Facebook veut unifier les infrastructures de Messenger, Instagram et WhatsApp

Mickaël Bazoge |

Facebook possède trois des plus importantes messageries instantanées de la planète : WhatsApp, Instagram et Messenger, qui représentent des milliards d’utilisateurs1. Mais voilà, ces applications ne communiquent pas entre elles. C’est le grand projet dévoilé par le New York Times : unifier les infrastructures de ces mastodontes du chat.

Selon le quotidien, des centaines d’employés de Facebook sont à pied d’œuvre pour reconfigurer la manière dont les trois messageries fonctionnent. Un travail de longue haleine dont on ne verra les premiers résultats que d’ici la fin de l’année, voire début 2020. Les trois apps continueront à fonctionner en solo, mais leurs différentes infrastructures vont pouvoir communiquer : depuis Messenger, un utilisateur pourra envoyer un message à un correspondant WhatsApp, par exemple.

Mark Zuckerberg aurait également exigé que le chiffrement des conversations de bout en bout soit intégré entre les trois plateformes. Ce qui n’est évidemment pas possible actuellement, les apps vivant dans leur propre silo. L’objectif de Facebook, c’est de conserver ses utilisateurs dans un même écosystème et ainsi, augmenter encore leur engagement… et la possibilité de le rentabiliser.

Le réseau social n’a pas démenti sa volonté de rapprocher ses différentes plateformes de messagerie. WhatsApp et Instagram sont des « pièces rapportées », Facebook ayant acquis ces applications à grands coups de milliards de dollars. Bien que le groupe ait assuré que ces services bénéficieraient de la plus grande liberté possible, on voit bien qu’avec le temps, Facebook cherche à les rapprocher toujours plus de son modèle économique. Au grand dam des fondateurs de ces apps, d’ailleurs (lire : Facebook/WhatsApp, des fondateurs qui divergent sur le fond et Le duo fondateur d'Instagram sort du champ).

Ce rapprochement des infrastructures risque également de soulever de nouvelles inquiétudes quant à la gestion des données confidentielles des utilisateurs de ces messageries. Facebook n’est pas spécialement reconnu pour son respect de la vie privée.

Il se pose aussi la question de la connexion : WhatsApp demande un numéro de téléphone, Facebook et Messenger réclament l’identité de l’utilisateur au complet. De plus, au contraire de Messenger et Instagram, WhatsApp ne stocke pas les messages ni les données des utilisateurs, et le service est le seul des trois à offrir le chiffrement par défaut. Un casse-tête technique en perspective !


  1. 1,5 milliard d’utilisateurs actifs mensuels pour WhatsApp, 1 milliard pour Instagram. ↩︎

avatar Amaczing | 

C’est aussi bien d’instaurer un SSO.

avatar Rodri31 | 

Ce serait bien d’avoir UNE SEULE app pour les 3 messageries plutôt. ?

Et le chiffrement de bout en bout par défaut ça devrait être activé par défaut ?

avatar PhiKirax | 

Moi je pense qu’il on tord mais bon

Pour une raison simple les gens qui veulent pas d’un service passe sur un autre genre insta les gens passe sur what’s app sans savoir que ces FB dernière alors que la les gens si il dise « veux pas d’un truc fb » il irons peut être sur un truc qui leur appartien quand même

Puis ça feras plus sortir la concurrence vu qu’il auront pu 3 app dans par exemple le top 10 de l’Apple store mais une ce qui laisse de la place pour 2 conçurent

avatar RedMak | 

@PhiKirax

Non ils vont pas fusionner les 3 apps mais les infrastructures derrière (serveurs)

avatar PhiKirax | 

@RedMak

Ha ok il veule la passer sur Fierbase ??? ou encore mieux sur PARSE ??????????

avatar Elie Rouvier | 

Zut alors! Et il n’y a malheureusement pas de véritable alternative à WA. Toutes les autres applications et surtout FB ne m’intéressent pas. J’aimerais rester en dehors de tout ce bastringue...

avatar Le Gognol | 

@erou

Oh si : Telegram !

avatar Woaha | 

@erou

Oui telegram est vraiment bien

avatar Lu Canneberges | 

@erou

Si : Telegram ;)

avatar 0MiguelAnge0 | 

@erou

Moi j’y arrive sans être coupé du monde...

avatar YAZombie | 

Ou mieux que Telegram: Signal!
Telegram est opaque, personne ne sait comment ils assurent le chiffrement. Tout est propriétaire. Ils ont réinventé la roue, ce qui est considéré par les experts comme la pire idée possible.
SIgnal est développé et maintenu par OpenWhisper: libre, open source, et examiné au plus près par une communauté de contributeurs.
Bref, Signal c'est ce qu'il y a de mieux pour s'assurer des avantages de WA (qui s'appuie aussi sur OpenWhisper, mais garde des metadatas que Signal ne conserve pas) sans ses inconvénients.

avatar Eyquem | 

@YAZombie

Signal est super mais il lui manque cruellement une app desktop (une vraie, pas une app chrome) qui gère également la voix. L’autre problème, mais qui est lié au chiffrement de bout en bout : on ne retrouve pas son historique sur tous ses appareils, mais seulement celui lié à l’appareil... à cause de tout cela, je reste encore sur Telegram qui est excellent et bien supérieur à whatsapp.

avatar YAZombie | 

Je comprends ton rationnel. Et c'est vrai que l'absence de voix et de vidéo sur desktop est un vrai problème pour moi aussi.
Mais je ne sais pas, je ne fais vraiment aucune confiance à Telegram, trop opaque ?‍♂️️

avatar Liena | 

La main sur le cœur : « nous attachons une grande importance quant à la gestion de vos données personnelles »
???

avatar YAZombie | 

J'ai presque de la peine pour Sheryl Sandberg, pratiquement clouée au piloris lors de son speech à Munich la semaine dernière. Avec raison mais on aimerait vraiment voir Mark - in fine tout de même le responsable de tout ce bordel - subir les mêmes foudres, en public et en direct.

avatar bbibas | 

WA s’il ne collecte pas les données pour envoyer de la publicité, quel est l’interêt de FB pour garder l’application ?

avatar Rodri31 | 

@bbibas

Si ils suppriment WhatsApp c’est la révolution ?

avatar highboot | 

@bbibas

Le premier jour ils ont acheté les numéros de téléphone et de leurs membres c’est toujours cela de pris.

avatar Trillot | 

Y a-t-il un produit concurrent à WhatsApp?

avatar sigmanet15 | 

@Trillot

Telegram !

avatar YAZombie | 

@sigmanet15: plutôt pas, ou mieux, plutôt Signal…
https://www.csoonline.com/article/3273344/privacy/what-is-telegram-and-i...

avatar Mickaël Bazoge | 
Signal est pas mal (j'ai un peu de mal avec Telegram qui n'a pas l'air aussi sécurisé que l'éditeur le dit).
avatar MrCrvsr | 

@MickaëlBazoge

Il y a Threema aussi...

avatar YAZombie | 

@Mickaël Bazoge: Merci d'intervenir pour rappeler cette précision, que je m'attache aussi à mettre en avant… mais c'est un peu se battre contre des moulins.
Une idée, peut-être, du coup: un état des lieux de la sécurité et du respect de la vie privée des messageries (ce qu'on en sait - pour Telegram pas grand-chose et ce n'est pas rassurant -, ce qu'on n'en sait pas, les données conservées et combien de temps, etc.) les plus importantes aujourd'hui. Ce serait pas mal…

avatar pat3 | 

@MickaëlBazoge

Signal est fonctionnel, agréable, crypté de bout en bout, et libre. Ce que. N’est pas Telegram. [edit] dit avant moi, je n’avais pas encore tout lu.

avatar Tenas | 

@Trillot

Viber

avatar claupatr | 

Avec le nouveau format RCS enrichi qui va remplacer les MMS, il n’y aura plus vraiment besoin de ces apps pour ceux qui communiquent dans un cercle restreint.
Facebook se prépare peut être aussi à une telle concurrence pour ses apps de messagerie.

avatar YAZombie | 

Mouais.
Problème: aucune confiance dans les opérateurs, européens en tout cas. Vraiment pas la moindre. Pas tant pour une malice hypothétique (que je n'écarte pas non plus totalement) que pour leur veulerie. Ou pour leur incompétence crasse dès qu'on sort d'aspects purement techniques. J'ai encore plus confiance dans WhatsApp (!= Facebook, ce n'est pas pareil du tout, en tout cas pas encore…). Et encore plus dans Signal.

CONNEXION UTILISATEUR