🚨⚠ Disponible, iOS 11.2 règle le bogue des notifications push qui fait planter l'iPhone

| 02/12/2017 09:24 | 142 commentaires

Surprise, Apple distribue la version finale pour iOS 11.2. La dernière bêta en date est arrivée hier mais il est possible que le nouveau bug découvert cette nuit ait obligé à accélérer le planning de sortie. La 11.2 n'avait pas ce bug provoqué par un certain type de notifications.

  • Apple a publié une fiche technique à propos du bug de redémarrage sur les iPhone et iPad qui étaient sur 11.1.2. Elle conseille de désactiver les notifications de toutes les apps dans les réglages d'iOS, puis de mettre à jour en 11.2 et ensuite de remettre en service les notifications. Si vous n'avez pas été touché par ce bug depuis ce jour minuit, ces consignes ne vous concernent pas.

Au delà de cet épisode, cette 11.2 est une mise à jour importante, en particulier pour les utilisateurs américains qui vont pouvoir s'échanger de l'argent dans Messages, en passant par une carte bancaire virtuelle Apple Pay Cash à alimenter (lire : Apple Pay Cash : démo et détails du service de paiements entre particuliers).

Apple n'a pas précisé si (et quand) ce nouveau service sera disponible ailleurs qu'aux États-Unis. Mais le reste du monde n'est pas pour autant oublié, puisque iOS 11.2 a un petit peu de tout pour tous les utilisateurs. Les bienheureux possesseurs d'iPhone X ont ainsi droit à trois nouveaux fonds d'écran Live, tirés de la dynamique publicité du nouveau smartphone.

Cliquer pour agrandir

Plus intéressant sans aucun doute, iOS 11.2 active la recharge par induction plus rapide sur les iPhone 8, 8 Plus et X. On passe de 5 watts à 7 watts maximum. À la clé, des gains qui peuvent être appréciables (lire : Tests de recharge sans fil avec les bêtas d'iOS 11.2).

iOS 11 inaugurait de nouveaux compo...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

iOS 11.1.2 : le bug du 2 décembre fait planter des iPhone

| 02/12/2017 08:43 | 73 commentaires

Des utilisateurs d'iOS 11.1.2 sont confrontés à un bug qui provoque de manière répétée le redémarrage partiel de leurs iPhone. Il se déclenche à partir d'aujourd'hui 2 décembre. Ces plantages, qui font revenir l'iPhone à son écran de déverrouillage, seraient provoqués par les notifications locales qu'envoient certaines apps. Ces notifications ne viennent pas d'un serveur mais sont émises directement par ces logiciels sur l'iPhone.

  • [Mà] : Apple a mis en ligne une fiche technique à propos du bug de redémarrage sur les iPhone et iPad qui étaient sur 11.1.2. Elle conseille de désactiver les notifications de toutes les apps dans les réglages d'iOS, puis de mettre à jour en 11.2 et ensuite de remettre en service les notifications. Si vous n'avez pas été touché par ce bug depuis ce jour minuit, ces consignes ne vous concernent pas.

Quant aux apps, ce sont toutes celles qui proposent une option pour vous prévenir de quelque chose ou vous encourager de manière récurrente (apps de motivation, de sport, etc). Ce n'est donc pas un bug qui touche tout le monde, mais si vous avez de tels réglages dans une ou plusieurs de vos apps, c'est là qu'il faut chercher. Si ce n'est qu'il n'est pas aisé de faire le distinguo entre les type de notifications.

Le bug entre en action le 2 décembre à partir de 00h15. Le compte Twitter de l'assistance d'Apple a ainsi commencé à recevoir des signalements d'utilisateurs situés en Océanie et en Asie. L'un de nos lecteurs l'a eu aussi : « réveillé avec un bug rendant l’iPhone proprement inutilisable. Un redémarrage du Springboard toutes les minutes (écran noir + spinner puis retour à l’accueil) ».

Au vu des premiers retours, le conseil donné par l'assistance d'Apple était de régler manuellement la date de son iPhone un jour en arrière dans les réglages d'iOS. Cela a solutionné le problème pour notre lecteur. Mais c'est une solution qui pourrait amener d'autres problèmes et qui, a priori, ne fait que retarder l'échéance. Le plus sage...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

C'est le bon moment pour lancer des étuis Star Wars pour iPhone

| 01/12/2017 21:11 | 17 commentaires

À moins de vivre sous un gros caillou, impossible de ne pas être emporté par le tsunami promotionnel autour des Derniers Jedi, le prochain opus de l'interminable saga Star Wars, en salles le 13 décembre. Le fabricant Hex est l'heureux détenteur d'une licence officielle des films et à l'occasion de la sortie de l'opus, il annonce de nouveaux étuis pour les iPhone 7/7 Plus, 8/8 Plus et X aux couleurs de l'épopée intergalactique bien sûr.

