Coronavirus : Singapour envisage d’équiper tous ses citoyens d’un traqueur

Nicolas Furno |

Dans le cadre de la lutte contre la COVID-19, Singapour développe actuellement un objet physique pour suivre la progression de la maladie. Cette initiative rapportée par Reuters fait suite à l’échec de TraceTogether, l’une des premières apps de suivi qui a été installée par environ 1,5 millions d’utilisateurs, mais qui a souffert des limitations d’iOS et d’Android avec le Bluetooth.

Dans les rues de Singapour, le 3 juin 2020 (image Reuters).

Plutôt que d’utiliser l’API créée spécialement par Apple et Google, le gouvernement privilégierait cette voie alternative du traqueur physique. L’appareil ne dépendrait plus d’un smartphone et pourrait ainsi être porté par l’intégralité de la population, soit 5,7 millions de personnes. On n’en est pas encore là, Reuters indique que la technologie utilisée n’est pas encore déterminée et Singapour ne parle pas encore d’une utilisation obligatoire. Pour le moment, c’est une expérimentation qui va être lancée avec une partie de la population, avant une éventuelle généralisation.

En France, le gouvernement avait parlé d’un objet physique pour accompagner l’app StopCovid, disponible depuis le début de la semaine. Withings fait partie des entreprises qui ont participé à la mise au point du projet et le constructeur a réussi à intégrer le protocole ROBERT utilisé en France dans l’une de ses montres. Cette démonstration technique ne signifie pas qu’un tel produit sera rapidement déployé, Cédric O indiquait qu’il ne fallait rien attendre avant juillet ou août, au mieux.

Et même alors, la population française dix fois plus importante que celle de Singapour empêchera probablement tout déploiement systématique.


avatar corben | 

Cédric O indiquait qu’il ne fallait rien attendre avant juillet ou août, au mieux 🙄🙄🙄

Il a oublié de préciser l’année

avatar Florent Morin | 

@corben

Ça peut aller assez vite : le protocole mis au point par Apple et Google fonctionne déjà sur Raspberry Pi Zero W.

Le seul problème est la dépendance logicielle à Internet qui peut complexifier le travail. Mais c’est plus un problème fonctionnel qu’un problème technique.

avatar denism95 | 

Espérons quand même qu’on aura le droit de dire non, sans quoi il faudra s’habituer à vivre en démocrature à la Chinoise... glurps ! :(

avatar Inconnu-Soldat | 

Avant d'écrire un succédané de théorie que la France serait un état dictatorial, vous deviez analyser un peu la situation actuelle :
- un application à télécharger librement
- une application qu'il faut activer
- une application qui a, sur l'écran d'accueil, un gros bouton pour la désactiver (deux secondes)
- une application qui a dans ses réglages la possibilité de supprimer toutes les données dans le téléphone et toutes les données sur le serveur
- des données minimales (on a été positif) sans aucune coordonnées, sans nom, sans GPS
faire plus protecteur de la vie privée, on ne peut pas.

avatar Dumber@Redmond | 

@Inconnu-Soldat

Effectivement ! 👍🏻

avatar bhelden | 

Rappelons que le corona n’a fait « que » 350000 morts dans le monde... soit 0.00005 de la population.

On en parle des millions d’autres morts ailleurs dans le monde ? Famine maladie etc ? On installe pas des traqueurs pour ces trucs là hein...

Tout ceci va trop loin, beaucoup trop loin.

avatar fousfous | 

@bhelden

Attend c'est pas fini et on sait qu'au moins le Brésil, la Chine, l'Inde et la Russie on cachés le nombre de morts réelle.
Et comme tu peux le constater ce ne sont pas des petits pays donc ça cache bien les dégâts.

avatar nespresso92 | 

@bhelden

La famine n’est pas contagieuse 🤦🏼

avatar bhelden | 

@nespresso92

Fais pas le gars dépité par mon commentaire. Ce que je veux dire c’est qu’on passe sous silence 2000 trucs malheureux et dès qu’on a un truc qui nous concerne un chouilla olalala vite protégeons-nous de ce mal et diabolisons-le !

avatar nespresso92 | 

@bhelden

Personne autour de moi n’est décédé de la grippe mais par contre 4 décès du COVID.
C’est toujours pareil lorsque les personnes ne sont pas touchées elles ne se sentent pas concernées.

avatar bhelden | 

@nespresso92

Je connais des gens qui ont été atteint par le corona et alors ? Je devrais penser différemment à cause de ça ? Sachons juste prendre du recul sur ce qu’il se passe réellement... Et ce contrôle de masse.

avatar nespresso92 | 

@bhelden

Être atteint n'est pas la même chose que de décéder surtout lorsque c’est un de vos proches. La vision du problème change rapidement.
Après les attaques terroristes les populations étaient d’accord pour renier certaines libertés en échange de plus de sécurité.

Pour finir, entre votre smartphone, votre FAI et votre carte bancaire, êtes vous si naïf pour croire encore à un simulacre de vie privée ?

avatar MGA | 

@nespresso92

Je peux comprendre votre désarroi, mais le Covid-19 pas plus que les attentats (à l’échelle que nous avons subis) ne justifient le traçage des déplacements et l’analyse des traces numériques de l’ENSEMBLE de la population.
Les mesures d’exception ne sont jamais réellement temporaires, c’est bien là le problème.
Pour le Covid-19, c’est plus l’absence d’anticipation politique, les mensonges pour couvrir cette absence d’anticipation, la faillite des structures de veille sanitaire, et la remise en causes des stocks stratégiques qui sont responsables de l’envergure du « problème ».
Au final, les remèdes laisseront autant voir plus de traces que le mal car le Covid-19 ne tue pas l’avenir de notre pays mais les remèdes tuent l’avenir de beaucoup de jeunes et d’actifs.

avatar Inconnu-Soldat | 

Sauf que vous racontez n(importe quoi. Vos déplacements ne sont pas tracés.

avatar MGA | 

@Inconnu-Soldat

Ce que fait réellement la version finale de l’app n’est pas le plus important et effectivement les déplacements ne sont pas enregistrés, mais l’efficacité des ces app n’est pas avérée même avec un pistage intégral.
Si la population accepte l’app cette fois ci, quand faudra t’il en accepter une autre pour de bonnes intentions (il y aura alors peut-être besoin de suivre des déplacements), la population sera habituée et l’acceptera à nouveau.
Il y a encore 500 morts du sida cette année, une app pour le vih ?
Il y a beaucoup de récidive, une app pour savoir si on a croisé un criminel qui a purgé sa peine ?
.....
Quelle est la limite ?

avatar byte_order | 

@MGA
> ne justifient le traçage des déplacements

Ca tombe bien, les déplacements ne sont pas tracés.
Ce sont les contacts avec d'autres smartphones ayant l'app activée qui le sont.
On ne sait pas où ils ont eu lieu, ni qui sont les personnes qui tenaient les smartphones.

> et l’analyse des traces numériques de l’ENSEMBLE de la population.

C'est sur la base du volontariat. Ce n'est donc pas l'ensemble (pas la peine de hurler !), sauf si l'ensemble de la population en a envie.

> Pour le Covid-19, c’est plus l’absence d’anticipation politique,
> les mensonges pour couvrir cette absence d’anticipation,
> la faillite des structures de veille sanitaire,
> et la remise en causes des stocks stratégiques qui sont responsables
> de l’envergure du « problème ».

Nan, l'envergure du problème vient d'une durée de contagiosité avant symptôme nettement plus importante que pour d'autres virus.

Par ailleurs, l'impact économie ne connait pas de frontière. Votre pays peut parfaitement avoir sur faire face sans problème, il sera quand même touché économiquement par la forté dégradation économique de ses partenaires, plus touchés eux.

L'envergure du problème vient du fait que dans une majorité de problème, le confinement massif était le seul outil disponible pour gérer l'envergure initiale du problème.

On peut dire qu'à l'avenir on doit stocker et renouveler en permanence un stock de 1,4 milliards de masque pour protéger notre population pendant 20j max. Mais cela ne nous protégera pas des conséquences économiques enduites par la gestion de nos voisins. Ni des contagions après ces 20j si nos voisins on encore un virus qui circule.

Cette app est un outil alternatif au confinement pour réduire l'envergure de la vague de contagion, pas la contagion elle même. Parce qu'elle permettrait un confinement plus ciblé.

Mieux se préparer, c'est aussi tester de nouveaux outils.

avatar MGA | 

@byte_order

Je n’ai pas été clair.
L’analyse des traces numériques concerne les mesures contre le terrorisme.
Je ne cris pas « l’ensemble » mais je ne sais pas comment appuyer ce mot autrement.
Ce que fait réellement la version finale de l’app n’est pas le plus important et effectivement les déplacements ne sont pas enregistrés, mais l’efficacité des ces app n’est pas avérée même avec un pistage intégral. Une fois que la population a accepté l’idée de cette app il est assez simple d’en vendre une autre avec le traçage sur une autre sujet, c’est ce qui me dérange.
Une app ne soigne pas, une app ne protège pas d’une maladie. Une app ne donne que des informations encore faut-il avoir des masques s’ils permettent de se protéger, des produits de désinfection si ils sont efficaces, des moyens « réels » de lutte. C’est pour ça que des stocks stratégiques ont été imaginés et devaient normalement être disponibles. De quoi voir venir, le temps de s’organiser.
Enfin, d’un point de vue économique de nombreuses activités ne sont pas totalement dépendantes de l’international au moins pendant quelques semaines et il est toujours plus facile de redémarrer à partir d’un niveau d’activité réduit que de reprendre après un arrêt total. La pénurie des moyens de protection et de dépistage et la communication désastreuse vont causer des dégâts énormes pendant longtemps.

avatar byte_order | 

@MGA
> L’analyse des traces numériques concerne les mesures contre le terrorisme.
> Je ne cris pas « l’ensemble » mais je ne sais pas comment appuyer ce mot autrement.

Ben écrivez "les suspectés de terrorisme sur autorisation du juge anti-terrorisme".
Mais, évidement, cela diminue l'impact de votre argumentaire. Déjà, écouter des suspects après accord d'un juge, cela choque moins les gens...

> mais l’efficacité des ces app n’est pas avérée même avec un pistage intégral

C'est trop tôt pour l'affirmer, ça. Aucun test n'a été fait avec un taux d'adoption important dans un pays très exposé. Et, hélas, y'a un risque que l'arrivée tardive de l'app après le pic de la première vague risque de ne pas pouvoir démontrer quoi que ce soit, à part un taux d'adoption spontané soit insuffisant soit suffisant.

> Une fois que la population a accepté l’idée de cette app il est assez simple
> d’en vendre une autre avec le traçage sur une autre sujet

C'est faux.
Les gens n'accepteront pas qu'on suive le nombre de personnes qu'ils croisent sans savoir à quoi cela sert réellement. Il suffit de voir le débat vif autour de cette app, alors que l'objectif, le code, le protocole sont tous transparents.

Non, cela n'aura rien de simple.
Justement parce que la vigilance, légitime, a été réveillée dans la population avant.

La preuve : vous anticipez déjà !

> Une app ne donne que des informations encore faut-il avoir des masques
> s’ils permettent de se protéger, des produits de désinfection si ils sont efficaces,
> des moyens « réels » de lutte

Un arrêt maladie de 15j (donc confiné chez vous, comme pour tout arrêt maladie) suite à un test positif, des masques dispos (y'a des usines en france qui n'arrive déjà plus à écouler leur production !) et du gel hydroalcolique (ou du savon, hein), l'information sur la conduite à tenir pour ne pas contaminer d'autres personnes, le tout remboursé par l'assurance maladie, ce ne sont pas pas des moyens réels de lutte !?

avatar MGA | 

@byte_order

Les données sont stockées c’est l’accès qui est réglementé, les modalités d’accès sont par nature évolutives, connaissez-vous les intentions de nos futurs dirigeants ?

Effectivement il est possible que l’app n’arrive pas au bon moment, son utilité est encore moins avérée que je ne le pensais.

La vigilance de certains n’est pas une garantie. Il y a toujours un moyen de passer en force ou de rendre le pire indispensable, c’est une question de timing.

avatar byte_order | 

> Les données sont stockées c’est l’accès qui est réglementé,

Les données ne sont pas rattachables à une personne physique en l'état.
Pas sans l'aide des opérateurs réseau, ce qui nécessite une autorisation du pouvoir judiciaire.

> connaissez-vous les intentions de nos futurs dirigeants ?

Non. Et vous ?
Attention à ne pas confondre crainte et connaissance.

> La vigilance de certains n’est pas une garantie.

Ca, c'est le devoir de chaque citoyen.
Sa responsabilité individuelle. Il peut le déléguer à un représentant, mais s'il ne surveille pas que cette délégation est faite comme il l'espère, c'est sa responsabilité.

avatar MGA | 

@byte_order

Je persiste une app ne protège pas elle peut éventuellement alerter mais pas forcément assez vite pas forcément à bon escient. Et encore faut-il avoir les bons outils au bon moment. Des masques en surnombre aujourd’hui, peut-être, mais pas en début d’année au moment où certains en avaient déjà besoin.

avatar byte_order | 

@MGA
> Je persiste une app ne protège pas
Elle protège les gens que vous auriez pu croisé si vous n'aviez pas reçu cette alerte qui vous a poussé, on l'espère (mais là encore il s'agit de responsabilité de chacun), à vous faire tester et à vous confinez chez vous en arrêt maladie suite au résultat positif.

Et, réciproquement, elle vous protège de croiser les gens contagieux que vous auriez pu croiser si ils n'avaient pas reçu une alerte, s'étaient fait tester positifs et confinés chez eux en arrêt maladie.

Si si, elle peut parfaitement participer à la protection des gens.
L'alerte ne bénéficie pas uniquement à celui qui la reçoit, elle bénéficie à toutes les personnes qu'elle aurait pu croiser en étant contagieuse sans le savoir, faute de symptômes apparus ou assez clairs.

> Des masques en surnombre aujourd’hui, peut-être, mais pas en début
> d’année au moment où certains en avaient déjà besoin.

Certes. Et ?
Vu le nombre de pays qui ont mis en place un confinement général de leur population, le notre n'a clairement pas été le seul a ne pas pas disposer de quoi doter tout le monde d'un masque et hop, pas besoin de fermer le pays.

> Et encore faut-il avoir les bons outils au bon moment.

Tester maintenant pour pouvoir savoir si c'est un bon outil déjà prêt lors d'une prochaine vague ou pandémie, c'est pas justement travailler à essayer d'avoir des outils au bon moment, la prochaine fois ?

Vous préfériez que finalement, on laisse tombé l'idée, qu'on la ré-envisage que durant la prochaine crise, pour être à nouveau disponible que trop tard, et toujours sans savoir si elle aurait pu aider au début de la crise, au milieu, à la fin, éviter le recours au confinement ou pas ?

Les gens n'accepteront pas de porter des masques à vie, hein, quand bien même ils seraient dispo en quantité pour cela. Faut bien chercher des alternatives au masque *et* au confinement généralisé. Et ce, dès maintenant, pas durant la prochaine fois !

avatar byte_order | 

@MGA
> C’est pour ça que des stocks stratégiques ont été imaginés et devaient normalement
> être disponibles.

Ils n'ont pas été imaginé pour l'ensemble de la population pendant des jours, non.

Ces stocks stratégiques ont toujours été pour protéger les personnels de santé, les services d'ordre et l'armée en cas de pandémie, pas l'ensemble des personnes de tout le pays.

> De quoi voir venir, le temps de s’organiser.

20j, c'est déjà 1,4 milliards de masque par personne, avec 1 masque par jour (alors qu'il en faudrait 1 toutes les 4h normalement, l'humidité détruisant son efficacité très rapidement,soit 3x plus).

> La pénurie des moyens de protection et de dépistage et la communication désastreuse
> vont causer des dégâts énormes pendant longtemps.

C'est le confinement à l'échelle d'un tiers de l'humanité qui cause cela.
Même l'Allemagne, même La Corée du Sud fait face à une grosse crise économique. Les choix fait par d'autres pays, sur lesquels on a aucun contrôle (légitime, du moins), nous impacte tous.

On peut aussi dire que si la Chine avait raser Wuhan, y aurait pas eu de problème ailleurs, en allant par là, hein !

Chaque pays a fait des choix selon ses contraintes, ses particularismes, ses idéologies, et force est de constaté qu'il n'y a pas vraiment de pays gagnant nul part.
La crise est mondiale. C'est la définition même d'un pandémie, de toucher tous les pays.

avatar MGA | 

@byte_order

L’impact sur l’économie globale est évident.
Mais c’est dans les détails que la différence se fait : secteur par secteur, jour par jour, arrêt total ou partiel, au final l’écart sera important entre les différentes doctrines.
L’impact des mesures post-déconfinement sera énorme et quand on rate le début de crise il ne faut pas rater en plus la sortie.

avatar Sonic Tooth | 

Les masques dits "grand public", contrairement aux FFP professionnels, n'ont jamais été testés ni évalués. Tout ce qu'ils nous offrent, c'est une vague promesse du gouvernement. La réalité est qu'ils ne protègent personne de rien. Un virus s'infiltrera toujours par les pores de la peau, dans le cas du Covid 19 plus par les mains que par la respiration apparemment.

avatar MacGruber | 

@nespresso92

Juste pour rebondir avec bienveillance sur l’un des tes commentaires.

Ce mécanisme que tu décries visant à ne pas se sentir concerné puisque pas touché.
Et bien il fonctionne aussi dans l’autre sens.

Regarde :

C’est parce que je suis touché (+/- durement) que je veux que tout le monde se sente concerné / que j’emm... le monde entier 😜.

Cet argument est donc irrecevable.

Je ne prends pas de parti. Je souligne juste un argument stérile.

Toutefois, je suis assez sensible aux arguments factuels d’Amnesiak et MGA

Bien à toi...

avatar nespresso92 | 

@MacGruber

Ma remarque, plus qu'un argument, était de pointer que les personnes se sentent subitement concernées par un problème lorsqu'elles sont directement touchées et modifient en règle générale leur comportement :
- cancer
- perte d'un enfant dû à un chauffard alcoolique
- maladie génétique
- agression
- /...

avatar MacGruber | 

@nespresso92

Remarque...argument ... peu importe 😉😊

Ce qui compte c’est que j’ai compris le sens de ta démarche. Et qu’à travers les exemples que tu me précises ds ta réponse, le mécanisme que je te décris (et que tu as utilisé) reste identique et peut donc être utilisé ds les 2 sens.

Ce mécanisme est hélas l’expression de biais cognitifs.

Avec bienveillance... tjrs... 🙏🏽

avatar Inconnu-Soldat | 

Faux car il n'est pas symétrique. C'est un sophisme. Les prémisses sont fausses. Il n'y a pas d'équivalence. C'est comme de dire l'eau coule de haut en bas (loi de la pesanteur), on peut inverser l'eau coule de bas en haut.

avatar byte_order | 

@MacGruber
> Cet argument est donc irrecevable.

Vous vous prenez pour un juge ?!

> Toutefois, je suis assez sensible aux arguments factuels d’Amnesiak et MGA

Factuels !?
- le traçage des déplacements, alors que le BT ne géolocalise nullement votre position !?
- l’analyse des traces numériques de l’ENSEMBLE de la population, alors que c'est à chacun de choisir de l'utiliser, cette app ?

Ni le traçage des déplacements ni les traçage de l'ensemble de la population sont des arguments factuels, non.

avatar MacGruber | 

@byte_order

Bienveillance encore et tjrs.

J’y met la forme depuis le début. Ça serait sympa de la conserver.

Je ne suis pas juge. Je souligne juste l’expression d’un biais cognitif invalidant un propos.
C’est juste une question de bonne foi.
D’ailleurs un autre biais cognitif a tendance à laisser croire que l’on gagne un débat d’idée par la forme et non par son fond... Ce qui est évidemment plus facile.
Encore une fois je ne prends pas parti.

Quant aux arguments que je dis « plus factuels » de nos 2 compères.
Je ne dis pas qu’ils ont raison. Je dis juste que j’y suis plus sensible.
Belle nuance.
Enfin, ce n’est pas parce que leur arguments/remarques sont infondées ds notre cas (ce que tu m’affirmes), qu’ils ne sont pas pour autant des choses sur lesquelles il ne faut pas rester vigilant.
En cela, il ne s’agit pas de l’expression de biais cognitifs. Mais bien de faits (donc pardon pour mon manque de clarté) qui se passent ailleurs et qui pourraient arriver en France par fatalisme.

Suis-je plus clair ? Ou dois-je faire l’objet d’un procès d’intention ? Me conduisant au bucher 😜🤣

avatar MGA | 

@MacGruber

Une app StopSorcières, ça vous dit ? 😂

avatar gwen | 

@MGA

😂👍

avatar byte_order | 

@bhelden
> Sachons juste prendre du recul sur ce qu’il se passe réellement...
> Et ce contrôle de masse.

Commencez, alors, par prendre du recul sur ce qu'il se passe *réellement*.
Et ce qui se passe réellement, c'est pas un contrôle de masse, non.

C'est la mise à disposition d'un outil solidaire permettant d'être mieux protégé d'une exposition à un virus fortement contagieux (bien plus que le rhume ou la grippe, ou même Ebola). Cet outil essaye de réduire le risque de violation de la vie privée, en échangeant au maximum que des données très difficile à rattachées à une personne physique ou sa position géographique.
Et vous n'êtes pas obligé de l'utiliser.
Et son code source est accessible. Et scruté.
Et le parlement peut parfaitement proposer un vote sur l'arrêt de cet outil.

Si vous prenez du recul, comme vous le dit, c'est ça la réalité.

avatar Godverdomme | 

Non..

C'est un peu comme engueuler la personne qui essaye de sauver la forêt de son village en " hey couillon c'est 0.00005 % de la forêt amazonienne, arrête ce que tu fais"

Cet argument du :" il y a pire" m'énerve tellement tellement c'est stupide

avatar Billytyper2 | 

@nespresso92

Va dire ça à ceux qui ont faim… bizarrement ils sont nombreux tout autour d’eux… de la à dire que c’est contagieux, pour certains se seraient plausible. 🤪

avatar raoolito | 

@bhelden

"Que 350000" au prix de la plus grand récession mondiale depuis la 2eme guerre mondiale et la moitié de l'humanité claquemurée. La crise economique emergente va aussi venir avec son cortege de mortalité, mais ce sera plus difficilement comptabilisable
Tout ca en 3 mois

Sans ce confinement ce seraient 3 millions de morts

avatar fondoeil | 

@raoolito

3 millions ? Totalement délirant... La peur de la mort fait vraiment raconter n’importe quoi...
Le tabac tue, chaque année, 7 millions de personnes dans le monde, dont 890 000 non fumeurs (chiffres OMS).
On met un bracelet à tout le monde pour vérifier que personne ne fume ?
Et , en France, on va financer tout ça avec une taxe Stop-Covid ? Certainement... Sans oublier une amende pour tous ceux qui ne porteront pas le bracelet...

avatar bhelden | 

@fondoeil

Tu es mon petit Jesus 🙏😂

avatar raoolito | 

@fondoeil

Oui pour le tabac, on ne peut pas vouloir proteger le maximum de personnes et accepter qu'ils se tuent en face. La société va deja dans le sens que vous refuser depuis une centaine d'années, aucune raison que cela s'arrete. Vous mettez une ceinture, vous êtes vacciné, les normes des prises de courant sont sécurisantes et votre steack à passé plusieurs etapes de vérification ?
Ben figurez-vous qu'a une epoque ancienne ( quoique..) cela n'existait pas. On pouvait meme aller voir la cabine de pilotage d'un avion en vol, se balader sans carte d'identité ou se balader avec du sel en guise de monnaie.
Bienvenue en2020 boomer ( c'est un etat d'esprit, un peu comme le chantait Brassens au sujet d'une catégorie comparable)

avatar byte_order | 

@fondoeil
> Le tabac tue, chaque année, 7 millions de personnes dans le monde,
> dont 890 000 non fumeurs (chiffres OMS).

Le tabagisme n'a pas un taux de contagiosité d'environ 3.
Le tabagisme peut se guérir assez facilement (suffit d'arrêter assez longtemps de fumer). Le tabagisme ne tue pas +/-1% des gens après seulement quelques semaines d'exposition au tabac.

Le covid-19, c'est tout l'inverse.

> On met un bracelet à tout le monde pour vérifier que personne ne fume ?

Non.
Mais on limite la liberté des fumeurs de polluer les non-fumeurs, par contre.
Dans certains pays, fumer dans l'espace publique, partagé, est totalement interdit, par exemple.

Je parie que pas mal de fumeurs seraient d'accord de porter un bracelet détectant qu'il n'y a personne à distance trop proche contre le droit de pouvoir fumer à nouveau dans l'espace publique, dès lors qu'il n'y a personne à proximité qui risque d'être polluer par tabagisme passif...

> Et , en France, on va financer tout ça avec une taxe Stop-Covid ?

Pourquoi, alors qu'il suffit d'inciter d'acheter un bracelet vendu par un constructeur à celui qui en veut un !?

avatar KimoMac | 

@raoolito

“Sans ce confinement ce seraient 3 millions de morts”

Ok Docteur Irma

avatar raoolito | 

@KimoMac

350 000 morts a l'heure actuelle avec un bilan inférieur a la réalité d'apres tous les experts ( pour plein de raison différentes)
En france on estime à 3x plus de victimes sans confinement ( estimation qui vaut ce qu'elle vaut)
On est donc à un million de morts rien qu'en tenant compte des chiffres officiels et estimations optimistes et alors qu'on en a pas encore fini niveau mondial.
Non 3 millions c'est crédible, surtout en comparant a la grippe de hongkong en 68/69 qui était moins mechante et sans mesures concretes en face

avatar byte_order | 

390000. 350000 c'était y'a quelques jours, ça.

avatar Sonic Tooth | 

Je serais curieux de savoir qui sont tes experts, d'où ils parlent. Je veux bien tout mais il faut des preuves. Tout ce dont on dispose sont les chiffres officiels ; il n'y en n'a pas d'autres. Désolé. Et rien ne prouve que ces chiffres corrigés soient plus pessimistes que ceux publiés. Il faut une base pour pouvoir discuter des choses, une base mise à jour quotidiennement comme c'st le cas avec les statistiques disponibles.

avatar bidibout | 

@bhelden

Entièrement d'accord !

avatar Enneric2 | 

@bhelden

Absolument d’accord ! Cela fait plusieurs semaines que j’entends parler de ce traçage et maintenant il prend forme doucement mais sûrement. Dans quel monde nos enfants vont vivre 😢😡

avatar raoolito | 

@Enneric2

chaque generation dis cela de la suivante. Rassurez-vous, sauf depuis le Covi19 on vivait dans un monde bien meilleur que celui de nos parents sauf à penser que ne rien savoir permettait de vivre tranquillement (ce qui est un point de vue)

avatar Sonic Tooth | 

"On vit dans un monde bien meilleur de celui de nos parents", ouais, sûrement, avec 5 millions de chômeurs, dix à la fin de l'année à cause du confinement. La crise de 29 sera une vraie rigolade en comparaison de ce qu'il va nous coûter. Je te vois venir avec l'argument habituel "On a fait le choix de la santé, pas de l'économie". Mais sans l'économie, pas de santé.

avatar iPop | 

@Sonic Tooth

A savoir, le service public, contrairement au reste du monde, est une valeur sur pour notre économie.
C’est quand ils dilapide notre service qu’ils handicapent notre avenir (sous toutes ses formes). Les retraites en sont un exemple, pendant que 3 riches se doreront la pilule, je donne pas cher du paysage dans 20 ans.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR