Microsoft Teams dévoile une version grand public

Sabrina Fekih |

Microsoft a lancé cette semaine une version grand public de Microsoft Teams. Disponible sous la forme d'un aperçu pour le moment, Microsoft espère bien conquérir un public plus large avec sa messagerie qui se veut tout en un.

Alors que de nombreuses sociétés ont lancé leurs apps de messagerie en espérant surfer sur le succès récent de Zoom, la version grand public de Microsoft Teams est à pied d'œuvre depuis plus d'un an, indique The Verge.

Outre la visioconférence, l'application Teams propose une messagerie instantanée avec la possibilité de collaborer de manière efficace et sécurisée. L'app est compatible avec d'autres services de la marque comme Microsoft 365 et permet ainsi de partager facilement des documents Word, Excel et PowerPoint, directement depuis l’application.

Un gain de temps si l'on souhaite organiser des événements indique la société. Plus besoin de « passer par au moins trois applications différentes pour coordonner, communiquer et organiser les réunions de famille », détaille Microsoft dans un communiqué.

Avec l'application Teams, Microsoft s'infiltre sur le terrain d'iMessage, Messenger, WhatsApp et d'autres. Pour faire face à ces concurrents de taille, Teams propose de « stocker en toute sécurité des informations importantes telles que les mots de passe Wi-Fi et les informations de compte mais aussi la possibilité de suivre les mises à jour de localisation lorsque ses proches arrivent à la maison ou à d’autres endroits comme le travail ou l’école. »

Image : Microsoft

En s'ouvrant au grand public, Microsoft espère proposer une nouvelle offre sur le marché des messageries. La société ne prévoit pas de faire de l'ombre ou de laisser tomber Skype pour autant. « Nous sommes toujours pleinement engagés envers Skype », explique dans un interview Liat Ben-Zur, cadre à Microsoft. « Skype est une application fantastique que des centaines de millions de personnes dans le monde entier utilisent pour le besoin spécifique des conversations vidéo », ajoute-t-il.

Il faut donc comprendre que Teams répondra à des besoins plus vaste de messagerie instantanée, de transfert de document et de conversation de groupe tandis que Skype restera disponible pour ceux qui cherchent davantage « une application ciblée » sur le chat vidéo. Microsoft tente de lier les meilleures fonctionnalités de la version professionnelle de Microsoft Teams et de les rendre pertinentes pour un usage quotidien auprès d'un public de particuliers.

Pour l'heure, l'application est disponible en aperçu sur iOS et Android. L’ensemble des fonctionnalités sera mis à disposition dans une version finalisée plus tard en 2020.

avatar Patman78 | 

Compatibilité avec safari toujours limitée? Dommage pour le « sans app client »

avatar philiipe | 

J’utilise Teams au bureau (environnement Windows) : c’est franchement la meilleure application de video-conférence !

avatar Derw | 

@philiipe

Là où je travaille, on est train de migrer de Slack à Teams. Je ne saurais absolument pas juger pour de la visio vu qu’on n’en fait quasiment pas (j’en ai fait une pour l’instant, à 3, qui a moyennement bien fonctionné). Par contre pour le reste, c’est très en-dessous de Slack ! A tel point, que depuis 6 mois que la migration a commencé quasiment personne n’y ai passé (63 575 messages sur Slack cette semaine [pas que moi, en tout sur le serveur, tous comptes confondus])

avatar alexandremottier | 

@philiipe

Tout à fait d’accord avec vous. Là où je travaille, avec le confinement, c’est devenu également notre solution de téléphonie. Ça nous a permis de prendre les appels de nos clients directement à la maison, sur nos PCs, smartphones ou tablettes 😊

avatar Kenny31i | 

@philiipe

La pire que j’ai eu entre les mains ! Un enfer depuis que ma boîte est passée là dessus !

avatar sarks | 

Le problème va se poser pour ceux qui l’utilisent pour le travail et qui ne veulent pas mélanger vie pro et perso... la limite entre les deux est de plus en plus complexe avec ces outils.

avatar Fego007 | 

@sarks

En fait c’est une version grand public ...
comme Skype et Skype entreprise ...
Je ne vois pas quel est le flou...
Les deux ne sont pas connectés ...

avatar nespresso92 | 

@Fego007

Pas vraiment.

Il y a bien 2 applications Skype distinctes pour lesquelles les ID de connections sont difffents.
Mais il n’y a qu’une seule application Teams dans laquelle on peut se connecter avec différents ID.

avatar Fego007 | 

@nespresso92

Ah bon? Je ne savais pas

avatar nespresso92 | 

@Fego007

Téléchargez les applications vous pourrez ainsi voir par vous même. 😉

avatar rua negundo | 

@sarks

Il faut 2 comptes différents et idéalement des appareils séparés (un tel pro/un tel perso, un ordi pro/un ordi perso), là ça va beaucoup mieux

avatar sarks | 

Et le switch de compte chez Microsoft est une tannée.

avatar Lecorbubu | 

Ayant pu expérimenter ce service lors du confinement je trouve que c’est plutôt bien foutu.

Comme l’évoque Microsoft dans son communiqué l’un des plus du service est son intégration au reste d’Office, permettant entre autre la planification de réunions sur Outlook avec une liste de participants et donc de simplifier le démarrage de celles-ci. En cliquant sur l’événement depuis son calendrier ou la notification on rejoint la salle de conversation.

A noter que dans les menus ruban de Outlook Microsoft a viré Skype au profit de Teams. Ils peuvent dire ce qu’ils veulent mais les deux apps font doublon, et hormis ne pas froisser les utilisateurs de longue date de Skype j’en viens à me demander s’ils n’auraient pas meilleur compte à fusionner les deux pour plus de clarté.

Pour finir, les principes évoqués plus haut manquent à l’écosystème Apple et je serais bien satisfait de les retrouver dans FaceTime (programmation de rdv). Pour le reste je trouve que Apple a du mal à redonner à son écosystème les nombreuses possibilités de feu iChat, et sur le travail collaboratif ils ont encore un petit bout de chemin à faire pour s’aligner aux solutions concurrentes.

avatar dig79 | 

@Lecorbubu

Microsoft va justement arrêter Skype Entreprise au profit de Teams a l’été 2021.

Concernant Teams, je l’utilise au quotidien au travail, c’est super pratique. Le seul problème c’est qu’il bouffe énormément de ressources et du coup ça rame trop. Au point que parfois j’en ai marre et je lance la version web...

avatar Derw | 

@Lecorbubu

Avez-vous essayé Slack professionnellement ? Nous sommes en train de migrer de Slack à Teams et tout le monde freine des 4 fers… Sur Slack on utilise énormément les chaînes (j’en ai une 60aine) je n’en ai pas sur Teams !

avatar Ajioss | 

@Derw

Ce n’est pas les mêmes services. Je trouve étrange de vouloir remplacer Slack par teams. Les deux peuvent éventuellement se compléter.
Teams a de sens si l’entreprise évolue dans l’environnement Microsoft 365.
Un exemple tout bête d’intégration est l’auto reply. Une fois activé sur Outlook , le statut avec le message apparaît dans le profil et la fenêtre de conversation du destinataire.

avatar Derw | 

@Ajioss

« Les deux peuvent éventuellement se compléter. »

J’imagine qu’ils ne veulent pas payer les 2 services. Pour l’instant c’est encore le cas, mais sans doute que dans quelques temps (d’ici la fin de l’année ?). Ce ne le sera plus…

« Teams a de sens si l’entreprise évolue dans l’environnement Microsoft 365. »

Justement, c’est le cas depuis la fin de l’année dernière.

« Un exemple tout bête d’intégration est l’auto reply. »

Qu’entends-tu par là ? La réponse automatique en cas d’absence ?

avatar Ajioss | 

@Derw

Oui c’est ça. mon exemple faisait référence à la réponse automatique en cas d’absence. Icône flèche violette

Un autre exemple : Le calendrier est lié au statut de teams aussi. En cas de réunion le celui ci bascule automatiquement en occupé. Une Icône rouge

avatar Derw | 

@Ajioss

C’est intéressant ces remarques parce que cela illustre bien le côté « culturel » de ce genre de service. Là où je bosse, ceux qui ont le moins de mal à passer à Teams sont les personnels de la MOA (la minorité décideuse) et à l’inverse toutes les personnes des divers services informatiques (devs back et front, ops, graphistes… ; la majorité qui subit) freinent. C’est dû à la façon de percevoir son métier et son rapport aux réunions et à la présence. Ce n’est qu’une théorie de comptoir bien sur, mais mon ressenti est quand même assez marqué :
1. La MOA passe beaucoup de temps en réunion, aime le faire savoir, n’aime pas être dérangé pendant les réunions, éprouve le besoin de dire quand ils ne sont pas là quitte à spamer les boîtes mails des gens qui s’en foutent…
2. Les autres, c’est exactement l’inverse.

Du coup, pour toutes les personnes concernées par le cas 2, ces fonctions que tu décris sont inutiles…
A l’inverse, l’instantanéité des conv. Slack n’a jamais vraiment pris avec la MOA. D’ailleurs, c’est marrant depuis Slack on ne se sert plus des mails en interne sauf avec la MOA (à la fois parce que cela ne correspond pas à notre façon de communiquer et aussi parce que l’environnement MS [Outlook] est une horreur sur nos configs [~80 % de Linux, 15% de Windows et 5% de Mac]).

avatar Ajioss | 

@Derw

Dans votre cas je ne pense pas que la suite Microsoft 365 soit la plus pertinente en effet. Bien qu’il existe des alternatives aux fonctions des Channel de Slack dans l’écosystème Microsoft. Yammer par exemple .

avatar Lecorbubu | 

@Derw

Venant de me lancer à mon compte je commence tout juste à l’utiliser, trop tôt pour en tirer quelques conclusions que ce soit à l’heure qu’il est !

avatar XiliX | 

@Derw

Chez nous, on a failli choisi Slack, finalement on est passé sur Teams.
Concernant les chaînes, on peut créer des formes et sous groupes. Et avec, des dossiers partagés.

Les gros plus de Teams :
- intégration de la suite office. Les modifications peuvent être en temps réel.
- possibilité de prendre la main a distance simplement. Ou pourquoi pas faire une démonstration.

Ce qui manque dans la version desktop, la possibilité de répondre à une discussion. Chose qui fonctionne parfaitement sur la version mobile.

avatar Kenny31i | 

@Derw

Nous sommes passé de Slack à Teams et la moitié est officieusement resté sur Slack. Meilleurs en tous points pour ma part

avatar koko256 | 

Cette manie de mettre en avant l'intégration d'office. Ils vont encore se prendre un abus de position dominante.

avatar DrStax | 

@koko256

Teams fait partie de la suite Office 365 donc je ne vois pas où est l’abus de position dominante ?

Ah mais pardon je dois être un pro Ms donc j’ai automatiquement tort c’est vrai. Première fois que je vois un mec annoncer d’avance qu’il a pas d’argument donc il proclame directement que les autres ont tort pour palier sa faiblesse dans le débat. Bravo c’est très fort.

avatar koko256 | 

@DrStax

Office (plutôt Word Excel Powerpoint) est en situation de position majoritaire et contrôlé par MS. On donnant un accès privilégié à Word Excel dans teams, ce que ne peuvent pas faire les concurrents, ils profitent de leur position dominante. Il y a eu les mêmes accusations avec Windows.

avatar koko256 | 

@DrStax

Au sujet de la seconde partie, je vous remercie de ne pas m'appeler "un mec".
Sinon, je connais plusieurs personnes pro MS (je précise que je ne suis pas pro Apple d'ailleurs) et, en discutant avec eux, on voit qu'ils ne voient plus les bugs. Je ne veux pas clore le débat mais juste éviter les "il n'y a pas plus de bug chez MS qu'ailleurs" alors qu'objectivement (évidemment je n'ai pas de preuve), pour avoir utilisé Windows, Linux, BSD et MacOS et différents logiciels scientifiques et de bureautique sur ces systèmes, MS est en défaveur.

avatar pamamajo | 

J'utilise déjà Teams sur mon iPhone avec un compte pro.
Je viens de tester en connectant aussi mon compte perso et ça fonctionne très bien.
Ça semble prometteur et une fois connecté avec Authenticator, le switch entre les 2 comptes est simplissime.

avatar koko256 | 

Entre teams, meet, zoom et bbb, je ne vois pas tant de différences. Il vaut mieux les avoir tous car des fois cela ne marche pas pour certains et c'est bien de pouvoir changer.

Sinon Teams c'est du Microsoft donc joli mais avec des bugs pénibles et des erreurs d'ergonomie flagrante (par exemple, pas moyen de savoir de suite sur quel canal a lieu une réunion).

N.B. Ne me demandez pas d'exemple de bug, je ne les note pas ; Et n'ai pas envie de discuter avec les pro MS qui ne les voient même plus. Il y en a, dans tous les produits MS, pénibles et jamais corrigés.

avatar Derw | 

@koko256

« Sinon Teams c'est du Microsoft donc joli »

😮😳

J’avoue que Teams n’est pas moche. Mais par contre, j’ai du mal avec ce parallèle Microsoft / joli ! C’est bien la seule appli MS qui je ne trouve pas laide… Après, les goûts et les couleurs 🤷‍♂️

avatar koko256 | 

@Derw

Peut-être joli n'est pas le terme mais c'est assez harmonieux. Je trouve zoom vraiment moche.

avatar en chanson | 

@koko256

MS code avec ses pieds et Apple avec des doigts en or, c'est bien connu.

avatar koko256 | 

@en chanson

Je ne pense pas que ce soit un problème de qualité de développeurs mais bien une politique de développement. On choisit entre corriger des bugs et recueillir l'avis des utilisateurs (pas juste le site feedback mais avoir une équipe qui les lit) ou développer de nouvelles fonctionnalités. Apple était plutôt sur le premier mode et MS sur le second. Et j'ai l'impression que Apple change un peu mais pour leur base qui n'est pas habituée à tous ces bugs cela ne passe pas bien. D'où la release d'iOS dédiée au but squashing.

avatar monsieurg33K | 

Je déteste Skype et malheureusement on utilise ça au boulot (la version grand public) car tous nos partenaires sont là dessus. Je regrette Slack que j’utilisais dans mon ancienne boîte.

avatar ataredg | 

@monsieurg33K : je suis totalement d'accord avec toi. Je bosse avec les deux, et Slack est sur tous les points largement meilleur et mieux foutu que Teams.

avatar ataredg | 

Pourquoi ne pas faire une seule application universelle ?

avatar Yves SG | 

Pour avoir comme beaucoup passé un nombre déraisonnable d’heures en Visio depuis 3 mois, je trouve Team très joli 😊
En revanche côté ergonomie j’apprécie Zoom de très loin...
Ce qui est top c’est qu’on a aujourd’hui un grand choix et que plus les challengers essayeront de rattraper Zoom, plus la qualité globale de l’offre à notre disposition va augmenter. Et il y en a déjà pour tous les goûts 😃
Pour l’anecdote, Anthony Robbins utilise Zoom cette semaine pour son “Comeback Challenge” avec plusieurs dizaines de milliers de participants, et il n’a pas dû faire son choix en tirant à pile ou face.

avatar Vetsa | 

Utilisant les deux applications au boulot, on constate effectivement que Microsoft veut se débarrasser de Skype dès que possible.

Sans compter la non prise en compte des statuts lorsqu’une réunion est bien calée sur Outlook. Si c’est une réunion Skype, une fois sur deux Teams ne le prendra pas en compte et te mettra en statut disponible.

Alors que tu es en réunion Skype, donc non disponible, des personnes vont t’appeler via Teams car celui-ci te marque comme disponible. Et inversement avec Teams où tu es indisponible mais Skype dira l’inverse.

Bref, dans le cas présent, les outils Microsoft ont du mal à communiquer entre eux. C’est un peu rageant de devoir faire des opérations manuelles à certains moments sur les deux outils pour que ça reflète la réalité. Alors qu’ils sont censés être tous les deux synchronisés à Outlook.

Ensuite l’autre point que je n’aime pas pour le moment de Teams, en tout cas c’est le comportement qu’il a chez nous, malgré que l’application soit installée sur le PC.
Lorsqu’on clique sur le lien d’une réunion, celui-ci est obligé de s’ouvrir d’abord sur IE et puis là on clique de nouveau sur un autre lien, qui là nous ouvre afin l’application.

Vivement qu’ils ne se focalisent que sur une seule application et l’intègrent vraiment bien à l’environnement.

avatar de luca | 

teams a changé notre vie au bureau. telephone, video, partage d’écran, prise de possession machine distante, partage de documents 365 en collaboratif et temps réel, le télétravail en confinement nous a fait converger vers ce soft qui est une réussite

avatar Ventola7 | 

@de luca

Pareil pour moi. Retour d’expérience très positif dans le cadre de mon métier d’enseignant. On a adopté la solution gratuite Office365 dans mon école.

J’ai pu donner mes cours en ligne par la visio Teams via mon Mac mini et mon iPad Pro + Pencil en partage d’écran avec l’application Whiteboard de la suite MS. Tout simplement génial au niveau de la synchronisation !

J’ai ainsi pu garder contact avec mes élèves via cette plateforme ouverte (intégrations possibles avec Wooclap, Wakelet, Flipgrid, ...) et révolutionnaire (solution all-in one et design réussi). L’application intégrée bloc-notes de classe OneNote est très bien aussi pour leur donner des productions et les corriger à distance.

Je suis loin d’être un fan boy MS puisque j’ai abandonné mon PC à cause de Windows 8 et que tous mes cours sont en LaTeX (Word étant une tare a mes yeux pour les docs de plus de 10 pages...).

Je dois donc bien reconnaître qu’avec l’arrivée de Teams en 2018, ils ont frappé très fort ! Je regrette de ne pas avoir acheté des actions Microsoft en mars, mais il n’est pas encore trop tard car cette boîte a encore de belles décennies devant elle...

avatar Mike Mac | 

Et Klaxoon en outil collaboratif et télétravail à tout faire, aperçu sur des salon high-tech, la vitalité des concurrents l'auraient-il déclassifié ?

avatar hellbola | 

Je vois qu’on est pas mal dans le même cas.
Après plusieurs années sur Slack, on vient de passer avant le confinement sur Teams.

Moins pointu que Slack pour gérer les channels de discussion, il est bien plus puissant pour les conf vidéos et l intégration des documents pour un travail collaboratif.

Très content d’avoir switché de Slack a Teams

CONNEXION UTILISATEUR