LG perd de l'argent au dernier trimestre

Mickaël Bazoge |

LG pourrait bien rejoindre Samsung et Xiaomi dans le peloton de plus en plus gros des constructeurs de smartphones qui ne dévoilent plus le nombre d’unités vendues. Le fabricant coréen a en effet bien caché ces chiffres à l’occasion des résultats de son quatrième trimestre, mais en fouillant un peu, il est encore possible de les trouver.

La situation est difficile pour LG : à l’issue des trois derniers mois de 2016, le constructeur accuse une perte de près de 224 millions de dollars. Sur l’ensemble de l’année, le groupe est tout de même parvenu à engranger des bénéfices de 109 millions de dollars.

Mais clairement, ce n’est pas grâce aux ventes de ses smartphones, en particulier du G5 qui malgré son aspect modulaire, n’a pas séduit les foules (lire : Original, le LG G5 s'est planté, classique, le Galaxy S7 a cartonné). Le constructeur va d’ailleurs revenir à un format plus sage avec le G6, qui s’annonce très classique dans son design. Dans le détail, LG a vendu 14,1 millions d’unités au dernier trimestre (le constructeur souligne la bonne tenue du V20) ; les pertes de la division mobile s’établissent à un peu plus de 400 millions.

Le groupe d’électronique explique également que son activité de composants pour l’automobile, créée en 2013, coûte bien plus cher qu’elle ne rapporte, du moins pour le moment. LG travaille avec General Motors pour le véhicule électrique Chevy Bolt, en vente depuis la fin de l’année dernière. Les premiers résultats positifs devraient donc tomber dans les mois à venir.


Tags
#LG #G5 #G6
avatar NAVY7GAS | 

Faut croire que tout ce que LG touche ne devient pas de l'or, au contraire

avatar C1rc3@0rc | 

Moais, ils sont quand meme les principaux fournisseurs d'ecran Oled pour... en gros tous les vendeurs de produits TV flanqués d'un ecran Oled.

Par contre il est toujours etrange de voir un constructeur persister dans une activité qui lui coute de l'argent. La vente a perte est tolerable lors d'un lancement d'activité sur un secteur hyper concurrentiel, ok, mais si ça dure, c'est qu'il y a un probleme serieux. Et il serait bien que le client se pose la question de qui paye le produit vendu a perte qu'il achete... c'est d'ailleurs peut etre parce que le client commence a se poser cette question que les grands goupes ne publient pas le detail de leurs ventes (ou méventes)

Enfin on est, parait il, dans une economie de marché, arf!

avatar Mathias10 | 

@C1rc3@0rc

Il ne s'agit pas de vente à perte qui ne s'applique qu'aux revendeurs.

Ce que tu veux plutot dire c'est de vendre en ne réalisant pas une marge brute couvrant les coûts indirectes (R&D etc...) juste pour information Apple était dans ce cas il y a quelques années sur les mac.

Sony sur les PlayStation.

...

avatar macfredx | 

@Mathias10

Le cas des PS est un peu différent, les constructeurs ayant depuis longtemps vendu leurs consoles + ou - à perte avec l'objectif de se refaire avec les licences payées par les éditeurs de jeux (tout comme les fabricants d'imprimantes se rattrapent avec les cartouches). ?

avatar Mathias10 | 

@macfredx

Merci car tu as tout à fait raison. effectivement la ps4 n'était pas rentable au début. Les composants étants à eux seuls plus cher que le prix de vente constructeur.

avatar Applesoft | 

@Mathias10

Aucune console n'est rentable en gros. On se rattrape sur le reste. Même la PS3 à 600 euros (400 roros pour la PS4), Sony ne gagnait rien.

avatar C1rc3@0rc | 

@Mathias10
Le cas des consoles est interressant car il s'agit d'un modele typique. Y a 2 systemes:
- la rentabilité sur la console ( ceux qui l'ont pratiqué ont disparu depuis longtemps)
- la rentabilité sur le contenu

Sony et Microsoft ont toujours utilisé le modele nº2, ce qui fait que Sony et Microsoft ont toujours vendu a perte le materiel car pour eux c'est un media de consomation de contenu et leurs benefices est fait sur leur activité d'editeur. De fait on peut considerer legalement la vente des console comme etant un produit offert, le vrai produit etant le contenu.

Dans le cas de LG, c'est tout different. Le produit qui doit etre rentable c'est l'ecran, y a rien d'autre. Donc LG vend a perte pour une seule raison: acheter des PDM et creer un monopole qui permet de mettre le client en captivité.
On est donc dans un systeme de vente a perte qui releve du dumping le plus basique et le plus illegal. Le hic c'est que ce genre de pratique n'est sanctionné que s'il y a une plainte d'un concurrent ou de l'Etat.

LG etant protegé, comme Samsung, par l'Etat coreen, la plainte ne pourrait venir que d'un etat etranger, donc qui s'applique a son marché, et comme LG n'a pas de concurrent sur ces marché, personne ne va porter plainte.
Ce qui n'enleve rien au fait que c'est une pratique illegale de vente a perte.

avatar sachouba | 

@C1rc3@0rc :
Sur le marché des petits écrans OLED (smartphones, tablettes), Samsung a une part de marché de plus de 90%...
Il faudrait préciser de quel marché tu parles.

avatar Applesoft | 

@sachouba

Ben il le dit, les écrans TV. LG est l'unique fabricant mondial d'écran OLED pour TV. Les TV OLED Sony, Panasonic & Co, ce sont des dalles LG.

Et Samsung, 1er constructeur mondial de TV mise sur l'amélioration du LCD avec son Quantum Dot LCD LED (qui n'a rien à voir techniquement avec un OLED), rebaptisé non par hasard QLED :) ah le marketing ! :)

On assiste à une guerre OLED / QLED comme au bon vieux temps du Plasma / LCD. Le plasma était bien meilleur au départ que le LCD mais plus cher. Nous sommes dans la même situation il me semble. LG ne marge pas sur ses OLED TV mais bon faut bien pousser les ventes car autrement c'est le QLED qui va l'emporter...

avatar Mrleblanc101 | 

@C1rc3@0rc

LG ne produit que les écran télé... Pratiquement tous les écrans de smartphone/smart watch sont fait par Samsung

avatar C1rc3@0rc | 

@Mrleblanc101

Heu non, LG produit aussi pour les moniteurs, les tablettes et les smartphones. Apres, moniteur, smartphone et tablette utilisent surtout du LCD, que LG produit aussi.
Ce qu'il y a c'est que LG est quasi le seul sur le marché TV OLED.

avatar whocancatchme | 

Et la vente de lave linge :D ? Les mecs font tout et n'importe quoi aussi

avatar fte | 

Le petit monde du smartphone est globalement, hors Chine, un duopole Apple-Samsung.

Les autres constructeurs se mangent des pains en pleine face...

En Chine la situation est un peu plus diversifiée, mais pas de façon flagrante non plus.

avatar Applesoft | 

La PS4 coûte 400 dollars dans le commerce. Les estimations sérieuses donnent un coût de production à 380 dollars. Si on rajoute les frais marketing & Co, Sony ne fait pas de profit sur la console, ou alors si peu après plusieurs années de ventes et d'amortissement.

Juste marrant de voir que produire une PS4 coûte plus cher qu'un IPad Air ! Personnellement j'ai les 2 et au premier abord, l'IPad Air me donne l'impression d'être plus cher par sa finition, sa miniaturisation, son écran, sa connectivité etc... trompeur !

avatar C1rc3@0rc | 

Initialement l'iPad etait vendu a un cout tres bas (mais rentable tout de meme). C'est ce qui a bloqué le marché pendant longtemps sur les format 9".

Faut revenir il y a quelques annees en arriere pour comprendre l'evolution du marché.
En 2010, Jobs lance l'iPad a un cout des plus raisonnable. Le produit est revolutionnaire et tous les acteurs du marché se sont pris une baffe en le voyant arriver.

Les plus choqués et intéressés etaient les constructeurs de netbook.
Le netbook est une invention du marketing pour trouver un relai de croissance a faible cycle pour relancer l'activité des assembleurs PC a bas prix.
C'est une escroquerie du marketing qui a etait renforcé par Intel qui y voyait le moyen de refourguer ses saletés de processeurs Atom et d'ainsi ne pas etre totalement exclu du marché du processeur pour mobile... Intel a investi des sommes colossales pour faire adopter l'Atom dans le mobile, a perte, et le Netbook etait un moyen de ponderer ces pertes.

En 2010 les ventes de netbook ont continué de chuter, le client n'etant pas un con total, il s'est rendu compte de l'arnaque. La plupart des assembleurs ont alors vu leurs espoirs de survie s'evaporer.

Arrive l'iPad.
Les constructeur de netbook ont alors l'idée de faire de la tablette: remplacer le clavier des netbook par un ecran tactil, et le tour est joué. Sauf que le prix de vente est pas assez bas par rapport a l'iPad et que l'OS n'est pas la (faut attendre que Google adapte Android).

Alors les assembleur de netbook, incapables de faire beaucoup moins cher qu'Apple, vont creer les tablettes de moins de 9 pouce, qu'ils peuvent vendre moins cher qu'un iPad... D'ou la floraison des tablette de 6 a 8 pouces. C'est pas fonctionnel, mais ça permet de vendre de la tablette a moins cher.

Sauf que manque de bol, les asiatiques poussent les smartphone geants qu'on connait sous le terme de phablet. Gamelle pour les constructeurs de Netbook et pour Intel.

Une PS4 c'est un PC de gaming.

avatar 0MiguelAnge0 | 

Faux pour LG dans l'automobile...

J'ai quelques rapports assez particulier avec leur équipe. Ils ne pourront jamais gagner de l'argent car ils n'adoptent pas un business model qui tient la route.
Ils sont clairement dans l'investissement pur: ils ne demandent aucune contrepartie financière lors des developements, et mettent une armée en place pour combler leur manque d'expérience pour un résultat aléatoire, pour rester sport...

Un genre de hobby coûteux qui ne vivra qu'un temps...

CONNEXION UTILISATEUR