Plus qu'une chaîne, Arte veut devenir une grande plateforme européenne

Félix Cattafesta |

Arte veut continuer de grossir, et pourquoi pas devenir le pendant européen de Netflix. Le président de la chaîne a récemment été interviewé par plusieurs médias, où il explique vouloir faire avancer la plateformisation de la chaîne pour l'aider à élargir son public. Pour Bruno Patino, mettre l'accent sur les contenus européens portant les valeurs du continent est important à l'heure de la guerre en Ukraine.

L'application Arte sur iPhone.

Selon lui, l'aspect linéaire de la TV ne doit plus être sacralisé, l'important étant que les spectateurs trouvent le chemin d'Arte. « Nous ne sommes plus une chaîne. Nous sommes un bouquet de propositions éditoriales » a-t-il déclaré à Ozap. Peu importe si cela passe par un téléviseur, la plateforme ou les chaînes sociales : le groupe est d'ailleurs présent sur YouTube, TikTok ou encore Twitch.

L'ambition est de faire grandir la plateforme qui se veut « de haute qualité » mais aussi « éditorialisée et contextualisée ». Le but n'est donc pas de faire des saisons pour des saisons, mais plutôt de viser la qualité. La chaîne compte mettre un coup d'accélérateur sur ses productions européennes et a signé des partenariats avec des diffuseurs nationaux en Lituanie et en Espagne.

« Arte a tout ce qu'il faut pour devenir une grande plateforme européenne », assure-t-il auprès de Politico. Disponible en 6 langues, Arte dispose de 8 000 heures de programmes en Allemagne et en France. La plateforme est aussi proposée dans quatre autres langues, avec entre 450 et 500 heures de programme.

Malgré ce vœu pieux, la plateforme reste limitée par son budget. « Nous ne sommes pas Netflix, nous n'avons pas quelques milliards à donner chaque année pour des séries. », explique Bruno Patino. Arte France investit 31 millions d'euros par an dans la fiction. Ce budget stagne alors que les ressources en provenance de l'État sont en diminution. En face, Netflix a dépensé 17 milliards de dollars dans du contenu en 2021.

Le modèle économique des deux entités n'est évidemment pas les mêmes : là où Netflix peut compter sur ses abonnés, Arte vit de subventions et de partenariats. La fin de la redevance TV fait craindre une baisse des revenus. Un autre problème est que la disponibilité de ses programmes est aussi compliquée à cause des lois européennes sur les droits de diffusions, qui limitent son déploiement.


Tags
#Arte
avatar raoolito | 

mhhmmm je serais prêt à donner quelques euros mensuels pour un Arte façon netflix. pas besoin de tarifs exorbitants, 4/5€ par mois deja ca devrait ajouter pas mal de beurre au niveau européen

avatar louisb | 

@raoolito

Tout à fait, 3-4€ pas de soucis, contrairement à Molotov…

avatar pelipa91 | 

@raoolito

Ok avec toi pour dire qu’Arte mérite l’argent (publique) qui lui est attribué (a la différence d’autres chaînes publiques pour lesquels, pour moi, la question se pose).

J’aime beaucoup leur programmes. Par contre l’aspect fiction, c’est pas ce que je viens y chercher.. mais il en faut pour tous les goûts.

avatar sebas_ | 

@raoolito

Moi de même. J’ai grand plaisir à regarder les émissions Arte sur YouTube, c’est vraiment un acteur de qualité. Si un jour je rachète une TV (pas gagné, j’ai vécu les 20 dernières années sans..), c’est la seule chaîne qui m’intéresse

avatar povpom | 

@raoolito

Idem. Budget mérité

avatar calotype | 

Les chaînes ont longtemps été à la ramasse sur le web et les supports numériques, mais je me souvient très bien lorsque j’ai acheté le premier iPad que très rapidement Arte avait sorti une appli gratos avec du contenu et sans pub si ma mémoire est bonne. C’était vraiment un plaisir.
Thumb up pour Arte.

avatar raoolito | 

@calotype

+1

avatar Furious Angel | 

@calotype

Arte a toujours été en avance sur ça. Sur la HD sur le replay aussi. Aujourd’hui leur app est l’une des meilleures : très simple, très efficace. Rien à voir avec le festival de bugs de MyCanal.

Et c’est presque étonnant parce que je pense pas que leur public est le plus « geek »

avatar lmouillart | 

" En face, Netflix a dépensé 17 milliards de dollars dans du contenu en 2021." et quel résultat xD, j'ai dépensé sans compter. Surtout dans l'art on peut faire bien sans gros budgets, je dirais même que les gros budgets sont opposés à la prise de risque et de la créativité.

avatar Gerrer | 

@lmouillart

Surtout que la majorité va dans la poche des acteurs…

avatar fxfxfx | 

@lmouillart

Ça veut tout dire et rien dire ! Monter un opéra c’est pas monter un spectacle de stand up on ne fait pas forcément bien avec beaucoup d’argent mais ça y contribue
L’exemple type Netflix beaucoup de moyen et … un niveau zéro j’imagine ce que ferait Arte avec le même pognon !
Mais les gens préfèrent la masse de programme sur Netflix !
Arte doit développer sa plateforme avec profusion de sous titres et être accessible dans le monde entier
Si on prend la planète comme base on arrive tout de même à avoir plus de moyens mêmes si les programmes sont plus pointus que les généralistes

avatar Furious Angel | 

Quand le patron de Netflix prédit la fin du linéaire pour dans cinq ans, je pense qu’il a assez raison. On a déjà des signaux, comme NBC qui sont à réduire ses plages quotidiennes.

Et attention, fin du linéaire ne veut pas dire fin des groupes actuels, mais mutation. Les usages des jeunes, qui sont de futurs vieux, vont de toute façon l’imposer.

avatar LaurentR | 

@Furious Angel

Que veut dire "linéaire" ?

avatar Furious Angel | 

@LaurentR

À la base, diffusion en linéaire veut dire live uniquement. Tu captes ce qui arrive, sans pouvoir rien influencer. Par extension ça désigne la télévision et son mode de diffusion, à savoir la TNT + les box (principalement).

C’est opposé à la VOD et SVOD où on choisit un contenu à un moment précis. Les chaines de télé ne sont plus 100% linéaires mais leur modèle économique repose sur ca. Changer de modèle est difficile (Canal n’a pas les compétences par exemple, MyCanal est en PLS à chaque match de Ligue des Champions) et a du bon et du mauvais. Disposer d’un canal TNT coûte une fortune, mais assure une certaine visibilité. Jusqu’à quand ?

Et à chaque révolution d’un marché, des acteurs historiques disparaissent. Par exemple Kodak qui a foiré le virage du numérique après l’avoir inventé ! Et la difficulté c’est que nos chaînes françaises sont des nains face aux GAFA.

La grille de TF1 coûte un milliard par an, celle de Netflix dépasserait les 30

avatar DouceProp | 

🙌 Arte !

avatar frascorpion | 

Je regarde jamais Arte 😅😂

avatar Gerrer | 

L’une des app que j’utilise le plus avec adn et France.tv sur mon Apple TV 4K.

avatar cyrille.p | 

Arte Concert j adore

avatar Gerrer | 

Arte as toujours été as la pointe de la technologie de toute façon , une connaissance as moi as fait un stage dans les locaux d’arte a Strasbourg et il m’as dit que c’est impressionnant comment c’est moderne. Mon père a visité Arte et il m’as aussi certifié que c’est démentiel a l’intérieur tellement tout est beau , technologique etc…même la cantine c’est un truc de ouf , c’est dire le pognon qu’ils ont…mais ça se ressent dans leurs programmes de toute façon 😅

avatar duke_fsc | 

C’est fou que personne ne note le vrai problème de ces plateformes (Netflix, TV, Amazon, etc.) : la privatisation à l’excès de la culture. Les producteurs et les distributeurs ne doivent pas être les mêmes entités. Chacun a son catalogue, obligeant une rente chez chacun à vie si on veut continuer à en profiter.
C’est pas comme un média physique que l’on peut acheter n’importe où, même en import, et qui reste en notre possession.
La culture cinématographique devient un objet de consommation, en location.
Ce serait intéressant d’obliger les plateformes à sortir les œuvres numériques en média physique, en suivant l’exemple de la chronologie des médias peut-être pour protéger leur modèle économique. Ce serait une piste intéressante.
Car si on arrête de payer, du jour au lendemain notre vidéothèque n’existe plus. On subit les choix « artistiques », plutôt politiques, pris et souvent imposés aux créateurs par la plateforme. (Romain Gavras a témoigné du contraire chez Netflix, ça m’a quelque peu rassuré mais d’autres exemples contradictoires existent). Et vu la multiplicité de plateformes et bien, on se fait détrousser pour avoir un panorama complet de ce qui se fait. Bien-sûr, il y a des bons côtés, mais pour moi, ils ne compensent pas les mauvais qui prennent de plus en plus de place. Et si demain Netflix ou autre décidait de réviser ou supprimer une œuvre car elle ne correspond plus aux mœurs américaines ? Ah ben oui… ça existe déjà chez Disney….
J’ai été client des plusieurs de ces plateformes pendant longtemps, de nombreuses années, on ne m’y reprendra pas.

avatar FrDakota | 

@duke_fsc

Et tu as vu que la série Final Space va totalement disparaître de la surface de la terre pour une sombre histoire de fric.

https://www.numerama.com/pop-culture/1123952-la-disparition-totale-de-la-serie-final-space-illustre-bien-labsurdite-du-streaming.html

avatar Bigdidou | 

@duke_fsc

"La culture cinématographique devient un objet de consommation, en location. "

Ben c'est depuis que l'homme n'est plus un poisson rouge.
Le même film, au bout d'une quinzaine de fois, j'ai du mal.

avatar Dziga_Vertox | 

Si c’est en produisant de la daubasse premium comme Les Papillons noirs on est bien.

avatar Gerrer | 

@Dziga_Vertox

Toujours mieux que les merdes bas de gamme pour pré-adolescents made in netflix hein…

avatar frankm | 

Arte : application exemplaire

avatar Gerrer | 

@frankm

Et européenne qui plus es 👍

avatar sveireman | 

Et si tous les programmes pouvaient être disponibles en Belgique. Ce serait merveilleux !

avatar IceWizard | 

@sveireman

« Et si tous les programmes pouvaient être disponibles en Belgique. Ce serait merveilleux ! »

Arte bloque le streaming en dehors de la France ? Si c’est bien ça c’est vraiment dommage !

avatar sveireman | 

@IceWizard

Oui. Certains programmes ne sont pas disponibles en Belgique pour de sombres histoires de droits, je suppose.

avatar PEM8000 | 

Pour être pris encore plus au sérieux n’hésitez pas à proposer vos contenus à la demande en Full HD au moins !
Le 720p fait un peu tâche !

avatar 406 | 

Ils ont aussi qq reportages biaisés chez Arte. Celui sur la voiture électrique était rempli de fake news ou d infos plus du tout valide…

avatar Gerrer | 

@406

Ah les fameuses « fake news » , ça faisait longtemps 😂 un terme généralement utilisé quand on es pas d’accord avec le sujet en question…ça me rappel quelqu’un…it’s a fake news , you are fake news 🤔 je crois que c’est ça . C’est ce qu’il disait.

avatar 406 | 

@Gerrer

Ben non. Leur reportage avait été debunké avec des preuves alors…

avatar Gerrer | 

@406

Jamais entendu parlé de ses fameuses « preuves »…

avatar 406 | 

@Gerrer

Un exemple ?
De mémoire, ils disaient que toutes les voitures électriques contenaient des terres rares ( qui ne sont pas rares). La ZOE qui existe depuis 2012 n en contient pas un gramme alors…

avatar Gerrer | 

@406

Il y a des terres rares partout. Surtout dans les batteries. Pareil pour les téléphones.

avatar 406 | 

@Gerrer

Ben non justement. C est totalement faux ce que tu dis. Je te laisse chercher comme un grand :-)

avatar IceWizard | 

@406

« Ben non justement. C est totalement faux ce que tu dis. Je te laisse chercher comme un grand :-) »

Hum .. pas certain que les aimants des moteurs électriques de la ZOE ne contiennent pas de terres rares. Mais cela doit être recyclable, voire réutilisable directement. A vérifier.

Par contre les batteries n’en utilisent pas.

https://www.automobile-propre.com/a-contresens-le-film-qui-demonte-les-intox-sur-la-voiture-electrique-tient-ses-promesses/amp/

avatar 406 | 

@IceWizard

Elle a été entièrement démonté dans « à contresens ». Y en a pas et facile à trouver sur le net.

avatar IceWizard | 

@406

« Elle a été entièrement démonté dans « à contresens ». Y en a pas et facile à trouver sur le net. »

Le lien que j’ai donné pointe sur un article résumant le film « à contresens ». Il est essentiellement fait mention de la batterie et de l’origine des matériaux la composant.

Effectivement à un moment il est dit que le moteur n’utilise pas de terres rares. Ça me surprend un peu, parce que les terres rares permettent de fabriquer des aimants permanents très efficace et ne consommant pas d’énergie, contrairement aux bobines de cuivre classique. Ce n’est pas pour rien que Tesla a fait exploser la demande mondiale de Neodyme (aussi utilisé dans les aimants des smartphones).

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Néodyme

————-
En cherchant des infos sur le moteur électrique de la Zoe, je suis tombé sur un article technique très intéressant, détaillant le principe et les détails de fonctionnement :

https://construire-sa-moto-electrique.org/moteur/renault-zoe

En gros, le moteur Zoé est le précurseur d’une nouvelle génération de moteur électrique. Il est légèrement moins performant que les moteurs à aimants permanents, plus lourd et consomme davantage à puissance égale.

Son gros avantage est l’absence de terres rares. Il peut être fabriqué sans risque de dépendance à une puissance extérieure, genre la Chine !

avatar Gerrer | 

@406

Pas plus faux que toi qui crois aveuglément quelque chose qui va dans ton sens et nie ce qui va a l’encontre de t’as façon de pensé…

avatar 406 | 

@Gerrer

Aveuglément ? Ice wizard a fait la recherche pour toi. Lis et apprends

avatar Gerrer | 

@406

C’est a toi que son message était destiné pas as moi. Je n’ai pas besoins de lire et d’apprendre la vie d’une voiture électrique…ça m’est complètement égal enfaite. C’est pas ma passion. J’ai d’autres centres d’intérêts que ça tu sait…je lis et j’apprends d’autres choses que ce truc soporifique as mort sans intérêt pour moi. 👍

avatar 406 | 

@406

Un exemple ?
De mémoire, ils disaient que toutes les voitures électriques contenaient des terres rares ( qui ne sont pas rares). La ZOE qui existe depuis 2012 n en contient pas un gramme alors…

avatar Patrick_C | 

@406

Ils ont les mêmes dérives sur l’agriculture, hélas.

avatar iPop | 

Le jour où les chaînes de télévision feront des documentaires ou couvriront des événements entier (pas seulement 3 minutes) sur le livre ou la BD, bref autre chose que des infos de merde, j’y reviendrais.

Malheureusement on a besoin de la télévision, bien utilisée elle permettrait la croissance de ce pays.

avatar MachuPicchu | 

Arte a plus de chance de réussir que Salto.

avatar AlexG | 

Arte est la chaîne pour laquelle j’aurais été prêt à continuer à payer une redevance télé… si j’avais eu la certitude qu’elle ne serait allée que chez Arte.
Mais pas pour de la fiction. Pour aller encore plus loin dans son apport culturel.

avatar BlueVelvet | 

Je plussoie dans les éloges sur Arte. Même pour la fiction: on le dit peu, mais entre leurs coproductions et leurs achats, c’est l’une des plateformes les plus intéressantes en matière de séries.

avatar mrlupin | 

Je salue la décision 🙌🫶
Idem je serais prêt à payer un abonnement pour aider leurs productions
Arte est la seule chaîne de télévision qui mérite le qualificatif de service public

CONNEXION UTILISATEUR