Vol de données chez Samsung aux États-Unis

Mickaël Bazoge |

Samsung a prévenu ses clients américains que l'entreprise a été victime d'un piratage fin juillet. Dans la foire aux questions partagée par le constructeur, ce dernier explique qu'une « tierce partie non autorisée » a obtenu des informations provenant des serveurs américains de Samsung. Autour du 4 août, le groupe a déterminé que les données personnelles de certains clients ont été subtilisées.

Crédit : Jonas Leupe, Unsplash

Les données en question sont le nom, le contact, la date de naissance, ou encore les informations d'enregistrement des produits. Les numéros de cartes bancaires et les numéros de sécurité sociale ne sont pas concernés. Les utilisateurs victimes ont été contactés directement par Samsung.

Quant aux autres, le constructeur donne les conseils de prudence habituelle : se méfier quand on se fait demander des informations d'ordre privé, éviter de cliquer sur les liens douteux reçus par e-mail, surveiller ses comptes pour repérer une activité malveillante.

Les systèmes touchés par ce piratage ont depuis été sécurisés, une société spécialisée dans la cybersécurité a été mandatée pour enquêter, et Samsung travaille avec la police pour la suite de l'affaire. L'entreprise assure enfin qu'aucun de ses appareils ne sont à risque, ils n'ont pas été affectés par l'incident.

Ce n'est pas la première fois cette année que Samsung se retrouve ainsi en porte-à-faux pour des problèmes de sécurité. Début mars, on apprenait en effet que le constructeur avait été victime d'un piratage de code source lié à ses smartphones Galaxy. Mais aucune donnée personnelle n'avait été dérobée.

Samsung confirme et minimise un piratage de code source

Samsung confirme et minimise un piratage de code source


avatar shaba | 

Ça tombe bien, en pleine campagne de pub pour Knox 🤣

avatar victoireviclaux | 

@shaba

Clairement 😅

avatar GaelW-Mac | 

En effet, j’ai reçu un mail vers 19:15.

avatar Putko007 | 

En avance sur Apple qu’ils disaient

avatar roccoyop | 

@Putko007

Exactement. Pour le coup ils ont raison !

avatar MikeDelph | 

Les clients de Samsung s’en foutent du vol de données, vu qu’ils utilisent android. Et le viol de la vie privée c’est Google/Android/Facebook etc

avatar Yoshi_1 | 

@MikeDelph

Quand on accepte les conditions, il n’y a pas de violation (et pas viol) de la vie privée.

avatar Ichigo-Roku | 

Personne ne se fout de se faire voler ses données... Et un vol c'est suite à une intrusion dans un système, pas quand les données transitent vers X ou Y après consentement au partage...

avatar lmouillart | 

Vol de données chez Samsung aux États-Unis, Samsung transforme l'or en caca.

CONNEXION UTILISATEUR