpID=41jpMAf-tYL&ref=plSrch

avatar gwen | 

@chtiblues

Oui mais ces sous-tasse chauffante sont encore plus gadget et ne serve à rien du tout au final a part consommer de l’énergie.

avatar pagaupa | 

@chtiblues

Tu auras noté le prix de cette base!
Comparée à celle de l’article, ça fait chère la tasse plastique.

avatar popeye1 | 

Ben moi j’aime le café à peine tiéde, voire froid. Alors je me demande pourquoi des sociétés dépensent leur temps et notre argent pour créer des conneries inutiles. La planète est bientôt sauvée ! Pas de souci : CHANGING. THE WORLD qu’ils disent. Tu parles.
Passons vite à autre chose.

avatar Inside Me | 

La tasse sera essayer et rapporter en Apple store .... encore un test gratuit ( test de merde en plus )
Enfin , sauvons la planète ...
encore du grand journalisme et de ma part un grand commentaire....

avatar oomu | 

la totalité des commentaires m'ont convaincu de l'acheter.

avatar BLM | 

Maintenant, si on tient à se les garder au chaud, on peut faire des économies en les mettant ds la tasse ;-)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR