Amazon et Hachette enterrent la hache de guerre

Stéphane Moussie |

En conflit ouvert depuis plusieurs mois, Amazon et Hachette sont parvenus à une issue. Le leader de la vente en ligne n'imposera pas à l'éditeur le prix (9,99 $) de ses livres numériques comme il le voulait, mais l'accord prévoit tout de même « une incitation pour Hachette Book group à proposer des prix plus bas. » Si l'éditeur consent à baisser ses tarifs, il disposera de « conditions plus avantageuses. » La nature de ces avantages est frappée du sceau du secret.

Photo Zhao ! CC BY

Pour faire plier Hachette, Amazon avait arrêté de prendre des précommandes pour ses livres et réduit ses stocks. Des écrivains s'étaient impliqués dans la bataille, les uns supportant Hachette pour ne pas transformer les livres en biens de consommation courants, les autres prenant fait et cause pour Amazon afin de les rendre plus abordables et multiplier le nombre de lecteurs.

La signature de l'accord restaure des « relations commerciales normales » entre les deux entreprises et pour compenser les pertes causées par ses mesures restrictives, Amazon va mettre en avant les livres de Hachette « dans des promotions » pour les fêtes de fin d'année.


avatar wildtiger | 

Sinon il y a aussi les librairies de quartier ou les libraires généralistes.

avatar Nesus | 

Les géants finissent toujours par s'entendre et le petit trinque toujours.

avatar iMakSe | 

J'aurais tenté le titre : Amazon enterre la hache(tte) de guerre !

avatar Narugi17 | 

Amazon est certes un mastodontes. Mais Amazon ne pourra pas abuser de sa position de trop car de plus en plus de grosses entreprises (Hachette et Disney) partent au clash. Imaginez le modèle économique si l'un des plus grands éditeurs et majors du monde s'en vont. Amazon dépend décès entreprises. Bravo a Hachette d'avoir eu le courage de faire face !

CONNEXION UTILISATEUR