Les services de streaming de jeux interdits d’App Store

Mickaël Bazoge |

Si Apple ne revoit pas les guidelines de l’App Store, il est très peu probable que les utilisateurs d’iPhone et d’iPad puissent avoir un jour accès aux applications de streaming de jeux. Le secteur est pourtant en pleine expansion avec Stadia (Google), GeForce Now (Nvidia), le futur xCloud (Microsoft), Shadow…

Plusieurs règles du guide de bonne conduite des développeurs sont comme des barrières quasiment infranchissables, ainsi que le relève Bloomberg. L’article 3.1.2(a) stipule qu’un abonnement entre plusieurs apps et services est possible, mais ces apps et ces services se limitent à ceux détenus par l’éditeur : les jeux proposés dans le cadre d’un abonnement doivent être la propriété du développeur (ou alors sous la forme d’une licence exclusive).

Sur iPhone, la version bêta de xCloud (à droite) ne propose qu’un seul jeu, Halo, édité par Microsoft. Sur Android, la même app (à gauche) propose de piocher dans un catalogue de 90 jeux. Captures d’écran : Bloomberg.

Cette règle exclut de facto Stadia et GeForce Now, pour lesquels les jeux compatibles ne sont pas la propriété de Google et de Nvidia. Ce dernier nous avait d’ailleurs renvoyé vers Apple quand nous lui avions posé la question d’un lancement de son service sur iOS…

Autre obligation inscrite dans cet article des guidelines, il faut que les jeux proposés dans le cadre d’un abonnement puissent être téléchargés à la pièce depuis l’App Store. Apple tient à valider chaque jeu afin qu’il réponde à ses exigences…

Le service Game Club est parvenu à sortir victorieux de cette course d’obstacles, mais il lui a fallu 127 tentatives (!) avant d’obtenir le feu vert d’Apple. Game Club propose de jouer à des classiques iOS, dont il détient les licences et qui sont téléchargeables à part sur l’App Store.

L’article 4.2.7 bloque la porte des clients qui proposent d’utiliser des apps dans le nuage. Netflix ou Spotify livrent leurs contenus en streaming, mais la vidéo et la musique ne sont pas des apps, ce sont des contenus.

Par conséquent, il est probable que la bêta de xCloud ne franchisse pas les fourches caudines de l’App Store si d’aventure Microsoft voulait en proposer une version finale. Ces barrières expliquent également pourquoi l’app du français Shadow a été retirée de la boutique d’Apple, quand bien même elle était parvenue à se faufiler entre les mailles du filet.

Shadow parviendrait-il à revenir dans l’App Store ?

La seule solution est le streaming non pas depuis le cloud, mais depuis le PC, le Mac ou la console qui héberge les jeux détenus par le joueur. L’écueil ici, c’est qu’il est impossible de jouer trop loin de son ordinateur, Apple n’autorisant qu’une connexion locale. Steam Link de Valve et PS4 Remote Play sont de bons exemples de ces apps. Mais on est très loin de la promesse d’un streaming de jeux disponible partout et en tout temps. C’est d’autant plus malheureux que la 5G va donner un coup de fouet à ce type d’offres.

Les règles actuelles de l’App Store sont bien sûr respectées à la lettre par Apple Arcade. Le service de la Pomme ne joue pas dans la même cour que les services de streaming, mais leur absence forcée ne peut que favoriser Apple Arcade. Cette situation intéressera certainement les autorités de la concurrence qui enquêtent actuellement sur de potentielles pratiques abusives d’Apple.

Pour sa défense, le constructeur avance que les éditeurs peuvent proposer leurs services de streaming sur Safari et les navigateurs tiers disponibles sur l’App Store. Aucun ne propose cette solution à l’heure actuelle.

avatar Almadweb | 

@shaba

Bah c’est une fonctionnalité possible !

avatar nespresso92 | 

@Depret Lucas

Sérieux ? Remarque vraiment pertinente. Un OS reste un OS quelque soit le support utilisé.

avatar Krysten2001 | 

@nespresso92

J’ai posé la question au support pour avoir plus d’informations sur le sujet. Si sur Mac c’est comme ça c’est qu’il y a d’autres raisons

avatar sangoku | 

@nespresso92

Ça vient doucement sur MacOS, à chaque nouvelle version le cordon se resserre autour de l’app store. Ça prendra encore des années mais ça finira comme sur iOS, ce sera App Store sinon rien sur le Mac aussi.

avatar armandgz123 | 

@Depret Lucas

Mais le consommateur n’a pas le choix que de passer par l’App Store quand il possède un iPhone ou un iPad... c’est pas compliqué à comprendre..

avatar Krysten2001 | 

Je suis sur iPhone et rien ne m’empêche d’aller sur tutuapp and co

avatar armandgz123 | 

@Depret Lucas

Ce n’est pas légal hein, ni autorisé, ni stable... une mise à jour d’iOS et c’est finit (comme c’est arrivé pour Panda Helper).

avatar Krysten2001 | 

@armandgz123

C’est une possibilité pour l’utilisateur 🤷‍♂️ maintenant ça m’étonnerait beaucoup que l’app store tombe

avatar armandgz123 | 

@Depret Lucas

Possibilité de quoi ? Ce n’est pas un vrai store, c’est une rustine illégale... c’est ridicule comme alternative. Il faut rappeler que les stores d’application autre que l’app store ne sont pas autorisés par Apple, il n’y en aura donc jamais d’autres

avatar Krysten2001 | 

@armandgz123

Personnellement je préfère ça.

avatar Mdtdamien | 

Les choses vont ou devrons évoluer. C’est comme si il demandé à Netflix que chaque film et série soit aussi disponible sur iTunes

avatar fousfous | 

Très bonne choses, les apps ne doivent pas être coquilles vides qui peuvent être totalement modifié par les serveurs. Le cas des services de streaming ou les jeux disparaissent c'est pas vraiment ce qu'Apple souhaite pour ses clients.

avatar lll | 

Coquilles vides ? Les services cités ont d'importants catalogues !

Apple a une position difficile à défendre là-dessus.

avatar fousfous | 

@lll

Oui mais en local il n'y a rien, donc c'est bien des coquilles vides. Quand tu télécharges un jeu sur l'App store le contenu ne peut pas disparaître comme ça. Contrairement à tout les services de streaming, qui pourraient aussi en profiter pour faire tourner du code malicieux.

avatar narugi | 

@fousfous

Non mais j’ai jamais vu un commentaire aussi débile sur un forum.
Netflix c’est quoi alors ? Spotify c’est quoi alors ? Bah oui mon gars, c’est du streaming.

Pour en revenir au sujet, Apple me débecte ! Cette position qu’ils ont à sur-cadenasser l’OS en devient insupportable. Celui qui veut profiter de son abonnement sera donc obligé d’aller sur Android. Tant mieux pour les autres constructeurs et Google mais ce n’est pas normal.
Trouvez un juste milieu entre sécurité et liberté de choisir !

En même temps, quand tu vois que le seul navigateur par défaut est Safari sur iOS, que t’as toujours pas le Split View sur iPhone, le multi-compte sur iPad (en privé)... etc.

J’aime cette marque mais il faut avouer que plus ça va, plus elle me rebute.

avatar Almadweb | 

@narugi

+1

avatar nespresso92 | 

@narugi

J’ai un ami qui a quitté les US pour la Canada avec son épouse et ses enfants. Arrivé sur place ils se sont aperçu que la plupart des achats musicaux et vidéos ne pouvait être diffusés au Canada. Finalement il a acheté des produits dont il n’était pas propriétaire. Tous ses prochains achats sont désormais physiques. Cela en devient ridicule.

avatar shaba | 

@nespresso92

C’est logique, les contenus numériques sont localisés. C’est certes critiquable mais pas propre à Apple. En numérique, on n’est propriétaire de rien...

avatar nespresso92 | 

@shaba

Faux. Pour preuve l’achat d’un support physique aujourd’hui de type BlueRay par exemple, donne droit aussi au support digital du film. Et celui est visible quelque soit votre localisation dans le monde.

avatar shaba | 

@nespresso92

Oui puisque lorsque tu achètes ton support tu l’achètes directement auprès de l’éditeur. Sur les plateformes de streaming et de téléchargement ce n’est pas la même chose du tout.

avatar nespresso92 | 

@shaba

Si c’est exactement la même chose puisque la boutique est soit en dur soit en virtuel. Ni BestBuy ni Apple ne sont propriétaire du film acheté. Ils ne sont que distributeurs. Enfin j’arrête là car cette conversation tourne en rond. Ma conclusion est que je n’achète plus rien à Apple soft ou media.

avatar byte_order | 

@shaba
> Oui puisque lorsque tu achètes ton support tu l’achètes directement auprès de l’éditeur

Hein ?
Vous payez vos BluRay directement à Disney, Sony, Universal vous ?

Non. Vous payez le distributeur final qui, lui, se fourni auprès d'autres distributeurs dont certains se fournissent auprès des éditeurs.

> Sur les plateformes de streaming

Le streaming, c'est de la location. Par définition vous achetez un droit limité dans le temps et l'espace de reproduction, rien d'autre.

> et de téléchargement ce n’est pas la même chose du tout.

De téléchargement, c'est donc de la distribution.
C'est donc exactement la même chose : vous achetez un bien à un distributeur.
Le premier est matériel, le second est dématérialisé, mais dans les deux cas y'a bien le transfert de propriété d'une copie d'une oeuvre audio-visuelle.

Aucun raison que la propriété de la copie dématérialisée ne donne pas les mêmes droits de propriété que celle sur la copie physique.

avatar Osei Tutu | 

@fousfous
J'espère que vous incluez dans vos coquilles vides Apple music et Apple TV+ puisqu'ils sont bâtis sur le même principe que les coquilles vides que vous décrivez

avatar pagaupa | 

@Osei Tutu

Houlla! Fais gaffe! Tu t’attaques à Apple et Foufous en même temps!
T’es fou toi? 😂😂😂

avatar byte_order | 

@fousfous
> Oui mais en local il n'y a rien, donc c'est bien des coquilles vides.

Ouais, parce que la musique d'Apple Music, les vidéos d'Apple TV+, les jeux d'Apple Arcade, eux, ils restent en local et exploitables même sans lesdites apps AppleMusic, AppleTV+ et AppleArcade !?

Un grand classique de "faites ce que je dit, pas ce que je fais".
Quand y'a Apple dans le nom du service, c'est bon, quand y'a pas, c'est interdit.
On a bien compris.

Et fort heureusement, de plus en plus de monde commence *enfin* a réaliser qu'ils n'ont pas acheté des iPhones mais qu'ils sont des abonnés à l'écosystème iOS d'Apple.
Et vu le prix dudit "abonnement", tous ne sont pas d'accord face à cette prise de conscience.

avatar melaure | 

@fousfous

Ha parce que l’App Storene fait pas disparaitre des tas d’appli de si Store, gratuites et payantes ???

Quand je suis passé d’iOS 10 a 12 j’ai du virer plein d’applis que j’aimais bien mais qui n’étaiient plus sur le Store alors qu’elles fonctionnaient encore bien. Du coup je suis obligé de garder un Air 2 sous iOS 10en rab pour ça.

Et ca c’est du FOUTAGE DE GUEULE, ils en ont rien a battre des cliients.

Apple se comporte simplement comme une dictature numérique avec son store unique. C’est exactement comme un pays a parti unique ...

avatar shaba | 

@melaure

Tes applis n’étaient plus sur l’AppStore parce que les développeurs les en ont retiré tout simplement. Ils peuvent les supprimer totalement ou les laisser télécharger à nouveau par ceux les ayant acheté, à leur guise.

avatar SyMich | 

Pas uniquement ! Apple supprime également des apps si le développeur ne fait pas l'effort de les modifier suffisamment régulièrement par exemple. Une app qui n'a pas évolué depuis trop longtemps est supprimée par Apple.
De même qu'Apple a viré toutes les apps 32bits ou encore celles qui n'ont pas été recompilees avec les versions récentes de Xcode ou encore pour de multiples autres raisons (comme la non adaptation aux nouveaux formats d'écran, ou à l'encoche des iPhones "FaceID"...)

avatar shaba | 

@SyMich

C’est exact et tant mieux, cela favorise la qualité de l’AppStore. Pour la durée sans mise à jour toutefois, certaines applis ne sont plus actualisées depuis plusieurs années et toujours présentes donc ce critère (dont j’avais eu vent) ne doit pas être très appliqué.

avatar byte_order | 

@shaba
> Tes applis n’étaient plus sur l’AppStore parce que les développeurs les en ont retiré
> tout simplement.

Et ?
On achète pas aux développeurs, on achète à l'AppStore.
A l'AppStore de gérer ses problèmes de distribution.
Que les développeurs ne veulent plus que leurs apps soient distribuées à des *nouveaux* clients, soit, mais pour les clients de l'AppStore les ayant *déjà* acheté, la copie que ces clients ont reçu n'est pas limité dans le temps (c'est pas un abonnement !!!).
A l'AppStore de conserver une archive de toutes les apps déjà *vendues*, car les clients ont la propriété légale d'une copie de ces apps.

> Ils peuvent les supprimer totalement ou les laisser télécharger à nouveau
> par ceux les ayant acheté, à leur guise.

Non, pas à leur guise.
C'est du vol, soustraire la propriété d'un bien qu'on a vendu !

avatar SyMich | 

"... il faut que les jeux proposés dans le cadre d’un abonnement puissent être téléchargés à la pièce depuis l’App Store"
On est d'accord qu'Apple ne s'applique pas cette règle dans le cadre d'AppleArcade, si? 🤔

avatar Saussau083 | 

@SyMich

Apple Arcade n’est pas une app, et les jeux ne sont pas proposés en streaming

avatar SyMich | 

AppleArcade est un service par abonnement. Les jeux proposés au sein d'AppleArcade peuvent-ils être téléchargés à la pièce depuis l'AppStore?

avatar redchou | 

@Saussau083
"Apple Arcade n’est pas une app, et les jeux ne sont pas proposés en streaming"
- Même pour les applications proposant un accès à un ensemble d’application (et donc pas du streaming de jeu), une autre règle s’applique, comme l’exemple de GameClub le montre...

avatar iPop | 

@SyMich

Si si toutes les apps sont telechargeable comme d’habitude.

avatar redchou | 

@iPop
Je n’ai pas trouvé Oceanhorn 2 en téléchargement séparé sur l’App Store... 🤷‍♂️

avatar iPop | 

@redchou

Oui mais c’est une application qui se télécharge

avatar redchou | 

@iPop
C’est jouer sur les mots...
On ne peut télécharger l’application que par l’intermédiaire d’Apple Arcade qui est intégré à l’app store, elle n’est pas disponible séparément de l’expérience avec abonnement... Elle n’est donc pas disponible autrement que par abonnement.

Or l’article en question prétend:
« You may offer a single subscription that is shared across your own apps and services, but these subscriptions may not extend to third-party apps or services(1). Games offered in a game subscription must be owned or exclusively licensed by the developer (e.g. not part of a game publishing platform). Each game must be downloaded directly from the App Store, must be designed to avoid duplicate payment by a subscriber, and should not disadvantage non-subscriber customers(2). »
1. Oceanhorn 2 n’est pas une application d’Apple.
2. Apple pénalise les personnes qui ne sont pas abonnés, en effet, il ne peuvent pas jouer à Oceanhorn 2 par exemple (je pense qu’il doit y avoir d’autre jeu dans ce cas).

C’est de la concurrence déloyale, arrêtez de défendre l’indéfendable... Les règles d’Apple ne s’applique qu’aux autres.

avatar Krysten2001 | 

@redchou

Les jeux sont téléchargés à la pièce et on peut les trouve en faisant une recherche

avatar redchou | 

@Depret Lucas
« Each game must be downloaded directly from the App Store, must be designed to avoid duplicate payment by a subscriber, and should not disadvantage non-subscriber customers. »

On ne peut pas télécharger Oceanhorn 2 (par exemple, ce ne doit pas être le seul..), si on n’est pas abonné à Apple Arcade.
Il n’est donc pas disponible au non-abonné au service Apple Arcade.

avatar Krysten2001 | 

@redchou

Ben heureusement sinon à quoi bon un abonnement ? Maintenant faut savoir ce qu’ils veulent dire en disant désavantager.

avatar nespresso92 | 

@Depret Lucas

C’est incroyable d’être sourd ou buté à ce point.
Le monsieur vient de vous dire que Oceanhorn 2 n’est pas disponible au téléchargement en tant qu’application indépendante de l’abonnement Arcade.
Tachez de vérifier vos dires avant de publier n’importe quoi.

avatar Krysten2001 | 

Tachez de bien lire aussi.

avatar Tabouret3 | 

@nespresso92

Tu perds ton temps avec lui.

avatar Krysten2001 | 

@Tabouret3

« and should not disadvantage non-subscriber customers. » ils ne disent pas dans quel sens

avatar Krysten2001 | 

@Tabouret3

Surtout que sur les consoles c’est pareil

avatar byte_order | 

@Depret Lucas
Merci d'indiquer quelle console impose l'achat de tout jeu obligatoirement sur le store du fabricant de la console, à l'exclusion de tout autre moyen.

En l'état, je conteste votre affirmation.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

Je n’ai jamais dit que cela impose l’achat mais que les consoles c’est pareil car elles n’ont aussi qu’un seul magasin

avatar debione | 

@depret Lucas

Encore des mensonges... dans ma ville de 40k il doit y avoir environ 15 magasins différents ( au bas mots) ou je peux acheter mes jeux PS. En plus du store officiel, en plus de pouvoir rapatrier certain jeux de steam, en plus de pouvoir acheter des jeux d’occasions sur mille plateforme différentes...
Mais vous avez raison, c’est la même chose sur console... et bien non, absolument pas. La désinformation ça va un moment, mais là vous vous roulez dans le ridicule.

avatar Krysten2001 | 

@debione

Et pour les distribuer il faut l’accord de Sony,.. quand il n’y aura plus de lecteur on sera comme l’app store que les consoles. La comparaison tient néanmoins sur un point, l'aspect validation. Un jeu peut effectivement être vendu d'occasion et dans différents magasins, mais l'approbation du fabricant de console reste requise au point de départ, de même que les mises à jour des jeux dépendent du fabricant des consoles...(@dodomu, j’ai voulu mettre la même chose mais il était le premier).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR