Surface : Microsoft joue la défense sur les terrains de football US

Mickaël Bazoge |

Microsoft défend la place de la Surface sur les terrains de football américain. La tablette, qui fait partie du quotidien des coachs et des joueurs de la NFL, est aussi cordialement détestée par l’entraîneur des Patriots de la Nouvelle-Angleterre : en janvier, puis très récemment, les Surface de l’équipe avaient montré des signes de dysfonctionnements très pénibles qui ont provoqué un gros coup de gueule du coach. Résultat : ce dernier a décidé de revenir au bon vieux papier pour diriger ses joueurs durant le match.

Aïe.

Voilà qui n’est pas une très bonne publicité pour Microsoft et pour ses Surface (qui parviennent à bien se vendre malgré tout). Histoire de remettre les pendules à l’heure — et aussi parce que nous aurons droit à des nouveautés ce mercredi —, le constructeur s’est fendu d’un billet de blog pour défendre ses tablettes.

« Nous aimons la NFL. Nous aimons le sport, les joueurs, les coachs, et les fans », écrit Yusuf Mehdi, vice-président de Microsoft en charge de la division Windows et Appareils. Il faut dire que le deal entre l’éditeur de Windows et la NFL, signé il y a trois ans, se poursuit jusqu’en 2018 et qu’il coûte 400 millions de dollars à Microsoft.

2 000 Surface, avec leurs étuis bleus, sont déployées toutes les semaines dans 34 stades, et elles sont utilisées par plus de 330 joueurs de la NFL chaque année. Les tablettes doivent être opérationnelles quelles que soit les conditions météo : « Chaque match est différent. Certaines équipes comptent sur la Surface durant les moments critiques, d’autres l’utilisent pour décompresser en se tapant la tête dessus ».

Microsoft partage plusieurs témoignages de joueurs et d’entraîneurs ravis de la Surface. Surtout, Mehdi rappelle que l’environnement technologique durant un match est particulièrement complexe, entre les sources d’énergie à gérer, la disponibilité et la force du réseau, et aussi… l’appétence des différents acteurs pour la technologie.

Un retour d’expérience qui pourra servir à Apple : la Pomme va en effet équiper la MLB, la Ligue professionnelle de baseball, avec des iPad Pro (lire : Accord entre Apple et la MLB : l'iPad Pro va coacher les équipes de baseball).


avatar madaniso | 

C'est vrai qu'il faut se mettre dans le contexte. L'entraineur fait sûrement partit d'une génération pas vraiment à l'aise avec l'informatique ou qui ne veut pas l'être. On connaît tous des gens comme ça autour de nous sauf que ce gars là est très médiatisé.

avatar MarcMame | 

@madaniso

Il est surtout filmé... ?

avatar C1rc3@0rc | 

Ben l'iPad a et produit justement pour les gens qui détestaient l'informatique mais qui pouvaient en avoir besoin, et ça a tres bien marché.
C'est juste que la Surface souffre d'une interface immonde (pas qu'en terme esthetique) et qu'il s'agit d'un TabletPC et pas d'une tablette...

Apres, il faut reconnaitre que c'est du solide, parce que résister a de tels coups de tete, c'est pas un Macbook qui supporterait ça!

Microsoft a voulu pousser le Surface Pro au-dela de la niche du TabletPC, c'est un echec, dans le foot comme ailleurs. Comme l'a ete le Windows Phone...

avatar awk | 

@C1rc3@0rc

Dans mes bras ???

avatar Tomtomrider | 

"... d'autre l'utilise pour décompresser en se tapant la tête dessus." Ils ont de l'humour chez Microsoft ! ?

avatar rolmeyer | 

L'entraîneur en question est celui d'une équipe connue pour tricher et qui s'est fait prendre la main dans le sac. L'ensemble des joueurs et autres utilisateurs ont appelé ces tablettes Surface des iPads durant les 6 premiers mois de leur utilisation. Très mauvais placement produit pour Microsoft. Sans compter que les Surfaces sont jetées par terre et accusées de tous les maux quand....ils perdent. JAMAIS quand ils gagnent.

avatar béber1 | 

Faute de multitouch,
il essai p'têt d'activer le menu contextuel : "comment limiter une branlée"

avatar françois bayrou | 

Ca fait plusieurs jours que je matte cette vidéo
C'est incroyable. Ce type ne semble pas pouvoir s'arrêter

avatar CM-S | 

Jamais vu un sponsor aussi maltraité pour le coup

avatar rikki finefleur | 

Ca marche pas comme ca une tablette , faut lui dire !

avatar Thegoldfinger | 

« Nous aimons la NFL. Nous aimons le sport, les joueurs, les coachs, et les fans » MAIS eux ne nous aiment pas ! ???

Voilà ce qu'aurait dû être la citation.

CONNEXION UTILISATEUR