Android Wear : Google dévoile son système pour montres connectées

Stéphane Moussie |

Android Wear, c'est le nom du système d'exploitation de Google destiné à l'informatique vestimentaire. La firme de Mountain View vient de lever le voile sur cette déclinaison d'Android qui vise dans un premier temps les montres connectées.

Les montres ne donneront plus simplement l'heure, elles vont être capables de faire beaucoup plus grâce à un vaste catalogue d'applications, annonce Sundar Pichai, le patron d'Android. Les produits tournant sous Android Wear seront capables de fournir :

  • des informations utiles en fonction du contexte ;
  • des réponses aux questions par l'intermédiaire de l'assistant personnel Google Now ;
  • des statistiques sur sa santé en traquant son activité ;
  • « des clés sur un monde multi-écran », formule pompeuse pour indiquer que les montres pourront servir de télécommande pour d'autres appareils.

Cette vision est mise en images dans une vidéo promotionnelle qui met surtout en exergue Google Now. Le service de Mountain View, que l'on convoque d'un « OK Google » comme sur le Moto X, est capable d'estimer le temps d'un trajet, donner les résultats sportifs, indiquer la météo... tout ça, à son poignet.

L'interface est réduite au strict minimum. En haut à gauche figure l'heure, à droite un bouton pour lancer la fonction vocale, et au centre les informations sous forme de cartes. L'interface est adaptée aux écrans carrés et ronds.

Un kit de développement est disponible dès aujourd'hui en version developer preview. Les développeurs ont à leur disposition des API pour permettre à leur application d'afficher des notifications sur les montres Android Wear. Les notifications sont interactives : pour une messagerie instantanée, on peut dicter sa réponse à un message. Les notifications peuvent comporter plusieurs pages, qui se consultent en glissant son doigt sur l'écran tactile, ou peuvent être empilées.

Sundar Pichai avait exposé la semaine dernière sa vision de l'informatique vestimentaire :

Lorsque nous réfléchissons à ces objets portables, nous les voyons comme une plateforme. Nous envisageons tout un univers de capteurs. Les capteurs peuvent être petits et puissants et recueillir beaucoup d'informations qui peuvent être utiles pour les utilisateurs. Nous voulons fabriquer les bonnes API pour ce monde de capteurs.

Les montres connectées, qui existent depuis plusieurs années, sont vraiment sous le feu des projecteurs depuis l'année dernière, notamment en raison de la sortie de la Galaxy Gear de Samsung. Un Samsung qui a décidé de se passer d'Android pour les nouvelles versions de sa montre, lui préférant son propre système Tizen (lire : Samsung passe à Tizen pour ses Gear 2). L'enjeu pour Google est de fédérer le plus vite possible tous les acteurs autour de sa solution, avant qu'un constructeur ne prenne trop de poids sur le marché et n'inspire ses concurrents.

C'est a priori bien parti puisque Google revendique déjà une dizaine de partenaires importants : Asus, Broadcom, Fossil, HTC, Intel, LG, Mediatek, MIPS, Motorola, Qualcomm, et Samsung, qui ne délaisse donc pas complètement Android pour ses montres. Ces fabricants ou entreprises spécialisées dans les puces vont donc prendre part à Android Wear.

Pour donner le « la » à cette nouvelle gamme de produits, LG va sortir au cours du prochain trimestre la LG G Watch, qui a été réalisée en collaboration avec Google — en somme une Nexus Watch qui ne dit pas son nom. Le constructeur sud-coréen est avare en informations sur ce futur produit, tout juste sait-on qu'il sera abordable et qu'il intégrera tous les services Google.

Sur le même sujet :


avatar napuconcture | 
Google frappe très fort et juste, en mettant l'industrie du wearable computing au diapason. On commence petit à petit à comprendre la vision de Google concernant le service Now et Voice : comprendre, accompagner, anticiper. --- La smartwatch Moto 360 de Motorola est sublime. --- A l'heure actuelle on peut se demander ce que font quelques autres ténors de l'industrie de la mobilité que sont Apple et Microsoft, leur silence devient assourdissant.
avatar napuconcture | 
Surtout cela permet de copier la concurrence et se repositionner, comme elle l'a fait pour l'iphone (smartphone) et ipad (tablette).
avatar candidemac | 
@lmouillart : :-D
avatar ElGringo13 | 
"Lorsque nous réfléchissons à ces objets portables, nous les voyons comme une plateforme. Nous envisageons tout un univers de capteurs. Les capteurs peuvent être petits et puissants et recueillir beaucoup d'informations qui peuvent être utiles pour les utilisateurs. Nous voulons fabriquer les bonnes API pour ce monde de capteurs." c est android ou iOS porte sur d autre device quoi. rien d étonnant. on sait très bien a quoi s'attendre y a que samsung pour sortir une montre qui sers a presque rien
avatar ryanux | 
Et la Motorola 360 ? http://motorola-blog.blogspot.ca/2014/03/moto-360-its-time.html
avatar Mikiki | 
Google frappe fort et prend une longueur d'avance sur Apple dans ce domaine.
avatar -oldmac- | 
@theviins0570 : Archos aussi avait pris une longueur d'avance sur les lecteurs MP3, MS aussi sur les smartphones ... Résultat des courses ?
avatar Yenlui | 
Tant que nous n'avons aucune idée de ce que prépare Apple dans ce domaine, c'est juste de la pure spéculation que de prétendre que qui que ce soit a de l'avance... D'une façon générale, c'est souvent le dernier arrivé qui est technologiquement parlant le plus abouti!
avatar an3k | 
Comme la reconnaissance vocale se fait en local, Google Now est super réactif. Et maintenant que 'Ok Google' fonctionne en français sur les Nexus, c'est top.
avatar an3k | 
Punaise, la Motorola 360... C'est la première fois qu'une montre connectée me donne envie de l'acheter.
avatar thEV4Nne | 
Apple à la traîne ?!
avatar YanDerS | 
comme pour l'iPhone et l'iPad, non? And what's happened ?
avatar abohbot | 
Mieux vaut prendre son temps et sortir un best seller, que d'aller trop vite en besogne. J'attends de voir les cartes de TOUS les acteurs du marché, il n'y a qu'à cet instant que l'on saura qui innove et qui a de l'avance!
avatar YanDerS | 
tu devrais revoir les videos futuristes sur les projets de pointe de Nokia et de Samsung notamment. J'attends toujours de voir leurs concrétisations dans le réel de la vie pratique. Mais en attendant, ça fait vach'ment rêver J'en ai le poil qui frisonne
avatar YanDerS | 
iRobot 5S et le pire pour Apple, c'est qu'on parle de iGlass depuis un brevet déposé depuis 2006 http://www.smh.com.au/digital-life/digital-life-news/apple-iglasses-on-the-way-20120731-23bs8.html que dire du projet de l'iPad lancé autour des années 2000 et concrétisé en 2010? de vraies limaces qu'on vous dit
avatar romaink | 
Je n'aime vraiment pas du tout beaucoup très Google !
avatar YanDerS | 
À ce jeu là, Apple se fera toujours griller la politesse, vu que leur stratégie repose sur le culte du secret et de ne rien annoncer de sérieux tant qu'il n'y a pas de projet concrêt et un minimum abouti (pratique) derrière
avatar romaink | 
Google par ci, Google par là... Cette boîte me donne la gerbe... Ils en on pas marre de tout faire en même temps ?!?
avatar Zash_FX | 
En tout cas le timing de cette année est très intéressant : Google montre ce qu'il a dans les cartons maintenant, ce qui laisse encore 3 mois à Apple pour réagir si on part du principe qu'ils montreront leur boulot à la WWDC. La conférence de Google tombant peu après, ça laisse l'opportunité à Apple de complètement déboîter Google au début du mois de juin. Je les imagine pas présenter une nouvelle famille d'objets portables en fin d'année, en même temps que les nouveaux iPhone.
avatar candidemac | 
@Rez2a : Ah non je crois que t'as bien compris le timing, c'est pas Apple qui a encore le temps de bosser, mais Google. Google vient de balancer quelque chose qui existe depuis 15 minutes (pour la partie logicielle) et dans 3 mois (pour le matériel). Ils font ça uniquement parce qu'ils savent qu'Apple est sur le point de dégainer, et uniquement pour cette raison.
avatar takahashi751 | 
"Les montres ne donneront plus simplement l'heure," Vrai. Les montres vont nous VENDRE l'heure.
avatar YanDerS | 
au temps des smartphones BB, HTC, LG, Nokia… Apple devait être plus que cramoisie alors...
avatar Human-Fly | 
MacG qui met la vidéo Android en SD, rhooooh, franchement !
avatar YanDerS | 
ben, faut aussi penser au tiers-monde dans les campagnes
avatar Abudah237 | 
Comme d'habitude, tout le monde prend le discours marketing de Google pour argent comptant, même ici. Ça n'est pas la première fois et ça commence à être fatiguant.
avatar napuconcture | 
Oh, ça fonctionne déjà aussi bien et aussi vite, sur un bête smartphone Android à moins d'une 100ène d'euros. Aucune prouesse marketing la dedans, juste l'application d'un ou deux éléments qui ont fait d'Android le leader de tous les systèmes mobile : l'excellence, la simplicité, partout et pour tous.
avatar guiz913 | 
Le KGB ou la NSA ? Non les power rangers ! Bref pas marre de cette éternelle rengaine ? On est pas chez les bisounours on dit qu'on est fliquer, et pas que sur Android faut il le rappeler.. On verra bien si tu nous sors ça quand l iwatch sortira
avatar Chaodam | 
À mon avis, la premiere interface propre pour une smartwatch qu'il nous ait été donnée de voir. C'est simple et très propre, tout à fait dans l'esprit des interfaces sans surcouche de Google. Il y a cependant un truc qui me dérange : je ne vois pas -mais VRAIMENT PAS- une femme porter au quotidien une montre qui va lui bouffer le poignée. Réserver un produit en écartant 50% de la population et en ciblant uniquement des geeks velus me semble un peu court... Même si c'est bien fait.
avatar max68lola22 | 
l'iWatch ne sera le déclencheur de rien du tout ! si plein de Woah et de Waouh
avatar YanDerS | 
ce sont 2 stratégies différentes. Apple a un acquis historique incontestable (Mac, iPod, IPhone, IPad) sur des produits-finis qui, quoi qu'on en pense, ont bouleversé en grande partie les habitudes, et elle a donc une réputation à défendre. Si en plus on ajoute sa stratégie du secrêt, elle ne peut pas communiquer à-tout-va sur ses différents projets en cours d'élaboration, car alors elle serait scruté par tous les ufologistes de la zone 51. Si pour Apple le niveau d'exigence et des attentes est assez elevé, il n'en va pas de la même manière pour Google Ainsi, ce dernier peut se permettre d'occuper le plus possible le terrain, et de montrer médiatiquement que ce sont eux les vrais leaders de l'innovation technologique, aussi bien dans le monde mobile que dans tout ce qui pourra concerner le monde de l'électronique connectée de demain. Car hormis le moteur de recherche et leurs services Web, ils n'ont pour l'instant que Android comme étendard reconnu comme une solution universelle dans le monde mobile. De fait, ils sont assez contraints de communiquer sur toutes ses applications futures possibles dans pleins d'appareils divers. Peu importe que ce soit encore aux stades de projets ou que ce soit encore des solutions embryonnaires, +ou- abouties ou brouillonnes, l'important c'est vraiment d'être présent le + possible dans la perception du public et ainsi d'entretenir régulièrement l'image et le buzz.
avatar Nicocolas | 
Ça doit commencer à grincer des dents sévère chez Apple, ils n'ont plus d'autre choix que de sortir un produit vraiment innovant cette année parce que ça pousse derrière et il y a du lourd. Je n'aime pas Google mais il faut bien avouer qu'ils ont une vision très claire du futur, on a pas cette impression la actuellement avec Apple.
avatar max68lola22 | 
Apple attends son heure Actuellement ils sont occupés à la sortie du nouvel iPhone 5C 8 Go Parfaitement !
avatar kuep | 
Tient, google vient d'inventer le premier téléphone de poignet, sans accès au réseau... Belle innovation!
avatar lgda | 
Une chose amusante dans cette vidéo, on ne voit jamais personne manipuler cette "montre". Uniquement la consulter lors d'appels ou de notifications diverses. De là à imaginer qu'à part afficher des notifications ce genre de bidules est inutilisable... Ça va être là que tout va se jouer, l'ergonomie de l'interface sur un si petit écran. Que ce soit Google, Apple ou un autre il va falloir que l'interface suive sérieusement avec les infos au bon moment dans le bon lieu. Quand je vous l'exemple de la personne dans un aéroport à qui sa "montre" indique des infos sur son vol, alors qu'il n'a fait que la regarder sans autre interaction, "je regarde ma montre pour savoir à quelle porte me rendre, et hop sans rien demander elle a deviné que c'était CETTE info que je voulais et pas une autre" j'y crois encore moyennement à toute ces belles images.
avatar koichi | 
J'adore les produits Apple depuis toujours... mais beaucoup d'entre vous fantasment complètement sur la future montre Apple qui va nous faire Woooow! Depuis la mort de Steve, quel produit Apple vous a fait rêver? Quel nouveau produit a été lancé? Le Mac Pro ? Ouais.... c'est tout Et pas de Wow
avatar koichi | 
@damiendu83600 : Ces 3 lignes de produits existaient déjà MacBook non retina, iPad et iPad mini, mac Pro Rien que des évolutions Un Mac Pro, cylindrique ou pas, ne me fait pas rêver: c'est juste un outil de travail bien fait Apple seront les suiveurs sur ce coup là, pas les créateurs de tendance... j'en suis convaincu: le wearable, ça va marcher
avatar koichi | 
@damiendu83600 : Tu n'en sais rien encore pour la montre Google: tu ne l'as pas testée Et l'iPad est justement un bon exemple: personne n'y croyait, mais ils l'ont fait les 1ers et ça a marché (moi j'y croyais) Pour la montre, j'y crois aussi (il semble que je sois dans la minorité... en attendant les retours de veste), sauf qu'Apple ne l'a pas fait. Quant à l'expérience utilisateur parfaite... j'attends de voir Quelles améliorations vont ils donc nous trouver: un design bracelet futuriste? Des capteurs? Sur une version 1? Perso, je commence à regretter l'époque de Steve Pour la télé, rien d'officiel encore, tu spécules
avatar YanDerS | 
je pense que l'affaire des écran souples, courbes, comme l'électronique embarquée, le Willowglass ou Saphir machin-truc… tout cela est secondaire pour Apple. De même la perception des gens sur le fait que Apple aura innové, etc… Si l'on suit ce qui a fait la démarche de Jobs et si la Pomme d'aujourd'hui reste dans cette voie, la reconnaissance du public se fait essentiellement sur leur(s) produit(s). Et c'est la qualité, celle du concept de départ, la cohérence de l'ensemble du produit à ce même concept, la qualité de réalisation, etc.. bref c'est tout cela qui détermine _au final- le succès -ou pas- et la dite qualité d'innovation-ou pas- de la Pomme. En gros, l'innovation n'est pas décrétée, elle est la conséquence d'un produit qui est lui réellement innovant. Pour l'iWatch, "l'histoire des précédents produits Apple" me fait dire qu'elle devrait être conçue comme un terminal. En fait c'est une logique de fond (un appareil=un terminal) qui dépasse Apple, Google, MS et tous les acteurs de la Hi-tech. Car l'apport essentiel de l'iPhone et ce qui lui a assuré en grande partie son succès, c'est le fait qu'il ait été conçu comme un terminal (variation de l'iPad), soit un mini-ordi de poche, qui a participé (avec tous les Androidophones) à faire basculer la téléphonie dans la Micro-mobile (grâce à des Apps de toutes sortes). Une micro-mobile comme l'extension naturelle de la micro-informatique classique Qu'est-ce qui devrait révolutionner le salon? encore une fois, c'est le fait qu'il y ait un terminal (un vrai et assez développé +domotique?) qui l'occupe. Pareil pour les tablettes, les "montres" ou terminaux-bracelets, les Glasses de toutes sortes et tous les autres appareils à venir. Petite exception peut-être : les habits intelligents. Je me trompe peut-être, mais toutes ces montres connectées conçues en appareils/capteurs d'appoint sont déjà dépassées. Tout au plus, elles peuvent occuper un marché de niche assez opportun pendant quelques temps
avatar an3k | 
Je pense que ce qui fait (faisait ?) la qualité des produits Apple, c'est qu'ils procurent une certaine 'émotion'. Émotion obtenue par une combinaison parfaite hardware / software. Je pense que nous avons tous ressenti cette émotion à la présentation du tout premier iPhone, de l'iPad etc... Et cette émotion, je la ressens peux en regardant la montre Motorola sur l'air de 'putain j'ai tout de suite envie de me l'acheter'. Maintenant, les derniers produits Apple ne _me_ font plus ressentir la même émotion. Et c'est beaucoup lié à iOS7 qui par son côté clivant divise. L'émotion provient d'un produit qui fédère car c'est un sentiment collectif, pas d'un produit qui divise. Et c'est aussi pour cela que j'ai des craintes sur la montre. Ive aux commandes, c'est iOS7 ou le design du 5C. Malgré tous ses défauts, je pense qu'une des énormes qualités de Jobs c'était de savoir faire travailler ensemble les gens du logiciel avec ceux du design. Un des première décision de Cook a été de mélanger les cartes en mettant les gens du matériel en charge du logiciel. Et je pense très modestement que c'est une grosse erreur.
avatar YanDerS | 
"L'émotion provient d'un produit qui fédère car c'est un sentiment collectif, pas d'un produit qui divise." je serais plus nuancé que toi sur cette formulation. Certaines boites avant Apple, et l'Apple de Jobs elle-même ont sorti des produits qui avaient de forts parti-pris (le Mac fermé monobloc, l'iMac rond aux couleurs translucides de bonbons sans lecteur de disquette qui faisaient pas sérieux.. l'iPod, mais qu'est-ce que Apple allait faire dans cette gadgetisation? etc). De la façon dont tu formule ta phrase, on serait incité à penser que l'émotion -qui créerait une certaine adhésion spontannée- nait ou est issue d'un certain unanimisme, d'une adhésion minimale collective, d'un enthousiasme partagé. C'est ça? Or, quand on fait de l'histoire de l'Art on se rend compte que certaines œuvres majeures, et non des moindres parfois, n'ont pas toujours fait l'unanimité dans l'immédiat (certaines peintures sombres et crues du Caravage, le sacre du Printemps de Stravinsky, etc.). Je prends des exemple un peu poussés, mais c'est pour montrer que lorsqu'on veut proposer des choses radicales dans leurs approches (ce qui est souvent facteur de nouveauté) l'adhésion n'est pas toujours spontanée ni toujours très partagée (revoir les forums sur l'iPhone ou l'iPad, où moi-même je fulminais :-O), et que ce sont les qualités intrinsèques à une œuvre, un produit, etc qui se développent et qui se démontrent avec le temps par leurs pertinences propres qui sont bien plus persuasives. Mais ça je suis sûr que tu le penses aussi, non? Pour Ive, il y a une chose que je craigne avec toi, c'est qu'il semble (une impression qui demande à être vérifiée à l'avenir) qu'il pousse le design plus vers l'esthétique que dans un juste équilibre respectant fonctionnalités et beauté formelle. En gros qu'il pousserait plus vers une abstraction, là où un Jobs aurait plus le soucis du concrêt pratique et intelligible (comme l'emploi du skeuomorphisme, même si ce n'est pas un horizon indépassable. Mais cela a des vertu d'intelligibilité). Wait&see

CONNEXION UTILISATEUR