Moto 360, la montre qui veut ressembler aux autres

Florian Innocente |

Jim Wicks, le responsable du design des produits grand public chez Motorola, est revenu sur les principes qui ont présidé au dessin de la Moto 360. À la vue de cette future montre connectée, la première réaction est probablement celle d'une absence de surprise, voilà une montre supposément bien plus sophistiquée que les autres qui se fond dans le paysage.

De tous les objets ces derniers temps qui essaient de réinventer la montre, c'est peut-être celle qui en fait le moins pour s'écarter d'un design connu depuis belle lurette. Et c'était précisément le but, explique Jim Wick à The Verge. Motorola a tenté d'autres pistes mais, impuissant à créer quelque chose de mieux que ce que l'on connaît, le fabricant a préféré revenir aux fondamentaux.

Moto 360

Il y a quelques jours , les photos d'un prototype d'une "Google Watch" réalisée par Motorola avaient fuités. On était plutôt dans le registre d'une Gear de Samsung ou des anciennes grosses Casio

Pendant un an et demi, « Chaque fois que l'on montrait un modèle, même si l'on pensait qu'il était génial, dès l'instant où il était de forme carrée, tout le monde faisait : "Beuhh…” Alors vous recommencez, en essayant de l'affiner par ici, en le faisant un peu plus gros, un tout petit peu plus lourd, vous essayez tout cela et en définitive, cette même réaction revient toujours. »

Crédit : Samsung

Les designers ont alors laissé tomber ces formes que l'on retrouve chez Samsung et Pebble pour revenir au dessin d'une montre comme on le connaît depuis toujours. Quitte à faire une montre connectée, faisons d'abord une montre et reprenons-en les principaux attributs : cadran rond, châssis en acier, bracelet classique… et affichage de l'heure. Ce qui donne une montre non pas pour les nerds ou les fans de la dernière techno à la mode, mais une montre qui peut, potentiellement, plaire à n'importe qui.

Moto 360

Elle s'inscrit dans un registre culturel et émotionnel qui est familier, elle le fait de manière à ce que vous puissiez envisager de remplacer votre montre par celle-ci ou revenir aux montres si vous n'en portiez plus.

Cet objet est conçu de telle manière que vous pouvez l'utiliser de la même façon qu'une autre montre à votre poignet, avec comme première fonction de vous afficher l'heure, sauf si quelque chose de plus important doit vous être notifié.

Si vous discutez avec les gens qui travaillent dans l'industrie de la montre, ils vous diront que les clients voient leur montre comme un bijou ou un objet de mode. Ils ne s'en servent pas pour connaître l'heure - ils l'utilisent pour savoir combien de temps ils leur reste ou ce qu'ils ont à faire ensuite. Je pense que ce qui a été montré d'Android Wear véhicule certaines de ces choses. Planifier ce que l'on va faire juste après, anticiper ce qui nous attend.

Motorola a également utilisé ce qu'il avait développé comme interaction vocale avec le Moto X pour obtenir des informations depuis sa montre. L'arrivée d'Android Wear, apparu alors que le développement de la Moto 360 était bien entamé n'a fait que renforcer cette disposition grâce à l'assistant Google Now (lire Android Wear : Google dévoile son système pour montres connectées).

Cette montre ne sortira que cet été et d'abord aux États-Unis. Quantité de détails restent inconnus comme son prix, son autonomie, l'éventail exact de ses fonctions, la possibilité de la personnaliser comme c'est le cas avec le Moto X, etc. Interrogé par exemple sur l'hypothèse d'y voir une caméra comme sur la Gear, Wicks s'est contenté de répondre qu'il y avait encore beaucoup de choses envisageables pour l'avenir.


avatar Nihao | 
Moi au contraire je rêve d'une montre connectée à mon iPhone qui soit solaire et aussi confortable et résistante qu'une Casio. Donc chacun ses goûts...
avatar Nihao | 
Je pense qu'Apple ne sortira pas de montre. J'ai plutôt l'impression qu'elle sortira un truc du genre "iOS in the watch" (tel iOS in the Car). Un truc qui rend iOS compatible avec des fonctionnalités que les fabricants de montre pourront utiliser, comme des capteurs d'activité ou autres. Mais je ne pense pas que Apple se mettra à fabriquer une montre qui remplacerait les montres actuelles.
avatar YanDerS | 
Ah bon? Et c'est quoi que Apple aurait dû à l'inverse copier ?
avatar YanDerS | 
et voui on tombe tous facilement dans le jeu de la guéguerre de clans, des plus-meilleurs-que-l'autre et patincoufin… Si j'ai réagis, c'est que, comme le rappelle XiliX, les solutions proposées par Google et Apple sont -pour l'instant- différentes. Et au jeu du qui va proposer les plus-fashions-fonctionnalités en premier, dans pleins de domaines… comme je l'ai dit hier sur un autre fil, ce sera toujours Google qui devancera tout le monde maintenant, car cela fait partie de sa stratégie, à la fois de répandre le plus possible ses solutions Android, dans tous les domaines possibles du monde électronique connecté de demain (wear, domo, robo, etc.), et aussi pour être présent partout et montrer qu'ils sont à l'avant-garde et que c'est eux qui mènent la danse de la hi-tech désormais. Je suis comme toi, je jugerai à chaque fois sur pièce. Pour ce qui est de cette montre moto.. elle se veut à l'évidence jolie et classe, d'un grand classicisme consommé, mais rien justement qui soit résolument neuf et audacieux, si ce n'est les quelques petites fonctionnalités mobiles qui viennent un peu agrémenter le concept de connecté. Si Apple fait ça, ce sera un coup dans l'eau pour moi.
avatar greg_cnf | 
@béber1 : Comme on en parlait dans un ancien post, pour moi, il ne fait pas s'attendre a avoir plus que des notificatifs et capteurs. On parle d'une montre qu'on a au poignet 24 heures sur 24, qu'on ne recharge pas tout les jours. C'est un objet qui doit être soigné avec des matières nobles on la porte sur nous, on la touche en permanence c'est presque intime. Pour revenir à la moto360, on se rapproche de l'idée que je me fais d'un tel objet connecté, bravo aux designers.
avatar YanDerS | 
c'est là où nous divergeons. La montre est une montre. Elle est un objet qui s'est porté -que très récemment dans l'histoire si on regarde bien- à la poche d'un veston ou d'un gilet, et au poignet. Elle a remplacé d'autres bijoux d'ornements plus anciens comme des bracelets d'ornements, celtes ou orientaux, etc. Mais il a existé aussi des bracelets dont le but était plus utilitaire, et moins faits pour orner le poignet, tels les poignets de force en cuir, de protection de combats pour les militaires de toutes les époques, etc. Tout cela pour dire que tout ce qui peut se porter au poignet n'est pas seulement à but d'apparat, et qu'il peut y avoir des aspects pratiques bien plus développés que ceux prodigués par les montres, fussent-elles d'un hyper-luxe. Une montre, ça ne se recharge que très peu. Oui, si l'on est toujours dans le cadre de la montre. Mais en ce qui concerne un terminal au poignet, il en irait tout autrement par le simple fait que ce n'est -justement- pas une montre. Il sagirait d'un ordi multi-taches au poignet. Ce qui évidement n'aurait rien à voir, ni de près ni de loin, sauf l'écran d'accueil peut-être... On serait là avec un nouvel objet, qui n'a _jamais_ existé dans l'histoire, et dont la qualité d'intégration matérielle et les fonctionnalités seraient sans commune mesure avec tous les précédents objets ou appareils portés au poignet jusqu'à aujourd'hui. Cet objet-appareil reste à inventer. Pour l'instant, comme ce qui s'est toujours passé à toutes les époques où il y a des transitions, on reste sur du connu pour faire le lien parce qu'on ne sait pas bien jusqu'où on peut aller, ce que les gens sont prêts à accepter ou à suivre, etc. On préfère rester dans des schémas sûrs parce que convenus, et faire de l'aménagement à l'intérieur de formes conventionnelles. Jusqu'à ce qu'un appareil radical trouve la bonne formule et vienne tout bousculer.
avatar Billytyper2 | 
@phantoom "D'ailleurs en lisant ton petit mot sur IOS in the car ça m'as fait pensé que personne ici ne s'est manifester pour crier à la copie quand Apple a présenter son truc." Et d'après toi pourquoi personne ne l'a dit ??? PARCE QUE APPLE N'A RIEN COPIE... Et pour cause, Google Send to Car ne concerne que l'envoi de MAPS dans l'environnement de la voiture, en l'occurence Juke. Donc ne compare pas avec Car Play... ça n'a absolument rien à voir !!! CarPlay est un environnement, pas juste une application comme "Send to car". Et en plus c'est une application qui a été développé par "Julien Vanier" pas Google. https://itunes.apple.com/us/app/send-to-car/id623123860?mt=8
avatar darkbeno | 
Moi qui aime les belles montres, là je suis preneur. Enfin un objet dont je vais attendre la sortie avec impatience.
avatar Oh la belle Pomme | 
@ innocente : Oui, enfin c'est surtout son calibre (mouvement) qui est intéressant.
avatar Guillaumeg33 | 
J'attendrais la montre sous la peau ! Au moins elle sera EXTRA PLATE… Car force est de constater que personne n'ai pensé que l'épaisseur (comme la longueur …) n'est qu'un critère égocentrique et narcissique pour une montre.
avatar Jean Meyran | 
Pourtant, la plus part des montres suisses haut de gamme sont bien plus épaisses qu'un iphone, c'est souvent plus de 15 mm d'epaisseur, comme une Panerai luminor, une omega planet ocean ou une Rolex deep sea... en fait, c'est surtout le diametre de la boite qui compte fonction du poignet... sinon ce type de concept pourrais me faire venir a une montre connectée en complement des autres gardes temps..
avatar Genuis | 
J'aime bien.
avatar oxmosys | 
Très belle en effet
avatar YanDerS | 
une montre, quoi
avatar YanDerS | 
et je te répondrais, comme je l'ai déjà dit par ailleurs, que, Apple ou pas, ce serait un coup dans l'eau pour moi.
avatar YanDerS | 
regarde bien l'ensemble de ces photos. Visionnes-en sur le net comme un kaléidoscope et regarde si ce qui ne te saute pas aux yeux au bout d'un moment, ce n'est pas un ordi au poignet au final ? (un peu comme ces telephones portables qui variaient entre clavier ou écran plus grands à tour de rôle dans une danse de saint-guy, jusqu'à ce que Jobs vienne sonner la fin de la récrée en poussant à fond le concept) On tourne autour du concept. On reste sur celui de la montre, on ose pas aller ailleurs. Alors untel va faire un mini terminal rectangulaire pour faire techno (ça fait un moment que Samsung est sur ce concept de Watch Phone) avec un écran plus grand à la star trek… mais toujours avec un bracelet à part du corps. Un autre trouve que c'est mastoc -effectivement, ça l'est-, alors il revient illico aux valeurs sûres et tant qu'à faire une montre connectée (puisque c'est le terme)… ben... y fait une montre. Un montre bien classique, bien classe parce que bien dessinée, bien désignée/épurée partout, qui a tous les attributs pour faire l'unanimité puisque tous les poncifs de la montre classique y sont préservés, avec la petite touche de minimalisme moderne bienvenu qu'il faut. Rien de trancendant en apparence (pour Apple ce serait même verdict) L'interêt pour l'instant est sans doute dans les fonctionnalités numériques de l'appareil qui demanderaient à être plus étudiées pour voir des traces d'innovations plus en profondeur.
avatar greg_cnf | 
@béber1 : Là je donne raison aux designers de moto, après tout un bracelet avec cadran c'est une montre, et d'accord aussi sur le choix du rond. Je comprend dans ton point de vu que pour toi, une montre/ bracelet/ enfin tu l'appelles comme tu veux, se doit d'être autonome et pas seulement une extension du smart phone. Alors on serait confronté très vite à beaucoup de problèmes. Téléphoner = oreillette à moins de jouer les blaireaux à parler à son poignet comme dans k2000. Autonomie = j'enlève tout les soirs ma montre pour la charger et je l'oubli le matin quand je vais au boulot, il ne faut pas me parler du solaire quand on sait qu'elle se retrouvera à 90% du temps sous la manche sauf peut-être en été. Caméra = mauvaise inclinaison besoin de beaucoup de mémoire si on veut enregistrer , consommatrice d'énergie. 4g, 3G, GSM,GPS etc... Nrj encore, et encore et pourquoi faire si on a déjà un smart phone qui lui est fait pour téléphoner sans nécessairement une oreillette.
avatar greg_cnf | 
@béber1 : Et je pense que tu en seras quant même car j'ai cru comprendre que tu attendais de voir les iPhones de grande taille, là encore, la montre t'évitera de sortir ton grand iPhone pour consulter tes notifications ou autres, et pourra être placé dans un sac, banane, pochette grande poche intérieur du manteau, clip de ceinture etc... Sans avoir à le "dégainer" à la moindre alerte.
avatar YanDerS | 
@Ipader oui, le challenge d'un -vrai- bracelet terminal est d'une redoutable difficulté, tant technique (composants hyper-miniaturisé-pas dispos avant quelques années; écran, électronique et batterie souples et courbes, techno anti-choc et waterproof, etc.) que conceptuelles. Il y a tellement de difficultés que la raison voudrait qu'on s'en tienne à des solutions classiques comme la Moto360. Soit un Mini terminal en forme de montre classique, avec quelques fonctions autonomes (dont certaines liées à des bio capteurs intégrés ou externes additionnels) et des fonctions d'appoint, supplétives à un autre terminal-mobile présent (smart, phab, mini-tablette, etc.) ___ Voilà comment je conçois un tel terminal. -Terminal autonome, et collaboratif au besoin -fonctions générales d'un smartphone (BT, Wifi,réseaux 3-4G/LTE pour geoloc, alertes diverses, etc.), plus certaines liées à son utilisation spécifiques (bio-capteurs, et caméra pour réalité augmentée, etc.) -un cylindre, un peu aplati sur sa partie supérieur, ce qui fait que sa section serait plus en forme d'ellipse. Il pourrait s'élargir en largeur sur sa partie supérieur (écran de 5cm minimum en largeur) et se rétrécir dans sa partie inférieure (fermoir, s'il y en a un. J'en doute) -Surface lisse et unifiée sur toute la partie externe. Pas d'accident de relief, même s'il pourrait y avoir une transition avec la partie verre de l'écran L'épaisseur pourrait passer de 2mm a sa partie inf, à 4mm à sa partie sup qui abriterait la majeure partie de l'électronique et de l'écran -l'écran qui pourrait faire 180°, correspondant aux positions des aiguilles d'une montres de 10h20 . 10h étant le bord externe où il y aurait une première camera/apn(9h45), et 20mn étant le bord interne. (une 2me camera pourrait se situer sur le bord à 1h05 pour la visio) -L'interface devrait être particulière, parce que très adaptée, même s'il peut y avoir des ponts avec celle de l'iOS de l'iPhone -Recharge par induction pour simplifier (journalière à prévoir) -Oreillettes stéreo BT (avec capteurs/ traqueur d'activité comme les Dash ) https://www.igen.fr/accessoires/dash-ecouteurs-lecteur-audio-et-traqueur-d-activites-110085 https://www.igen.fr/accessoires/apple-brevette-des-ecouteurs-traqueurs-d-activite-110176 on le voit, y'a tellement de problèmes à résoudre, que les montres connectées actuelles sont la voie la plus simple et la plus facile à suivre. Car quid des tailles différentes de poignet? Quid de son confort et de sa légèreté? Quid de l'obligation de porter des oreillettes ? (même si elle peuvent faire de "l'amortissement d'environnement sonore" -notamment en milieux urbains, comme certains modèles en proposent aujourd'hui la possibilité) Bref, c'est un tel défi que raisonnablement Apple devrait, soit se donner suffisamment du temps en attendant que les technologies aient assez avancé pour que tout cela soit possible, ou s'en remettre aux concepts de smartwatch d'appoint d'aujourd'hui. Mais là, il n'y aurait rien de vraiment radical et de novateur. Ce serait juste un petit module supplémentaire dont l'intérêt serait uniquement de déporter certaines fonctions d'alertes et d'avoir quelques infos biométriques. Peut-être est-ce suffisant pour le moment... Mais ce n'est pas ce que j'attends du WearComputing. Car tout ce que je viens de développer, on pourrait aussi le plaquer en grande partie sur les SmartGlass. On veut de simples gadgets d'appoint, dont l'utilité serait toute relative (et là je rejoins un Laurent-Apple, autant rester sur les vraies montres), ou de vrais appareils plus ambitieux et novateurs qui ne doivent rien au passé?
avatar YanDerS | 
"Apparemment la récrée dur encore avec les écrans plus grands même chez la pomme. SJ n'a donc pas mis tout le monde d'accord" non, ce n'était pas ça que je voulais dire. Je parlais de la démo de Jobs où il montrait l'ensemble des smarthones de l'époque (type BB) qui se partageaient un clavier avec écran. Tantot l'écran était réduit pour privilégier le clavier, tantôt c'était le contraire… J'y ajoutais aussi tous ces telephones portables type poudrier, ou à clapet, etc., etc. Il suffit de voir le form-factor des telephones avant l'iPhone de Jobs, et après.. et on se rendra compte de 2 choses essentielles : -1/ le parti-pris du quasi tout-ecran, malgré la résistance ici ou là des claviers physiques -2/ le fait que les smartphones ne sont plus des telephones, mais des terminaux mobiles (avec des OS developpés, *nix et nux pour l'essentiel), soit des petits ordis de poches avec diverses fonctions de communications, dont l'ancienne téléphonie. Le fait que les écrans soient plus grands ou plus petits... est secondaire dans cette problématique. Perso, j'attends un iPhone 5" depuis un moment maintenant. Et j'ai plusieurs fois expliqué pourquoi ici.
avatar greg_cnf | 
@berber1 Pas mal ta conception, mais même si les technos ne sont pas encore là, il persiste des problèmes d'ergonomie et d'habitude des utilisateurs. Je pense à l'oreillette qui devient indispensable dans ta conception. Peu de gens s'en servent et dans certaines situation pas très pratique, cela oblige aussi de ce les trimbaler voir de les perdre, a moins de les porter en permanence ce que je ne souhaite pas. Pour la recharge par induction, très peu pour moi, je ne tiens pas à me faire irradier toutes les nuits. Pour revenir à ton concept mais sans oreillette, pourquoi pas un bracelet détachable où la partie du bracelet à midi aurait un écouteur et à 6H un micro, ce bracelet prendrait une autre forme tel le concept de Dinard da Mata pour philips "Fluid".
avatar YanDerS | 
Ton analyse decrit bien les problèmes inhérents à ce genre de projet. C'est ceux du WearCumputing en général qui essaie de resoudre des problèmes entre proximité accrue et des problèmes de cohérences physiques entre les différents services (audio, avec les oreillettes surtout dans ce cas). Alors soit on abandonne ce domaine (ce dont je doute quand même quand on connait l'obstination humaine et sa tendance à aller vers des solutions concentrées), soit on s'en remet sur des solutions connues, classiques et qui s'additionnent les unes les autres : un mobile en tant qu'unité centrale dans la poche, et des periphs avec des services divers autour : smart-oreillettes, smart-watch, smart-vetement... Le port des oreillettes/bio-capteurs est le point faible de ce concept.(Malgrè qu'une des compensations se trouve dans le fait qu'on peut très facilement avoir une communication telephonique en parlant à voix basse.) Mais on peut trouver une solution en relativisant son obligation et mettant, comme tu l'evoques, des mini-haut-parleurs, et un micro directement intégré dans le bracelet. C'est ce que je pensais au départ, puisque le bracelet se doit d'être le plus autonome et donc le plus complet possible. Les HP et micro seraient alors desactivés lors d'une activation d'oreillettes/micro. Pour la recharge par induction, on est pas obligé de porter son bracelet 24/24h. On peut très bien le poser sur un Dock ou un petit plateau de recharge/induction pour la nuit ou sur le bureau Pour les problèmes d'habitudes, je suis sûr que tu penses comme moi en disant que c'est un problème secondaire, tant on a vu combien des nouveaux appareils se sont immiscés dans la vie quotidiennes des individus depuis les derniers siecles, avec des adoptions assez spectaculaire quand on y pense : electricité, automobile, tv, les montres au poignet justement et les telephones portables qui font parler les gens dans la rue ou les transports en commun. Désolé pour ce laïus, mais c'est un sujet bigrement interessant. Et j'ai hâte de voir comment les entreprises du secteur trouveront de bonnes réponses sur ce sujet (pareil pour les SmartGlass), ou si finalement ils remettront ça aux calendes en restant sur un moyen-terme comme aujourd'hui. Salut

CONNEXION UTILISATEUR