France Telecom : une taille critique pour négocier avec Google

Florian Innocente |
Stéphane Richard est revenu chez BFM sur la question des relations entre Google et les FAI. Il a assimilé l'opération de blocage temporaire par Free à un « coup de communication », habile comme sait les organiser son concurrent, « mais un coup de com tout de même. C'est bien joli de bloquer la publicité sur internet, ça gêne Google mais ça gêne beaucoup d'autre monde aussi ». Le PDG d'Orange-France Télécom n'a pas dévoilé le montant de l'accord financier qui lie son groupe à Google. Mais il a mis en avant sa capacité à créer un « rapport de force » de par sa présence à l'international, une surface géographique qui dépasse les frontières de l'hexagone et dont Free ne peut se prévaloir. Il a ainsi mentionné le cas de l'Afrique où Google ne peut faire autrement que de passer par Orange « Ils ne peuvent pas nous dire, j'ai besoin de vous en Afrique, mais allez vous faire voir en Europe, je me débrouillerai autrement ». Google, explique Stéphane Richard, pèse pour 50% du trafic généré sur les réseaux de l'opérateur. Une proportion énorme qui ne s'est pas traduite par des « centaines de millions » reversés à France Télécom mais qui a été monétisée, pour reprendre l'expression du PDG. Au moins, concède Stéphane Richard, l'action de Free a-t'elle eu le mérite de pousser le gouvernement à s'impliquer dans ce dossier. Enfin, il écarte l'idée d'un front commun face à Google organisé par des FAI européens. Cela ne peut se limiter à ce seul objectif d'affrontement sous peine d'être « traînés devant les tribunaux pour abus de position dominante, cartel ». [via Les Echos] Sur le même sujet : - Stéphane Richard : pas de réseau paneuropéen et un keynote à la Apple
avatar ISRAELPOWER | 
"Google pèse pour 50% du trafic d'Orange." Ça me parait énorme et inquiétant !
avatar tef45 | 
Google, c'est un moteur de recherche, un mail, un réseau social mais aussi et surtout un service vidéo en streaming !
avatar Danieli68 | 
Et orange au niveau internationale ( c.-à-d. L'Internet mondial ) vue que les plus gros câbles sous marin son français grâce à Alcatel Lucent
avatar Danieli68 | 
Et orange au niveau internationale ( c.-à-d. L'Internet mondial ) vue que les plus gros câbles sous marin son français grâce à Alcatel Lucent
avatar kasimodem | 
Non, ce qu'a dit Stéphane Richard, c'est que Google paie à Orange pour 50% du trafic qu'il génère sur le réseau Orange. C'est pas pareil.
avatar eipem | 
@zearnal : 'Non, ce qu'a dit Stéphane Richard, c'est que Google paie à Orange pour 50% du trafic qu'il génère sur le réseau Orange. C'est pas pareil.' Non ! "Google, explique Stéphane Richard, pèse pour 50% du trafic généré sur les réseaux de l'opérateur" Qu'y a t il de difficile à comprendre dans cette phrase ? Google c'est 50% des bits qui circulent sur le réseau Orange, il n'est pas question de pognon. "Une proportion énorme qui ne s'est pas traduite par des « centaines de millions » reversés à France Télécom" Là il est question de pognon, et Google n'a visiblement pas été très généreux.
avatar eipem | 
@zearnal : 'Non, ce qu'a dit Stéphane Richard, c'est que Google paie à Orange pour 50% du trafic qu'il génère sur le réseau Orange. C'est pas pareil.' Non ! "Google, explique Stéphane Richard, pèse pour 50% du trafic généré sur les réseaux de l'opérateur" Qu'y a t il de difficile à comprendre dans cette phrase ? Google c'est 50% des bits qui circulent sur le réseau Orange, il n'est pas question de pognon. "Une proportion énorme qui ne s'est pas traduite par des « centaines de millions » reversés à France Télécom" Là il est question de pognon, et Google n'a visiblement pas été très généreux.
avatar eipem | 
@zearnal : 'Non, ce qu'a dit Stéphane Richard, c'est que Google paie à Orange pour 50% du trafic qu'il génère sur le réseau Orange. C'est pas pareil.' Non ! "Google, explique Stéphane Richard, pèse pour 50% du trafic généré sur les réseaux de l'opérateur" Qu'y a t il de difficile à comprendre dans cette phrase ? Google c'est 50% des bits qui circulent sur le réseau Orange, il n'est pas question de pognon. "Une proportion énorme qui ne s'est pas traduite par des « centaines de millions » reversés à France Télécom" Là il est question de pognon, et Google n'a visiblement pas été très généreux.
avatar eipem | 
@zearnal : 'Non, ce qu'a dit Stéphane Richard, c'est que Google paie à Orange pour 50% du trafic qu'il génère sur le réseau Orange. C'est pas pareil.' Non ! "Google, explique Stéphane Richard, pèse pour 50% du trafic généré sur les réseaux de l'opérateur" Qu'y a t il de difficile à comprendre dans cette phrase ? Google c'est 50% des bits qui circulent sur le réseau Orange, il n'est pas question de pognon. "Une proportion énorme qui ne s'est pas traduite par des « centaines de millions » reversés à France Télécom" Là il est question de pognon, et Google n'a visiblement pas été très généreux.
avatar eipem | 
@zearnal : 'Non, ce qu'a dit Stéphane Richard, c'est que Google paie à Orange pour 50% du trafic qu'il génère sur le réseau Orange. C'est pas pareil.' Non ! "Google, explique Stéphane Richard, pèse pour 50% du trafic généré sur les réseaux de l'opérateur" Qu'y a t il de difficile à comprendre dans cette phrase ? Google c'est 50% des bits qui circulent sur le réseau Orange, il n'est pas question de pognon. "Une proportion énorme qui ne s'est pas traduite par des « centaines de millions » reversés à France Télécom" Là il est question de pognon, et Google n'a visiblement pas été très généreux.
avatar eipem | 
@zearnal : 'Non, ce qu'a dit Stéphane Richard, c'est que Google paie à Orange pour 50% du trafic qu'il génère sur le réseau Orange. C'est pas pareil.' Non ! "Google, explique Stéphane Richard, pèse pour 50% du trafic généré sur les réseaux de l'opérateur" Qu'y a t il de difficile à comprendre dans cette phrase ? Google c'est 50% des bits qui circulent sur le réseau Orange, il n'est pas question de pognon. "Une proportion énorme qui ne s'est pas traduite par des « centaines de millions » reversés à France Télécom" Là il est question de pognon, et Google n'a visiblement pas été très généreux.
avatar eipem | 
@zearnal : 'Non, ce qu'a dit Stéphane Richard, c'est que Google paie à Orange pour 50% du trafic qu'il génère sur le réseau Orange. C'est pas pareil.' Non ! "Google, explique Stéphane Richard, pèse pour 50% du trafic généré sur les réseaux de l'opérateur" Qu'y a t il de difficile à comprendre dans cette phrase ? Google c'est 50% des bits qui circulent sur le réseau Orange, il n'est pas question de pognon. "Une proportion énorme qui ne s'est pas traduite par des « centaines de millions » reversés à France Télécom" Là il est question de pognon, et Google n'a visiblement pas été très généreux.
avatar eipem | 
@zearnal : 'Non, ce qu'a dit Stéphane Richard, c'est que Google paie à Orange pour 50% du trafic qu'il génère sur le réseau Orange. C'est pas pareil.' Non ! "Google, explique Stéphane Richard, pèse pour 50% du trafic généré sur les réseaux de l'opérateur" Qu'y a t il de difficile à comprendre dans cette phrase ? Google c'est 50% des bits qui circulent sur le réseau Orange, il n'est pas question de pognon. "Une proportion énorme qui ne s'est pas traduite par des « centaines de millions » reversés à France Télécom" Là il est question de pognon, et Google n'a visiblement pas été très généreux.
avatar manu1707 | 
@zearnal : Ce n'est pas ce que dit l'article.
avatar manu1707 | 
@zearnal : Ce n'est pas ce que dit l'article.
avatar Tyrael | 
Vraiment dommage qu'un concurrent sérieux à Google search n'arrive pas à émerger… Google est quasi en situation de monopole sur les requêtes internet (au moins en occident) et ça ne peut présager de rien de bon… Situation quasi identique d'Amazon sur la distribution de livres…
avatar eipem | 
@phantoom : 'il lit presque dans nos pensés (tu tapes juste une ou deux lettres et tu as ta réponse...) ' Et ça te rassure ? Sinon Google est probablement très bon mais Bing fait aujourd'hui aussi bien. En tout cas je n'ai pour le moment pas eu de difficultés à trouver ce que je cherchais. Et son moteur d'images est beaucoup plus pratique que celui de Google. T'as pas de doublons (ou très peu si la photo a été recadrée) et en un clic t'as la photo que tu cherches dans toutes les tailles. Pas besoin de filtre à la con genre "petite" "moyenne" ou "grande". Ultime.
avatar landry | 
En effet Alcatel détient 40% des câbles. Et ceux des plus stratégiques. France télécom Marine ne possède que très peu de câbles, et Stéphane Richard ne cache pas son intérêt pour le rachat de la filiale câble d'alcatel... Quand t'as les tuyaux, là tu peux négocier avec Google. Le réseau internet a l'échelle mondiale, c'est au fond des océans que ça se passe, et en effet la France est leader. Et free ne pèse rien.
avatar rams91120 | 
Alors Free, le petit Gaulois parvient à proposer des tarifs moins élevés et une vraie box, qu'Orange le Romain, qui s'impose même en Afrique. Il se goinfre bien ce cochon! Encore heureux que le service y soit de qualité.
avatar eipem | 
Désolé pour le Flood en règle mais y a un soucis avec l'App Macgé qui envoie "le message n'a pas été envoyé, cliquez pour réessayer" alors qu'en fait le message est bien parti. C'est fâcheux...
avatar PachaColbert | 
C'est un peu comme pour l'iPhone 5. Il fallait une taille critique pour être livré par Apple. D'un coté Orange et Sosh avec des tas d'iPhone 5 à vendre, de l'autre coté FREE qui faisait désespérer ses clients…avec sa pénurie d'iPhone 5.
avatar mainserv | 
"sous peine d'être « traînés devant les tribunaux pour abus de position dominante, cartel " Oh mon dieu... en effet, quelle infamie ! Mort de rire ! Sainte Nitouche a parlé !
avatar mainserv | 
Qu'est-ce que ça buggue les comms...
avatar Caribours | 
Google= YouTube
avatar eipem | 
@Jean-Luc Droid : Ton raisonnement n'a aucun sens. 50% de Google, c'est le trafic de YouTube. Ça veut juste dire qu'il y a de la demande pour la vidéo en ligne. Coupe les tuyaux à Google et propose le même service. Je vais sur DailyMotion depuis que j'ai viré le plugin Flash parce que la version HTML5 de YouTube n'est qu'une vaste fumisterie. Je trouve tout ce que je veux, en HD.

CONNEXION UTILISATEUR