Test du OnePlus 6T

Stéphane Moussie |

À l’image d’Apple qui lance chaque année, ou presque, une version « S » de l’iPhone, OnePlus propose chaque semestre une variante « T » de son dernier smartphone. Ainsi, six mois seulement après un OnePlus 6 qui nous avait convaincu par son excellent rapport qualité-prix, voici le OnePlus 6T.

Les évolutions sont-elles significatives ? Que vaut le capteur d’empreintes intégré à l’écran ? Réponses dans ce test.

Fiche technique
  • 589 € à 639 €
  • 157,5 x 74,8 x 8,2 mm
  • 185 g
  • Écran AMOLED 6,4" (2 340 x 1 080 pixels, 402 ppp)
  • Snapdragon 845
  • 6 à 8 Go de RAM
  • 128 à 256 Go de stockage
  • Android Pie

Un écran plus grand, une encoche plus petite

Le design global du OnePlus 6T est identique à celui du OnePlus 6 : c’est un bel appareil au dos en verre et au cadre en aluminium poli. Le nouveau modèle est un petit peu plus grand et plus lourd que le précédent, et pour cause, son écran, qui est d’excellente qualité, a été élargi (6,41“ au lieu de 6,28”). Ce n’est pas ce qui frappe le plus cependant.

iPhone XS et OnePlus 6T. Je préfère le plus petit gabarit de l’iPhone, mais c’est un critère personnel. Le OnePlus 6T est légèrement plus petit et plus léger que l’iPhone XS Max.

Le changement esthétique le plus marquant est l’encoche, qui a été réduite au point d’accueillir uniquement l’appareil photo avant. C’est à mon avis l’encoche la plus jolie (ou la moins moche) et la plus discrète jamais vue jusqu’à présent.

Le haut-parleur et le capteur trois-en-un (luminosité, distance et RGB) n’ont pas disparu pour autant, ils ont simplement été déplacés un peu plus haut — à ce sujet la grille du haut-parleur est un nid à poussière.

OnePlus, qui se targue d’écouter sa communauté, a finalement retiré la prise jack. « Nous ne le faisons pas pour le plaisir ou parce que tout le monde le fait. Nous pensons que le bon moment est venu et que cela profitera à la majorité de nos utilisateurs », a justifié le cofondateur Carl Pei à TechRadar, en ajoutant que cela libère de l’espace pour d’autres composants, comme la batterie (on y reviendra).

En tant qu’habitué de l’iPhone, le retrait de la prise jack ne me dérange pas plus que ça, j’ai appris à faire sans depuis l’iPhone 7… Des écouteurs intra-auriculaires USB-C de qualité convenable sont fournis, ainsi qu’un adaptateur. Autrement, OnePlus commercialise des écouteurs sans fil (des clones de BeatsX) à 69 €.

Le OnePlus 6T résiste mieux à l’eau que tous ses prédécesseurs, assure Carl Pei, cependant il n’a pas de certification IP pour une raison d’économie. Une chute accidentelle dans un lavabo ou des éclaboussures ne lui causent pas de problème normalement.

Un capteur d’empreintes digitales intégré dans l’écran

La principale curiosité du OnePlus 6T par rapport au OnePlus 6 — et même par rapport à de nombreux concurrents Android —, c’est son capteur d’empreintes digitales qui n’est plus au dos, mais sous l’écran. Une technologie dont on s’est demandé si elle allait être intégrée un jour à l’iPhone, avant qu’Apple ne présente Face ID.

D’ailleurs, le OnePlus 6T a également un système de reconnaissance faciale, mais il est moins évolué que celui de l’iPhone. Exemple tout bête : il ne fonctionne pas dans le noir (à moins d’activer l’option qui illumine l’écran pour éclairer suffisamment le visage… et qui vous aveugle par la même occasion). C’est pour cette raison qu’une autre authentification biométrique est présente.

Le capteur d’empreintes digitales intégré à l’écran est une solution idéale sur le papier : il est plus accessible qu’un capteur au dos et il permet de réduire les bordures autour de l’écran, puisqu’il ne fait pas partie d’un bouton physique, comme c’est le cas de Touch ID sur les iPhone et iPad.

