HomePod, une enceinte connectée à la musique

Florian Innocente |

Avec HomePod, Apple a finalement levé le voile sur une enceinte connectée, mais elle est d'abord, et avant tout, au service de la musique. « Apple a reinventé la musique en balade avec l'iPod » a déclaré Phil Schiller « maintenant HomePod va réinventer la manière dont nous profitons de la musique sans fil à la maison ».

Crédit : Apple Cliquer pour agrandir

HomePod n'est pas fait pour vous éclairer sur le sens de la vie, sur la météo ou pour commander un taxi, même si rien n'empêche de poser ces questions à Siri. Il est là d'abord pour jouer de la musique partout dans la maison et à pleins poumons.

C'est une version modernisée de l'iPod Hi-Fi, cette grosse enceinte qu'Apple avait imaginée en 2006 pour l'iPod et qui ne restera que 18 mois au catalogue. Tim Cook a expliqué à Bloomberg que ce produit était en chantier depuis plusieurs années, on se souvient qu'en 2015, une rumeur affirmait qu'Apple avait interrompu un projet de Beats pour sortir une enceinte Wi-Fi compatible avec plusieurs services musicaux. C'est un peu de cet héritage que l'on retrouve ici.

Le positionnement d'Apple pour ce HomePod est assez malin à ce titre (on dira aussi prudent ou pragmatique). Plutôt que de le présenter comme un assistant domestique capable de répondre à tout et à n'importe quoi et de faire les courses, avec le risque de créer une immense déception — on pratique assez Siri depuis des années pour savoir qu'elle est inégale — Apple a relégué cette fonction au second plan. La musique est sur le devant de la scène, tout l'inverse des produits concurrents.

Cliquer pour agrandir

Avec le recul, lorsqu'on reprend le fil des rumeurs sur cette enceinte (qui ont quasiment toutes tapé juste, mention spéciale pour Ming-Chi Kuo qui en décrivait avec précision la partie technique il y a un mois), cet accent mis sur la qualité sonore transpirait déjà fortement.

Cliquer pour agrandir

Dans sa présentation, Phil Schiller n'a abordé la partie assistant domestique qu'à la toute fin, après la musique, après la capacité à s'adapter aux caractéristiques acoustiques de la pièce et après l'optimisation de Siri aux questions sur la musique.

Schiller déclare que l'on a aujourd'hui des enceintes connectées faiblardes sur la partie intelligence artificielle et des assistants intelligents faiblards sur la partie audio. Sonos pour les premières, Amazon Echo pour les secondes (nulle trace de Google Home) voici les deux cibles d'HomePod. On pourrait ajouter à ces concurrents toutes les enceintes sans fil Bluetooth moyenne gamme, de type UE MEGABOOM ou BOSE. Si ce n'est qu'HomePod s'écarte de leur chemin par son prix élevé (349 $) et ses caractéristiques techniques (pas de Bluetooth, uniquement du Wi-Fi). Apple, fidèle à sa stratégie, place son enceinte dans le haut du (petit) panier des modèles connectés.

Un faux air de Mac Pro

Comme l'annonçaient des rumeurs, HomePod ressemble à un petit Mac Pro (17 cm de haut et 14 cm de diamètre) habillé d'une maille blanche ou gris sidéral. Il a besoin au minimum d'un iPhone 5s avec iOS 11 pour être commandé. Il n'y a pas de sortie ou d'entrée audio sur le châssis, tout se fait sans-fil et en Wi-Fi (802.11ac MIMO). La partie supérieure laisse transparaître le halo coloré de Siri lorsqu'on sollicite l'assistant, c'est sa manière de montrer qu'il est à l'écoute. Les unités de démonstration étaient aussi pourvues sur cette partie supérieure de discrets boutons + et - pour le volume.

La mobilité du produit est toute relative, déjà par ses 2,5 kg et parce qu'il n'y a pas de batterie intégrée, il faut une prise de courant. Autre limite à son transport, le produit est conçu pour adapter sa diffusion sonore à la pièce.

Crédit : Mashable Cliquer pour agrandir

Au premier lancement, les haut-parleurs vont analyser rapidement les lieux et les microphones capturer les sons pour que le processeur A8 (celui des iPhone 6) gère ensuite la distribution sonore : est-ce que le HomePod est au centre de la pièce ? Est-ce qu'il a un mur derrière lui ?, etc.

Sonos procède de cette manière pour optimiser le rendu sonore de ses enceintes avec sa calibration Trueplay. Le fabricant s'appuie sur une app iOS et sur le microphone d'un iPhone ou d'un iPad pour évaluer la manière dont le son se propage et rebondit dans la pièce. À l'inverse, HomePod se débrouille tout seul avec son équipement intégré.

L'enceinte d'Apple contient un caisson de basse en haut, six microphones au milieu et sept tweeters tous disposés à 360° (Apple est pour le moment assez chiche dans les détails techniques précis, on suppose aussi que le bloc d'alimentation est intégré). L'un des rôles du processeur A8 est de distinguer les principaux éléments qui constituent un morceau (les voix d'avant plan, les chœurs, les instruments, le public dans un live…) et de séparer leur diffusion (c'est illustré dans la vidéo du keynote à 1h 25 mn).

Crédit : CNET Cliquer pour agrandir

Quelques journalistes ont pu voir fonctionner deux HomePod dans une pièce à l'écart du brouhaha. Apple ne diffusait que 6 morceaux et apparemment la qualité audio était convaincante au vu de la taille du produit, ainsi que par sa capacité à séparer les sons. Dans un morceau live, la voix du chanteur et les principaux instruments étaient envoyés vers le centre de la pièce et les cris du public vers le mur derrière l'enceinte. Lorsque deux HomePod étaient en fonctionnement, le son du public venait de l'un et la voix et la musique de l'autre.

Avec deux HomePod dans la même pièce (700 $…) les enceintes se détectent automatiquement et peuvent offrir un son stéréo (puisque chacune est mono à la base). Lorsqu'on a les moyens d'en répartir plusieurs dans sa maison, la nouvelle version 2 d'AirPlay saura faire du multiroom et jouer des morceaux différents dans chaque pièce.

Dans sa pièce de démonstration, Apple comparait son HomePod avec un Amazon Echo (180 dollars, bien moins chaussé techniquement) et un Sonos Play:3 (349 euros). Au vu de cette courte écoute, le nouveau venu s'en sortait pas mal du tout à en croire ces journalistes. Il était bien mieux que celui d'Amazon et du niveau du Sonos voire supérieur selon les morceaux. Impossible par contre de juger des qualités de Siri, Apple ne l'autorisait pas. De même que les HomePod montrés en salle de presse étaient inopérants, ils se contentaient d'afficher l'animation de Siri sous le capot supérieur.

HomePod est avant tout au service d'Apple Music. Lorsqu'il joue des morceaux, il va les chercher directement dans le nuage auprès du service, ils ne sont pas streamés depuis votre iPhone ou iPad. Pour associer un iPhone à l'enceinte, il suffit d'approcher le téléphone, à la manière des AirPods. HomePod n'est pas fermé à Spotify et consorts, il suffira de streamer sa musique en AirPlay depuis les apps de chacun.

Siri en service contrôlé

Siri est intégré et optimisé pour quelques scénarios courants, mais lorsqu'une journaliste de Bloomberg demande à Cook si l'on pourra commander ses courses avec HomePod, comme on le fait avec son concurrent d'Amazon, le patron d'Apple ramène la conversation à l'appétence de cette enceinte pour la diffusion de musique.

Phil Schiller expliquait hier que l'équipe Siri avait identifié 14 domaines que les gens utiliseraient probablement le plus avec HomePod et pour lesquels l'assistant avait été musclé (sachant qu'il ne peut se reposer sur un écran pour fournir des infos supplémentaires) : la musique, les actualités, la conversion de mesures, l'envoi de messages, les rappels, les podcasts, les alarmes et minuteurs, la traduction, les cours de la bourse, la météo, quelques questions de connaissances générales, les conditions de circulation alentours, les résultats sportifs et les commandes HomeKit. Ce qui fait déjà pas mal mais dans un second temps, Apple compte élargir encore les possibilités de Siri.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Pour la musique en particulier, Siri saura répondre à des questions plus ou moins compliquées, comme de savoir qui joue de tel ou tel instrument dans le morceau joué, sa date de sortie, celle de son enregistrement, etc. Apple explique aussi que grâce à ses différents microphones, l'enceinte saura entendre les demandes faites à Siri même si la musique est forte.

Cliquer pour agrandir

Apple insiste sur la confidentialité des données. Tant que l'on ne prononce pas "Dis Siri", l'enceinte HomePod n'écoute rien de vos propos. Lorsque Siri est appelé, son logo coloré apparaît, l'émetteur de ces ordres est anonymisé et les informations transmises sont chiffrées. Dernier rôle d'un HomePod, servir d'interface avec tous vos équipements HomeKit. On les commandera par son entremise lorsqu'on est chez soi, mais également de l'extérieur depuis son iPhone ou iPad.

Signe probablement qu'Apple veut jouer la carte de la prudence avec le volet Siri de cette enceinte, elle va d'abord la lancer dans les pays anglophones — États-Unis, Australie et Royaume-Uni — où son assistant est le plus performant et plus complet.

Toujours à propos de Siri, des questions restent en suspens, comme de savoir si plusieurs personnes d'un même foyer pourront l'utiliser et obtenir des réponses adaptées. Ce serait logique. Par exemple, la liste des morceaux favoris de l'un, dans son compte Apple Music, ne sera pas la même que pour un autre. Google Home a gagné récemment cette fonction en se basant sur la voix des personnes de la maison (jusqu'à 6 maximum). Siri sait déjà reconnaître le profil d'une voix mais il n'est pas toujours fiable. Si Apple n'en a rien dit pour l'heure c'est peut-être que tout n'est pas encore calé.

La commercialisation du HomePod va démarrer en décembre à 349 $, puis d'autres pays suivront tout au long de l'année prochaine a promis Phil Schiller, sans plus de précisions.

Tags
avatar loupsolitaire97 | 

Un mélange de libratone et de l’Aura d’Harman et Kardon, tout en étant moins bien !

Mais bon... pour certains le son est secondaire sur des écouteurs ou sur une enceinte... il n’y a qu’à voir les AirPods...

avatar shaba | 

@loupsolitaire97

Tu en sais quoi que c'est moins bien ? Faudrait tester avant de juger non ? Les premiers retours de journalistes sont très positifs... attendons de voir par nous-mêmes.

avatar loupsolitaire97 | 

@shaba

J’ai du mal à croire qu’un truc 2 fois plus petit que mon enceinte Aura puisse délivrer à la fois un son aussi beau et aussi puissant que cette dernière... même pas besoin de tester...

C’est comme quand je disais que les AirPods n’était pas à la hauteur de mes RHA T10i, on me disait de tester... j’ai finis par le faire, eh bien j’ai été encore plus déçu ^^

avatar reborn | 

@loupsolitaire97

"Older home stereo systems relied on less brains but larger speakers, taking up a lot more space to deliver comparable sound."

avatar fousfous | 

@loupsolitaire97

Comme on dit, c'est pas la taille qui compte!

Surtout en informatique justement

avatar Christophe87270 | 

C'est tout l'inverse en audio .. car les lois de la physique sont ce qu'elles sont...

avatar Stardustxxx | 

@ fousfous
Et pourtant, on en veux toujours plus en informatique : toujours plus de ram, toujours plus de ssd, plus rapide, plus de pixel, plus de....

Bref en informatique la taille est primordiale, d'ailleurs un CPU a 32 bites est plus rapide qu'un CPU a 64 bites ;)

avatar C1rc3@0rc | 

@fousfous

Faut savoir de quoi on parle: on peut essayer de comparer un antique transducteur geant a membrane en papier avec une constellation de petits transducteurs pilotés par un systeme temps reel qui tiennent compte du volume et de la configuration des surfaces de reflexion...

Il y a une question de la gestion dynamique de la propagation de l'onde sonore et de sa creation. On sait depuis un moment qu'avoir plusieurs transducteurs permet de modeler une onde sonore plus finement et les travaux de Bose ou Sennheiser sur la question de la reflection dans cette creation ont bien fait evoluer les choses.

C'est un peu comme en astronomie avec un miroir geant unique et une optique fractionnée adaptative.

Ceci dit, il y a des contraintes physiques sur la taille pour obtenir une frequence et une amplitude. Et il y a aussi une question de materiaux. Les systemes multiples demandent d'etre capables d'encaisser des variations dans la vitesse de vibration tres rapide. Dans tous les cas, au final il y a une membrane en mouvement qui va engendrer l'onde sonore, et la qualité du son depend donc de cette membrane.

Il y a quand meme un element a considerer: Apple fait ne pas de la hi-fi!
Et on sait que Beats c'est tres loin de la hi-fi mais par contre que c'est du pur marketing.
Donc, qu'on obtienne un son meilleur que des boombox BT de base produites a bas prix par des noname chinois, oui. Que le resultat soit a la hauteur d'une entrée de gamme d'un vrai constructeur hifi, non.

avatar YAZombie | 

@C1rc3@0rc, Faut savoir de quoi on parle: j'avoue, j'ai ri.

avatar occam | 

@C1rc3@0rc

« Dans tous les cas, au final il y a une membrane en mouvement qui va engendrer l'onde sonore, et la qualité du son depend donc de cette membrane. »

Détail intéressant que personne jusqu'ici n'a relevé : Apple spécifie que les 7 tweeters sont « horn-loaded ».

Or en principe, dans la construction des enceintes, un tweeter à cornet apporte deux choses :
• efficacité (juqu'à 10x celle d'un cône classique) et réactivité
• directivité.

Un tweeter à cornet permet aussi de réduire assez considérablement la masse de la membrane pour un niveau sonore équivalent.

J'avoue que je suis assez intrigué par cette idée de mini-cornet ; j'aimerais voir son profil.
On peut compenser pas mal de choses avec un bon profil, mais sur de telles dimensions, c'est du travail d'orfèvre.
(Ayant passé pas mal de temps avec des cornets Altec Lansing et Klipsch, je suis habitué à un gabarit un peu plus substantiel...)

La directivité, qui peut être un inconvénient sur une enceinte hi-fi à cornet, devient ici un atout, car elle permet de calibrer finement le faisceau acoustique en fonction de la position du HomePod et des caractéristiques acoustiques de la pièce.

Dernière remarque : « Apple fait ne pas de la hi-fi », dites-vous.
Au sens strict, c'est exact. Mais Apple a énormément travaillé sur le rendu acoustique de ses produits. La plupart des produits récents, iMachins comme Mac, ont un rendu sonore assez remarquable, pour du son embarqué. Plus rien à voir avec l'iPod HiFi de sinistre mémoire.
Cela ne s'improvise pas. Ils ont accumulé une grande expérience dans un domaine bien spécifique. Soit leurs acousticiens maison sont montés en puissance, soit ils ont eu de l'aide extérieure, et il serait instructif de savoir de la part de qui.

avatar klouk1 | 

@loupsolitaire97
Harman kardon c'est pas du tout une référence

avatar loupsolitaire97 | 

@klouk1

J’ai pas dis que ça l’été ;)

Par contre c’est dans les mêmes tarifs que ce qu’Apple présente, et ça rempli (du moins de mon point de vue) certaines conditions d’un bon design (l’Aura a reçu des récompenses pour ça)

Le son est également à 360 degres et les deux possède le « caisson de basse » à la verticale !

Donc oui je compare les deux ;)

avatar Hideyasu | 

@loupsolitaire97

Tu dois bosser chez Apple pour savoir que le son est moins bien ...

avatar loupsolitaire97 | 

@Hideyasu

Non... c’est juste de l’évidence et de la bonne fois :)

avatar Rapsodan2 | 

@loupsolitaire97

J’ai une Aura d’Harman et Kardon et viens d’acheter 2 HomePod. Qualité son, il n’y a pas photo. L’Aura risque de finir dans une armoire...

avatar Winitri | 

J'espère que le HomePod sera compatible Spotify Connect sinon je reste sur Libratone Zipp

avatar 406 | 

Et pour mettre ses mp3 en deux secondes dessus, faut juste rentrer une sd dedans ?
ha non, c'est apple, c'est vrai. faut passer par l'usine à gaz....
c'est vraiment un point noir pour moi...

avatar jojo5757 | 

@406

Exactement. Nouvel appareil mais on reste dans l'univers fermé d'Apple ou on ne pourra pas (ou avec des contorsions genre streamer de son iPhone en wifi) mettre ses propre mp3 facilement. Même pas de Bluetooth ou de prise jack (humour ? Mais non !). Et quand dans qq années Apple abandonnera l'appareil on se retrouvera avec une brique difficilement utilisable (ou encore une fois avec des contorsions). Ce truc est fait pour streamer via Apple Music et pousser les utilisateur sur Apple Music. Merci je passe mon tour, marre de devoir avec chaque appareil Apple bidouiller pour l'utiliser facilement avec autre chose que du matériel Apple...
Une bonne vieille chaîne ou un bon ampli ou un bon lecteur genre bose soundstream c'est beaucoup mieux (et moins cher)

avatar C1rc3@0rc | 

Il est tres ettonant qu'Apple n'ait pas doté ce produit d'une connexion BT 5. Pourtant le BT 5 est la depuis un moment deja, et en terme de qualité du flux il permet d'aller sur des options quasi totalement numerique, donc sans perte ( du a la compression) depuis la source.

Etrangement, il semble que les nouvelles machines annoncees ne prennent pas en compte non plus le BT 5.
C'est assez incomprehensible, ou alors il y a une sombre histoire de licence qui risquerait d'amoindrir la marge des produits et Apple fait l'impasse dessus.

avatar tmorel | 

Mon dieu que chest laid et plus important niveau son ma Naim Mu-Son doit avoir un bien meilleur rendu !

avatar klouk1 | 

@tmorel

Encore heureux, vu le prix

avatar fousfous | 

Heureusement que d'après Schiller ne pas avoir d'écran c'est de la merde!
J'ai peur de voir arriver des macs a écrans tactiles alors...

avatar stemou75 | 

Moi je le trouve plutôt joli et pour le son il faudra tester avant de parler.

En revanche rien n'est dit concernant l'écoute de la musique de sa collection perso. Il peut aller la chercher sur un Mac connecté au même réseau wifi ?

avatar MacTHEgenius | 

@stemou75

Je crois qu'il est possible de se connecter en AirPlay avec n'importe quel appareil et app compatible.

C'est écrit dans l'article pour Spotify.

avatar Appl'Z | 

Ah ! y'a une calibration ouf 😅 Je me demandais comment ils faisaient ^^

avatar anthomix | 

Bluetooth 5.0 l'enceinte ?

avatar apotheker | 

Pas de Bluetooth, pas de jack in (comment je joue de la guitare avec Bias fx ou faire de la musique avec GarageBand sans latence???!!)

Utile uniquement pour utiliser avec un iPhone/ipad à la maison, mais bof pour les invités et pas musician-friendly.

Quand à l'enceinte je l'aurais préférée en aluminium façon Beoplay.

Je passerai cette première version.

avatar Dodo8 | 

@apotheker

En même temps vouloir faire de la musique avec un produit destiné à consommer de la musique et non à en créer.... désolé mais t'es peu concon.

avatar apotheker | 

@Dodo8

Évite de traiter les gens de concon quand tu dois sûrement émarger à moins de 100k€ et ne pas avoir fait de bonnes études (je parle de médecine précisément).

Respecte les autres mon cher prolo.

avatar C1rc3@0rc | 

@apotheker

Heu, comment dire, si tu joues de la guitare (amplifiée s'entend) j'espere que tu as au minimum un ampli dedié et un cable blindé de bonne qualité. Apres, pour l'interface pour les soft t'as le choix: bas de gamme en USB ou haut de gamme en Firewire...

Mais la clairement le produit d'Apple c'est pas du tout, mais alors pas du tout fait ni pour le musicien ni pour l'amateur de hi-fi.

avatar waumic2 | 

Vivement , j’adore

avatar Gilles2811 | 

Trop de limitations je n'aime pas (juste mon avis personnel) et manque une connection à l'Apple TV pour diffuser le son style home cinéma

avatar gwen | 

@Gilles2811

C'est exactement ce à quoi je pensais. Pourquoi ne pas avoir intégré cette enceinte à un système comprenant une Apple TV. Peut être un soucis de latence entre l'image et le son transmis en wifi. Mais ça se corrige ce genre de chose.

avatar mattcastel | 

Justement, je me demandais : si on appaire 2 HomePods, et qu'on les relie (en Wi-Fi?) à l'Apple TV, peut-on imaginer bénéficier d'un Home Cinéma ? J'ai l'impression que cette config joue dans la cour des Sonos Play (3/5...)! ????

avatar Spinnozza | 

"Les premiers retours de journalistes sont très positifs" euh comment te dire ... 🙄

avatar 406 | 

les journalistes, c'est comme les généralistes. ça connait beaucoup de chose mais en surface seulement... =))

avatar occam | 

@Spinnozza
@406

Vous connaissez nommément les journalistes de « What Hi-Fi? » qui ont fourni le premier compte-rendu ?
Si oui, que leur reprochez-vous concrètement ?
Si non, comment savez-vous que votre généralisation assez hautaine est valide ?

J'ai eu l'occasion de suivre en coulisses le travail de quelques journalistes de « What Hi-Fi? », et j'ai été agréablement surpris de voir qu'ils faisaient un job plutôt convenable, dans une branche où le copinage, le hype et la fumisterie sont un problème croissant. J'ai trouvé leur niveau de compétence certainement supérieur à celui de nombre de leurs critiques.

avatar Vouzemoi | 

C'est pas ce truc qui va me faire changer mon système Heos. Apple avait une fois encore la possibilité de sortir un truc qui casse tout dans son eco système et non encore une fois ils se mettent dans la roue des leaders du marché avec un tas de restrictions que seuls les plus acharnés adorateurs de la marque trouveront le produit "amazing".

avatar misc | 

Le minimalisme c'est bien mais une prise jack aurais fait la différence entre "durable" et "HS car plus mis a jour".. C'est pour ca que je refuse d'acheter du sonos.. malheureusement ca n'ira que de mal en pis..

avatar iJulio76 | 

@Montiezel

L'Apple TV est capable d'envoyer le son sans fil sur n'importe quelle enceinte compatible AirPlay, donc je dirais bien que oui.. 😀

avatar 0MiguelAnge0 | 

Ou sinon on connecte avec une airport express sa chaine 5.1 ou autre, le tout qui balance le son en streaming...

avatar supermars | 

J'aimerais bien qu'Apple ressorte un iPod hifi au goût du jour.

avatar zanadoo | 

le revêtement est en tissus ? cela va prendre la poussière et cel va donner un truc moche au bout d'un mois ou deux. Le blanc va devenir vraiment moche. Il aurait du faire une version mini (qu'on puisse emporter partout) et une fois avec trois autres home pod et deux home pod mini le système ferait du 5.1 ! le truc mega évolutif aurait été top !

avatar jean_claude_duss | 

pas de batterie, c'est quand même dommage

avatar en ballade | 

Appl€ qui sort encore la photocopieuse. Un peu tard face à Google et Amazon qui son nettement moins cher.

avatar klouk1 | 

@en ballade

A priori, les deux produits cités ne jouent pas dans la même cour

avatar Ios_What a joke | 

Oui effectivement les produits de la concurrence sont plus polyvalents☹️☹️☹️

avatar guigus31 | 

Pas de batterie, bonne nouvelle : produit potentiellement durable. J'aime bien leur design, ça peut passer dans toutes les pièces de la maison.
Franchement je suis tenté, puisque c'est une enceinte AirPlay, ça ne changera rien à mon usage. Aucun problème pour l'Apple TV non plus.

Je me tâte à revendre mon matos hifi (dont je dois pouvoir tirer 2000 balles en occasion - Belcanto c5i + Davis), (matos qui prends de la place, d'une époque où je me suis laissé séduire et avoir par le trip "audiophile" 🙄) et me faire un système multiroom HomePod à la place.
Seul problème, la platine vinyle.. doit bien exister un preampli qui diffuse en AirPlay ? Sonos a un produit du genre, ça doit bien exister ailleurs.

Franchement quand j'ai investi dans du matos hifi, et sans lésiner, j'ai quand même pas été transcendé par le résultat obtenu. Pas à la hauteur de l'investissement. l'audiophilie c'est une course à l'armement sans fin, où chacun cherche à avoir la plus grosse, bref, un univers qui m'a assez vite écœuré. Je n'ai jamais "redécouvert" d'albums ni entendu des sons jamais entendus avant. Pourtant chez l'ORL j'ai un audiogramme de jeune de 20 ans...
Bref c'est pas pour moi, je me dis que je devrais favoriser l'usage plutôt que le matos.
En gros pas besoin d'un VTT full carbone pour la balade du dimanche 😁

avatar occam | 

@guigus31

« Seul problème, la platine vinyle.. doit bien exister un preampli qui diffuse en AirPlay ? Sonos a un produit du genre, ça doit bien exister ailleurs. »

Pardonnez-moi mon étonnement, mais quel intérêt de garder le vinyle dans un tel setup ?

Avec le Belcanto C5i et les Davis, vous aviez une chaîne analogique incorporant un pré-pré-ampli phono de qualité et une amplification en conséquence.
En ne gardant que la platine, vous avez besoin
1—d'un nouveau pré-ampli phono, qui à moins de 300-500 €, ne sera plus du niveau de celui intégré au C5i,
2—d'un ADC (Analogue-to-Digital-Converter) pour assurer la numérisation du signal phono, puisque tous les systèmes multi-room concevables ne diffusent que des signaux numérique sur leur réseau.
Et à la sortie, un ou des DAC intégrés aux enceintes multi-room, dont la qualité risque d'être inférieure à ce que vous fournissait le DAC intégré du Belcanto.

Récapitulons: platine analogique -> préampli phono douteux ou cher -> numérisation au mieux médiocre (ou égalment chère) - diffusion en réseau, éventuellement en format comprimé ou limité à 16 bits/44.1 kHz, -> re-conversion du signal numérique en analogique... Franchement, quel intérêt ?

Je ne suis pas un audiophile. J'ai grandi dans un studio d'enregistrement. Les défauts du vinyle m'étaient trop évidents pour que je me pâme devant sa prétendue chaleur et musicalité. Techniquement, le numérique bien fait (!!!) est un grand progrès par rapport au vinyle. (Pas nécessairement par rapport à la bande magnétique, mais à un fraction du prix, et sans perte.)

Mais ce que vous proposez de faire avec votre vinyl est, dans mon expérience, un massacre.
Si vos enregistrements analogiques sont uniques, il serait plus judicieux des les numériser convenablement, ou de les faire numériser par des services professionnels. Si des versions numérisées remasterisées existent, donnez-leur la préférence. À la longue, ce sera moins cher et surtout moins chiant.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR