« Nous avons fabriqué plus de Surface que nous pouvions en vendre »

Stéphane Moussie |

Steve Ballmer a reconnu cette semaine devant un parterre d'employés que la commercialisation de la Surface ne se passait pas comme prévu. « Nous avons fabriqué plus d'appareils que nous pouvions en vendre », a-t-il déclaré lors d'une réunion interne qui suivait la présentation des résultats financiers.

Cette déclaration n'est pas une surprise puisque les comptes de Microsoft ont révélé un trou de 900 millions de dollars en raison des mauvaises ventes de la tablette. La récente baisse de prix a été justifiée par Steve Ballmer et Kevin Turner, le directeur exécutif, comme une mesure nécessaire pour écouler les stocks. Microsoft a vendu 900 000 Surface au cours du premier trimestre 2013, selon IDC.

Outre la contreperformance de la Surface, le patron de Microsoft a concédé que c'était tous les appareils Windows (smartphones, tablettes et PC) qui ne se vendaient pas aussi bien qu'espéré. « Nous ne vendons pas autant d'appareils Windows que nous le voudrions », a-t-il admis. Ballmer s'est aussi exprimé sur les efforts réalisés pour amener Instagram sur Windows Phone et sur la prochaine version de la Surface. Celle-ci est actuellement en train d'être testée.

Photo : Steve Ballmer au CES 2012, par VentureBeat CC

Sur le même sujet :
- One Microsoft, Ballmer à la barre

[Source : The Verge et Neowin]


avatar Oh la belle Pomme | 
@ 406 : Non, c'est Ballmer.
avatar Tibimac | 
406 [26.07.2013 - 15:32] via MacG Mobile C est ballot bugman [26.07.2013 - 15:54] @ 406 : Non, c'est Ballmer. Pour vous mettre d'accord, on dira que c'est ballot d'mer. C'est les vacances. hein.
avatar Nathansatva | 
C'est sur qu'ils doivent avoir peu de raisons d'être optimistes en ce moment... Nokia commence péniblement à décoller. Les ventes de PC sont en berne. XP et 7 font de la résistance. La Surface ne se vend pas. Et la Xbox a passé un sale quart d'heure après la présentation de la PS4. Leur reste pas grand chose... Comme quoi la domination n'est rien. Un jour on est le maître du monde. Et puis...
avatar YanDerS | 
graig02 "Je continue également à croire que c'est un produit qui est sorti trop tôt." trop tôt? trop tard, plutôt. Mais je vois ce que tu veux dire : "Sur le principe, l'ordi qui devient tablette et la tablette qui devient ordi n'est pas une mauvaise idée." C'est ce que je pense aussi, que les tablettes évoluant, devenant de plus en plus puissantes et fonctionnelles, elles pourraient re-devenir un ordi, sauf... sauf que, même si elles sont déjà des ordis, ce que n'a pas voulu voir MS, c'est que la donne introduite par les tablettes étaient nouvelle et assez radicalement différente. Ce que n'a pas vu le staff de MS, ou plutôt qu'il n'a pas voulu voir parce sa grille de lecture était toujours inféodée à celle du modèle PC (c'est ma grille aussi et même la tienne en disant que les tablettes vont (re)devenir des ordis) que l'on était plus dans la continuation de la micro-classique mais dans son extension-évolution. C'est-à-dire dans la refonte des systèmes à fenêtrages classiques, de la micro-desktop pour l'essentiel, pour répondre à une nouvelle donne incontournable : celle du _domaine_ Mobile. Il y a eu un saut d'échelle amené par le tactile pour y répondre au mieux (directivité du doigt), et aussi grâce à des apps d'une diversité et d'une variété incroyables, pilotées par les interfaces revues et réadaptées de fond en comble.. Mais malgré ça, MS a voulu insister sur le côté "ordi", soit sur le côté PC, le vrai, le seul ordi qui vaille et qui vaudra toujours, notamment pour les vrais utilisateurs que sont les pros. Et ce faisant, ils ont produit un mixte, un entre-deux censé être une synthèse des différents désirs, mais qui en réalité ne répond pas vraiment à chacun d'eux en ne prennant pas suffisamment parti dans une sorte de dualité un peu confuse, et de fait ils n'ont pas répondu à la grande masse des utilisateurs de ces genres de mobiles qui se trouvent plutôt être dans le Grand Public. Finalement, je pense comme toi au sujet de "la tablette qui devient ordi", mais MS s'est complètement fourvoyé -selon moi- sur le diagnostic/analyse et la méthode. Il fallait repartir d'un niveau encore plus fondamental et tout réellaborer sur de nouvelles bases. (ce qu'ont fait Google et Apple) Car l'esprit même de cette nouvelle micro-mobile est différent de l'ancienne, et donc y maintenir des choses anciennes c'est comme vouloir faire perdurer des choses d'une période précédente dans celle qui suit, alors que celle-ci ne vit plus sur les mêmes habitudes, codes (elle y est même souvent en rupture), mode de relations, ni même sur les usages des objets du quotidien, qu'ils soient électroniques ou non
avatar YanDerS | 
c'est malheureux à dire mais... pas mieux "la tablette a permis aux utilisateurs de base d'oublier ce terme qui leur fait peur : l'informatique !" c'est exactement ça, ou si on veut être chiant c'est de dire que les tablettes ont grandement participé à rendre des services numériques -de base- parfaitement quotidiens et domestiques. Par domestique, j'entends une action commune qui est comme d'aller voir ou relever ses mails comme on va au frigo pour aller chercher une boisson. Par besoin d'aller dans la pièce où se trouve l'ordi, de le réveiller en d'attendant un peu qu'il sorte de veille, des fois qu'il ait quelques réveils capricieux... ou alors de le booter... Avec une tablette : reveil n'importe où et rapide. MS n'a pas compris - ou tout simplement n'a pas cru- que les besoins majoritaires des gens, et même des professionnels, avaient changé, ou tout au moins qu'ils étaient entrés dans une sorte de "normalité", et que tout ce qu'ils attendaient, c'est de la rapidité et de l'efficacité. En somme que l'informatique - qu'elle fasse peur, rebute ou non- s'efface et devienne transparente en n'étant plus qu'un support efficace et instantané de services. De services simples au quotidien, accessibles par un minimum d'actions. Donc pas besoin de répondre à des désirs plus "sérieux" ou pro, car il y a des outils bien plus efficaces pour ça que sont les ultra-portables, et à tout prendre un vrai professionnel n'aurait jamais choisi une tablette, même se voulant hybride. Cela se fera peut-être plus tard, mais pas maintenant. Et dans une approche qui aura été alors complètement refondue.
avatar YanDerS | 
"La tablette est juste un outil , une suite au smartphone qui s'est démocratisé ." excuse-moi nogui mais je vais chippoter dans un sens que tu approuveras certainement. Si on reprend la chronologie, et le fait que Jobs ait délaissé tous les projets de smartphones (qu'ils aient été de J.M. Hulot, de Rubinstein&co puis de Faddell arrivant trop tard) pour faire une adaptation réduite du projet de la tablette... on dira que les smartphone type iPhone dérivent du terminal-ecran multitouch qu'était le proto de l'iPad, et donc de la tablette. Je dis ça parce qu'on voit dans certains commentaires que certains ont du mal à caser le terminal tablette, et finalement le rangeraient bien dans les petits épiphénomènes de modes, de gadgets électroniques d'un temps, etc. Alors que c'est un concept, et même un vrai terminal qu'il faille prendre au sérieux. Et si je dis ça, c'est parce que je crois que MS a fait exactement la même erreur d'analyse
avatar uRsa | 
@nogui Hé Ben, quand tu nous bassines pas avec tes posts "père la morale, je défends la veuve et l'orphelin fana d'Apple" tu en dis des choses intéressantes ...ça change. (Et ce n'est pas ironique)
avatar Nathansatva | 
@hideyasu : Sur le plan technique elle se défend. C'est le concept qui est mal pensé : une tablette windows tournant sur puce ARM sans compatibilité avec la logitheque windows mais vendue comme un compromis entre tablette et ordi... Fallait être fou pour lancer un projet aussi incompréhensible et torturé ! Le modèle sous Intel a le mérite, lui, de ne pas prendre les clients pour des cons. Mais forcément il est bien moins séduisant esthétiquement que la version RT plus fine et légère, et plus autonome...
avatar Homer Simpson | 
Attention, j'ai participé récemment à une petite réunion annexe à un projet de 100 000 jours/hommes (si si, cent mille), et au sujet des choix technologiques, j'ai entendu des "on a vu ce que ça donnait l'open source". Pour eux, c'était la politique c'était tout Microsoft, en particulier des développements en dot net. Il n'y a pas que Windows, il y a SQL Server, Sharepoint, et autres gros mots réservés aux grosses entreprises, banques, assurances, etc. Ce sont en partie ces entreprises qui font vivre Microsoft. A côté de ça, un collègue avec son portable sous Win 8 n'arrive pas à se connecter au réseau de ma boîte simplement pour imprimer ses documents. De plus, étant logué avec son compte perso sur son ordi, il ne peut pas se connecter non plus sur le réseau avec son compte lié au nom de domaine du serveur de la boîte. Par contre, avec mon MBP de 2008 sous Lion quand j'en ai besoin, pas de soucis de connexion.
avatar Thymotep | 
« Nous avons fabriqué plus de Surface que nous pouvions en vendre » ahahah quelle jolie formule pour ne pas dire: "Surface ne se vend pas"
avatar Raph77 | 
Il y a donc eu 900.000 acheteurs qui ont pris une Surface sans parc applicatif ("regarde papy, il est beau mon cadre photo"), en connaissance de cause, et un Steve Ballmer qui a cru en vendre trois fois plus dans la même période. Bravo, ça fait au moins 900.001 gogos.
avatar Florian1293 | 
@jeje680 : En tout cas, elle fait bien marrer!! Je comprends pas pourtant ils on une pub tellement super!....
avatar begs | 
Fabriquer des Surfaces en gros Volumes, très mauvaise Ligne de conduite, un Point c'est tout. Les bonnes idées peuvent se vendre, pas les mauvaises (ou pas sans artifices)
avatar takahashi751 | 
"Nous avons fabriqué plus d'appareils que nous pouvions en vendre" Voilà un niveau d'analyse d'un niveau sidérant et exceptionnel !! Quand je pense que cet homme dirige une des plus grande firme au monde !!
avatar Mr Ti | 
C'est quand même drôle de voir que la Surface (et d'autres tablettes) répond aux demandes formulées par certains utilisateurs de l'iPad, mais que ça ne décolle pas pour autant. C'est un peu comme quand un gosse appelle sa mère pour avoir un verre d'eau, que le père débarque à la place, et que le gamin pleure parce qu'il veut que ça soit sa maman et personne d'autre. Une tablette, c'est une tablette (et ça valable pour tout les autres produits, informatiques ou non); normalement, on devrait se foutre de qui quoi quand comment elle a été fabriquée : seul le résultat final devrait compter. Et aujourd'hui, on est d'abord attiré par une marque, puis par son produit. Apple a une meilleure image que Microsoft, ceci explique donc cela.
avatar Taranael | 
"Les appareils windows ne se vendent pas aussi bien qu'espéré" Tout le monde pourrait dire ça de ses produits.
avatar Homer Simpson | 
Pourtant, normalement les grandes surfaces ça marche et elles font un sacré chiffre d'affaire. ;-)
avatar tigre2010 | 
@malcolmZ07 C'est dommage tous ces déboires pour MS car je trouve qu'elle innove et prend plus de risque que ses concurrents dernièrement .... Innove ? Refaire du neuf en utilisant de vielles technologie ? En essayant de les adapter aux nouvelles ? C'est un peu tiré par les cheveux.
avatar Tibimac | 
@Phantoom @monsterkill Vous avez jamais pensé à vous rencontrer dans une zone neutre et à régler tout ça à coup d'iPad et de tablette Androïd dans la tronche ? Au moins, on saura laquelle et le plus solide et laquelle est la plus létale.
avatar dagenais17 | 
produit pas mauvais, mais ils ont raté le lancement. Au moment où ils ont fait la pub, il était impossible de voir un modèle en expo ni en grande surface ni à la fnac.... faut etre con quand meme pour faire ça !!!!
avatar Marksanders | 
Instagram. La raison pour laquelle ma femme a quitté WP 8.
avatar dvd | 
Encore une erreur et ce mec qui les collectionne est toujours à la tête de M$...
avatar pl1997 | 
Comme quoi la tablette n'est pas prête de remplacer le PC. Et puis c'est la crise, alors pourquoi acheter un truc qui ne fait rien de plus que son PC ? C'est pourtant simple. Pas la peine d'aller trouver des raisons délirantes.
avatar karak | 
Ballmou... en train de s'astiquer la merguez qui ne veut pas bander à cause de certains chiffres qui déçoivent...
avatar niscaro | 
En fait ils se sont plantés complet. Ils ont pris pour cible Apple, alors que si ils avaient eu un peu d intelligence, ils s'en seraient pris à Google!
avatar swanny | 
ben c'est sur que par rapport à ce qui se fait sur android, niveau prestation/prix win8 rt n'est tout simplement pas compétitif. Tout comme windows phone d'ailleurs, c'est trop cher pour ce que c'est.

CONNEXION UTILISATEUR