En Iran, l'App Store referme un peu plus ses portes

Mickaël Bazoge |

Les propriétaires iraniens de produits iOS trouvent depuis quelques heures porte close quand ils essaient d'utiliser l'App Store, pour télécharger une application ou pour la mettre à jour. Un message d'erreur s'affiche, prévenant que la boutique n'est pas disponible dans le pays où ils se trouvent. Il reste cependant possible de contourner cette restriction géographique avec un VPN, selon un chercheur en sécurité iranien.

Depuis l'Iran, on peut continuer à baguenauder dans l'App Store, mais il est impossible d'y télécharger une app. Images : Meysam Firouzi et mxii1994.

Cette solution du VPN n'est toutefois pas la manière la plus simple de profiter des services de l'App Store. Cette fermeture est une des conséquences du pallier supplémentaire dans le conflit plus ou moins ouvert entre les États-Unis et l'Iran. L'administration Trump serre la vis des sanctions de plus en plus fort, et les entreprises américaines n'ont pas d'autres choix que de se conformer aux exigences des autorités US.

En début d'année dernière, Apple avait ainsi commencé à supprimer des applications destinées aux utilisateurs iraniens. Il n'existe pas d'App Store iranien à proprement parler, mais jusqu'à présent il était toujours possible de télécharger des apps depuis l'Iran avec un compte étranger. Ce n'est donc plus le cas…

Tags
#iran
avatar spece92 | 

Faut choisir : la révolution islamique ou la révolution technologique

avatar hyrok | 

Un président bête...vendu aux neocons et salafistes des petro monarchies...voilà ou la politique de Trump mène !
Alors que l’iran est objectivement notre allié, avec la population la plus éduquée et ouverte du moyen-orient.
Il suffit de se rendre et voir à quel point ils sont proches des occidentaux, par rapport aux autres populations de la région.

Les perses sont surprenants...d’ailleurs aux états unis, c’est la diaspora la mieux intégrée : quelques grands noms de la Sillicon valley sont d’origine iranienne.

avatar ingmar92110 | 

@hyrok

Suis bien d’accord
Perses=top niveau

avatar Alberto8 | 

@hyrok

Vous êtes sérieux 😳 les iraniens des alliés ? C’est pas plutôt les alliés des russes 😒 qui sont eux même les ennemis des États Unis et de l’Union européenne 🤔 , je vous donne une astuce : quand ont ne connais pas un sujet on n’en parle pas au risque de se rendre ridicule .

avatar gela | 

@Alberto8

Et tu as totalement raison. Mais les réseaux sociaux.... N'importe quoi. Ça ressemble beaucoup à une fin de race, ou de civilisation, si on préfère.

avatar Alberto8 | 

@gela

Excusez moi mais j’ai pas très bien compris votre commentaire.

avatar gela | 

@Alberto8

À propos des iraniens nos alliés. Tu as raison, géopolitiquement ce sont des "ennemis". Pas parce qu'ils ouvrent les portes aux touristes qu'ils sont nos alliés.

avatar deltiox | 

@Alberto8

Tu as entièrement raison
Officiellement nos alliés sont l’Arabie Saoudite et le Qatar, qui sont de grandes démocraties pacifistes qui luttent de toutes leurs forces contre l’envie de subventionner plus tous les groupuscules islamistes et terroristes se réclamant d’un Islamisme moyenageux

avatar gela | 
[modéré] FI
avatar spece92 | 
[modéré] FI
avatar gela | 
[modéré] FI
avatar spece92 | 
[modéré] FI
avatar gela | 
[modéré] FI
avatar spece92 | 
[modéré] FI
avatar en ballade | 

@hyrok

Génial tes généralités....Steve jobs n’oublie pas est à moitié syrien. Même si je partage ton avis sur cette administration Américaine....

avatar Alberto8 | 

@en ballade

Je crois qu’il est plutôt libanais de ces vrais parents si je ne me trompe pas.

avatar en ballade | 

@Alberto8

Steven Paul Jobs naît le 24 février 1955 à San Francisco en Californie[a 1], d'un père d'origine syrienne étudiant en sciences politiques, Abdulfattah « John » Jandali (arabe : عبدالفتاح جندلي)[a 1], et de Joanne Carole Schieble, Américaine d'origine suisse

avatar Alberto8 | 

Autant pour moi 😌

avatar PierreBondurant | 

Ils restent aux Iraniens à faire comme les Chinois: un clone local de tous les grands services internet à la WeChat, Alibaba, Baidu...
Le plus dur c’est d’innover, copier ne devrait pas être si difficile. C’est tout bénéfice pour l’économie locale

avatar Paquito06 | 

@PierreBondurant

Un clone prendrait beaucoup de temps a creer. Il y a fort heureusement beaucoup d’aternatives et de moyens detournes d’acceder a tous les services bannis par le gouvernement, auxquels on a acces aux US ou en Europe. L’activite underground est forte en Iran et les jeunes (inferieur a 30 ans) vivent a l’occidentale, femmes et hommes, en plein jour plein public seulement on ne remarque rien.

avatar marsnet | 

Ben oui, les iraniens sont des gens éduqués et un peu aussi à l’origine de la civilisation. Le « seul » « léger » problème c’est que le régime actuel massacre à tour de bras les étudiants , asservit les femmes sous le voile, et subventionne des groupes qui ne sont pas exactement des associations humanitaires, bref met de l’huile sur le feu un peu partout.

Heureusement cela ne durera probablement pas éternellement mais en attendant il n’est pas très prudent de mettre entre leurs main nos joujoux technologiques.

avatar en ballade | 

@marsnet

"nos"

Tu es américain ?

avatar en ballade | 

Bref tout cela pour rappeler que le patriot act a retire toute liberté aux entreprises US, et que même Appl€ se plie aux exigences de cette loi liberticide.

avatar Paul_M | 

A noter que les services équivalents de Microsoft et Google y sont d'après ce que j'ai lu encore dispos

CONNEXION UTILISATEUR