Une Apple Watch après 30 ans sans montre

Florian Innocente |

Je n’ai pas vraiment porté de montre depuis 20 ou 30 ans. Je me souviens d’une petite ronde, bleu blanc rouge, juste après avoir appris à lire l’heure. D’une Casio avec un minuscule clavier intégré de calculatrice lorsque j’étais au collège. Puis, vaguement, d’une autre très banale que je ne devais pas porter souvent. Ordinateurs d’abord, téléphones ensuite, dès que j’ai travaillé, j’ai toujours eu un moyen d’avoir l’heure sans qu’il soit nécessaire de m’embarrasser de cet objet.

Pour moi, une montre est une contrainte. Il faut la mettre, l’enlever, la remettre. Pire, la seule sensation d’avoir quelque chose autour du poignet m’indispose (pas de bague non plus, de bracelet, ou tout autre article du rayon bijouterie). Autant dire que lorsque les rumeurs d’une montre Apple sont apparues j’ai suivi cela avec un intérêt poli, dicté par les obligations d’en rendre compte sur iGen.

Il y avait évidemment une curiosité sur la forme que prendrait ce produit. Apple en lance suffisamment peu, faisait remarquer il n’y a pas longtemps Jonathan Ive, que chacun est conçu avec beaucoup d’égards.

Mais au-delà, cette curiosité ne rimait pas avec envie et encore moins avec besoin. Par comparaison, je n’ai pas besoin du nouveau MacBook mais il me fait envie, comme me font envie un Mac Pro ou un iPad.

Les montres ne m’intéressaient pas et j’ai également passé mon tour pour les traqueurs d’activité (pas assez sportif de toute façon). J’ai observé avec amusement mes collègues qui comparaient les scores de leur petite pastille Shine. Sans comprendre ce que cela apportait à leur quotidien et eux ne l’expliquaient pas d’une manière très convaincante non plus.

Mes connaissances de l’univers des montres étaient proches de zéro. C’est en voyant la première vidéo d’Apple où Jonathan Ive détaillait son produit, dont certains éléments sont repris de l'horlogerie la plus traditionnelle, que j’ai découvert de nouveaux sens pour des mots courants. Pour moi une couronne se portait sur la tête ou sur une dent et une complication relevait du vocabulaire médical porteur de mauvaises nouvelles.

Ce n’est que très récemment que cette Apple Watch a commencé à tirer sur quelques cordes sensibles. Indépendamment bien sûr du fait qu’en travaillant pour un site d’actualité Apple, on est soumis quotidiennement à un fort rayonnement qui finit par vous convaincre de l’utilité absolue de tous ces produits…

Au fil des interview, les concepteurs de l’Apple Watch ont déroulé cette idée qu’avec cette montre on allait pouvoir éloigner son téléphone et le mettre en sourdine. Que cet objet porté au poignet allait servir de filtre pour ne laisser arriver à vous que l’essentiel.

Je me suis rendu à cette idée un jour que j’écoutais de la musique sur mon iPhone en marchant dans la rue. Je recevais une succession de Messages de personnes différentes et dont toutes ne nécessitaient pas une attention ou une réponse immédiate. Mais comment savoir à l'avance (interroger Siri est trop long). À chaque fois, je sortais mon téléphone — empêtré avec le câble des écouteurs — je regardais le message, déverrouillais le téléphone pour y répondre éventuellement et relançais ma musique jusqu’à la prochaine sollicitation.

« Avec une Apple Watch ça aurait été bien plus simple ! ». Le constat était sans appel et la proposition des gens d’Apple devenait plus concrète et plus pertinente.

Il y a bien une contradiction dans l’idée que pour se détacher d’un produit envahissant il faut s’en attacher un nouveau en permanence au poignet… On sort de la prison qu’est devenu notre téléphone en mettant une paire de menottes. En outre, on double cette contrainte quotidienne qu’est de veiller à ne pas manquer de batterie. Pour quelqu’un qui ne voulait pas entendre parler de montre depuis deux ou trois décennies, et il y a quelques semaines encore, la conversion à l’idée d’en porter une a été brutale. Une précision importante, si ce n'était MacG qui me payait cette montre, je n'aurais pas fait cette dépense, elle est trop chère pour le moment.

