Le développeur de l'app Guardian a contesté une règle de l'App Store, et il a gagné

Mickaël Bazoge |

Dans la foulée de la WWDC, Apple annonçait deux changements dans ses relations avec les développeurs, qui concernent les applications qui enfreignent les guidelines de l'App Store. L'équipe de validation ne bloquera plus les mises à jour des apps en question s'il s'agit de simples correctifs. Le second changement est plus profond : les développeurs qui le souhaitent peuvent contester une règle. Facebook s'est frotté à ce mécanisme pour son app Facebook Gaming, sans succès. L'application a fini par sortir, mais amputée de son catalogue de mini-jeux.

Une autre tentative a été couronnée de succès. Will Strafach, qui a créé l'application Guardian (firewall et VPN), a eu mi-août la mauvaise surprise de recevoir une demande d'Apple de retirer une des fonctions de l'app, en l'occurrence le Day Pass. Cet achat intégré débloque toutes les fonctions de Guardian pendant une journée, pour 1,09 €. Utile pour sécuriser le trafic sur son iPhone pendant un voyage avec du Wi-Fi non sécurisé, par exemple.

Apple a invoqué l'article 3.1.2 des guidelines, qui touche aux abonnements. L'alinéa a prévoit qu'un abonnement doit durer au moins sept jours. Problème : non seulement le Day Pass, comme son nom l'indique, ne dure que 24 heures, mais surtout… c'est un achat intégré, pas un abonnement. Fort de cet argument, et pour éviter de perdre cette fonction très populaire parmi les utilisateurs de Guardian, Will Strafach a donc décidé d'en appeler au nouveau mécanisme de contestation des règles.

L'appel a été formulé le 15 août, le développeur a obtenu gain de cause ce samedi. Le Day Pass restera donc présent dans la future version 2 de l'application. À l'heure actuelle, la règle 3.1.2 ne reflète pas le changement (la période d'abonnement sera-t-elle raccourcie à 24 heures ?). Will Strafach, qui n'a généralement pas sa langue dans la poche, se dit « assez impressionné » par cette nouveauté et par le délai d'exécution.

avatar bhelden | 

Un euro = 1 jour ?
Avec mon offre VPN actuel c’est 3 euros chaque mois 😋

Mais ceci n’est pas le sujet.

avatar TrollMan06 | 

@bhelden

🤨

avatar gwen | 

@bhelden

Franchement, si tu as besoin d’un vpn pour juste un truc dans l’année, 1 € ne me semble pas une offre disproportionnée.

Ensuite je suppose également que ton vpn tu le règles tous les mois et pas juste pour un mois.

avatar bhelden | 

@gwen

Yes tout à fait pour les 1€. C’est clairement une bonne offre pour ceux qui en ont besoin temporairement. Pas besoin de s’engager ni rien.

Et oui j’ai pris un deal sur 3 ans avec NordVPN et ça marche vraiment bien

avatar Tenas | 

@bhelden

La même, 3 ans et en plus 3 mois gratuit et j’en suis super content.

avatar bhelden | 

@Tenas

Sur mobile on peut désactiver temporairement le VPN (5, 30 ou 60min) mais sur Mac je pense pas qu’il y ait moyen encore. Obligé de quitter l’app. Pourtant il me semblait qu’ils avaient sortis une MAJ pour mettre la même fonctionnalité sur l’ordi. T’es au courant de ça ?

avatar roccoyop | 

@gwen

Pourquoi payer un VPN 1€ pour 24h et ne pas en utiliser un gratuit ?

Le gratuit pompe plus de données ? Quelles données sensibles ?

Je pense à ça parce que j’avais pensé m’abonner à un truc et l’utilisation temporaire d’un VON est nécessaire.

avatar bonnepoire | 

@ roccoyop
Un VPN gratuit ça n'existe pas.

avatar monsieurg33K | 

J’aime bien ce genre d’offre qui répond à un usage ponctuel. Que vaut Guardian?

avatar raoolito | 

Apple et surtout son équipe app store sont sur le qui vive
Pas étonnant qu'un dev qui suive les règles ( en gros pas epic ni facebook) se voit conforté

avatar Sindanárië | 

En fait il n’enfreignait aucune règle puisque ce n’était pas un abonnement!
C’est le contrôle qui n’avait pas compris le principe du day use dans cette application.

Rien à voir avec les affaires type Epic et Facebook

avatar corben | 

@Sindanárië

Exactement...
Je trouve que l’article rajoute un peu d’huile sur le feu avec ce titre.
Il n’est pas question de gagner ou de perdre contre Apple.
Apple a juste mal interprété l’application d’une de ses règles.
Le fait de contester montre bien qu’Apple n’est pas inflexible et que lorsque le règlement est respecté, une app est validée

avatar Rifilou | 

@Sindanárië

Un paiement qui débloque des fonctionnalités durant un certain temps, et qu’on peut réitérer à volonté? Ça m’a tout l’air du principe d’un abonnement

avatar denisrob | 

@Rifilou

Non ça s’apparente plus à une location qu’à un abonnement.
Tu loues 1 jour, sans renouvellement tacite.

avatar Sindanárië | 

@Rifilou

Signer un contrat en vue de recevoir une prestation récurrente.

Le day use ne rentre pas dans la récurrence

avatar abalem | 

@Sindanárië

« Deillouse » en français, steuplé

avatar carabat | 

@ Sindanárië

Je ne vois rien qui indique que l'on ne peut pas réitérer ce paiement autant de fois que l'on veut. Mais en pratique, cela deviendrait vite financièrement absurde, puisque cet éditeur propose des abonnements sur 1 mois (à 10,49 euros) ou à l'année.

En fait, cet développeur propose ce que les autres éditeurs de VPN ne proposent pas: payer à la journée en bénéficiant de toutes les fonctionnalités.

avatar Sindanárië | 

@carabat

"Je ne vois rien qui indique que l'on ne peut pas réitérer ce paiement autant de fois que l'on veut. "

Ce n’est pas un abonnement pour autant. La récurrence de l’abonnement étant planifiée dans le contrat. Dans l’achat unique ça n’existe pas donc ce n’est pas un abonnement

avatar Rifilou | 

@Sindanárië

Vous avez raison, merci

avatar Phiphi | 

@Sindanárië

Ben en fait quand il est écrit subscribe et un tarif /jour ça ressemble plus à un abonnement. Ok s’il n’y a pas de renouvellement automatique ce n’est pas un abonnement mais le gars aurait pu clarifier les mentions sur son écran.

avatar Paquito06 | 

@Phiphi

"Ben en fait quand il est écrit subscribe et un tarif /jour ça ressemble plus à un abonnement. Ok s’il n’y a pas de renouvellement automatique ce n’est pas un abonnement mais le gars aurait pu clarifier les mentions sur son écran."

C’est pour ca qu’Apple s’est planté. Le mec ecrit “subscribe”, qui est clairement utilisé pour des abonnements, meme s’il a raison du point de vue de la langue. On “souscrit” clairement a des abonnements, pour une periode de x jours/semaines/mois/annees. On ne souscrit pas pour une journee. Pour une journee, et donc un achat ponctuel, non renouvelé, on dirait “Buy a 1-day pass”, acheter un pass journalier, comme mentionné dans l’article, et du coup c’est plus un abonnement mais un achat in-app. On retrouve ce systeme comme je l’explique de partout, pas seulement avec les logiciels, mais avec des tickets de train par ex, abonnement mensuel, ou pass journalier. L’editeur joue sur les mots, ce qui prete a confusion avec la notion de duree. A la limite, il aurait pu dire souscrire par heure, pour 24h, mais ca a beaucoup moins de sens.

avatar marenostrum | 

la logique est la même, je sais pas pourquoi vous mélangez. l'interface est claire, Subscribe : 1 day, 1 month, 1 year. c'est la même chose, rien change en principe, juste le temps.

avatar Paquito06 | 

@marenostrum

"la logique est la même, je sais pas pourquoi vous mélangez. l'interface est claire, Subscribe : 1 day, 1 month, 1 year. c'est la même chose, rien change en principe, juste le temps."

Justement, c’est le probleme, d’où l’incomprehension d’Apple. Apple a ainsi appliqué la mauvaise regle.

avatar Phiphi | 

@marenostrum

Franchement je ne crois pas. Au vu de la liste des achats intégrés dans l’app store je pense que ce sont bien des abonnements mensuels ou annuels, avec renouvellement automatique donc, mais un forfait jour, sans renouvellement automatique lui.
C’est mon impression mais je n’ai pas vérifié toutefois.

avatar r e m y | 

Il ne s'agit pas ici de contester une règle. D'ailleurs à la suite de cet échange entre le développeur et Apple, aucune règle n'a évolué.

Il s'agit d'une interprétation erronée de l'équipe de validation et après discussion, le développeur a fait reconnaître qu'il n'enfreignait aucune règle (comme ça arrive probablement souvent).

avatar Sindanárië | 

@r e m y

Esatto

avatar Phiphi | 

@r e m y

Ça on est bien d’accord. J’y ai pensé entre temps.

avatar fousfous | 

Il faut pas un mois pour Apple pour changer les règles maintenant?

avatar Mac13 | 

Vpn payant est le goal des industries des censures ?

👁‍🗨🔮💭🤔

avatar scanmb | 

@Mac13

Pas compris votre commentaire...

avatar carabat | 

@ Mac13

Et en français, ça donne quoi?

avatar carabat | 

Double post.

avatar Sindanárië | 

@Mac13

"Vpn payant est le goal des industries des censures ?"

C’est peut être dans cet ordre là qu’il fallait mettre 🧐 : industries de payant Vpn des est ? censures goal des

Enfin moi je sais pas, hein, les rébus ça n’a jamais été mon fort 😬

avatar headoverheel | 

@Sindanárië

Ou une contraction mélangée de « Dans l’industrie du VPN payant ? le 1 euro du guardian (goal>gardien>Guardian), ça a du sens, c’est sur ».

avatar Liena1 | 

Drôle de coïncidence : serait-ce pour donner des gages à Apple « vous voyez on sait se remettre en question » etc 🤔
L’impression que c’est un « mouvement » davantage «  politique » qu’autre chose...

avatar Florent Morin | 

@Liena1

En fait, c’est bien plus fréquent qu’on le pense. Je me souviens en avoir bénéficié dès 2009 pour une app refusée à la validation, puis finalement acceptée.

avatar redchou | 

@FloMo

Comme le dit Liena1, je trouve qu’on est plus dans un cas classique de contestation d’un refus de validation, plus que de la contestation d’une règle en elle même.
Aucune règle n’est remise en cause ici... 🤔🤷‍♂️

avatar Florent Morin | 

@redchou

Oui et non. Je suppose que la formulation « subscription » est borderline pour un achat in-app et non un abonnement.

avatar redchou | 

@FloMo

Pour moi, un achat in-App et un abonnement, n’est pas la même chose, il s’agit d’une erreur de l’équipe de validation, et non de la permission d’un abonnement de 24h.
Dans cet app, l’utilisateur souscrit à un service, pas un abonnement.
Il me semble qu’on ne peut pas gérer le paiement d’un abonnement de la même façon qu’un achat in Apps, l’équipe de validation, même si l’appellation est vague, n’aurait pas dû confondre les deux...
On verra plus tard, mais je doute qu’il sera possible de faire des abonnements de 24h.

avatar marenostrum | 

même un achat unique (dans le sein d'une app) ne passe pas en dehors de leur Store. tu dois payer le 30%. je vois rien de different d'un abonnement que d'ailleurs t'oblige pas le poursuivre, et un achat d'une journée. juste le temps qui dure plus, mais ça ne change rien en principe , c'est un achat.
la définition du mot je l'ai mis en bas pour ceux qui le confondent ou inventent.

avatar redchou | 

@marenostrum

« même un achat unique (dans le sein d'une app) ne passe pas en dehors de leur Store. tu dois payer le 30%. »

Il n’est pas question de 30% ou pas ici, de passer par Apple ou pas, merci du hors sujet.
Tout passe par le store, et je n’ai pas dit le contraire, mais en temps que développeur, on ne peut pas gérer un abonnement et un achat unique de la même manière sur l’Appstore connect, on doit le préciser au moment de la création de celui-ci.
De ce fait, c’est une erreur de l’équipe de validation, qui prend un achat unique pour un abonnement.

avatar marenostrum | 

alors j'ai pas compris pourquoi Apple était contre ? ils veulent que les gens soient abonné à vie ?

avatar redchou | 

@marenostrum

Parce qu’ils ont interprété ça comme un abonnement et que la durée minimum d’un abonnement est de 7 jours.
Le développeur leur a dit que ce n’était pas un abonnement (en utilisant le nouveau système de contestation des règles de l’AppStore), et Apple s’est rendu compte que ça n’était pas un abonnement, et du coup ils sont revenus sur leur décision de rejeter l’Application.
Et maintenant, les gens s’enflamme en pensant que le développeur a fait changer le règlement de l’AppStore, alors que non...

Flomo donne un exemple, en 2009, Apple revenait déjà sur ses décisions, normal quand ils se trompent, et ça n’a, pour moi, rien à voir avec le nouveau système de contestation des règles de l’AppStore.

avatar marenostrum | 

C’est un abonnement d’un jour seulement. Rien change de la suite. Dans les sites de téléchargements, Megaupload et d’autres, ça existe depuis longtemps ce genre d’abonnement ou d’achat, en plusieurs tranches de temps, 3 jours, 1 semaine, 1 mois, 1 an, etc, on peut l’appeler comme on veut en fait.

avatar redchou | 

@marenostrum

« C’est un abonnement d’un jour seulement. Rien change de la suite. Dans les sites de téléchargements, Megaupload et d’autres, ça existe depuis longtemps ce genre d’abonnement ou d’achat, en plusieurs tranches de temps, 3 jours, 1 semaine, 1 mois, 1 an, etc, on peut l’appeler comme on veut en fait. »
Non, c’est un accès à un service, pas un abonnement au sens des règles de l’AppStore... Peu importe que des abonnements de 3 jours existent ailleurs, sur l’AppStore, un abonnement, c’est 7 jours minimum.

avatar Florent Morin | 

@redchou

Pas des abonnements de 24h, mais un assouplissement sur la terminologie.

avatar madmak | 

C’est un an bonnement. Ce n’est pas un abonnement. Le débat n’a, en l’occurrence, aucun intérêt. On n‘est pas devant un tribunal qui a pour charge d’interpréter une loi. C’est Apple qui fait et interprète les règles à sa guise. Ce système d’appel est de la poudre au yeux. Je ne dis pas que cela n’a pas d’intérêt pratique pour éviter qu’une décision en contradiction avec les souhaits de la direction soit prise à un échelon inférieur. Mais cela reste un mécanisme interne à Apple qui ne peut en aucun cas être considéré comme une vraie procédure d’appel qui permettrait à un développeur de se défendre d’un choix injuste d’Apple. Je ne souhaite pas me poser en donneur de leçons. Je dis simplement cela pour défendre ma conviction qu’il ne faut pas galvauder les mots qui fondent la démocratie.

avatar YetOneOtherGit | 

Une tempête dans un verre d’eau?

Toute plateforme contrôlée avec un processus de soumission du produit implique ce type d’aller retour.

Vous n’imaginez pas ce qu’est un processus de Release Candidate Submission pour un JV chez Sony, MS ou Nintendo.

On peut contester le contrôle de la plateforme, mais dans le cadre de ce contrôle les itérations sont normale.

Ce qui compte:
- Les délais
- La capacité de discussion et de compréhension sur les raisons du refus
- La lisibilité des règles

Sur ces aspects, malgré encore bien des soucis, Apple cherche clairement à s’améliorer en permanence et met en place des dispositifs d’accompagnement.

avatar Marcos Ickx | 

@YetOneOtherGit

D’accord avec toi.
Apple essaye d’améliorer les choses.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR