Le P2P en perte de vitesse ?

Christophe Laporte |

Les études se suivent et se ressemblent au sujet de Kazaa qui connaît une véritable désaffection auprès du grand public. Entre juin 2003, date des premières actions de justice aux États-Unis et juin 2004, le nombre d'utilisateurs de ce service aurait décru de plus de 40 %. Les actions en justice n'expliquent pas tout, il semble que la qualité du réseau ait poussé les internautes à se tourner vers d'autres alternatives comme BitTorrent ou eDonkey. Notre sondage (disponible sur la page d'accueil) montre toutefois pour l'instant que les récentes descentes de police ont tendance à faire réfléchir les internautes.

Les majors ne sont toutefois pas au bout de leur peine, un nouveau type de logiciel de P2P commence à se développer permettant de constituer des réseaux privés et limités à trente personnes. Ainsi, Grouper offre la possibilité de créer des petites communautés. Les membres peuvent ainsi s'échanger entre eux des fichiers audio en streaming. Par contre, le logiciel autorise le téléchargement de films, chose qui n'ait bien évidememnt pas du goût d'Hollywood.


CONNEXION UTILISATEUR