L’un des premiers tests parus sur l’Apple Watch souligne le manque de granularité des réglages pour les notifications qui peuvent aller sur la montre. Cela semble être tout ou rien (toutes celles d'Instagram ou de Slack ou bien aucune). C’est le point qu'il m’intéressera en premier lieu de vérifier (premier contact demain, pour un essayage, comme on dit maintenant aussi dans les Apple Store).

avatar albapple | 

C'est quoi tout ces timeline ???!

avatar pivert42 | 

Exactement dans la même situation, jamais de montre, mais celle d'Apple me plait, je l'ai commandé, j'espère ne pas faire un rejet…
Pour ce qui est des messages, on peut configurer le son pour chaque contact et je ne sors mon iPhone que si j'entends 2sons cristallins :)

avatar Florian Innocente | 
Oui c'est vrai. Je crains plutôt pour des apps qui n'offrent pas un gros degré de personnalisation sur l'origine de la notification pour choisir de les avoir ou pas.
avatar Anonyme (non vérifié) | 

@innocente :
Moi j'ai une réponse très franche à ce problème. Si une app ose m'embêter avec des notifications que je veux pas, je lui coupe toutes les notifications.

avatar Orion | 

Moi c'est encore mieux j'interdis toutes les notifications par défaut comme ça je suis tranquille.
C'est moi qui vais vers les logiciels et pas l'inverse. Si j'ai besoin d'avoir une info je vais la chercher, pas besoin de recevoir des tonnes d'infos non sollicitées. Le cerveau reste libre d'aller où il veut. Pas de pollution.

avatar The Joker WSS | 

Passionné de foot, j'ai du supprimer une app car le seul son de notification qu'elle offrait était des cris venus des gradins à chaque but.

avatar Alexharez | 

Je partage ton point de vue. Je pense que la Watch se vendra et qu'elle peut être utile mais je pense que le potentiel est intéressant sur le long terme (comme pour l'iphone ou l'ipad). Avec une meilleure autonomie (plus grande que celle de l'iphone) et plus d'indépendance, la montre peut devenir interessante.

avatar letofzurichois | 

Donc vous enlevez les comms contre cette ravissante timeline ? N'oubliez pas que ce sont aussi vos lecteurs qui vous financent !

avatar letofzurichois | 

Pourquoi tous mes posts ne sont pas en ligne ?

avatar Florian Innocente | 
Soi tu as fait une fausse manip', soit le commentaire a été modéré mais la plupart du temps on l'indique à la place du commentaire original soit il y a eu un bug.
avatar nova313 | 

Ouah... On dirait moi, sauf que je n'est que 26 ans ;).

Je n'aime pas avoir quelque chose sur moi, hormis les vêtements, et je n'ai jamais eu besoin de porter de montre pour lire l'heure. Je suivrai donc ton test avec grand intérêt.

avatar Anonyme (non vérifié) | 

@nova313 :
Moi aussi j'aime ne rien porter sur les poignets

avatar umrk | 

Très bon article

avatar Philactere | 

J'aime bien cette image de sortir de prison pour se mettre des menottes.
En croyant résoudre le problème de techno-dépendance on s'enfonce vers encore plus de dépendance avec un objet qu'on ne peut même plus oublier dans une poche. J'avoue ne pas très bien comprendre.

avatar Filce | 

Je trouve cette phrase extraite de l'article très intéressante : "Il y a bien une contradiction dans l’idée que pour se détacher d’un produit envahissant (notre téléphone) il faut s’en attacher un nouveau en permanence au poignet…"
Elle résume bien l'idée que j'ai de la montre version Apple. Mais bon, peut être que je comprendrai un jour cet engouement provoqué par ce nouveau produit, et qu'il atteindra mon bras.

avatar LittleBigMotte | 

@Filce :
En fait, il faut voir ca comme un bracelet de liberté conditionnelle ! ;-)

avatar bta_bloquant | 

Très bel article!!

avatar IRONMAN65 | 

Une étanche serait le top

avatar SIMOMAX1512 | 

Aucun intérêt de nager en mer ou piscine avec donc le côté étanche est secondaire , il y a sûrement un effet secondaire à son utilisation c'est que du coup on sort moins son iPhone et qu'on peu "gagner" en autonomie sur l'iPhone

avatar Anonyme (non vérifié) | 

@SIMOMAX1512 :
Faux, faut allumer le Bluetooth sur l'iPhone ça consomme

avatar florian1003 | 

@iPotable :
Le troll

avatar Anonyme (non vérifié) | 

@florian1003 :
Je t'assure que si, la montre restant connectée en permanence avec l'iPhone, l'iPhone va consommer autant et réduire son autonomie.

avatar Ipader | 

@SIMOMAX1512 :
Il ne faut pas oublier qu'elle sert à suivre son activité sport etc...
Alors si tu ne compte pas l'activité en nageant, le résultat n'est pas complet.
Et se doucher avec, c'est justement le moment où on la retire pour se laver correctement au niveau du poignet.

avatar SIMOMAX1512 | 

Et Tim Cook la dit on peu se doucher avec .

avatar TheRV | 

Un iPad m attire. Mais depuis sa sortie je ne lui ai pas trouvé d'utilité dans mon usage. Il ne fait rien de plus ou de moins que mon MacBook Pro et mon iPhone.

Pour l Apple Watch j ai la même vision du produit. Je précise que comme la personne dans l article je ne porte jamais de montre, ça me gêne au bras

avatar TheRV | 

(Notamment taper sur un clavier en particulier le contact alu contre alu...)

avatar Lonsparks23 | 

C'est pour ça que les bracelets en élastomère me paraissent plus évident pour une journée de travail. Parce que l'alu du Mac contre le bracelet Milanais ou à maillons... Pas terrible !

avatar iGeek07 | 

Une petite remarque, ça serait cool d'avoir la photo du "blogueur" en tête d'article pour ceux qui consultent via l'application. Comme ça on comprends tout de suite à quel rédacteur on à affaire pour chaque nouvel article Timeline.
Merci :)

avatar pariscanal | 

C est reloue ces timelines

avatar AllanZ | 

Je me retrouve totalement dans cet article, à l'exception que je savais déjà que je la voulais dès la première rumeur. Car oui, malgré mon total dégoût pour tout ce qui est bijoux, mon fanatisme a tout de suite prit le dessus.

avatar Nonome77 | 

J'ai essayé l'Apple Watch cet après-midi. Elle est belle (bien qu'un peu lourde) et l'écran superbe. Par contre outre son ergonomie délicate à appréhender, je n'arrive toujours pas a y voir son intérêt.
Autant dépenser plus de 800€ dans un iPhone me paraît normal vu ce qu'on peut faire avec, autant dépenser la même somme pour l'Apple Watch me paraît bizarre.

avatar Bruno de Malaisie | 

Très bel article. Comme d'habitude sur MacGé.
Je suis ton "pendant".
J'ai toujours porté une montre. Et j'ai un fitness tracker.
Très intéressé par l'Apple Watch évidemment car elle devrait à la fois me donner l'heure et mesurer mon activité physique.
J'attendrai cependant qu'elle soit vraiment étanche et qu'elle puisse être portée pendant la nuit pour l'analyse du sommeil.
Les gens sont à la croisée des chemins avec cette montre, de même qu'ils l'étaient avec l'iPhone et l'iPad quand ils sont sortis.
"En aurais-je besoin?"
Quand ils ont découvert ce qui pouvait être fait avec ces iBidules, leurs vies en ont été changée.
Je pense que ce sera la même chose avec cette Apple Watch....

avatar Florian Innocente | 
Mais je me demande dans quelle mesure Apple va faire l'effort de la rendre étanche. Ca n'a pas aidé Sony à vendre ses téléphones et ça n'a pas gêné Apple pour les siens. Ce critère est peut-être plus important au quotidien sur une montre, je ne m'en rend pas compte. Est-ce qu'un porteur de montre prend souvent sa douche avec ? Est-ce que se priver des nageurs va être très embêtant pour les ventes ? Après tout cette Watch a l'air de gérer des projections d'eau comme lorsqu'on se lave les mains, est-ce que ça ne peut pas suffire pour une large partie des utilisateurs ?
avatar Fanoo | 

@innocente , Au sujet de la capacité d'une montre connectée à être étanche :

Je ne portais jamais de montre non plus.

Depuis 2 ans, je porte la Pebble, une sorte de prototype / version Alpha d'Apple Watch, quoi...
Je ne peux plus m'en passer, même sous la douche.

Pourquoi ?
Pour une raison toute simple, qui d'ailleurs n'est pas assez évoquée dans la communication d'Apple : savoir "qui c'est qui m'appelle ?" Ou "qu'est ce qu'il me répond dans son sms? " sans toucher à son iphone.

Imaginez de Ne PLUS JAMAIS avoir à foncer vers son telephone au moindre appel, au moindre message, pour rien. C'est tellement agréable.
Alors quand on est sous la douche, dans une piscine ou en train de sauter dans les vagues, c'est ENCORE PLUS important CAR ca répond a plusieurs satisfactions :
- ne pas manquer les appels que l'on ne veut pas manquer
- lire en temps réel les messages,
- ne pas interrompre son activité pour des appels, ou aller lire des messages, sans intérêt.

Pour ces raisons, pour moi, la qualité "étanche" de l'Apple Watch sera une nécessité.

avatar AllanZ | 

Pour ma part, je trouve que l'étanchéité est loin d'être indispensable, mais elle est la bienvenue. Même si je ne me vois pas prendre ma douche avec, j'aimerais être sûr qu'elle ne prenne pas l'eau lorsque je me lave les mains par exemple.

Mais je vous ferais remarquer qu'il n'existe à ce jour ni smartwatch ni smartphone en métal qui soit vraiment étanche. Samsung n'a même pas réussi à faire de son nouveau Galaxy S6 un smartphone étanche, bien que le S5 le fut...

avatar Philactere | 

@Bruno de Malaisie :
" Quand ils ont découvert ce qui pouvait être fait avec ces iBidules, leurs vies en ont été changée."

Heuuuu, faut pas exagérer quand même...

avatar iKalimero | 

@innocente l'Apple Watch ne fais pas partie de l'univers de l'horlogerie. Si tu t'intéresses a la haute horlogerie tu découvriras un vocabulaire vaste et enrichissant. Les grandes complications sont fascinante et forcent le respect. Personnellement je me contente de Seiko Kinetic calibre 5D22 avec un guichet a 3 heures pour le jour, réserve de marche (1mois) a 9 heures. Il s'agit d'un mouvement Quartz sans pile.
Je te conseille l'application Jaeger LeCoultre

avatar Florian Innocente | 
Je suis assez étonné par certaines montres et je vois bien qu'il y a là un univers très vaste, presque trop pour un néophyte. Mais je n'arrive pas à dépasser la fonction primaire de ces produits qui est de donner l'heure. Je n'ai d'attirance pour tout ce qu'il y a au-delà. Mais on verra si ça change à force de porter celle d'Apple :-) Cela dit, elle est tellement différente (dans ce qu'elle apporte comme services) que je me demande si on peut vraiment aller ensuite vers les montres traditionnelles (une envie de switch qui est grosso modo le grand discours - espoir ? - des fabricants quand on leur met l'Apple Watch sous le nez). C'est un peu comme si tu avais pris l'habitude d'un smartphone et que petit à petit ça te donne envie d'aller vers un magnifique téléphone mais qui ne saurait que téléphoner et rien d'autre.
avatar Domsware | 

@innocente :
Je suis tout comme toi Florian : je ne porte pas de montre ni de capteur d'activité.
Et depuis quelques semaines je m'intéresse par curiosité à l'univers des montres qui m'est totalement étranger.

Pour moi le waouh lors de la présentation de l'AW a été le retour haptique. Et ça l'est toujours. Je pressens que c'est le grand truc de cette montre, le petit détail en apparence qui va ouvrir des perspectives incroyables.

Il a peut être manqué le génie de Steve Jobs lors de la présentation de cette montre pour mettre en avant ce point là. Celui de la présentation de l'iPad avec le fameux « vous avez internet entre vos main ».

Cette montre ouvre selon moi l'ère de l'informatique vestimentaire. L'aspect le plus fort c'est qu'elle s'adapte à monsieur tout le monde. Qui peut être madame tout le monde, en costume, en tailleur, en tenue de sport... Ainsi chacun peut trouver montre à son poignet ce qui va ouvrir cette informatique à un très large spectre de la population.

avatar p@t72 | 

"Cette montre ouvre selon moi l'ère de l'informatique vestimentaire"

non
merci pebble, merci,sony pour les premières montres qui ont ouvert l'ère de l'informatique vestimentaire
je t'accorde qu'elle est plus aboutie comme ses dernières concurrentes android

avatar Domsware | 

@p@t72 :

Oui, d'autres l'ont fait bien avant : les marques que tu cites et aussi celles liées aux activités physiques. Mais toujours limité à un segment de technophiles et sportif.
C'est dans le sens ouvrir l'informatique vestimentaire pour tous.

avatar Fanoo | 

Toutes mes félicitations à l'auteur de cet article bien pensé et bien écrit.

avatar walidou1er | 

Ceci n'est pas une montre même si elle en porte à peu près le nom. C'est un périphérique de l'iphone, sous sa première forme. Un périphérique qui, parmi d'autres fonctions, donne l'heure. Un dispositif qui se porte au poignet par commodité tout comme ils auraient pu créer un autre type de dispositif qui se positionnerait ailleurs sur le corps s'il était jugé utile à cet endroit. Cet appareil se porte au poignet et ressemble à une montre dans ses formes, ils l'ont naturellement appelé montre. Comme une souris ressemblait à une souris. Aucune utilité d'avoir une simple montre, c'est vraiment une autre vision qu'il faut en avoir. Une vision d'un périphérique accessoire qui donne ses premières marques de noblesse à l'informatique mobile, et qui donne le sentiment que ce n'est qu'une étape.

avatar p@t72 | 

"Une vision d'un périphérique accessoire qui donne ses premières marques de noblesse à l'informatique mobile"

l' ordinateur portable a ouvert la voie de l 'informatique mobile le smart ensuite!

avatar béber1 | 

on pourrait décrire la progression comme telle :
transportable
portable
PDA et tablet PC
tablette
smartphone
wearterminaux

avatar béber1 | 

double post.

Est-ce qu'on pourrait savoir la taille et la résolution de l'écran de la 42mm ?
1,7" ou pas?

avatar Lonsparks23 | 

Pour ma part, les notifications ça va être NADA à part les messages et les appels (iMessages, Mails Fb-Messenger et à la LIMITE Tweetbot) + RDV/Rappels. Je me vois pas du tout me faire déranger par des notifications Facebook anodines, Snapchat inutiles, TVShowtime ou même vous iGen/MacG. Le poignet donne une vision beaucoup plus intime et proche que le téléphone dans la poche, et surtout je ne veux pas me faire "tapper" sur le poignet pour un rien. Si je veux engager de la lecture (vous/ News...) ou une recherche, je sors l'iPhone et y z'yeute les notifs.

avatar Philactere | 

Évidemment, si même sous la douche c'est un problème pour certains de ne pas être joignable, d'avoir peur de rater un téléphone ou de ne pas voir immédiatement un sms, si même dans un moment tel que celui-ci on n'arrive pas à déconnecter, les smartwatch ont de beaux jours devant elles.

avatar Philactere | 

Tout à fait sérieusement je trouve inquiétant d'en arriver là.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR