Paste, l'app de présentation de FiftyThree pour Slack

| 30/11/2017 17:12 | 2 commentaires

Auteur de l'application de croquis Paper, l'éditeur FiftyThree sort une mise à jour de cette dernière et propose surtout une version iPhone et iPad de Paste.

Paste est une sorte de PowerPoint/Keynote/Google Docs en plus simple et principalement orienté en direction des utilisateurs de l'application de collaboration Slack.

Rien ne vous empêche de créer votre présentation puis de la partager avec d'autres, via un lien privé, pour une consultation au travers d'un navigateur web. Ou sinon, de la récupérer au format PDF. FiftyThree met cependant en avant l'intégration dans Slack, de manière à ce que tous les participants d'un channel puissent réagir et commenter avec les outils natifs de cette plateforme.

Les diapositives dans Paste peuvent recevoir des images, du texte, des vidéos, des liens, des documents et quantité de contenus récupérés directement des réseaux sociaux et services web. Cela va d'une URL toute bête à un lien Spotify, un document sur Dropbox, une photo Instagram, etc.

Quatre diapo réalisées dans Paste, elles peuvent contenir des éléments visuels et textuels ou bien des documents

La vocation de Paste est d'être utilisé en entreprises et agences, l'app est donc gratuite mais pour l'exploiter pleinement il faudra s'acquitter de 8 $ par utilisateur et par mois, pour des créations en nombre illimité.

En parallèle, FiftyThree a sorti une version 4 de Paper, son application iOS de dessin et de prise de notes. Outre de multiples changements dans son interface elle est adaptée à l'iPhone X et à l'iPad Pro. Vos réalisations peuvent aussi filer tout droit dans Paste, les deux apps travaillant logiquement ensemble. Paper est gratuit mais il faudra s'abonner à raison de 6,49 € tous les six mois pour débloquer l'intégralité de ses outils et de sa prochaine fonction de synchronisation.

> Accéder aux commentaires

Apple créerait son propre contrôleur d’alimentation pour l’iPhone [MàJ]

| 30/11/2017 15:00 | 36 commentaires

Plus rien n’arrête Apple : après avoir créé son processeur pour l’iPhone, le constructeur multiplie les initiatives pour avoir ses propres puces dans ses terminaux mobiles et ainsi creuser l’écart avec ses concurrents. Dans l’iPhone X, la puce graphique est aussi conçue par Apple, en plus du processeur. Par ailleurs, des rumeurs publiées en septembre évoquaient deux développements en interne pour l’iPhone : le modem et le contrôleur de l’écran.

En avril dernier, une autre source évoquait le contrôleur d’énergie et le site Nikkei ajoute aujourd'hui sa pierre à cette rumeur. Apple serait bien en train de concevoir un contrôleur pour gérer l’alimentation des iPhone et il pourrait être exploité dès l’année prochaine.

Encadré en orange, le contrôleur d’alimentation de l’iPhone X. Il y a un logo Apple dessus, mais c’est un composant acheté à un tiers. (Image iFixit) Cliquer pour agrandir
Encadré en orange, le contrôleur d’alimentation de l’iPhone X. Il y a un logo Apple dessus, mais c’est un composant acheté à un tiers. (Image iFixit) Cliquer pour agrandir

À l’heure actuelle, le constructeur exploite une puce tierce, fournie par Dialog Semiconductor. En 2016, cette firme britannique dépendait à 74 % d’Apple, à qui elle fournit des contrôleurs d’énergie non seulement pour l’iPhone, mais aussi l’iPad et l’Apple Watch (lire : Ces six entreprises qui dépendent trop d’Apple).

Cette puce gère à la fois la recharge des appareils, mais aussi l’utilisation de la batterie. Ce n’est pas le composant le plus connu, mais il est important et on imagine qu’Apple a des idées pour augmenter l’autonomie de ses iPhone en l’améliorant. Les sources du site indiquent d’ailleurs que ce contrôleur fait maison serait le plus avancé de l’industrie et qu’il surveillerait la consommation de chaque composant pour l’ajuster plus précisément.

La nouvelle puce développée à Cupertino pourrait être prête dès 2018, même si la rumeur indique qu’Apple pourrait attendre un an de plus pour la finaliser. Une solution pourrait être de remplacer la moitié du composant l’année prochaine, pour avancer ainsi par étape. Sans surprise, TSMC serait chargé de pr...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Microsoft Edge disponible pour tous sur iOS

| 30/11/2017 14:47 | 51 commentaires

Il fut un temps où Apple proposait Safari sur la plateforme de Microsoft. Signe du renversement des forces, c’est maintenant l’inverse qui se produit. Après une courte phase de bêta, Microsoft Edge est désormais disponible dans l’App Store pour tous les utilisateurs.

Ce nouveau navigateur parlera surtout aux utilisateurs de Windows qui y trouveront un moyen de synchroniser leurs favoris, historiques et mots de passe avec leur PC. Il leur suffit pour cela de se connecter avec leur compte Microsoft.

La synchronisation des onglets n’est pas encore assurée, mais Edge iOS permet d’envoyer l’onglet ouvert vers un PC connecté au même compte (Windows 10 Fall Creators Update requis).

Autrement, Edge est un navigateur classique. Sa page d’accueil présente un champ de recherche, des raccourcis vers le sites fréquemment visités et un fil d’actualité (une option permet de le masquer). Le moteur de recherche par défaut est Bing, mais on peut le remplacer par Google.

Edge dispose d’une liste de lecture et d’une navigation privée. Un peu plus original, un lecteur de code QR est intégré et un thème sombre disponible. Par contre, Cortana n’est pas présente et il n’y a pas non plus de protection contre le pistage… et l'interface n'est pas optimisée pour l'iPhone X. Cette version iOS n’utilise pas le moteur EdgeHTML de Microsoft, mais WebKit comme l’impose Apple.

> Accéder aux commentaires

Des iPhone X dans les Apple Store de Strasbourg et région parisienne

| 30/11/2017 10:47 | 33 commentaires

La disponibilité en iPhone X continue de s'améliorer. Pour preuve on le trouve ce matin en stock dans 5 Apple Store pour un retrait sur place après une commande en ligne.

Ce n'est pas uniquement dans les store de Paris intra-muros comme ce fut longtemps le cas. Pour peu que l'on cherche un modèle argent ou gris sidéral en 64 Go, il est possible d'en récupérer à Strasbourg, Val d'Europe, Vélizy 2, Rosny 2, Opéra et dans celui des Quatre Temps.

Pour rappel, les délais pour une livraison directement chez soi se sont réduits ces tout derniers temps. Si vous préférez un 256 Go (apparemment le modèle choisi par beaucoup) il peut être livré entre le 8 et le 15 décembre.

> Accéder aux commentaires

Funxim, un clone (de loin) de l’AirPower

| 30/11/2017 09:05 | 11 commentaires

Vous en avez marre d’attendre qu’Apple sorte son AirPower, une station de recharge par induction capable de gérer un iPhone et une Apple Watch ? Bonne nouvelle, le Funxim promet la même fonctionnalité dès maintenant… même s’il s’agit d’un projet Kickstarter… et même si on est loin d’avoir les mêmes fonctions.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Sur certaines photos, l’illusion est parfaite. Mais retirez la montre et vous comprendrez vite que ce produit n’a pas grand-chose à voir avec l’AirPower. Pour charger la montre d’Apple, le Funxim intègre en fait le galet de recharge spécifique à l’Apple Watch. Il n’y a ainsi qu’un seul endroit où placer la montre, contrairement à la station de recharge officielle où l’on pourra placer n’importe quel élément n’importe où.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Ce choix a quand même des avantages. Déjà, toutes les Apple Watch sont compatibles, alors que l’AirPower ne fonctionnera qu’avec les Series 3. Ensuite, le prix devrait être plus réduit, puisque le Funxim sera vendu à 79 $ (67 €) et on peut même le précommander sur Kickstarter pour 29 $ (25 €) seulement. Attention, le nombre de pièces restantes est très limité.

Les concepteurs du projet promettent une livraison dès janvier 2018. En théorie, le Funxim devrait arriver avant l’AirPower, mais la prudence reste de mise sur Kickstarter…

> Accéder aux commentaires

Android 8.1 réveille la puce Visual Core des Pixel 2 et 2 XL

| 30/11/2017 00:01 | 12 commentaires

Le deuxième aperçu d'Android 8.1, livré aux développeurs par Google en début de semaine, contient de nouveaux émojis reflétant la vraie nature du burger (ouf), mais plus sérieusement, cette version active la puce Pixel Visual Core qui dort au sein des Pixel 2 et 2 XL.

Pixel 2 XL et Pixel 2 (image The Verge). Cliquer pour agrandir
Pixel 2 XL et Pixel 2 (image The Verge). Cliquer pour agrandir

Ce système-sur-puce de huit cœurs conçu par Google est censé accélérer le traitement HDR pour les photos et activer l'accélération matérielle pour les autres fonctions d'apprentissage automatique. Android 8.1 contient une API pour les réseaux neuronaux : la puce Visual Core est la première du genre à en tirer profit, tout comme les développeurs qui pourront en exploiter les capacités dans leurs propres apps.

Difficile de dire si l'activation de cette puce améliore sensiblement les choses du côté du HDR des nouveaux Pixel — qui sont déjà des cadors en termes de photographie (lire : L’appareil photo des Pixel 2 est salué par les tests).

> Accéder aux commentaires

Entre une bombe atomique et un restaurant au Kansas, Jimmy Iovine prédit la mort de Spotify

| 29/11/2017 23:11 | 76 commentaires

Jimmy Iovine, le grand manitou qui gère les activités musicales d'Apple, sait très certainement ce qu'il fait. Au moment de l'expliquer, c'est tout de suite plus compliqué. Interrogé par Billboard dans le cadre de la promotion du documentaire « The Defiant Ones » qui retrace la carrière de Iovine et de Dr Dre, il est une fois encore tombé sur le râble de Spotify.

Cliquer pour agrandir

Jimmy Iovine n'aime pas Spotify, en particulier l'offre d'écoute gratuite financée par la publicité du service concurrent d'Apple Music. À lire entre les lignes, il en prédit même la mort prochaine : « Les services de streaming sont dans une mauvaise passe, il n'y a aucune marge, personne ne gagne d'argent ». S'il fallait quelqu'un pour savonner la planche de Spotify avant l'entrée prochaine en Bourse de l'entreprise, Iovine est là.

Il est toutefois difficile de donner tort à ce vieux requin de l'industrie de la musique. « Le business du streaming n'est pas un super business. C'est bien pour les grandes entreprises comme Amazon, Apple, Google… Bien sûr, c'est une petite part de leur activité, très bien, mais Spotify est le seul "pure player", pas vrai ? Il leur faut trouver un moyen de transformer ça en vrai business ».

Histoire de se faire bien comprendre, Iovine décline les exemples : « Amazon vend [son abonnement] Prime ; Apple vend des téléphones et des iPad ; Spotify va devoir trouver un moyen pour que ses clients achètent quelque chose ».

Et que se passera-t-il si un jour un des mastodontes du secteur voulaient secouer le cocotier de ce marché ? « Si demain matin Jeff Bezos [le patron d'Amazon] se levait et se disait "Vous savez quoi ? J'ai entendu les mots 7,99 $. Je ne sais pas ce que ça veut dire, et quelqu'un dirait Pourquoi ne pas essayer 7,99 $ pour de la musique". Whoah, devinez ce qui se passerait ! ». Spotify ne s'en relèverait sans doute pas.

Jimmy Iovine donne aussi son avis concernant la technologie, en général. « La position de la technologie dans la vie, pour moi, c'est comme la médecine. C'est comme la science : on voit un problème, on le résout. Et ça ne pense pas aux conséquences sur les autres ». Il poursuit en filant une métaphore risquée :

[Pour la technologie], la bombe atomique [c'est comme] : "Oh nous allons séparer un atome". Ils ne se disent pas "Les gens à Hiroshima...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Andy Rubin rattrapé par les raisons de son départ de Google

| 29/11/2017 22:00 | 15 commentaires

Andy Rubin s'est mis en retrait de sa startup Essential, «pour raisons personnelles » à la suite de révélations sur son départ de Google en 2014. The Information a appris qu'une enquête interne chez Google avait déterminé que celui que l'on surnomme le "père d'Android" avait entretenu une relation inappropriée avec l'une de ses subordonnées.

[MàJ le 9/12] : l'absence d'Andy Rubin n'aura duré que 15 jours.

Cette employée s'était plainte auprès des ressources humaines de Google mais la nature des griefs n'est pas connue, les trois sources de The Information n'en ont pas dit plus. Cependant, cette enquête avait révélé qu'Andy Rubin avait eu un « comportement inadéquat et fait preuve d'un mauvais jugement ». Le responsable avait quitté Google peu après, sans que cet épisode n'ait transpiré. À ce moment là, il s'occupait de robotique après avoir confié les rênes d'Android à Sundar Pichai en 2013.

C'est en apprenant la prochaine publication de ces informations que Rubin a décidé de se mettre en congé d'Essential pour une durée indéterminée. Son porte-parole a déclaré qu'Andy Rubin contestait une quelconque conduite inappropriée et il affirme que son départ de Google n'était en rien lié à cette enquête interne ni à la plaignante.

Une tuile de plus pour la jeune entreprise qui a du mal à écouler son premier smartphone Android lancé il y a deux mois. Avant-hier, lors du Cyber Monday, son tarif est descendu jusqu'à 399 $ après un lancement à 700 $ à la rentrée.

Cliquer pour agrandir

> Accéder aux commentaires

Bouygues Telecom réplique à Free avec 20 Go pour 2,99 €

| 29/11/2017 21:14 | 66 commentaires

Bouygues Telecom a pris l'habitude de répliquer rapidement aux promotions de Free Mobile, et après le lancement de la vente privée du trublion, l'opérateur remet le couvert avec une nouvelle offre sans engagement.

Pour 2,99 € par mois, Bouygues Telecom propose 20 Go de données, les appels, SMS et MMS illimités, 1 Go de données à consommer en Europe et dans les DOM. C'est plus cher et moins bien doté que l'offre d'en face. L'opérateur a toutefois la décence de ne pas nous infliger son forfait B&You Light limité à 2 Mb/s, mais il explique que le réseau peut être « temporairement » bridé en cas d'affluence… Après 12 mois à ce rythme, ce forfait se transformera en B&You 50 Go à 24,99 € mensuels.

Cette offre — moyennement intéressante du coup — est valable jusqu'au 6 décembre, tout comme chez Free.

> Accéder aux commentaires

L'app Assistance Apple fait peau neuve

| 29/11/2017 20:26 | 9 commentaires

L'application Assistance Apple n'est peut-être pas la plus utilisée — et c'est heureux —, mais elle est bien pratique quand on rencontre un souci avec un de ses produits Apple. La version 2.0, disponible depuis peu, revoit son interface en reprenant les canons esthétiques d'iOS 11 (gros titres, beaucoup de blanc).

Cliquer pour agrandir

Autre nouveauté, la présence d'une section Découvrir pour en savoir plus sur les appareils que l'on possède : des astuces, des pratiques, etc. On se demande un peu à quoi sert l'app Astuces fournie d'office avec chaque iPhone et iPad, mais enfin bon. On peut également fouiller dans le catalogue d'articles d'assistance avec le moteur de recherche.

L'application conserve par ailleurs tout son intérêt en cas de pépin : tous les matériels en possession de l'utilisateur y sont listés, et pour chacun il est possible d'indiquer le problème et d'obtenir de l'aide, y compris par le biais d'un coup de fil, d'un chat ou par e-mail avec le SAV d'Apple.

> Accéder aux commentaires

Black Friday, Cyber Monday : l'iPhone X, les AirPods et l'iPad en vedette

| 29/11/2017 19:46 | 13 commentaires

Même si Apple n'a fait aucune promotion sur l'iPhone X ou les AirPods pour le Black Friday ou le Cyber Monday, le constructeur a tout de même vendu beaucoup de ces produits durant ces quelques jours, indiquent deux études d'analystes spécialistes du doigt mouillé. Le smartphone grand luxe se serait ainsi écoulé à 6 millions d'unités pendant ces quelques jours, raconte Jun Zhang de Rosenblatt.

Apple aurait vendu deux fois plus de 256 Go que de 64 Go, malgré la différence de prix entre les deux modèles (170 €). On surveillera à ce sujet le panier moyen pour l'iPhone qui devrait augmenter (il était de 618 $ au dernier trimestre). La Pomme écoulerait 30 millions d'iPhone X durant ce trimestre des fêtes, durant lequel l'entreprise a prévu entre 84 et 87 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

L'iPhone X n'a pas été le seul produit vedette d'Apple à avoir connu le succès durant ces folles journées de rabais tous azimuts. Les AirPods ont eux aussi connu le succès, malgré l'absence de coup de pouce commercial d'Apple, ainsi que l'iPad pour lequel le constructeur offrait des cartes cadeau.

Adobe Analytics a estimé que le Cyber Monday avait généré des ventes en ligne de 6,59 milliards de dollars, 1 milliard de plus que l'an dernier. Parmi les best-sellers, on trouve la Switch de Nintendo, le Chromecast de Google ou encore les box de streaming Roku… mais aussi les écouteurs sans fil d'Apple ainsi que ses tablettes.

La maison d'analyses ne donne pas de chiffres spécifiques, mais précise que lors de commandes passées depuis un appareil mobile, ce sont les utilisateurs iOS qui ont dépensé le plus en moyenne (123 $), puis ceux sous Android (110 $).

> Accéder aux commentaires

Le forfait 100 Go de Free Mobile à 0,99 € pendant un an

| 29/11/2017 19:13 | 69 commentaires

Free Mobile lance les hostilités de fin d'année. L'opérateur vient de lever le voile sur sa nouvelle vente privée : le forfait 100 Go sans engagement pour 0,99 € au lieu de 19,99 € pendant un an. Passés les douze mois, il faudra payer plein pot, mais gageons qu'une nouvelle offre aura fait son apparition d'ici là.

En plus des 100 Go de données (pas mal si on se trouve à proximité d'une antenne Free), les appels, SMS et MMS sont illimités, et on peut consommer 25 Go de données (en 3G) en Europe, dans les DOM et en Amérique du Nord (35 pays en tout). Utile pour dépanner pendant les vacances !

L'offre se destine aux nouveaux clients (il ne faut pas avoir été client Free Mobile dans les 90 jours précédant la promotion), la portabilité est assurée. Attention, la carte SIM coûte 10 €. Cette vente privée se terminera le 6 décembre à 6h du matin, même s'il y a des chances pour qu'elle soit prolongée en fonction de la concurrence.

> Accéder aux commentaires

Rose pamplemousse, Vert corallien, Bleu céleste : des teintes originales pour l'iPhone 6

| 29/11/2017 19:01 | 26 commentaires

De l'iPhone 6, on apprécie les coloris gris sidéral, argent ou or. Mais connaissiez-vous les couleurs Vert corallien, Rose pamplemousse et Bleu céleste ? Non, bien sûr, Apple n'ayant jamais lancé de smartphones avec ces teintes aux noms pimpants. Et pourtant, la Fnac commercialise bien des iPhone 6 vêtus de ces robes exotiques !

Rose pamplemousse. Cliquer pour agrandir
Bleu céleste. Cliquer pour agrandir
Vert corallien. Cliquer pour agrandir

Il s'agit de modèles de 4,7 pouces dotés de 16 Go de stockage, chacun étant vendu 299 €. Il s'agit d'iPhone reconditionnés par un tiers, on peut donc penser que l'entreprise qui s'est chargée de l'opération a troqué les châssis habituels des smartphones (peut-être en mauvais état) par des coques aux couleurs très originales.

La Fnac glisse dans le paquet des écouteurs EarPods (difficile de dire s'il s'agit de l'accessoire d'origine ou d'une copie), ainsi qu'un étui de rangement, un objet qu'Apple ne fournit pas en standard.

> Accéder aux commentaires

Des jeux sur la guerre contre la drogue aux Philippines disparaissent de l'App Store

| 29/11/2017 18:15 | 5 commentaires

Apple a apparemment accédé en toute discrétion à une demande de suppression de certains jeux sur l'App Store, mettant en scène le président philippin Rodrigo Duterte et le chef de la police Ronald Bato dela Rosa. À moins que leurs éditeurs n'aient pris sur eux de retirer leurs titres après une couverture médiatique négative.

Les deux hommes étaient à l'honneur dans une poignée de jeux d'action qui, selon l'association ANPUD (Asian Network of People who Use Drugs), mettaient en valeur leur lutte violente et controversée contre les trafiquants de drogue.

"Duterte Vs Zombies" Cliquer pour agrandir

L'ANPUD en avait appelé à Tim Cook, début décembre, pour qu'un ménage soit fait parmi ces jeux que l'on pouvait trouver aussi en France. Sur les 5 que nous avions téléchargés il y a un peu plus d'un mois, un seul est encore disponible ("Duterte Vs Zombies"). Le président philippin y tue des zombies ainsi que des sorciers qui semblent avoir les traits de Mar Roxas, candidat malheureux à la présidentielle de 2016 face à Duterte. Les autres apps ne répondent plus aux recherches sur l'App Store, à moins qu'on les ait déjà dans son historique de téléchargement.

L'ANPUD, qui milite pour un usage raisonné et contrôlé des opiacés, s'est félicité de cette action à propos de laquelle Apple n'a pas communiqué.

Rodrigo Duterte n'a pas complètement disparu de l'App Store pour autant, on trouve quelques apps et packs d'autocollants qui le mettent en scène mais d'une manière (passablement) moins polémique.

> Accéder aux commentaires

Orange va arrêter l'application Livebox Phone

| 29/11/2017 17:20 | 23 commentaires

Orange a retiré l’application Livebox Phone de l’App Store et va mettre un terme au service le 1er janvier 2018. Cette application, lancée en 2011 sous le nom Livephone, permet d’utiliser sa ligne téléphonique fixe depuis son smartphone ou sa tablette connectée à la Livebox. Elle permet aussi de gérer ses appels fixes durant son absence.

Les utilisateurs ont commencé à être avertis par email de la fin prochaine du service. Orange propose des solutions de remplacement pour gérer ses appels fixes à distance, mais rien pour passer un coup de fil avec le numéro de la maison depuis son smartphone.

> Accéder aux commentaires

Le nouveau Snapchat « plus personnel » arrive à partir d'aujourd'hui

| 29/11/2017 15:58 | 18 commentaires

La mise à jour de Snapchat qui doit faire rebondir le service en proie à un ralentissement de croissance est officiellement lancée. Le jeune CEO Evan Spiegel présente cette nouvelle version comme « plus personnelle », car elle sépare très distinctement les contenus publiés par ses amis des contenus produits par les médias et des autres sources extérieures.

Les Chats et les Stories de ses contacts sont rassemblés sur l’écran de gauche, et les Stories des médias et de la communauté sont regroupés à droite (Discover). Par ailleurs, la nouvelle version liste automatiquement les amis en fonction des interactions que l’on a avec eux, le but étant de trouver plus rapidement les personnes avec qui l’on veut discuter.

Snapchat n’est en fait pas tellement chamboulé. L’application s’ouvre toujours sur l’appareil photo, le design cartoonesque est encore de mise et la plupart des fonctionnalités resteront toujours aussi mystérieuses pour les profanes.

La mise à jour est déployée progressivement à partir d’aujourd’hui. Seul un petit pourcentage d’utilisateurs y aura accès cette semaine. La disponibilité sera plus importante à partir de la semaine prochaine.

> Accéder aux commentaires

Microsoft prépare un Photos Companion pour mobiles et Windows 10

| 29/11/2017 15:11 | 9 commentaires

Les (nombreux) utilisateurs d'iPhone et d'Android qui utilisent Windows pourront bientôt transférer plus facilement leurs photos et vidéos entre leur terminal et leur PC.

Cliquer pour agrandir

Comme l'a repéré le blog Aggiornamenti Lumia, Microsoft va démarrer le bêta test d'une app baptisée "Photos companion" qui fonctionnera en tandem avec son logiciel "Photos" sur Windows 10.

Il suffira d'être sur le même réseau Wi-Fi pour que l'iPhone et le PC se connectent et entament le transfert sans intermédiaire. La connexion initiale se fera tout aussi simplement : on visera un code QR avec son téléphone sur l'écran du PC. C'est ainsi que procède par exemple WhatsApp sur Mac et PC avec son pendant sur mobiles.

Cliquer pour agrandir

Actuellement c'est OneDrive qui sert de passerelle pour le transfert de photos. Les fichiers sont envoyés automatiquement de l'iPhone vers le nuage, puis Photos sur PC les récupère tout seul. Cette nouvelle solution sera proposée en parallèle à l'actuelle.

> Accéder aux commentaires

Votre smartphone pourrait vous prévenir que quelqu'un regarde par-dessus votre épaule

| 29/11/2017 12:30 | 13 commentaires

Vous voulez protéger votre smartphone des regards indiscrets, mais vous n’aimez pas les filtres de confidentialité posés sur l'écran ? Google a peut-être la solution pour vous.

Des chercheurs de Mountain View ont mis au point une fonctionnalité logicielle qui détecte automatiquement les personnes au second plan zieutant votre smartphone. La caméra avant de l’appareil, un Pixel en l’occurrence, est donc exploitée, tout comme des mécaniques d’intelligence artificielle.

Quand un curieux est repéré, l’action en cours (la saisie d’un message dans la démo) est interrompue par l’affichage de la vidéo de la caméra et le visage de l’indiscret est encadré.

Il s’agit d’une expérimentation, rien ne dit que cette fonction sera intégrée un jour à Android, mais le concept est intéressant. La caméra TrueDepth de l’iPhone X surveille d'ores et déjà votre attention : le son des notifications est coupé quand vous regardez l’écran, et celui-ci reste allumé tant que vous le regardez. Ce n’est pas exclusif à l’iPhone X, Samsung propose une fonction similaire, Smart Stay, depuis le Galaxy S3.

> Accéder aux commentaires

AirMessage : iMessage bientôt sur Android à condition d’avoir un Mac

| 29/11/2017 10:30 | 45 commentaires

Quel est le plus gros défaut d’iMessage ? Le gros reproche que lui font sans doute bon nombre d’utilisateurs, c’est de ne pas être présent sur toutes les plates-formes à l’inverse de WhatsApp.

Actuellement en développement, AirMessage apporte une solution limitée à ce problème. Cette application permet depuis un smartphone Android de discuter avec des personnes utilisant le système de messagerie d’Apple.

Toutefois, il y a un mais ! Pour en bénéficier, il est impératif de posséder un Mac et d’installer un petit logiciel dessus. Le Mac va alors être utilisé comme un serveur. Dès que celui-ci recevra le message, il le transmettra automatiquement au smartphone Android auquel il est associé.

À voir ce que cela donne en pratique. Son développeur affirme en tout cas que son application reprend la plupart des fonctionnalités d’iMessage : gestion des pièces jointes (images), gestion des effets d’écran, support des groupes…


Reste la question de la confidentialité des données. Le développeur assure que les différents échanges sont chiffrés et que celles-ci ne transitent en aucun cas par ses serveurs. AirMessage nécessite au minimum pour fonctionner El Capitan côté Mac et Android 6.0 côté smartphone.

Le développeur est actuellement à la recherche de testeurs et annonce que son application sera gratuite lorsqu’elle sera finalisée.

> Accéder aux commentaires

BOE fabriquerait des écrans OLED flexibles et pliables pour Apple

| 28/11/2017 21:00 | 17 commentaires

Apple va avoir besoin de sécuriser l'approvisionnement d'écrans OLED si d'aventure, un nouveau modèle d'iPhone X apparaissait l'année prochaine. Samsung, qui fournit la dalle du nouveau smartphone, pourrait ainsi ne plus être le seul partenaire de la Pomme pour 2018. Selon ETNews, BOE — le plus grand fabricant d'écrans chinois — déroulerait le tapis rouge pour Apple.

Plusieurs dirigeants de BOE se seraient rendus à Cupertino afin de mettre sur pied une stratégie industrielle. Et le groupe mettrait à disposition d'Apple plusieurs lignes de production, une première basée au Sichuan, la seconde en phase de construction à Chongqing. Aucun contrat n'aurait cependant été signé encore entre les deux probables partenaires, mais ce n'est pas la première fois que l'on entend parler d'un rapprochement entre les deux entreprises (lire : Apple cherche à diversifier ses fournisseurs d'OLED).

BOE rejoindrait ainsi LG Display, qui fournirait lui aussi des écrans OLED pour de futurs appareils Apple. L'article d'ETNews ne s'arrête pas là. Il fait aussi mention d'écrans OLED « flexibles et pliables » que les deux lignes de production déjà citées fabriqueraient pour le compte de la Pomme (dans une proportion de 70/30 pour l'une, et de 50/50 pour l'autre).

L'idée d'un iPhone équipé d'un écran pliable n'est pas nouvelle, Apple dépose régulièrement des brevets sur le sujet, et des rumeurs se font jour de temps en temps. Il y a deux semaines, on entendait parler du développement d'un écran pliable chez LG pour le compte d'Apple.

> Accéder aux commentaires

Pages