L'association des messageries Facebook n'arrivera pas avant 2020 au plus tôt

Stéphane Moussie |

Mark Zuckerberg a confirmé le projet d’association des différentes messageries de Facebook éventé la semaine dernière par le New York Times. Un projet qui n’en est qu’à ses débuts, a déclaré le patron du réseau social lors de la présentation des résultats financiers. Il n’aboutira pas avant 2020, au plus tôt.

Association ? Unification ? Fusion ? Le terme exact pour désigner le rapprochement de Messenger, WhatsApp et Instagram n’est pas encore clair à ce stade, l’entreprise « a encore beaucoup de choses à examiner », mais l’objectif est bien que les messageries soient interopérables. C’est un souhait des utilisateurs, d’après Mark Zuckerberg.

Un utilisateur de WhatsApp devrait pouvoir envoyer un message à un utilisateur de Messenger ou Instagram, et vice versa. Exemple concret donné par le CEO : un membre de Facebook qui consulte des petites annonces sur le réseau social pourra envoyer un message sur WhatsApp à un vendeur (pas sûr que ce soit le meilleur exemple, dans ce cas-là la messagerie interne de Facebook joue son rôle).

Mark Zuckerberg a également assuré que le chiffrement de bout en bout sur l’ensemble des échanges faisait partie du plan et que la rentabilité commerciale « n’était pas la priorité principale ». Actuellement, seul WhatsApp intègre cette protection par défaut.

Preuve de l’engagement du réseau social vers une meilleure confidentialité — ça ne devrait pas être difficile —, trois spécialistes du domaine ont été engagés dernièrement. Parmi eux Nate Cardozo, ancien cadre de l’Electronic Frontier Foundation, la célèbre association qui défend les libertés numériques.

avatar rolmeyer | 

Ah ben si Mark Sucker-berg assure......on est pleinement confiant.

avatar julien74 | 

Comment rompre le lien entre Whats app et Facebook, c est à dire un contact avec qui je discute dans WhatsApp, ne se voit pas proposer mon profil comme suggestion dans Facebook?

avatar Sgt. Pepper | 

@julien74

Tu rêves,

justement même si le contenu des messages WhatsApp est chiffré de bout-en-bout , cela reste rentable pour FB qui monétise les “Meta data”: qui parle à qui, quand , d’où,... 😷

avatar whocancatchme | 

@julien74

Il ne faut pas rentrer ton numéro de téléphone dans Facebook je ne l’ai jamais fais ça n’a pas l’air d’avoir fais le lien

avatar julien74 | 

@whocancatchme

Évident et si simple.... je vais tenter de le retirer si l’interface laisse le faire.

avatar rolmeyer | 

@whocancatchme

Tu rêves, ils connaissent l’identifiant appareil il savent parfaitement à partir de quel appareil mobile est consulté Facebook et What’s app...et comme y a pas de multi compte c’est bien la même personne...et même en multicompte, sachant que c’est le même appareil ils ont deja très content d’avoir croisé les données..

avatar whocancatchme | 

@rolmeyer

Oui je pense qu’ils le savent mais ils n’empêchent que sans le numéro dans Facebook, les suggestions d’amis ne se font pas

avatar julien74 | 

@whocancatchme

Tout à fait. C est flagrant: je rajoute le numéro d une personne dans mon carnet d adresse, et quelques jours plus tard son profil Facebook m’est suggéré....

avatar Bigdidou | 

@julien74

« Tout à fait. C est flagrant: je rajoute le numéro d une personne dans mon carnet d adresse, et quelques jours plus tard son profil Facebook m’est suggéré.... »

FaceBook ne s’était pas déjà fait allumer à ce propos par l’UE (une « perméabilité » entre FB et WhatsApp) ?

avatar julien74 | 

@Bigdidou

Surtout que je me rappelle avoir refusé la transmission des infos entre les 2 au moment du rachat.
Il y avait un formulaire dédié.
Mais apparement ils se le sont mis où on pense....

avatar Ielvin | 

Vu la dernière polémique on va éviter hein :D

avatar anonx | 

La NSA va sûrement changer de clown à la tête de cette boite...

avatar Phiphi | 

Une demande des utilisateurs ? Ah bon !

avatar Phiphi | 

Défendre les libertés numériques et aller bosser chez Facebook !!!
😳😳😳😳😳

avatar dvsn | 

Un ancien cadre de l'EFF recruté par Facebook, ou comment vendre son âme au diable...on aura tout vu. Et ils pensent nous faire croire qu'ils se soucient de notre vie privée et confidentialité en ligne, foutaise !!!

J'espère du fond du cœur que cette saloperie de Facebook se plantera en beauté dans un futur proche, je hais ce réseau social au plus haut point.

avatar pivert42 | 

D’accord

CONNEXION UTILISATEUR