Le OnePlus 6T n’est pas le premier à avoir cette technologie, mais elle reste encore rare à l’heure actuelle. Le fonctionnement de ce capteur optique, fourni par Goodix, est globalement similaire à celui des écrans tactiles capacitifs, qui mesurent le transfert des charges électriques d’une matrice vers le doigt pour détecter le toucher. Le capteur réalise la même opération à une échelle beaucoup plus petite pour mesurer les crêtes de l’empreinte.

À l’usage, le capteur du OnePlus 6T est aussi fiable et rapide que Touch ID. À peine le doigt posé sur l’icône d’empreinte affichée à l’écran, le terminal est déverrouillé. Le geste est accompagné d’une animation qui n’est pas totalement gratuite : on remarque facilement que lorsqu’on pose son doigt sur l’icône, un cercle vert s’illumine juste à cet endroit. Cette lumière permet grosso modo au capteur de prendre en photo l’empreinte pour la comparer à celle enregistrée. L’animation (il y en a trois au choix) habille ce flash vert.

L’authentification est au bout du compte un peu moins discrète qu’avec Touch ID, puisqu’elle est toujours accompagnée de cette lumière verte souvent visible en partie (le doigt n’a pas besoin de recouvrir toute la zone) ainsi que d’une animation. Même si j’aurais préféré plus de sobriété, je ne trouve pas ça gênant.

Ce qui m’embête plus, c’est que le mode nocturne qui réchauffe les couleurs de l’écran (l’équivalent de Night Shift sur iOS, pour moins fatiguer les yeux) se désactive inévitablement quand on utilise le capteur d’empreintes, avant de se réactiver progressivement.

Le phénomène se produit à chaque déverrouillage de l’appareil, mais aussi quand on utilise le capteur d’empreintes à travers le système, par exemple pour ouvrir son gestionnaire de mots de passe. Le mode nocturne se désactive soudainement, puis se réactive doucement une fois l’authentification effectuée. L’effet est un petit peu pénible pour les yeux.

Si vous vous demandez si le capteur sous l’écran est aussi facile à utiliser à l’aveugle que Touch ID en l’absence de repère physique, c’est généralement le cas. Le OnePlus 6T en main, on mémorise vite la zone où poser son pouce. Après quelques jours d’utilisation, je pose systématiquement mon pouce au bon endroit sans avoir besoin de regarder l’icône d’empreinte. C’est moins évident quand il est question de poser mon index à l’aveugle sur le OnePlus couché sur une table, mais à quoi sert-il de déverrouiller son téléphone si ce n’est pour le regarder dans la foulée ?

Enfin, le capteur est aussi peu doué avec les doigts mouillés que Touch ID. Dans ce cas-là, la présence de la reconnaissance faciale est pratique. Les deux systèmes d’authentification biométriques cohabitant, l’un peut prendre le relais de l’autre quand la situation le demande. Quand je porte des gants, je sais que mon visage peut servir de clé. Et quand le OnePlus est posé sur une table, je n’ai pas besoin de le soulever ou de me pencher pour l’activer, il me suffit de poser mon doigt sur l’écran.

Pour en terminer avec le capteur d’empreintes digitales, celui-ci fonctionne même avec les films de protection — la preuve avec le film qui est posé par défaut sur tous les OnePlus 6T. Si vous devez le changer, OnePlus recommande tout de même ses films pour une compatibilité assurée.

Des performances toujours de haut vol

Pas de surprise sur le plan de la puissance. L’équipement étant le même que sur le OnePlus 6 (Snapdragon 845 avec 6 ou 8 Go de RAM), les performances sont identiques. Tout est fluide et rapide, on peut profiter des derniers gros jeux dans les conditions optimales, sans que le terminal ne chauffe trop. Avec cet attirail qui représente le nec plus ultra sur Android actuellement — mais qui n’égale pas l’iPhone —, on est tranquille pour plusieurs années. La boussole, qui m’avait causé des ennuis sur le OnePlus 6, est ici fiable.

La batterie a une capacité de 3 700 mAh, soit 400 mAh de plus que sur le OnePlus 6. L’autonomie est excellente — c’était déjà le cas sur le précédent modèle. Le OnePlus 6T tient environ un jour et demi, voire deux, en utilisation mixte, sans me restreindre.

Malheureusement, si la recharge filaire rapide est toujours aussi appréciable, l’absence de recharge sans fil est de plus en plus inexcusable. Pour un smartphone (en verre) qui s’attaque aux cadors du secteur, la recharge par induction est nécessaire.

L’appareil photo change peu lui aussi. C’est en fait le même que celui du OnePlus 6, avec quelques améliorations logicielles… qui sont disponibles pour le OnePlus 6. Au dos, un double appareil 16 MP f/1.7 + 20 MP f/1.7.

L’une des nouveautés est le mode Nightscape, qui prend des photos nocturnes plus lumineuses en assemblant une rafale de clichés. Il ne faut pas bouger pendant l’opération, sous peine de prendre une photo floue. Les photos prises avec Nightscape sont effectivement un peu plus lumineuses, mais c’est au détriment de la qualité de l’image, dont la netteté est exacerbée pour compenser le flou. Ça ne vaut pas le mode nuit des Pixel de Google.

sans Nightscape / avec Nightscape

Les algorithmes ont été revus et corrigés pour le mode portrait et les selfies. Le résultat n’est pas mauvais, mais je préfère largement les photos de l’iPhone XS pour ces deux types de clichés. Les couleurs sont bien plus chaleureuses, et le cadrage est plus serré en mode portrait.

iPhone XS / OnePlus 6T
iPhone XS / OnePlus 6T

De manière générale, le OnePlus 6T produit des photos plus « froides » que l’iPhone XS, mais aussi plus fidèles à la réalité.

iPhone XS / OnePlus 6T

Dans l’exemple ci-dessous, l’iPhone XS exagère l’éclat des couleurs des feuilles. C’est le OnePlus qui fournit le cliché le plus fidèle, bien que moins flatteur.

iPhone XS / OnePlus 6T

L’iPhone XS est indubitablement meilleur que le OnePlus 6T en basse luminosité, où il réalise des images plus lumineuses.

iPhone XS / OnePlus 6T

Pour conclure la partie photo, le OnePlus 6T n’est pas le plus doué de la catégorie — le Pixel 3 a une longueur d’avance —, mais il se débrouille tout de même très bien.

OnePlus 6T
OnePlus 6T, zoom 2x
OnePlus 6T
OnePlus 6T

Un logiciel encore admirable

C’est un point fort de OnePlus depuis ses débuts, sa surcouche logicielle, baptisée Oxygen OS, est très pertinente. Elle apporte juste ce qu’il faut de fonctionnalités supplémentaires et de modifications à Android, sans le dénaturer. Xiaomi ferait bien de s’en inspirer. Il y a un monde entre Oxygen OS, propre et focalisée sur l’essentiel, et MIUI, un fouillis qui contient des applications douteuses et de la pub.

L’écran d’accueil et le tiroir d’applications.

Un exemple parlant de l’intérêt de la surcouche de OnePlus est la navigation gestuelle. Android Pie a introduit des gestes et un bouton qui remplacent les trois boutons historiques en bas de l’écran. Seulement, cette nouvelle formule ne fait gagner aucune place à l’écran et elle ne fluidifie pas plus l’utilisation (les détails dans notre test du Pixel 3).

OnePlus améliore tout ça en… pompant allègrement sur l’iPhone. On retrouve les mêmes gestes et animations que sur iPhone X et ultérieur, à l’exception du geste de retour en arrière. Certes, ce n’est pas glorieux pour le fabricant chinois, mais pourquoi réinventer la roue si c’est pour en faire une carrée ? Je préfère avoir une navigation gestuelle efficace même si elle est copiée sur l’iPhone (et quelque part, ça facilite la transition), qu’une navigation bancale.

Android Pie a un mode sombre reposant pour les yeux… et la batterie ! Par ailleurs, la navigation avec les boutons historiques est toujours disponible au cas où.

Cette attention portée au logiciel concerne aussi la distribution des mises à jour d’Android, qui est rapide et qui s’étend dans la durée. Ça paraît évident pour un utilisateur d’iPhone, ça l’est beaucoup moins dans l’univers Android.

Le OnePlus 6 a été parmi les premiers smartphones tiers à recevoir Android Pie (9.0), « seulement » un mois après le lancement de cette nouvelle version — une performance dans l’écosystème de Google. Les précédentes générations auront également droit à Android Pie dans les prochains mois, jusqu’au OnePlus 3, qui était sorti en juin 2016 sous Android Marshmallow (6.0). Il n’y a guère que Google et Essential qui assurent un suivi logiciel encore meilleur.

Pour conclure

Le OnePlus 6T est sans doute la meilleure affaire du moment dans l’univers Android. À 589 €, vous avez un smartphone quasiment aussi performant et complet que d’autres modèles vendus bien plus cher. Est-ce que l’encombrement réduit du Pixel 3 et son appareil photo hors pair valent 300 € de plus ? Si la compacité et la photo sont vos priorités absolues, peut-être bien, autrement le OnePlus 6T est un choix sûr.

Il y a des petits bémols néanmoins. Le capteur d’empreintes intégré sous l’écran est très satisfaisant, mais son utilisation n’est pas aussi transparente qu’on pouvait l’espérer. La recharge sans fil pointe quant à elle toujours aux abonnés absents.

Et comparé à l’iPhone, alors ? La comparaison est toujours aussi difficile. Comme je l’avais déjà dit dans le test du OnePlus 6, il s’agit plus d’une histoire de chapelles que de fiches techniques. Si vous êtes attaché à l’écosystème Apple (iMessage, Photothèque iCloud, Apple Pay, Apple Watch…), le OnePlus 6T ne sera pas le coup de baguette de magique qui vous fera oublier tout ça.

Par rapport à beaucoup d’autres smartphones Android, il a néanmoins l’avantage d’avoir une surcouche propre et claire, comme l’est iOS. Si vous êtes déterminé à passer de l’autre côté de la barrière, le OnePlus 6T ne devrait pas vous décevoir.

Vous avez aimé cet article ? Produire du contenu original demande du temps, des compétences, et des connaissances.
Soutenez notre équipe de journalistes, rejoignez le Club iGen sur le Kickstarter.

Note

Les plus :

  • Lecteur d'empreintes digitales sous l'écran efficace…
  • Bel appareil
  • Très bonnes performances
  • Surcouche logicielle légère et utile
  • Prix raisonnable

Les moins :

  • … mais à l'intégration perfectible
  • Pas de recharge sans fil
Tags
avatar fredsoo | 

Moi qui rêve d’un tel de la taille de min 5S.... 😭

avatar steenux | 

@fredsoo

Complètement d’accord, marre de ces lourdes phablettes qui ne tiennent ni en mains, ni en poche.

Je me suis repris un 5SE et j’en suis très satisfait.

avatar AlexZen | 

@steenux

Idem ! J’ai revendu mon X et je suis reparti sur un SE en 128Go. Ras le cul d’avoir un truc énorme dans les poches et devoir faire des manipulations pas possible pour l’utiliser. Certes ce sont des bijoux de technologies mais pour moi la vraie évolution sera de pouvoir obtenir tout ça dans un form factor compact. Et surtout compact veut pas dire premier prix.
Bref j’irai le plus loin possible avec mon SE. Cela fait deux fois que je tente l’expérience. 5s vers 6s puis retour au SE. SE vers X puis retour en SE.

avatar zoubi2 | 

@fredsoo

Oh oui alors ! Font c**** avec leurs pelles à neige...

avatar chtiblues | 

@fredsoo

Un jour ils vont bien nous sortir un HDG de moins de 5". Avec les écrans sans bord il y a quelque chose à faire de ce coté.

avatar Smartiiez | 

@Fredsoo
En regardant l'iPad Pro 2018, je vois un iPhone 5 géant .. j'espère secrètement que le form factor de cet iPad sera utilisé pour un nouvel iPhone de "petite" taille au printemps 2019 🙏

avatar bidibout | 

@Smartiiez

Petite taille ou non j'espère aussi qu'ils reprendront ce design pour les prochains iPhone.

avatar MacoGeek | 

😨 tous les tests seront réservés aux abonnés ? (C’est la couronne sur le titre de l’article qui me fait peur)

avatar lost and found | 

@MacoGeek

Ils annoncent la couleur ! ;)

avatar MacoGeek | 

@lost and found
😫 MacG va me manquer

avatar marenostrum | 

les articles authentiques (de ce genre) seront payants. libre accès aura que des articles vite fait qu'on trouve partout (traduit de l'anglais ou autres).
mais ils peuvent revenir en arrière. parce que ils savent pas si ça va marcher ou pas. si les gens se barrent, ils vont revenir en arrière. ces articles vont être libérés après l'exclusivité du site payant. il faut que Google amène des visiteurs. et macG est bien classé. dans les premiers rangs de Google. il faut pas qu'ils perdent ça non plus.

avatar marenostrum | 

pas besoin de test en fait. on connait tous l'Android ou Windows, ou macOS ou iOS, etc. juste les spécifications constructeur et le look (le design) suffissent maintenant.

en tout cas j'ai jamais vu les tests avant d'acheter un produit. tu vas au magasin et c'est bon. par ex, l'iPhone XR m'a paru moche, avec son cadre en aluminium sablé. ça fait toc (objet d'enfants). pour la même raison j'avais pas acheté le iPhone 5S à l'époque.

avatar Mickaël Bazoge | 
C'est ce qu'on explique ici : https://www.macg.co/macgeneration/2018/11/club-igen-ce-qui-va-changer-pour-la-redaction-104436. Certains articles seront réservés aux abonnés du Club, d'autres leur seront proposés en avant-première. Ils seront ensuite ouverts à tous (typiquement, ce test sera disponible à tous les lecteurs assez rapidement).
avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Je sais pas, les articles réservés aux abonnés qui deviennent publics au bout d'un temps, je me demande si c'est la bonne solution. Ça enlève de la valeur à l'abonnement et incite moins à faire le pas.

Il est possible de continuer de bénéficier de l'indexation de Google, tout en intéressant les lecteurs non abonnés, en laissant quelques paragraphes au début de l'article en lecture libre. Ça demande un peu de travail dans la structuration de l'article, pour faire de son début un bon résumé.

Je trouve que c'est mieux que de les laisser derrière le paywall seulement pendant un temps.

avatar romainB84 | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

C’est une bonne idée je trouve
Je rejoins votre avis.
Payer 40€ pour avoir accès à des articles en exclusivité qui seront disponible à tous quelques semaines plus tard... ça perd quand même pas mal de l’intérêt du club...
Par contre en effet ne montrer qu’un résumé succinct de l’article et mettre à dispo l’article complet et détailler au membre du club ça rend le club beaucoup plus intéressant sans trop frustrer ceux qui ne veulent pas payer 🙂

avatar pat3 | 

@romainB84

"Par contre en effet ne montrer qu’un résumé succinct de l’article et mettre à dispo l’article complet et détailler au membre du club ça rend le club beaucoup plus intéressant sans trop frustrer ceux qui ne veulent pas payer 🙂"

C’est le modèle duMonde et c’est hyper chiant. Ça m’incite Plidam boycotter le journal qui le pratique qu’a le lire, encore moins à acheter l’article.

avatar romainB84 | 

@pat3

Sur le monde c’est un résumé qui est gratuit ou juste le début de l’article?
Parce que si c’est juste le début ... oui je comprend que ce soit penible et frustrant en effet !

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

@ pat3 : Tu n'aimes pas la façon de faire du Monde parce qu'ils ne te donnent pas accès à l'article dans son intégralité. Cependant, c'est l'idée de base. Les articles payants seront réservés aux abonnés.

Ceux qui ne souhaitent pas s'abonner ne s'abonneront pas, ça n'est pas un problème, mais tous les articles de MacGé ne seront pas disponibles gratuitement, c'est un fait.

Laisser le début de l'article en lecture gratuite offre l'avantage de toujours bénéficier de l'indexation de Google et de donner un aperçu du contenu. Ça ne gène pas ceux qui n'ont pas l'intention de s'abonner. Ils ne s'abonneront pas.

avatar gardiolan | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Et le jour où Google décide de ne plus indexer les pages avec paywall ? Ou si elles sont distinguées comme ‘contenu payant’ dans les résultats ?

avatar zoubi2 | 

+1

avatar jerry75 | 

😢😢😢

avatar MacoGeek | 

@MickaëlBazoge

Merci pour les précisions

avatar Tigrou25 | 

@MickaëlBazoge

Comment distinguer un article qui sera proposé en avant première d’un article réservé aux abonnés ?

avatar fte | 

J'ai eu le plaisir de passer du temps avec tous les OnePlus depuis le 5.

Ce sont indubitablement des compromis entre prix mesuré et caractéristiques de haut vol. Mais des compromis bien équilibrés, très intelligents, avec un OS très dépouillé et proche d'Android original. Bref, d'excellents téléphones au rapport qualité/prix remarquable.

Le 6T est génial. Je déplore l'encoche et je déplore l'absence de jack, mais l'encoche est peu gênante au quotidien... Reste le jack. La faute de goût.

Mais Google. Ça reste un obstacle que je ne suis pas encore assez désespéré pour sauter. Si c'était le cas, j'aurais un dur choix à faire entre Note et OnePlus.

avatar bidibout | 

@fte

Quid de l'usure de la batterie avec une charge aussi rapide ? Car avec un iPhone on se pointe en Apple Store ou revendeur agréé et on peut faire changer la batterie (et pour un tarif raisonnable désormais) mais là... (ça vaut en fin de compte pour tout les smartphones hors Apple).

avatar PierreBondurant | 

@fte

Quand je vois ce genre de téléphone pour 639€ les 256Go, je me dis qu’il n’y a vraiment qu’iOS qui me retient chez Apple

avatar fte | 

@PierreBondurant

"je me dis qu’il n’y a vraiment qu’iOS qui me retient chez Apple"

C'est Google qui me retient chez Apple. J'aimerais un Windows Phone potable, mais Microsoft s'est tellement vautré que c'en est risible.

avatar PierreBondurant | 

@fte

C’est vrai que partager toute ma vie privée - bien qu’elle ne soit pas trépidante - et celle de mes proches par contrecoup sans aucun contrôle, ça ne fait pas rêver du tout.

Les premiers Lumia était pas mal du tout, c’est dommage que ça n’ait pas évolué dans le temps, d’autant que Microsoft avait l’effort louable de venir sur le marché avec une proposition originale sans tomber dans le copier/coller d’iOS.

avatar bidibout | 

@PierreBondurant

J'ai eu le Lumia 1020, pas totalement satisfait du téléphone mais bon sang qu'il était bon en photo (par contre hyper lent).

avatar equinoxe28 | 

Vitre sur le X ... ça fait moche.

avatar equinoxe28 | 

Beaucoup moins que le 6T

avatar Aba7 | 

Les gars un peu d’aider j’aimerais bcp achète le Oneplus 6T sachant que j’ai le Xs Max comme tel principal , et je voulais un second tel pour le boulot donc le pixel 3 me plaît bcp et il est compacte et fait d’excellente photo mon pixel 2 Xl aussi mais je trouver qu’il est chère puis le oneplus est un peu la taille de Xs Max je veux pas deux gros tel et il est moins chère mon cœur balance plus pour le pixel et la tête le one plus pour son prix .

avatar iVador | 

@Aba7

Pourquoi faire un second téléphone ? Le X🅂 Max a une double SIM (SIM normale + eSIM)

avatar TristamRabbit | 

Pour le moment le problème d’android c’est qu’il n’y a pas l’app de Macgé ^^
Ça me manquerait ça !

Sinon c’est impressionnant le rapport qualité prix des android. Des smartphones parfaitement fonctionnels pour un usage classique pour des prix qui commencent à 150 ou 200€.

Mine de rien. Tout le monde ne peut pas suivre les tarifs d’Apple. Alors la marge et la hausse des prix permet d’amortir la croissance moins forte.

Sans jouer le requiem du « Apple is doomed » je ne vois pas trop la stratégie d’Apple dans les prochaines années. Je ne pense pas qu’ils vont baisser les prix. Et je n’imagine pas la technologie qui peut être un atout déterminant pour des ventes incroyables.
Le 64 bits a été rattrapé, Touch ID et Face ID aussi. 3dtouch est en train d’être oublié.

D’ici 3 ans (doigt mouillé de l’analyste) je dirai que le cycle de l’iPhone va s’essouffler et que l’on va voir un nouveau relais de croissance. Sans que l’iPhone disparaisse. Allez au pif : la voiture. La réalité augmentée est intéressante. Mais c’est le même écosystème que les apps et donc les mêmes développeurs. Juste une transhumance d’argent. Pas un relais de croissance.

Le loir rentre dans sa théière. Merci pour votre écoute.

avatar NEWIPHONE76 | 

@TristamRabbit

"Le 64 bits a été rattrapé, Touch ID et Face ID aussi. 3dtouch est en train d’être oublié."

Touchid mais faceId je ne pense pas.

avatar jaymcfly | 

@NEWIPHONE76

Huawei et je ne sais plus qui ont un capteur infrarouge qui fonctionne comme Face ID

avatar IceWizard | 

@TrisamRabbit
"Sinon c’est impressionnant le rapport qualité prix des android. Des smartphones parfaitement fonctionnels pour un usage classique pour des prix qui commencent à 150 ou 200€."

Dit-il en commentaire d'un article traitant d'un smartphone Android à 639 € !

avatar karl | 

Le pseudo test du OnePlus 6 est du jus de crâne qui a réclamé du temps ?
En ayant connaissance du produit en 45m je fais plus long perso!
Rien de précis sur l’autonomie par exemple c’est toujours intéressant d’avoir des avis différents du siens...
Bref en plus d’avoir bien récolté c’est pas suffisant !
Nous verrons le retour de bâton les gens paye déjà YouTube Red / Molotov / canal + / apple musique est maintenant je devrais payer Igen pour avoir les mêmes articles pendant 2 ans nous disant toutes les semaines le MacBook Air c’est pour maintenant....

avatar romainB84 | 

@karl59000

En fait personne ne vous oblige à payer
Personne ne vous oblige non plus à lire les articles si ils ne vous plaisent pas
En fait personne ne vous oblige à rien 🙂

avatar karl | 

Non je fais juste le calcul de tout les abonnements que j’ai déjà !
J’ai oublié Netflix , amazon , iCloud, Dropbox ..........
Effectivement mais je me force à pensé contre moi même !
Lire des articles de gens qui pensent comme moi aucun intérêt !
Donc même si j’apprécie pas les angles des articles parfois je dis bien parfois j’aime voir les avis des autres !
Pour le reste j’en test depuis bientôt 10 ans ! Est hormis du temps cela me coûte rien , téléphone offert ou en prêt , prise en charge du déplacement par la marque ! Etc...
Nous sommes pas ici au Figaro !
Nous en reparlerons mais je pense pas que c’est une bonne idée !!
Je suis désolé mais contrairement au test papier sur les nouveaux iPad Pro c’est un article vite fait bien fait !
Allez voir celui des IPad Pro là c’est un vrai test là oui !
Enfin c’est quand même incroyable d’être incapable d’écouter une critique sans entendre toujours les mêmes arguments qui en sont pour vous mais pour moi c’est pas des arguments !
De même que critiquer x ou y c’est pas critiquer l’ensemble !!!!!!!!
Dans la vie c’est pas binaire !!!

avatar fauxgeek | 
avatar romainB84 | 

@karl59000

Ah ok j’avais mal compris le sens premier de votre message.
Si j’ai bien compris cette fois, ce qui vous dérange c’est que MACG (qui est un site dédié à l’actualité d’Apple) n’ai pas mis le même temps ni les mêmes moyen dans la rédaction d’un test d’un smartphone androïd que ce qu’il aurait fait pour un iPhone/iPad?
Alors évidement que c’est toujours bien de regarder ce que fait la concurrence, mais on peut aussi comprendre qu’ils insistent un peu plus sur les produits qui sont + la cible des lecteurs d’un site d’actualité Apple.
Je vais jamais sur l’équipe mais je pense que les articles sur le foot sont sûrement plus fréquent et plus détaillé que ceux sur le tennis de table (peut être parce qu’il y a plus de lecteurs qui vont sur l’équipe pour le foot plutôt que pour le Ping Pong)

Par contre je suis pas sur d’avoir compris le début de votre message :
« Non je fais juste le calcul de tout les abonnements que j’ai déjà !
J’ai oublié Netflix , amazon , iCloud, Dropbox .......... »
Si vous insinuez que le montant de tout vos abonnements représente un budget trop élevé, je pense que vous prenez le problème dans le mauvais sens.
Si je gagne 2000€ par mois je m achete une maison dans les 300 000€: je vais pas aller voir mon chef en lui disant que je voudrais qu’il me paye 10 000€/mois parce que je voudrais m’acheter une maison à 1 000 000€, une voiture à 90 000€ et un camping car à 100 000€. Après si ce n’est pas ça le message que vous vouliez dire alors je n’ai pas compris 🙂

avatar fauxgeek | 

@romainB84

Quelle patience 🤝🙏

avatar romainB84 | 

@fauxgeek

C’est pas une histoire de patience 🙂
C’est juste que j’aime bien comprendre ce que disent les gens
Après si effectivement à la fin de l’explication ça n’aboutit à rien, je n’insisterais pas c’est sur 😉

avatar karl | 

Je n’ai jamais fait le calcul mais je dois être à au moins 220e par mois rien que pour des services !

Après j’en ai besoin aussi je peux la faire sans !
Donc oui devoir encore payé est toujours payé à force je sature !
Il faut arrêter de croire qu’un site comme celui-ci demande énormément !
Après oui si tu est à 20 c’est sûr qu’il faut de l’argent mais j’en connais qui font tourné des sites plus important à 4 personnes est sans réclamer un euro !
Payer pour avoir un service est une valeur ajoutée je veux bien mais payer pour igen c’est non !
Comme je dirai non pour d’autres attention !
Même si je reconnais que sur l’actualité Apple c’est sans doute avec consomac l’un des meilleurs sites sur apple !
J’ai 32 ans est j’ai connu l’époque où tout était gratuit !
Je déteste les pubs donc j’ai pas le choix si je veux avoir le meilleur service je débourse !
Malheureusement je suis pas encore le roi de Chine j’ai aussi des limites

avatar romainB84 | 

@karl59000

C’est marrant moi j’ai 34 ans et j’ai jamais connu l’époque où tout était gratuit 😉

« Je déteste les pubs donc j’ai pas le choix si je veux avoir le meilleur service je débourse ! »

C’est marrant je m’apprêtais à vous écrire cette phrase mais c’est encore mieux si ça vient de vous 🙂.

Moi quand je vais à macDo si je veux manger mon BigMac, je le paye avant !
En tout cas (j’ai jamais essayé c’est vrai) mais je pense que si je vais voir la personne à la caisse en lui disant
« vous comprenez je viens de payer 100€ à Leclerc, 50€ à carrefour 200€ à Leroy Merlin et 60€ à décathlon... donc non je veux pas payer mon bigmac parce que ça fait trop, mais je le veux quand même »
A mon avis, je vais juste ressortir le ventre vide 😉

avatar fte | 

@romainB84

"A mon avis, je vais juste ressortir le ventre vide 😉"

Ta santé te remercie. Tu sors gagnant.

avatar romainB84 | 

@fte

J’ai mis macdo comme j’aurais pu mettre n’importe quel resto 😉
Le principe est surtout que les prix d’un commerçant (ou autre) ne sont pas indexé sur les dépenses que le consommateur fait à côté ^^

avatar Stéphane Moussie | 
@karl "j’en connais qui font tourné des sites plus important à 4 personnes est sans réclamer un euro !" Lesquels ?
avatar IceWizard | 

@Stephane Moussie
'@karl "j’en connais qui font tourné des sites plus important à 4 personnes est sans réclamer un euro !" Lesquels ?"

YouPorn ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR