Apple officialise le processus de contestation des règles de l'App Store

Mickaël Bazoge |

Après une annonce en juin durant la WWDC, Apple officialise les changements qui permettent aux développeurs de contester une règle des guidelines de l'App Store (une mesure mise en place il y a quelques semaines et qui a profité à l'application Guardian).

Apple confirme également que les mises à jour des applications enfreignant les règles de la boutique ne seront pas bloquées si ces mises à jour sont des correctifs. En revanche, une nouvelle version d'une app qui continuerait de s'appuyer sur l'infraction ne sera pas autorisée. Enfin, la Pomme met en place un nouveau formulaire qui permet à un développeur de suggérer des changements dans ces fameuses guidelines.

Le constructeur invite aussi les développeurs à répondre à un sondage d'une dizaine de minutes sur leur expérience. Tout cela tombe à un moment où les règles de la boutique, et en particulier la loi d'airain sur les achats intégrés, sont scrutées à la loupe par les régulateurs.


Tags
avatar Welcomex | 

Peut être la manière la plus intelligente pour Apple de revenir sur certains points de leurs règles, en faisant participer les dev. Ils auraient pris le temps de le faire il y a quelque années je penses que tous leurs problèmes seraient moins mise en avant . .. Apple à encore louper une occasion de dorer son blazon. 😩

avatar fousfous | 

@Welcomex

T'inquiètes pas les journalistes (ou politiciens) auraient trouvé autre chose à critiquer, ça fait vendre d'attaquer Apple, alors tout est bon.

avatar Welcomex | 

@fousfous

Hum 🤔 malheureusement. Quel monde !!!

avatar fousfous | 

@Welcomex

C'est la rançon du succès et le fait de faire les choses différemment qui suscite autant de méfiance (c'est pas pour rien que les personnes "différentes" sont stigmatisées).
Mais je pense qu'Apple préfère avoir l'argent et les critiques plutôt qu'aucun des 2.

avatar occam | 

@fousfous

"ça fait vendre d'attaquer Apple"

Au regard des chiffres, ça fait vendre surtout des... iPhone, des iPad, des Watch, des AirPods, même des Mac.
En conséquence, je reste dubitatif sur l’intérêt de l’opération, sauf pour Apple.

avatar fousfous | 

@occam

C'est vrai que les appareils Apple qui ont fait "l'unanimité" ont souvent fait des flops. C'est à croire qu'Apple a raison de ne pas trop écouter les utilisateurs.

avatar occam | 

@fousfous

Pour la première partie du commentaire, je ne vois franchement pas le rapport avec ce qui précède.
Peut-être voudriez-vous amplifier.
Quand à la seconde, vous me trouvez en désaccord. Mais ce n’est pas une surprise, nous avons toujours eu des vues divergentes sur ce point.

avatar fousfous | 

Facebook doit être en train de contester toutes les règles relatives au respect de la vie privée!

avatar swiftrabbit | 

Facebook vont probablement commencer par contester la transparence sur où notre argent va lors d’achats in app... qui peuvent paraître n’étant pas assujetti à la commission Apple surtout.

avatar Bounty23 | 

Ça ressemble surtout à de la poudre aux yeux genre « on est pas méchant regardez ils ont le droit de dire qu’ils sont pas content, bon leurs messages tombent dans les spams et ça sera presque toujours non quand on va les lires mais hey on fait un effort »

avatar redchou | 

@Bounty23

Exactement...

avatar r e m y | 

Aucun rapport avec la contestation de l'app Guardian!
Il s'agissait d'une mauvaise interprétation des valideurs de l'AppStore qui ont pris un achat ponctuel d'une journée pour un abonnement. Il ne s'agissait pas de contester une règle de l'AppStore !

CONNEXION UTILISATEUR