SnapLite facilite les scans avec un iPhone

François Tsunamida |

PFU Limited, une des filiales de FujiFilm, a présenté le SnapLite (12 800¥/env. 92,25€), un accessoire pour prendre facilement avec un iPhone des photos ou des vidéos de documents ou d’objets. Le support en plastique surélève le téléphone, on peut ainsi obtenir des photos d’objets ayant des volumes les empêchant d’être placés dans un scanner classique. Et pour des numérisations occasionnelles de documents, il évite l’achat d’un scanner de bureau, tout en fournissant une qualité satisfaisante au vu des capteurs actuels intégrés aux smartphones.

Cette solution toute simple fournit des résultats bien meilleurs que les photos prises à la va-vite, lorsqu'on tient son iPhone au-dessus d’un document. Ce genre de photos/scans est souvent un peu flou, et l’ombre de l’utilisateur recouvre fréquemment une partie du document.

L’intérêt principal du SnapLite vient de sa partie logicielle. Les ingénieurs de FujiFilm ont placé dans l’app gratuite le résultat de leurs recherches sur les scanners, domaine d’activité où l’entreprise japonaise est présente depuis plusieurs années. SnapLite indique sur la surface, au moyen de repères lumineux, la zone qui va être photographiée. Le logiciel redresse, rétablit les perspectives et corrige les photos prises. Si le document ou l’objet est d’une taille trop importante, l’application saura prendre plusieurs photos et les recomposer pour réaliser une image unique complète.

Pour simplifier les problèmes de connexion avec des modèles d’iPhone équipés de différents connecteurs, le SnapLite a recours à une connexion Bluetooth pour ses échanges de données. De plus, une interface USB (2,1 A) est présente. La plateforme sur laquelle prend place le mobile comprend un éclairage LED placé en dessous. Il est possible d’ajuster la « température » de la lumière (de 3 200 degrés Kelvin à 5 500 degrés) pour l’adapter à une capture en plein air ou en intérieur. Enfin, les images peuvent se prendre avec une fréquence de 0,5, 1, 2 ou 3 secondes.


Tags
avatar eipem | 
Et ça fait une jolie lampe de bureau ^_^ @Julien76... C'est assez loin d'être un simple bout de plastique. D'abord il y a une lampe intégrée à la température variable, et le silicium pour le contrôle BT. Ensuite il y a les algorithmes logiciels, et enfin il y a le design de l'objet (plutôt réussi) Mais si tu penses pouvoir faire tout ça pour moins cher, vas-y fonce.
avatar edbattistini | 
@Monsieur Daz Simple : je prends en photos toutes les factures de mes dépenses pour la comptabilité, car ça va plus vite qu'un scan. Si ce produit fait aussi lampe de bureau, pourquoi pas ?
avatar Helmer | 
Ou l'Art d'empapaouter les hannetons.
avatar freddut | 
J'utilise ScannerPro avec mon iPhone. Pratique à main levée. Qui sait aussi redresser les images, recarder, etc. Mais c'est vrai qu'on peut bouger. Et y'a souvent ce problème d'éclairage sans avoir l'ombre de ma main. Pour 100€, je sais pas si je me laisserai tenter. A moins que le logiciel soit top du top.
avatar freddut | 
Je préférerai économiser 200€ pour un petit scansnap du même fabricant. Qui m'avalera les 10 pages en recto verso, en supprimant les blanches et en mettant à l'endroit. C'est une bien meilleure solution.
avatar MatMac59 | 
@thierry37 L'avantage bien préciser dans l'article c'est de pouvoir prendre en photo les objets en "3D" et donc ne pouvant pas passer dans un scan ...
avatar privatejohns | 
@Tronculaire Laisse le père tranquille, il en sait souvent plus qu'on le pense. Raz le bol de cette posture.
avatar privatejohns | 
Il ne manque plus grand chose pour en faire un petit studio photo.

CONNEXION UTILISATEUR