Cliquer pour agrandir

Trois modèles sont disponibles : une coque simple, un étui portefeuille avec fermeture élastique et un autre portefeuille avec fermeture zip. Plusieurs coloris sont proposés, mais ce qui est intéressant c'est l'incrustation dans le cuir de personnages du film. En l'occurrence on y retrouve R2D2, un stormtrooper, Luke en version pilote de la résistance, Dark Vador et Boba Fett.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Les prix s'échelonnent de 50 à 70 $ et ma foi, le résultat n'est pas si vilain.

> Accéder aux commentaires

Sixième bêta pour iOS 11.2 [pour les testeurs publics aussi]

| 01/12/2017 19:05 | 30 commentaires

C'est vendredi soir, tout le monde est prêt à partir en week-end… Tout le monde ? Non ! Les développeurs iOS vont rester encore un peu au bureau pour tester la sixième bêta d'iOS 11.2 ! La précédente datait d'il y a quelques jours seulement, le rythme est donc toujours bien soutenu.

Mise à jour — Les testeurs inscrits au programme de bêta publique peuvent eux aussi profiter de cette version.

> Accéder aux commentaires

L'écran pliable de Samsung pourrait aller dans un "Galaxy X"

| 01/12/2017 19:00 | 55 commentaires

Alors que 2018 approche, les rumeurs sur le futur smartphone à écran pliable de Samsung reprennent. Business Korea se fait l'écho d'une possibilité que ce téléphone d'avant-garde s'appelle "Galaxy X". On peut interpréter cela comme une manière pour Samsung de marquer le coup en créant aussi une rupture, tout en montrant que, chez lui, le modèle "X" apporte une innovation encore jamais vue.

Un des concepts "Youm" d'écrans pliables de Samsung en 2013 Cliquer pour agrandir

En septembre, Koh Dong-Jin le patron de Samsung Electronics a donné rendez-vous l'année prochaine pour ce téléphone si les obstacles techniques encore existants étaient résolus.

crédit : Android Authority

Il subsiste beaucoup de questions sur ce que le fabricant prépare. D'après les bruits de couloirs il serait parvenu à obtenir un écran capable de se replier complètement, tel une feuille de papier. Pour cela il utiliserait une matière plastique fine ainsi qu'une charnière extérieure à la dalle, au lieu d'être intégrée dans l'écran et de le séparer en deux.

LG aurait aussi sa solution mais présentant une flexibilité moindre que celle de Samsung. LG rejoindrait techniquement son concurrent à l'horizon 2019. Rappelons que l'iPhone X contient une dalle dont l'extrémité supérieure a subi une flexion qui la fait se plier vers l'arrière, à l'intérieur du téléphone.

> Accéder aux commentaires

Recherche multilingue dans l'app Google, et une extension Messages pour Google Photos

| 01/12/2017 18:30 | 1 commentaire

Google multiplie les mises à jour ces derniers temps : d'abord pour sa suite bureautique, puis Google Maps (enfin optimisé pour l'iPhone X), et voilà que deux autres apps pour iOS ont été revues et améliorées. La version 40.0 de l'app officielle Google intègre une nouvelle fonction de recherche vocale multilingue. Le principe est simple, on peut effectuer une recherche vocale dans la langue définie dans les paramètres de l'application, les résultats seront présentés dans la langue de la requête.

Cliquer pour agrandir

De ce qu'on en comprend, on devrait aussi pouvoir sélectionner plusieurs langues, mais il a été impossible d'en choisir plus d'une dans nos essais. Peut-être aurez-vous plus de chance.

Petite nouveauté sympathique aussi du côté de Google Photos, qui accueille une extension pour Messages. Celle-ci trouve une petite place dans le tiroir des apps de la messagerie, et permet de partager rapidement un cliché présent dans la bibliothèque de Google Photos.

Comme pour toutes les apps Messages, on peut relever le tiroir pour afficher plus de photos. Cliquer pour agrandir

Les utilisateurs d'iPad gagnent en plus le support du glisser/déposer (il est temps).

> Accéder aux commentaires

Pour Elcomsoft, iOS 11 baisse la garde en termes de sécurité

| 01/12/2017 18:00 | 18 commentaires

L'entrée d'iOS 11 est protégé des intrus par une porte très solide, mais pour peu que la clef tombe entre de mauvaises mains, toutes vos données et bien plus qu'on ne l'imagine, vont passer un sale moment.

C'est, brossé à grands traits, le sens du billet publié par Elcomsoft qui édite des logiciels pour déplomber les protections et extraire des contenus, des outils comme en utilisent les autorités et tous ceux qui font commerce de ces prestations.

Sans reprendre pas à pas sa longue démonstration, Oleg Afonin détaille quelques-uns des réglages inaugurés avec iOS 11 qui peuvent donner un accès plus large que précédemment à toute personne en possession de votre téléphone et de la clef pour y entrer.

Premier exemple avec le mot de passe des sauvegardes chiffrées faites depuis iTunes. Ce sésame est toujours stocké dans le téléphone, mais il est possible désormais de le révoquer et le changer depuis ce même téléphone. Chose impossible avant : si l'on perdait son mot de passe de sauvegarde il était impossible d'en créer de nouvelles. Maintenant, le malandrin peut lancer une nouvelle sauvegarde et lui attribuer le mot de passe de son choix. Ensuite, en récupérant le fichier de cette sauvegarde stockée sur son ordinateur, il aura tout loisir de le passer dans l'une des moulinettes d'Elcomsoft pour en extraire les données de sa victime.

La possession du code de déverrouillage de l'iPhone ouvre aussi la possibilité de se connecter avec "Localiser mon iPhone" et d'effacer d'autres appareils iOS associés à ce compte. Ou à accéder aux mots de passe stockés dans safari pour l'identification rapide sur les sites web. Et, ainsi de suite, à plusieurs niveaux.

Évidemment, c'est parfaitement logique : si vous donnez vos clefs à un inconnu, rien ne l'empêchera de fouiner dans votre maison. Ce qui alarme Oleg Afonin c'est qu'il n'y ait pas quelques garde-fous supplémentaires (pour filer la métaphore de la maison, ce serait un système de surveillance dans les lieux). Si la porte est ouverte, tout l'édifice de protection s'effondre tel un château de cartes pris dans un courant d'air.

De son point de vue, en revoyant certains mécanismes de protection et les faisant dépendre de la seule possession du mot de passe de déverrouillage, Apple a rompu l'équilibre qui prévalait entre protection et confort d'utilisation. Il est maintenant plus simple pour un utilisateur étourdi de se dépatouiller d'un problème et, partant, à une personne malintentionnée de faire ce qu'elle veut à tous les étages.

Toute la démonstration repose cependant sur ce...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Face ID continuerait de n'identifier qu'un seul utilisateur par iPhone X

| 01/12/2017 17:24 | 70 commentaires

Face ID ne sait reconnaitre qu'un seul visage, celui de l'utilisateur de l'iPhone X. Touch ID est plus généreux en la matière, puisque les cinq empreintes digitales que l'on peut enregistrer dans les préférences de son appareil peuvent appartenir à cinq personnes différentes. Pratique dans le cadre d'une utilisation en couple ou familiale par exemple (en particulier pour l'iPad).

Cliquer pour agrandir

Craig Federighi, qui répondait au mail d'un utilisateur d'iPhone X, explique qu'Apple se concentre pour le moment sur l'identification d'un seul utilisateur. Cela pourra peut-être évoluer à l'avenir, le vice-président n'en dit rien ; il précise cependant dans sa réponse qu'il garde en tête la proposition de son correspondant.

Le patron du logiciel chez Apple ne donne pas beaucoup d'espoir quant à l'identification de plusieurs utilisateurs sur un seul iPhone X. Touch ID n'a pas été pensé comme un système d'authentification multi-utilisateurs, écrit Federighi : « Le support de plusieurs empreintes dans Touch ID a été pensé pour permettre au propriétaire de l'iPhone de le déverrouiller avec un doigt et le pouce de chaque main ».

Il sera tout de même intéressant de voir comment Apple compte gérer Face ID sur les futurs iPad, si d'aventure le constructeur en a l'intention (il semble que oui). La tablette pourrait bien rester « mono-utilisateur » même si elle a souvent vocation à être utilisée par tous les membres de la famille.

> Accéder aux commentaires

Un an de Spotify Premium pour 99 €

| 01/12/2017 17:00 | 17 commentaires

Spotify propose un an d'abonnement à son forfait Premium pour 99 €, soit 20 € d'économies ou encore 12 mois d'écoute musicale pour le prix de dix. L'offre, valable jusqu'au 31 décembre, exige de régler la somme en une seule fois. Tout le monde peut en profiter, à l'exception des abonnés Famille et ceux qui ont souscrit à un forfait Spotify via une tierce partie.

Le service de streaming propose actuellement trois mois d'écoute Premium pour un paiement unique de 0,99 € (une offre valable aussi jusqu'au 31 décembre), et les étudiants bénéficient toujours d'un forfait spécial à 4,99 €.

C'est peu connu, mais Apple Music commercialise aussi une offre annuelle à 99 €, pour en profiter il faut d'abord s'abonner au service, puis choisir le forfait individuel pour 1 an dans les préférences d'abonnement.

> Accéder aux commentaires

Tirez parti du RAW pour réaliser des photos insoupçonnées avec votre iPhone

| 01/12/2017 15:24 | 66 commentaires

Apple livre des trucs et astuces très utiles pour réussir de jolies photos avec son iPhone, mais il y a un sujet qui n’est pas abordé : le RAW. Depuis iOS 10, l’iPhone 6s et les modèles suivants peuvent photographier en RAW.

Contrairement au JPEG, le format RAW est non compressé, d’où son nom signifiant « brut » en français. Un fichier RAW comprend toutes les informations enregistrées par le capteur. On peut dresser un parallèle avec la photographie argentique : le JPEG est la photo sur papier glacé, et le RAW est le négatif.

L’intérêt du RAW, c’est donc que l’on peut retoucher une image de manière beaucoup plus poussée qu’avec un JPEG, qui est une version déjà « finie » du cliché. L’éditeur de l’application photo Halide donne quelques exemples dans un billet de blog.

RAW non retouché / RAW retouché. Cliquer pour agrandir

Changer la couleur de la scène, rattraper la luminosité du ciel et éclaircir les zones sous-exposées à ce point aurait été impossible avec des fichiers JPEG.

RAW non retouché / RAW retouché. Cliquer pour agrandir

Pour obtenir ces résultats insoupçonnés, il y a plusieurs choses à savoir. Bien qu’iOS prenne en charge le RAW, l’application Appareil photo d’Apple ne permet pas d’enregistrer les images dans ce format. Il faut utiliser l’une des nombreuses apps tierces compatibles : Halide, Camera+, ProCamera, RAW+, Lightroom

De même, l’application Photos d’Apple ne gère pas toujours très bien les RAW générés par les apps ci-dessus. Dans l’état actuel des choses, Photos ne charge que l’aperç...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

L'étui Folio de l'iPhone X brouille le micro

| 01/12/2017 14:48 | 32 commentaires

L'étui Folio d'Apple qui habille l'iPhone X pose des soucis à plusieurs utilisateurs du smartphone. Nikolas nous a expliqué que la qualité du micro laissait à désirer pendant les appels, avec un brouillage pénible. Le coupable n'est autre que l'aimant présent dans le rabat qui provoque des interférences avec l'iPhone X : il suffit que ce rabat soit replié derrière le téléphone pour que le micro fasse des siennes.

Cliquer pour agrandir

Pour éviter le brouillage, il ne faut pas replier le rabat derrière l'iPhone, ce qui n'est pas une solution idéale avec un tel étui. Le problème n'est pas isolé. On trouve sur le forum d'assistance d'Apple plusieurs fils consacrés au bug (ici, …).

Après en avoir discuté avec Apple Care, notre lecteur est parvenu à se faire rembourser la coque (109 € tout de même).

> Accéder aux commentaires

Contournement de Safari : une class action contre Google au Royaume-Uni

| 01/12/2017 14:28 | 1 commentaire

Google paie toujours l'histoire du contournement des fonctions de confidentialité de Safari. Entre 2011 et 2012, le moteur de recherche installait des cookies malgré l'interdiction explicite activée par l'utilisateur du navigateur d'Apple. Aux États-Unis, Google avait versé 22,5 millions de dollars au gouvernement fédéral, puis 17 millions de plus aux États américains qui avaient intenté une action contre l'entreprise.

Le dossier avait rebondi au Royaume-Uni en 2015, avec la possibilité donnée à des utilisateurs de se regrouper pour une plainte en nom collectif (lire : Contournement de la confidentialité de Safari : Google inquiété en Grande-Bretagne). Richard Lloyd, l'ancien directeur du groupe de consommateurs Which?, remet des sous dans la machine avec une nouvelle poursuite déposée à Londres.

Selon lui, ce contournement de Safari a enfreint une loi locale sur la protection des données. Lloyd évoque un abus « massif » de confiance et a mis en place le groupe Google You Owe Us (« Google nous est redevable ») qui portera l'estocade contre l'entreprise. 5,4 millions d'utilisateurs britanniques possédaient un iPhone dans la période visée, potentiellement ce sont autant de victimes qui pourraient obtenir une compensation.

C'est la première fois qu'une class action est intentée outre-Manche contre une utilisation frauduleuse de données. Google a déclaré que cette affaire n'était « pas nouvelle » : « Nous nous sommes défendus contre des plaintes similaires auparavant. Nous pensons qu'elles n'ont aucun fondement et nous la contesterons ».

> Accéder aux commentaires

Apple aurait un iPad à 259 $ en 2018

| 01/12/2017 12:12 | 45 commentaires

Apple réfléchit à lancer un nouvel iPad de 9,7" à prix plus réduit en 2018, écrit Digitimes. Son tarif serait d'environ 259 $.

Aujourd'hui, l'entrée de gamme des tablettes s'articule autour de deux modèles. Il y a d'abord l'iPad de 9,7" lancé au printemps, qui mélange un écran Retina d'ancienne génération avec des composants plus récents comme son processeur A9. Il démarre à 329 $ en 32 Go (409 € chez nous). Il y a ensuite l'iPad mini 4, sorti en 2015, qui fait de la résistance avec son A8. Il est vendu 399 $ dans une configuration unique de 128 Go (489 € en France).

La gamme aujourd'hui avec quatre diagonales d'écrans

Cet iPad de 2018 pourrait contribuer à effacer l'iPad mini du catalogue. Et tant pis pour ceux qui apprécient son format plus compact. Début juin, Phil Schiller expliquait que cette petite taille avait toujours de fervents supporters, d'où le maintien au catalogue du mini. Toutefois, dans le même élan il ne laissait guère d'espoirs à ceux qui attendent un iPad mini 5 : « Nous pensons que la meilleure chance pour développer le marché de l’iPad est en réalité avec un modèle 9,7" ».

Au vu des évolutions déjà observées dans les designs d'Apple, il est évident qu'on se dirige vers des iPad d'une diagonale minimale et confortable comme celle des 9,7" mais avec un encombrement toujours plus réduit autour de l'écran. Les derniers iPad Pro ont entamé ce régime minceur et ce n'est pas fini (lire iPad Pro en 2018 : moins de bordures, Face ID à la place de Touch ID ?). Certes, il ne faut pas espérer avoir très prochainement un iPad sans bordures ou presque à 259 $, mais à plus long terme…

Cet iPad moins cher, sur lequel Apple aura certainement rogné deux ou trois choses ici ou là, arriverait au second trimestre 2018. Il viserait le grand public mais aussi les clients dans l'industrie et le secteur des services. Apple est assez active dans ces milieux avec ses partenariats successifs signés avec IBM, Accenture, SAP, Deloitte et Cisco.

> Accéder aux commentaires

Lutte contre le sida : Apple verse 1 $ pour chaque paiement Apple Pay dans ses boutiques

| 01/12/2017 09:22 | 33 commentaires

C’est aujourd’hui que se tient la journée mondiale de lutte contre le sida. Comme chaque année Apple y participe dans le cadre de l’initiative (RED). Pour chaque paiement Apple Pay réalisé aujourd’hui en Apple Store (physique ou en ligne), Apple va verser 1 $ au Fonds mondial. L’année dernière l'entreprise avait fait de même, mais jusqu’à concurrence de 1 million de dollars. Pas de mention de limite cette fois-ci.

Plus de 400 Apple Store vont par ailleurs arborer une pomme rouge pendant une semaine, et l’App Store se pare lui aussi de rouge avec du contenu éditorial mettant en avant (RED) ainsi que des éditions spéciales de Candy Crush dont les recettes seront reversées intégralement au Fonds mondial.

En 11 ans, avec la vente de ses produits (RED) et ses opérations spéciales, Apple a récolté 160 millions de dollars pour le Fonds mondial, l’équivalent de 475 millions de jours de traitements médicaux vitaux.

> Accéder aux commentaires

Des iPhone X en stock dans tous les Apple Store et chez Orange

| 01/12/2017 07:00 | 68 commentaires

Si vous cherchez un iPhone X rapidement, vous pouvez en récupérer aujourd'hui dans plusieurs Apple Store. C'est le cas à Lille, Bordeaux, Nantes, Strasbourg, Nice, Montpellier, Lyon, Marseille et en région parisienne (certains n'ont pas forcément toutes les versions).

De manière générale, en ce moment les lève-tôt ont toutes les chances de pouvoir réserver un iPhone X à récupérer en store. Orange aussi a des modèles de 256 Go déclarés en stock.

Cette nuit aux États-Unis, le délai d'attente avant expédition est tombé à 5 jours. En France et en Europe on est encore sur 1 à 2 semaines mais cela pourrait s'améliorer très vite, dans la foulée de l'Amérique du Nord.

> Accéder aux commentaires

Google Maps enfin optimisé pour l'iPhone X 🎉

| 30/11/2017 21:10 | 59 commentaires

C'était une des applications qui manquaient le plus au palmarès de l'iPhone X : Google Maps embrasse à son tour l'encoche ! Il était temps, l'app de cartographie de Google passe après d'autres un peu moins importantes comme la suite bureautique.

Avant (bouh)… Après (yeah !). Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Pour le reste, pas de nouveautés en plus, mais des correctifs à droite et à gauche.

> Accéder aux commentaires

iPhone X : quelle assurance choisir ?

| 30/11/2017 20:30 | 72 commentaires

Vous avez acheté un iPhone X. Vous avez aussi acheté une coque en silicone, coloris « ultraviolet » bien sûr. Vous avez déjà dépensé une petite fortune… et ce n’est pas fini. Comme vous êtes maladroit, vous hésitez à souscrire un contrat AppleCare+, mais voulez d’abord vous assurer qu’il vaille ses 229 €. Peut-être devriez-vous aller voir ailleurs ? Votre opérateur comme votre banquier font la promotion de leurs propres offres. Passons vos options en revue.

Un accident est si vite arrivé… Image iGeneration.
Un accident est si vite arrivé… Image iGeneration.

Dans la suite de cet article, les différentes offres sont résumées en quelques points facilitant la comparaison. Voici quelques explications :

  • coût : le coût minimum à la signature du contrat ;
  • coût mensuel : le coût mensuel rapporté sur deux ans ;
  • coût relatif : le coût sur deux ans rapporté au prix minimum de l’iPhone X (1 159 €) ;
  • conditions de souscription : les termes pouvant limiter la signature du contrat ;
  • engagement : l’éventuel engagement de durée ;
  • reste à payer après un bris d’écran et reste à payer après d’autres dommages : montant restant à payer estimé après paiement d’une éventuelle franchise et remboursement, sur la base des tarifs annoncés par Apple : 321,10 € pour le remplacement d’un écran, 611,10 € pour la réparation d’autres dommages ;
  • vol : le vol est-il couvert, et sous quelles conditions ?
  • accessoires : les accessoires sont-ils couverts par le contrat ?

Un complément aux garanties légales

Commençons par rappeler que les garanties commerciales et les assurances complètent, mais ne remplacent pas, les garanties légales. La plus importante de ces garanties est sans doute la garantie légale de conformité, qui vous protège contre « tous les défauts de conformité existant déjà à la date de livraison du produit », jusqu’à deux ans suivant l’achat. Oui, vous avez bien lu, deux ans

Un vendeur Apple ose prétendre que « la garantie est limitée à un an » ? Il n’a pas compris, malgré ses nombreuses formations sur le sujet, que...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Après avoir gagné son indépendance, Nest va finalement retrouver Google

| 30/11/2017 18:34 | 21 commentaires

En 2015, lorsque Google se transforme en Alphabet et décide de donner à ses différentes activités une autonomie (relative), Larry Page avait insisté sur l'indépendance de chacune de ces activités. Deux ans plus tard, Nest pourrait finalement revenir au bercail, selon le Wall Street Journal.

Le Thermostat E, lancé à la toute fin août. Cliquer pour agrandir

Le constructeur de produits domotiques et connectés taillait sa route depuis la création d'Alphabet, à un train de sénateur : Nest a longtemps vécu sur son thermostat et son avertisseur de fumée. L'acquisition de Dropcam en 2014, lui permet de se lancer sur le marché de la caméra domestique deux ans plus tard. En septembre, Nest a fait feu de tout bois avec un système d'alarme, une sonnette, une serrure (lire : Nest fait son nid avec les Nest Secure, Hello et d'autres nouveautés)…

Les équipes de Nest (1 000 employés environ) devraient rejoindre Google et en particulier les forts en thème en charge du matériel au sein du moteur de recherche. Les mêmes qui ont mis au point les enceintes Home et Home Mini, qui avaient tout de produits Nest. La proximité entre les uns et les autres, ainsi que les synergies attendues vont sans doute permettre aux appareils griffés Google de mieux s'intégrer au sein de l'écosystème de Nest. Alors qu'Amazon est un concurrent sérieux et qu'Apple n'est pas mal non plus avec HomeKit et son futur HomePod.

Ce rapprochement va aussi simplifier les relations commerciales avec les distributeurs, qui n'auront plus qu'un seul interlocuteur. Google cherche à renforcer son positionnement de constructeur, avec les Chromecast et les Pixel, et tout n'est pas encore parfaitement au point au vu des déboires du Pixel 2 XL. Fin septembre, le moteur de recherche s'est offert l'activité mobile de HTC.

> Accéder aux commentaires

Apple TV : l'application Amazon Prime Video se hâte lentement

| 30/11/2017 17:57 | 24 commentaires

Mais où est donc passée l'application Amazon Prime Video pour Apple TV ? Les choses avancent à tout petits pas du côté d'Amazon, qui a fourni à quelques uns de ses employés une version bêta. Un d'entre eux partage d'ailleurs sur Reddit une capture d'écran de l'Apple TV avec l'icône de l'app :

Cliquer pour agrandir

Mais pour le reste, on attend toujours une date de lancement pour la version finale. Tim Cook l'avait présenté durant la WWDC en juin, en promettant simplement un lancement de l'application pour cette année. Beaucoup pensaient qu'elle serait disponible dans la foulée de l'Apple TV 4K, en septembre, mais rien n'est venu.

Cliquer pour agrandir

Amazon a pourtant tout intérêt à proposer son app aux utilisateurs d'Apple TV : ces derniers sont une clientèle en or pour les abonnements Prime. On peut croiser les doigts pour Noël, peut-être.

> Accéder aux commentaires

Paste, l'app de présentation de FiftyThree pour Slack

| 30/11/2017 17:12 | 2 commentaires

Auteur de l'application de croquis Paper, l'éditeur FiftyThree sort une mise à jour de cette dernière et propose surtout une version iPhone et iPad de Paste.

Paste est une sorte de PowerPoint/Keynote/Google Docs en plus simple et principalement orienté en direction des utilisateurs de l'application de collaboration Slack.

Rien ne vous empêche de créer votre présentation puis de la partager avec d'autres, via un lien privé, pour une consultation au travers d'un navigateur web. Ou sinon, de la récupérer au format PDF. FiftyThree met cependant en avant l'intégration dans Slack, de manière à ce que tous les participants d'un channel puissent réagir et commenter avec les outils natifs de cette plateforme.

Les diapositives dans Paste peuvent recevoir des images, du texte, des vidéos, des liens, des documents et quantité de contenus récupérés directement des réseaux sociaux et services web. Cela va d'une URL toute bête à un lien Spotify, un document sur Dropbox, une photo Instagram, etc.

Quatre diapo réalisées dans Paste, elles peuvent contenir des éléments visuels et textuels ou bien des documents

La vocation de Paste est d'être utilisé en entreprises et agences, l'app est donc gratuite mais pour l'exploiter pleinement il faudra s'acquitter de 8 $ par utilisateur et par mois, pour des créations en nombre illimité.

En parallèle, FiftyThree a sorti une version 4 de Paper, son application iOS de dessin et de prise de notes. Outre de multiples changements dans son interface elle est adaptée à l'iPhone X et à l'iPad Pro. Vos réalisations peuvent aussi filer tout droit dans Paste, les deux apps travaillant logiquement ensemble. Paper est gratuit mais il faudra s'abonner à raison de 6,49 € tous les six mois pour débloquer l'intégralité de ses outils et de sa prochaine fonction de synchronisation.

> Accéder aux commentaires

Pages